Euron Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Euron Greyjoy
Image by Amok©

Identité
V.O. Euron "Crow's Eye" Greyjoy
Surnom L'Œil-de-Choucas[N 1]
Apparence
Yeux bleu
Cheveux noirs
Statut
Rang roi
Titres roi des îles de Fer et du Nord[1] (AFFC)
Fils du Vent de Mer
lord Ravage de Pyk
capitaine du Silence
Famille
Père Quellon Greyjoy
Mère une Valleuse
Bâtards plusieurs
Blasons
Euron fait partie de la maison Greyjoy Blason personnel d'Euron Greyjoy
Roi du Sel et du Roc
Balon IX Greyjoy /

Euron Greyjoy, dit l'Œil-de-Choucas[N 1], est l'aîné des frères cadets de lord Balon Greyjoy et le plus avenant physiquement de la fratrie. Il a des cheveux noirs, un visage lisse et pâle orné d'une barbe soigneusement taillée[2]. Il porte en permanence un bandeau afin de masquer son œil gauche et ne laisse voir que le droit, de couleur bleue, souvent décrit comme son œil « enjoué »[N 2][3][4]. Ceci semble à l'origine de son surnom « l'Œil-de-Choucas ». Ses lèvres sont devenues bleues durant son exil[2]. Il est considéré comme un personnage charmeur et très dangereux[5][6]. Fin tacticien, il est, contrairement à ses frères, un orateur brillant mais fait souvent preuve d'une cruauté et d'une perversité exceptionnelles[7]. Il semble, à ce titre, avoir toujours eu une prédilection pour les compagnons sulfureux et interlopes[8]. Il est le capitaine du Silence, un snekkar élancée à faible tirant d'eau. Il n'a pas d'enfant légitime, mais a eu plusieurs bâtards et métis lors de ses voyages en Orient[N 3].

Avant AGOT

Jeune, Euron, avec son frère Aeron, prend un grand plaisir avec à se moquer de leur autre frère Victarion[9].

Lors de la rébellion des Greyjoy en l'an 288, Euron conçoit le plan d'attaque de Port-Lannis, qu'il exécute ensuite avec son frère Victarion, le lord Capitaine de la flotte de Fer. Ils y incendient la flotte des Lannister[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion des Greyjoy.

En l'an 296, Euron est exilé des îles de Fer par lord Balon Greyjoy pour avoir mis enceinte la femme-sel de son propre frère Victarion, contraignant celui-ci à la tuer. Euron fait alors voile vers l'Orient. Il prétend désormais être craint d'Ibben à Asshaï-lès-l'Ombre[6], et avoir navigué sur la mer Fumeuse pour explorer les ruines de l'antique Valyria[9], où il aurait trouvé le cor Dompte-dragon[10].

Dans ASOS

Il semble qu'Euron aurait capturé en Orient quatre Conjurateurs[N 4] de Qarth qui lui auraient révélé, après qu'il les eut forcé à manger l'un d'entre eux, l'existence de Daenerys Targaryen et de ses dragons. C'est dans leur galéasse qu'il aurait découvert un baril d'Ombre-du-soir dont il est devenu un consommateur régulier[7].

Dans AFFC

Le lendemain même de la mort du roi Balon Greyjoy[N 5][11], Euron est soudainement de retour dans les îles de Fer. Il s'assoit alors sur le trône de Grès à Pyk et se couronne immédiatement roi des îles de Fer et du Nord en tant qu'aîné des frères survivants de Balon, sous le nom d'Euron III Greyjoy[1]. Son couronnement suscite une controverse au sein du peuple Fer-né, certains, à l'image de lord Sawane Botley, arguant que Theon est le seul et unique héritier du Trône de Grès. Euron le fait immédiatement noyer pour avoir tenu de pareils propos. Les richesses qu'il a ramenées de ses voyages lointains ainsi que son ascendant et la crainte qu'il inspire lui permettent de soudoyer nombre de grands seigneurs. Ses partisans les plus fidèles semblent être toutefois des descendants de serfs et de Femmes-sel, parmi lesquels on compte de nombreux membres de la maison Morru[8].

Aeron Greyjoy décide toutefois de convoquer des états généraux de la royauté auxquels Euron participe dans le but d'asseoir sa légitimité. Lors du banquet pour les capitaines donné par Victarion Greyjoy à la veille des états généraux, Euron fait une apparition dans la tente de son frère. Alors qu'il demande à être appelé sire, Aeron le rabroue. Euron lui répond de façon provocante et sarcastique. Aeron, ulcéré, quitte la tente. Alors qu' Euron s'adresse à elle, Asha l'accuse à demi-mot de la mort de son père, il lui répond également sur un mode railleur. S'ensuivent une série d'invectives violentes entre Asha et Torwold, Lucas Morru et le Rameur Rouge, tous hommes d'Euron. Excédé par le comportement des partisans de son frère, Victarion les congédie[2].

Lors du rassemblement des états généraux, Euron laisse les différents prétendants se succéder. Alors qu'Asha vient de terminer son discours et que ses partisans et ceux de Victarion commencent à s'affronter, le son assourdissant d'un cor interrompt les querelles. La violence et la puissance de l'instrument sont telles que l'homme qui en joue, Cragorn, manque de s'écrouler. Lorsque le bruit cesse enfin, Euron s'adresse à la foule : il met en exergue sa grande connaissance des rivages du monde connu et propose aux Fer-nés de s'emparer de l'intégralité de Westeros. Alors qu'Asha lui demande comment il peut espérer réaliser cet exploit, il lui rétorque qu'à l'instar d'Aegon le Conquérant, il domptera les dragons grâce à son cor, une corne de dragon, et que ces derniers lui permettront de finaliser sa conquête. En guise d'offrandes, ses hommes déversent ensuite en masse les richesses et pierreries rapportées lors de ses pillages. La foule délirante, l'acclame alors unanimement, au grand désarroi de son frère Aeron[3].

Alliant la parole à l'action, Euron lance immédiatement une attaque contre le Bief. Grâce à Victarion, qui s'est résigné à le rallier, il conquiert facilement les îles Bouclier protégeant l'embouchure de la Mander. Par décret, il instaure que les captifs lors des razzias seront désormais vendus comme esclaves, contrairement aux principes de l'Antique Voie. Durant le festin qui suit la victoire, et sur la suggestion de Falia Flowers, la bâtarde de lord Humfrey Houëtt, Euron humilie ce dernier en faisant servir ses hommes par la femme et les filles du seigneur, nues. Il annonce ensuite son intention de voguer vers la baie des Serfs pour s'emparer des dragons mais ses vassaux, lord Rodrik Harloi en tête, sont plus que réticents à cette idée. Il charge alors son frère Victarion d'y aller à sa place et lui confie son cor[10], afin qu'il lui ramène les dragons ainsi que Daenerys Targaryen, dont il compte faire sa reine. En échange de ses services, Euron promet à Victarion le trône de Grès une fois qu'il aura conquis le trône de Fer. Il lui remet également la noiraude[7] (dont il a probablement usé au préalable) et mestre Kerwin avec trois cages de corbeaux[9].

Fort de ses victoires retentissantes, Euron envoie des boutres vers l'amont de la Mander et pousse l'audace jusqu'à faire attaquer la Treille et les îles environnantes. La flotte Redwyne, réduite à sa portion congrue, n'ayant pas été en mesure de stopper les Fer-nés, Euron ordonne à sa flotte de remonter la Chuchoteuse en direction de Villevieille[12].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Euron Greyjoy s'est secrètement assuré de la personne de son frère Aeron en le faisant assommer et capturer par ses muets peu après les états généraux de la royauté. Il le fait mettre à fond de cale du Silence, puis dans un cachot de Bouclier de Chêne, où il laisse Falia Flowers lui rendre visite. Puis il le fait de nouveau enchaîner dans la cale du Silence, où il vient le voir, vêtu alors d'une cotte de mailles et d'une cape de soie rouge, son bandeau de cuir rouge sur l’œil. Euron force Aeron à boire une coupe d'ombre-du-soir, ce qui cause au prêtre des rêves effrayants, parmi lesquels son frère impie se prétend l'égal des dieux[13].

De nouveau jeté dans un cachot (probablement sur l'île des Cochons), Aeron y est rejoint par d'autres prêtres : trois septons (à la langue probablement tranchée), un prêtre rouge, dont le visage et les bras sont si gravement brûlés qu'il meurt après quelques heures, et deux Conjurateurs de l'Orient, dont un qui n'a plus de jambes et qui ne cesse de répéter « Pree, Pree ». Euron rend de nouveau visite à son frère, cette fois portant une couronne de fer aux pointes faites de dents de requins. Il lui déclare avoir donné les îles Bouclier parce qu'un roi doit savoir se montrer libéral, mais il considère ses nouveaux vassaux comme des fous, puisque c'est lui qui récoltera la gloire d'avoir pris les îles et que ce sont eux qui auront l’opprobre pour les avoir perdues. Il force de nouveau Aeron à boire de l'ombre-du-soir, ce qui procure au Tifs-Trempes des cauchemars encore plus effrayants, où Euron semble avoir perdu son visage humain pour prendre l'apparence d'un kraken[13].

Enfin, un matin, Euron (vêtu d'une armure d'acier valyrien et arborant sa nouvelle bannière : un œil rouge à la pupille noire surmonté d'une couronne de fer noir portée par deux corbeaux) ordonne à ses hommes de quitter l'île après avoir mis le feu au château. Il répartit les prêtres entre ses capitaines, ordonnant que chacun soit lié à la proue d'un navire, tout en montrant l'exemple avec son frère. En mer, Euron lui apporte un cadeau: il fait attacher Falia, enceinte, en pleurs et la langue désormais tranchée, à ses côtés…[13]

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Euron Greyjoy est interprété par l'acteur Pilou Asbæk dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Voir aussi  : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "Euron Greyjoy : Et dans les livres, alors ?", article de blog écrit par Nymphadora.

Notes et références

Notes

  1. 1,0 et 1,1 Son surnom, Crow's Eye en version originale, a été traduit par Euron le Choucas dans la version française jusqu'à A Feast for Crows, dixième tome inclus (premier tiers de la quatrième intégrale). Ensuite, il est traduit par Euron l'Œil-de-Choucas, plus proche de la version originale, à partir du onzième tome (second tiers de la quatrième intégrale).
  2. Il n'est pas évident qu'il soit réellement borgne, les circonstances de l'éventuelle perte de son œil gauche n'étant pas connues pour l'instant. De plus, lors des états généraux de la royauté, Aeron Greyjoy dit sentir le regard de l'œil masqué (cf. A Feast for Crows, Chapitre 20, Le Noyé). Enfin, le blason que semble avoir choisi Euron après son accession à la royauté arbore un œil rouge surmonté d'une couronne portée par deux corbeaux (cf. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell).
  3. Il est probable que ces métis ont été conçus lors de voyages antérieurs à son exil, celui-ci ne datant que de trois ans lors du retour d'Euron dans les îles de Fer.
  4. Il est possible que l'un de ces Conjurateurs soit Pyat Pree.
  5. Cette mort fait l'objet d'un rêve du Fantôme de Noblecœur, qui peut être interprété comme l'attribuant à un Sans-Visage commandité par Euron (cf. A Storm of Swords, Chapitre 23, Arya).

Références