Racallio Ryndoon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Racallio Ryndoon

Racallio Ryndoon, surnommé parfois la Reine Racallio[1], était un aventurier tyroshi qui commanda la flotte envoyée par la Triarchie afin de combattre le royaume du roi du Détroit dans les Degrés de Pierre en l'an 110[2], puis en l'an 131. Il y établit un royaume de pirates qui prospéra[3] jusqu'en l'an 134, date à laquelle il s'exila dans les îles du Basilic[4].

Légendes et incertitudes[modifier]

De nombreux mystères entourent ce personnage, méconnu à Westeros : si en langue commune il n'existe aucun ouvrage de référence sur sa vie, il est mieux connu dans les cités libres d'Essos où sa vie a été l'objet de deux études érudites et de plusieurs chansons, poèmes ou romans vulgaires.

Il était originaire de Tyrosh, où son nom est toujours honni par la noblesse et vénéré par les hors-la-loi et les prostituées. Sa jeunesse et ses origines demeurent obscures. Sa maîtrise d'une douzaine de dialectes dérivés du haut valyrien semble indiquer qu'il provenait d'une famille noble, mais son obscénité notoire semble trahir des origines populaires.

D'après les chroniques, il mesurait six pieds et demi[N 1] et avait une épaule plus haute que l'autre, lui donnant une posture courbée et une démarche dodelinante. Sa longue chevelure bouclée et sa barbe étaient teintes en mauve strié d'orange à la mode de Tyrosh, mais il semblait affectionner particulièrement le pourpre typique de Braavos. Il aimait les odeurs sucrées et se baignait dans l'eau de rose ou de lavande. Il avait la réputation d'être vorace et ivrogne. Ambidextre, il se battait parfois avec deux épées. Il avait une dizaine d'épouses. S'il ne battait jamais ses femmes, il leur ordonnait parfois de l'affronter. Apparemment fou, il était toutefois adoré par ses hommes.

Il honorait tous les dieux et jetait des osselets pour savoir lequel honorer d'un sacrifice avant chaque bataille. Il haïssait profondément l'esclavage et achetait tous les esclaves qu'il pouvait, les affranchissant après leur avoir réclamé un baiser. Généreux et libéral, il prenait une part du butin équivalente à celle de ses hommes, jetait des pièces d'or aux mendiants et offrait des cadeaux sans prix à quiconque admirait l'un de ses biens. Il adorait les chatons, mais pas les chats ; vénérait les femmes enceintes, mais détestait les enfants. Il lui arrivait de rire au plus fort de la bataille ou de chanter des chansons obscènes. Son surnom de « Reine Racallio », attribué par l'archonte de Tyrosh, vient sûrement du fait qu'il lui arrivait de s'accoutrer en femme et de jouer les prostituées[1].

Histoire[modifier]

En l'an 109, la Triarchie perd le contrôle des Degrés de Pierre, conquis par l'alliance de lord Corlys Velaryon et du prince Daemon Targaryen, autoproclamé roi du Détroit et des Degrés. La Triarchie réplique en l'an 110 en envoyant une flotte de guerre commandée par Racallio Ryndoon. Dorne se joint à lui dans son attaque et la région sombre une nouvelle fois dans la guerre[2].

En l'an 131, l'alliance de la Triarchie est rompue et les Trois Filles entrent en guerre les unes contre les autres. L'archonte de Tyrosh en profite pour revendiquer les Degrés de Pierre. Il envoie Racallio Ryndoon à la tête de sa flotte pour s'en emparer, ce qui est rapidement fait. Une fois le dernier roi du Détroit exécuté, Racallio trahit l'archonte et se proclame lui-même roi. La guerre se poursuit alors entre Racallio, Tyrosh, Myr et Lys, ce qui affecte énormément le commerce. Les cités libres de Braavos, Lorath et Pentos forment la même année une alliance, qui entre également en guerre pour le contrôle des Degrés[3].

En l'an 133, Racallio Ryndoon a perdu la plupart de ses navires et le contrôle des Degrés, à l'exception de Peyresang. Alors que les Tyroshis se préparent à en finir avec lui, Lys et Myr s'allient subitement pour attaquer Tyrosh, ce qui force l'archonte à retirer ses troupes des Degrés. Lorath se retire, mais les mercenaires pentoshis contrôlent les îles, alors que les vaisseaux braaviens leur assurent le contrôle de la mer. La Main du Roi Unwin Peake décide d'envoyer la flotte royale pour mettre un terme au royaume pirate de Raccallio Ryndoon et établir un poste avancé à Peyresang, mais sans entrer en conflit avec Braavos. Toutefois, avant que les Ouestriens n'arrivent, la situation a encore évolué : Racallio est en train de s'allier avec Braavos et Tyrosh, pour gouverner à trois les Degrés, Pentos se retrouvant exclue.

Alors que les capitaines braaviens et les émissaires de Tyrosh banquettent à Peyresang en présence de Racallio, les vaisseaux braaviens sont attaqués par surprise par la flotte Velaryon, commandée par lord Alyn Velaryon, ce qui permet à Racallio Ryndoon de regagner une partie de son contrôle sur les Degrés, Braavos abandonnant par la suite toute revendication sur l'archipel[5] : il parvient à récupérer toutes les îles du sud-ouest, alors que celles du nord-est sont toujours aux mains de l'archonte de Tyrosh et des mercenaires pentoshis. Les chenaux entre les îles sont essentiellement contrôlés par ses pirates.

La même année, lord Alyn Velaryon doit repasser par les Degrés lors de son expédition en direction des mers du Crépuscule. Son voyage étant long et dangereux, il décide cette fois de ne pas passer en force, mais de tenter plutôt la négociation. Racallio le retient une demi-lune dans son fortin de bois à Peyresang. Au cours de son séjour, lord Alyn est soumis aux extravagances de son hôte : tantôt celui-ci le salue comme un ami et lui propose d'attaquer conjointement Tyrosh, tantôt il lance des osselets pour savoir s'il ne devrait pas le mettre à mort. Il le défie à la lutte dans une fosse sous les yeux de ses capitaines. Il décapite un supposé espion de l'archonte et offre sa tête à lord Velaryon, avant de l'accuser à son tour d'être un espion et de lui ordonner de tuer trois prisonniers pentoshis pour prouver sa bonne foi. Ravi, il lui envoie deux de ses propres épouses cette nuit-là, en lui demandant de les honorer et de leur donner des fils valeureux comme lui.

Racallio Ryndoon finit par autoriser le passage de la flotte Velaryon en échange de trois vaisseaux, une alliance rédigée sur une peau de mouton et signée avec du sang, et un baiser. Alyn consent à lui donner les trois vaisseaux de sa flotte les moins utiles, il signe une alliance sur parchemin avec de l'encre de mestre et lui promet un baiser de son épouse si Ryndoon leur rend visite à Lamarck.

Vers la fin de l'année, Dorne rejoint la guerre des Filles, forgeant une alliance avec Lys et Tyrosh pour chasser Racallio Ryndoon des Degrés de Pierre[1]. Au cours de l'année suivante, Racallio Ryndoon abandonne définitivement les Degrés de Pierre, s'exilant avec ses derniers partisans dans les îles du Basilic. Malgré sa fuite, il est une des personnes suspectées d'avoir engagé des Sans-Visage et commandité l'assassinat des frères Lysandro et Drazenko Rogare[4]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Soit environ 1,95 m.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Feu et Sang : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.
  2. 2,0 et 2,1 Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  3. 3,0 et 3,1 Feu et Sang : Sous les régents – La Main encagoulée.
  4. 4,0 et 4,1 Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  5. Feu et Sang : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.