Raymun Darry

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Raymun Darry
Identité
V.O. Raymun Darry
Statut
Rang chevalier fieffé ? Lord ?
Titres seigneur de la maison Darry
sire de Darry-le-Château
Décès 299 (Gué-Cabot)
Famille
Enfant Lyman Darry
Blasons
Ser Raymun dirigeait la maison Darry

Ser Raymun Darry est un chevalier et dirigeant de la maison Darry[N 1][1]. Ses trois frères aînés, dont ser Jonothor Darry de la Garde Royale, sont morts à la bataille du Trident[2]. Ser Raymun a un fils, Lyman[3], et deux sœurs, Mariya et Jeyne[4], respectivement mariées à Merrett Frey et ser Cleos Frey[5][4]. Descendant d'une maison connue pour sa loyauté envers la maison Targaryen, ser Raymun entretient la nostalgie de leur règne en exhibant sur ses murs des tapisseries représentant les différents rois de la lignée targaryenne[6].

Avant AGOT[modifier]

La loyauté de la maison Darry aux Targaryen lui coûte cher après la bataille du Trident et l'accession au trône de Robert Baratheon. Les trois frères aînés de ser Raymun, dont ser Jonothor Darry de la Garde Royale, ont trouvé la mort au Trident et il hérite d'un fief amputé de la moitié de ses terres et de sa fortune, ainsi que d'une bonne partie de son prestige[7]. Ser Raymun n'accueille depuis que froidement son souverain[2].

En l'an 291, ser Raymun a un fils, Lyman[3].

Dans AGOT[modifier]

Après le décès de lord Jon Arryn, le roi Robert Baratheon se rend avec une partie de la cour à Winterfell afin de confier la charge de Main du Roi à son ami d'enfance lord Eddard Stark. En route, ils font halte à Darry-le-Château où ser Raymun fait retirer et cacher dans une cave les tapisseries des rois de la dynastie targaryenne qui ornent ses murs. Toutefois, Tyrion Lannister prend note des marques laissées par les tapisseries retirées à la hâte et soudoie un serviteur qui lui indique où les trouver. Il ne manque pas alors de montrer sa trouvaille à son frère, ser Jaime[6].

Alors que le cortège royal revient de Winterfell vers Port-Réal, et suite à la disparition de lady Arya Stark après que Nymeria eut blessé le prince Joffrey Baratheon au gué des Rubis, ser Raymun accueille fraîchement son souverain et les gens de la maison Stark à Darry-le-Château. Il assiste à la séance qui voit la condamnation de Lady par le roi[2].

Après l'enlèvement de Tyrion Lannister par lady Catelyn Stark à l'auberge du carrefour, ser Edmure Tully fait lever le ban Tully au nom de lord Hoster son père. Ser Raymun est appelé à Vivesaigues et cantonne ses forces sur la rive (probablement de la Ruffurque) opposée au château. Lorsque arrive la nouvelle de la dévastation de villages par des « brigands », ser Raymun regagne ses domaines en toute hâte. Il revient ensuite à Vivesaigues, puis rejoint ser Marq Piper et ser Karyl Vance qui se rendent sur les lieux des pillages où ser Edmure Tully leur a demandé de trouver des survivants pour les faire témoigner devant le roi et demander réparation, lord Hoster ayant formellement interdit toute vengeance sans l'aval royal. Ils se rendent à Sherrer où ils trouvent quelques survivants de la bourgade mise à sac et les mènent à Port-Réal où ils comparaissent devant lord Eddard Stark. Tous trois y dénoncent les exactions de ser Gregor Clegane, que les témoins ont reconnu à la tête des brigands. Bien qu'il ne fasse pas partie des hommes envoyés par lord Eddard, Main du Roi, pour rendre la justice au nom du roi Robert et punir Gregor Clegane pour ses crimes[8], ser Raymun se joint à la troupe commandée par lord Béric Dondarrion[3][9].

Alors qu'ils traversent la Ruffurque au Gué-Cabot, ils sont pris en embuscade par l'avant-garde de lord Tywin Lannister et ser Raymun est tué d’un seul coup formidable par ser Gregor Clegane[3][9]. Son jeune fils Lyman prend alors la tête de la maison Darry[10].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Dans A Game of Thrones il est explicitement considéré comme le chevalier fieffé à la tête de la maison Darry. Cependant, dans A Storm of Swords, il est fait mention d'un lord Darry tué par les Lannister lors des premiers affrontement de la guerre des Cinq Rois qui n'est ni ser Raymun, ni son héritier Lyman (cf. A Storm of Swords, Chapitre 35, Arya).

Références[modifier]