[Séries 2020] Votre année en séries

  • Ce sujet contient 27 réponses, 16 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Aerolys, le il y a 4 jours et 10 heures.
28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #148708
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5010

    Qui dit nouvelle année dit bilan ^^ Comme chaque année, place au classement de vos séries de l’année (ça devrait être moins déprimant que le bilan films^^) ! Alors quelles sont les séries marquantes de l’année 2020 à vos yeux ? Quelle est LA perle que vous avez adorée ? Et vos déceptions alors ?

    ~~ Always ~~

    #148745
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    J’ouvre le bal !

    La série Netflix Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire m’a fait me replongé avec plaisir dans cette histoire que j’avais lu quand j’avais 15 ans soit … il y a 15 ans.

    J’ai aussi adoré la série De Bons présages. Je ne connaissais pas le roman dont est tiré la série que j’ai lu depuis. Au final, j’ai préféré la série au livre. Je trouve l’adaptation très réussie.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #148749
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5010

    De mon côté, grosse année série (pour compenser l’absence de cinéma… #confinement).

    Mon top 5:

    • Crazy Ex-Girlfriend : déjantée, hilarante, intelligente, touchante…
    • Dark : la crème de la crème des séries SF. Une série qui mise sur l’intelligence de ses spectateurs et captive.
    • The Morning Show : une série post-me too qui remue.
    • Orange is the new black, saison 7 : une conclusion qui touche au cœur pour une série qui a eu des hauts et des bas.
    • Watchmen : coup de poing.

    D’autres séries que je retiens :

    • The Loudest Voice : une série qui a ses défauts, mais qui permet de comprendre beaucoup sur l’Amérique de Trump.
    • Locke & Key : bourré de charme, un chouette divertissement.
    • The Good Place, dernière saison : la dernière saison m’a moins embarquée, mais ça reste une comédie hyper originale, à voir.
    • Sex Education, saison 2 : c’est mignon et frais.
    • Little fires everywhere : une mini-série drama efficace.
    • Carnival Row : j’en ai pris plein les yeux.
    • Dix pour cent (tout sauf la dernière saison) : c’est sympatoche.
    •  Peaky Blinders : y a un truc qui fait que je plonge pas totalement, mais ça reste quand même très recommandable.

    Les plaisirs un peu coupables : Cheer (un documentaire où on suit des cheerleaders sur Netflix), Spinning out (un drama de patinage dont je regrette l’annulation), The Witcher, Younger (saison5), Unreal (j’ai enfin pris le temps de finir la série), IZombie

    Les séries mouaif : Hollywood, The Mandalorian saison 1, His Dark Material saison 1.

    Les suites de séries sympa mais sans plus : Mindhunter (saison 2), Stranger Things (saison 3), Modern Family (la fin), Unbreakable Kimmy Schmidt (la fin), Doctor who (saison 12)

    Le flop :

    • 13 reason why (saisons 3 et 4) : trop de drama tue le drama.
    • La Casa de Papel #une fois c’était bien suffisant
    • Umbrella Academy saison 2 : va falloir se renouveler à un moment.
    • Veronica Mars (la nouvelle saison sortie mille ans après la fin de la série) : je me suis toujours pas remise du twist final pourri.
    • Snowpiercer

    ~~ Always ~~

    #148756
    Ser Aemon Belaerys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 783

    Dark : la crème de la crème des séries SF. Une série qui mise sur l’intelligence de ses spectateurs et captive.

    Ça a été ma découverte coup de cœur de l’année !

    Orange is the new black, saison 7 : une conclusion qui touche au cœur pour une série qui a eu des hauts et des bas.

    Tout à fait d’accord pour les hauts et les bas, mais quand on avance dans la série on ne peut pas s’empêcher de s’attacher aux personnages !

    Watchmen : coup de poing.

    Pour ceux qui ont aimé le film et/ou la bd cette série vous plaira. Elle est canon plus avec les livres que  le film, donc quelques « détails » pourraient vous surprendre!

    Dans le style comédie j’ai beaucoup ri avec The  Good Place, qui parle de philosophie mais sans prise de tête !

    Pas franchement de déception, plutôt des tests de séries que j’ai laché au bout de 2/3 épisodes. Je suis par contre tout à fait d’accord que j’attendais plus de la saison 2 de umbrella academy, mais que j’attends quand même la saison 3. On est à mi-chemin entre Watchmen et Heroes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par Ser Aemon Belaerys.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #148758
    Lestival
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 773

    La grosse surprise de l’année : Watchmen. Je ne m’attendais à rien, je n’avais rien lu dessus et j’ai eu une belle claque : superbe esthétique, musique excellente (Trent Renznor / Sigur Ros, quand même).

    Les « c’était mieux avant » :

    Altered Carbon saison 2. La série a pris vraiment une direction complètement différente du livre, ce qui n’est pas un problème en soi, mais on sent que les scénaristes ne savent pas vraiment quelle histoire raconter.

    Mindhunter saison 2. On passe un peu trop de temps sur les problèmes perso des protagonistes principaux, ce qui n’amène pas grand chose.

     

     

    Orson le Couturier [OLC] dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Chaton officiel du temple des Grâces dans DOH 6
    Fier membre de NOARLAK

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #148765
    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 687
    • Pour les séries 2020

    Vaut le visionnage : The Third Day (7/10, visuel assez original), le Jeu de la dame (7/10).

    Vaut pas trop le visionnage (du pire au moins pire) : Run (ça c’est vraiment ), The Head (j’ai vu l’ép 1, je suis passée au dernier. J’avais deviné le dénouement…). The Undoing (ça commençait assez bien à vrai dire, mais c’est trop long et trop vide… Encore une série sur la grande bourgeoisie new-yorkaise, on commence à saturer. 5/10). La saison 2 d’His Dark Materials m’a un peu plus convaincue que la 1ère, mais je reste toujours ‘meh’.

    • Pour les autres

    Coup de : The Virtues (! il faut absolument voir cette série), The Thick of It (seule série où j’ai pleuré de rire) + mention 7/10 : The Honourable Woman, Sharp Objects, Stag.

     

    edit : je n’ai pas fini la série Raised by Wolves produite notamment par Ridley Scott mais c’est pour l’instant ma plus belle surprise en terme de série en 2020. Le visuel est atypique, le scénario aussi. Les acteurs sont très bons.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par O'Cahan.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par O'Cahan.

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    please mind the gap between your brain and the platform

    "l'incertitude de la compréhension permet d'éviter le piège de l'idolâtrie"

    #148787
    DJC
    • Frère Juré
    • Posts : 91

    De mon côté, grosse année série (pour compenser l’absence de cinéma… #confinement). Mon top 5:

    • Crazy Ex-Girlfriend : déjantée, hilarante, intelligente, touchante…

    Alors ça, c’est la grosse surprise pour moi 🙂 j’avais suivi une reco du Son du Mur et j’étais tombé sur cet ovni, c’est pas du tout mon style a priori, mais pourtant, quel pied j’ai pris !!!

    Je me remets souvent la video de la chanson du yoga et d’autres, et surtout celle-ci qui est géniale, toujours avec un brin d’émotion (faussement simpliste, super bien tourné.. magique vers 2’50) :

    Et que dire du grand final… juste ce qu’il fallait 🙂 à l’américaine hehe 🙂

    Bref merci la GdN, j’aurai jamais pensé trouver une reco si éloignée du genre du TdF ici, et qui me plairait autant !!

    Je la conseille à tous les gens qui veulent changer de style et « voir des séries un peu à part »… tout comme Man Seeking Woman, Trailer Park Boys, Shameless version US… (dans d’autres styles).

    Spoiler:
    Nan, c’est pas du lèche-boules à la Présidente !!!!
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par DJC.
    #148790
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3947

    J’ai un peu abusé des séries cette année, confinement oblige Ca a surtout été l’occasion de me pencher sur des séries dont j’avais entendu parler mais que je n’avais pas pris le temps de regarder jusque là. Y’a eu du bon, du très bon et du moins bon.

    Les animés et assimilés :

    (du moins bon au meilleur)

    • Mirai Nikki : ça avait fait tout un foin à sa sortie en 2011 … Ben ça le méritait pas. C’était au final assez mauvais. Ca vous plaira peut-être si vous avez 14 ans. Sinon, passez votre chemin.
    • Sword Art Online : beau visuellement , mais surcoté et creux  (il me semble que j’ai toujours pas vu le dernier épisode, tellement c’est dispensable) ;
    • Cheer Danshi : des garçons japonnais décident une fois entré à l’université de monter une équipe de cheerleader masculine. 13 épisode : ça se regarde vite, ça n’est pas inoubliable. Ca reste un divertissement sympa, et le petit twist final concernant le crush du protagoniste m’a vraiment amusé.
    • Free! : une série sympa, avec des lycéens qui font de la natation. Là encore, 13 épisodes, vite vu et franchement bien animé, une histoire assez sympa, un peu d’humour. Assez plaisant (il y a eu des suites, que je n’ai pas vu).
    • Tsuki ga Kirei : deux collégiens japonnais ordinaires de troisième se découvrent, ressentent de l’attirance l’un pour l’autre et entament une relation. Une plongée douce dans le quotidien ; la série est anti-spectaculaire au possible (à part quelques personnages secondaires, qui sont là pour la blague en marge de l’épisode) : c’est lent, les personnages mettent du temps à verbaliser ce qu’ils ressentent, hésitent, avancent vers l’autre ou pas, sont tiraillées par des préoccupations concrètes, font face à des quiproquos ou à des difficultés classiques de couple … C’est d’autant plus plaisant, car on peut se reconnaître en eux (ou reconnaître ceux qu’on a été à leur âge ^^). Petit plus : comme ça se passe au japon, on découvre quand même quelques spécificités culturelles sympa.
    • Tower of God : on me l’avait bien vendu, et c’est vrai qu’il était bon. C’est tiré d’un webtoon coréen, donc avec un rythme et une narration très particuliers. Le début a failli me faire décrocher, le personnage principal est parfois un peu gavant, mais dans l’ensemble, je le recommande.
    • Kaguya-sama : Love is war et Love is not war : deux saisons, qui avaient été recommandées par Jean Neige dans le sujet précédent. Je détaille pas plus. C’est très bon.
    • Dororo : J’ai déjà dit tout le bien que j’en pensais 😉 [retour]

    Les séries live :

    (dans l’ordre de visionnage)

    • Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (Netflix) : je rejoins @amarei : c’est une belle réussite [petit retour]
    • The Witcher : J’en garde un meilleur souvenir que ce que j’ai écrit dans mon retour … Comme quoi, faut jamais se fier à ses souvenirs ! On va dire que c’est un bof généralisé, mais que je suis quand même curieux pour la suite.
    • Dark Crystal : Le Temps de la résistance : Aaaah ! C’était une série pourtant très bien, et je voulais vraiment une suite [retour] Malheureusement malgré les louanges et le Creative Arts Emmy Awards, l’aventure s’arrêtera là.
    • Penny Dreadful : City of Angels : un autre projet qui ne fera finalement qu’une saison :/ Ce spin off de Penny Dreadful n’a pas su convaincre le public, et même si j’ai bien apprécié, j’avoue qu’il y a des choses qui m’ont laissé dubitatif. Dommage quand même !
    • Ratched : dans la série des origin stories de méchants de films cultes, a débarqué Mildred Ratched (Vol au-dessus d’un nid de coucou ; 1975). Le visuel et la reconstitution sont assez beaux … mais j’ai trouvé ça très moyen, comme souvent dans ce genre d’exercice : la série ne sait pas où elle va, et elle raconte maladroitement une série d’histoires agencées les unes dans les autres. Elle tente quelques idées de mise en scène, qui sont rapidement abandonnées. Les personnages sont souvent caricaturaux, et la série tente de les rendre tantôt antipathiques, tantôt sympathiques, tantôt menaçants, tantôt attachants, tantôt misérables … Au final, on éprouve aucune affection réelle pour aucun d’entre eux, et on n’adhère pas plus aux espèces de messages qui sont déballés dans le final (mais pour le coup, c’est peut-être voulu par les scénaristes ? On parle quand même d’un hopital psychiatrique qui va méchamment déraillé.)
      Là par contre, il y aura une saison 2 … Allez comprendre !
    • Doctor Who saison 12 : … Le bon temps est derrière nous [retour]
    • Le Jeu de la dame : bien accroché, bien aimé [retour]

    Les rattrapages :

    • Buffy contre les vampires : très bon ;
    • Malcolm : drôle mais ça s’éternise un brin ;
    #148799
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1568

    Ma série coup de cœur de l’année (même si pas sortie en 2020) : The Man in the High Castle.
    J’ai donné mon avis ici, c’est vraiment une série que j’ai adoré.

    Pour le reste :

    Umbrella Academy s2 ⭐⭐⭐ Très sympa mais peu de nouveauté
    The Boys s2 ⭐⭐⭐ Pareil que Umbrella, avec une fin baclée
    Transperceneige ⭐⭐⭐⭐ Ficelles scénaristiques un peu faciles par moment mais très sympa, j’ai bien aimé les différentes ambiances
    How to sell drugs online s2 ⭐⭐ Toujours sympa, mais pas dingue et très très court
    Home Game ⭐⭐ Documentaire sympathique pour passer quelques heures
    The Last Dance ⭐⭐⭐⭐⭐ Moi qui adore la NBA, j’ai passé un très bon moment, même si j’aurai aimé voir plus de basket
    The 100 s6 ⭐⭐ Toujours le même schéma, même si cette année j’ai été un peu plus déçu
    Dark s3 ⭐⭐⭐ C’est bien fait, mais cette s3 c’était trop « regardez on fait des trucs hyper complexes et à la fin on vous explique comme on est géniaux ! »
    Altered Carbon s2 ⭐⭐ Ça se regarde bien mais cette s2 n’est pas du tout au niveau de la précédente

     

    Et j’en oublie certainement parce que j’ai une mémoire en carton.

     

    Les plaisirs un peu coupables : Cheer (un documentaire où on suit des cheerleaders sur Netflix)

    Netflix m’avait proposé cette série parce qu’elle est pile dans le même registre que Last Chance U, et je dois avouer que j’ai adoré. Mais c’était plus en 2019 qu’en 2020.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #148800
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5010

    Netflix m’avait proposé cette série parce qu’elle est pile dans le même registre que Last Chance U, et je dois avouer que j’ai adoré. Mais c’était plus en 2019 qu’en 2020.

    Ca risque pas : Cheer est sortie en janvier 2020 :p

    ~~ Always ~~

    #148802
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1568

    Netflix m’avait proposé cette série parce qu’elle est pile dans le même registre que Last Chance U, et je dois avouer que j’ai adoré. Mais c’était plus en 2019 qu’en 2020.

    Ca risque pas : Cheer est sortie en janvier 2020 :p

    Elle a été vraiment longue cette année… u_u’

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #148809
    Ser Aemon Belaerys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 783

    Netflix m’avait proposé cette série parce qu’elle est pile dans le même registre que Last Chance U, et je dois avouer que j’ai adoré. Mais c’était plus en 2019 qu’en 2020.

    Ca risque pas : Cheer est sortie en janvier 2020 :p

    Elle a été vraiment longue cette année… u_u’

    Il va falloir considérer Janvier et Février 2020 comme faisant parti de 2019 🙂

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #148811
    Ezor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 915

    Dans les séries j’ai fait un peu de tout est de rien (surtout de rien)

    Drive to Survive : 2 saisons documentaire (Netflix) sur les saisons de F1 2018 et 2019. Si vous aimez la F1 ou que vous voulez découvrir un monde nouveau, c’est assez bien foutu ; on voit la vie dans les paddock, les guerres internes, la pression sur les pilotes et mécano et leur stratégie. Bref j’ai beaucoup aimé et même si je le vends mal ça vaut le coup d’œil. Je la mets dans ma catégorie « plasir coupable » (avec The New Girl )

    Umbrella academy : 2 saisons sympas mais dispensables. Disons qu’en plein confinement ça détendait mais ça sera pas la série du siècle, c’est très « netflixien », lisse sans prise de risque ! J’aime bien Ellen Page.

    The Clone Wars : ceux qui sont sur slack ont pu suivre mes visionnages de cette série annimée en 7 saisons décrivant la guerre des clones entre les épisodes Star Wars 2 et 3. On pourrait faire des pages dessus ; globalement du positif, plein de personnages cool (Ashoka <3 <3) et quelques arcs narratifs bien ficelés loin des classiques « série pour enfants ». Tout n’est pas excellent (je pense à toi Jarjar), cependant j’étais dessus d’arriver au bout malgré 7 saisons, c’est plutôt bon signe.

    The mandalorien : pour rester dans l’univer, tout a déjà été dit et redis sur cette série évènement, je m’attarde pas. Personnellement j’aime beaucoup ; faut pas en demander trop à Disney.

    Code Geass : (une seule saison vue pour le moment) sur les conseils de @Drozo et @Babardesbois, mon premier animé japonais et j’ai plongé dedans la tête la première. Pas facile de décrire ça en deux mots, je tente quand même. Au Japon, devenu la Zone11 depuis qu’il est occupé par l’empire britannique qui domine environ le monde entier, un type se lance dans une rebellion pour libérer le pays. Dit comme ça c’est assez bateau mais si on rajoute des graphismes qui claquent, un peu de magie-like, des robots de combat et surtout un scénario qui sait où il va sans perdre de temps… on va dire que c’est mon coup de cœur cette année

    Brooklyn99 : J’avais besoin de me vider la tête en début d’année, c’était parfait pour ça. La vie d’un commissariat de Brooklyn avec des agents tous fous et un peu débiles, j’ai beaucoup ri. Bien que série ait déjà quelques années ça passe encore très bien, ce qui est pas toujours le cas pour les comédies.

    His Dark Materials : énorme déception, je suis pas allé au bout. Les livres étaient géniaux, la série n’a qu’un (très) beau générique.

    The Witcher : série popcorn, on débranche le cerveau et on s’amuse. C’est pas dingue, « les livres sont mieux » mais j’avais tellement peur du résultat que finalement c’était plutôt une bonne surprise. Et Henry Cavill (coucou @Corondar et @Nymphadora) m’a convaincu dans ce rôle. J’attends la suite pour juger définitivement.

    --Ezor--

    Spoiler:

    #148828
    Malicia
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 122

    J’ai passé bien trop de temps sur Netflix and co… Même pas sur de me souvenirs de tout ce que j’ai regardé… Merci les confinements et couvre feu…

    J’ai enfin fini la série New girl. J’ai encore recommencé Battlestar Galactica.

    Mon coup de coeur en retard Mindhunter.

    Découverte en retard aussi mais ou j’ai vraiment bien accroché Izombie même si la dernière saison est un peu moins bien…

    Coup de coeur : Zoey ‘s extraordinary playlist. Coup de coeur WTF : Teenage Bounty hunter.

    Toujours fan Sex Education et How to sell drugs online, Family Business.

    Un peu honteux mais j’aime : Spinning out, Emily in Paris, les chroniques de Bridgerton.

    Bien mais aurais pu faire mieux Lock and Key, the Plot against america, la dernière saison de 10 pour cent, The undoing (un peu déçu par la fin).

     

    Et aussi pourquoi j’ai regardé ça : La Flamme

     

    Et encore j’en oublie pleins c’est SUR.

    Sans parlé d’une certaine personne qui vient de me coller des Drama coréens dans les pattes…j’ai encore de quoi faire pour le prochain confinement… x)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par Malicia.
    #148853
    Jon
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 285

    J’ai regardé beaucoup trop de choses cette année, dur de se souvenir de tout ^^’ (1046 épisodes regardés sur 2020 d’après BetaSeries… Bon, dont 230 de Kaamelott, mais ça fait quand même un sacré chiffre ^^’)

    Mon coup de coeur de l’année, c’est la découverte de RuPaul’s Drag Race, une compétition de drag-queen (c’est genre Top Chef mais au lieu de faire à manger, iels font des shows de drag). C’est absolument génial <3 J'ai marché à fond, le rythme est très rapide donc on n'a pas le temps de s'ennuyer du tout (des épisodes hebdomadaires faisant entre 40min et 1h, pour caler un mini-challenge, la préparation du challenge principal, le challenge, + un défilé et l'élimination, pas le temps pour des heures de blabla !), on s'attache aux candidat-e-s, et les messages véhiculés sont super positifs (et engagés), bref, ça rajoute de nouveau 200 épisodes 😀

    Les autres trucs qui m'ont plutôt bien plu :
    * Des séries un peu intelligentes :
    - Mrs America, une passionnante mini-série sur des luttes féministes aux Etats-Unis au XXe siècle, très instructif !
    Killing Eve, où on suit Eve qui enquête sur une tueuse à gages, et développe une sorte de fascination pour elle ; c’était intéressant, un peu étrange, mais très agréable à suivre ;
    The Morning Show, dont parlait Nympha un peu partout 🙂
    Good Girls, où on suit des mères de famille qui se retrouvent embarquées malgré elles dans de sacrées emmerdes, pour ne pas en dévoiler trop. C’était très prenant, très stressant, j’ai beaucoup aimé (mais je n’ai pas encore fini, j’y vais tranquillement 🙂 )
    Euphoria, sur une ado (Zendaya) en prise avec ses addictions ; un peu sombre, un peu perturbant, assez intense
    Bodyguard, avec notre petit Richard Madden, une mini-série très intense et très prenante sur…un garde du corps (lolilol)
    Hollywood, j’ai bien aimé quand même, malgré les reproches que d’autres lui ont fait :p
    Dark, avec un avis assez mitigé au bout de deux saisons : j’aime bien, mais parfois je me lasse un peu de la complexité « pour la complexité », ainsi que de ce côté « de toute façon on ne peut rien faire car tout est déjà fait », ça enlève un peu d’implication dans l’histoire et d’empathie pour les caractères

    * Des séries un peu drôles :
    Mom, j’adore toujours autant cette série, très intelligente, les personnages très attachants, je ne peux que recommander 🙂
    – La dernière saison de Modern Family, j’aimais beaucoup cette série, qui a réussi je trouve à continuer à se renouveler jusqu’à la fin, avec ses personnages si attachants
    Brooklyn 99, dont d’autres ont parlé déjà

    * Des séries « ados » :
    Elite <3 J'ai adoré, c'est du drama teenage espagnol, tout le monde est beau, tout est dramatique, c'est génial 😀
    - Never have I ever, une série assez intelligente sur une jeune fille d’immigrés indiens et sa vie au lycée
    Sex Education <3
    - Love Victor, une sorte de suite à Love Simon, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais c’est sympathique, et je suis toujours preneur de séries qui font preuve de représentation et de diversité
    Motherland Fort Salem, une série sur des sorcières qui entrent dans l’armée 😮 j’ai bien marché, même si ça reste une histoire assez classique (c’était mieux que Warrior Nun par exemple x) )
    Locke & Key, avec des petits ados qui cherchent des clefs magiques, juste pour le concept j’étais conquis 😀

    * Des séries « autres » (vous remarquerez la précision de mes classifications B) )
    The Great, une vision un peu déjantée de l’arrivée de Catherine de Russie…en Russie. J’ai bien accroché, même si je pensais que ça serait plus absurde que ça, c’était assez intéressant et original !
    Upload, une série futuristique explorant le concept d’upload : après la mort, votre conscience peut être sauvegardée et placée sur un serveur en ligne, où vous continuez à « vivre », un peu comme dans un jeu vidéo… Le concept est très intéressant, beaucoup d’aspects sont étudiés, et même si on peut y trouver des défauts, j’ai trouvé que ça valait largement la peine d’être vu ! (Et parfois, c’est drôle :p )
    Love Life, où on suit les aventures et mésaventures amoureuses du personnage d’Anna Kendrick, c’est à la fois léger et mignon, et ça se laisse regarder en douceur

    Et sinon, tout un tas de séries qui m’ont un peu déçu (généralement, je m’attendais à mieux) :
    Les saisons 2 de The Boys et de Umbrella Academy sont bien en-dessous des premières, idem pour la dernière saison de 13 Reasons Why, His Dark Materials ne vaut pas du tout les livres, The Mandalorian n’a pas grand intérêt scénaristiquement, Lovecraft Country tombe un peu à l’eau (ça commençait très très fort, les premiers épisodes sont incroyables, mais ça s’essouffle ensuite… Je n’ai pas encore fini, peut-être que les derniers épisodes me feront changer de nouveau d’avis), Zoey’s extraordinary playlist (désolé Malicia :p J’ai apprécié, mais je pensais adorer, et finalement, juste mouaif ; je trouve que le concept s’épuise et n’est pas toujours ultra bien exploité… C’était bien en-dessous de Crazy Ex-Girlfriend par exemple, dont DJC reparlait au-dessus <3 ), Snowpiercer était un peu décevant par rapport aux attentes que j’en avais (mais j’ai quand même plutôt bien aimé 🙂 ), Veep je m’attendais à bien mieux vu les prix que ça gagne et finalement c’était juste moyen, The end of the f**ing world était intrigant mais j’ai toujours eu du mal à rentrer dedans, Banana Fish (un anime sur un gangster gay, pour faire en trèèèèès schématique) on me l’avait survendu et finalement c’était looooong, Las Chicas del Cable j’ai eu du mal à entrer dedans malgré le pitch qui me convenait parfaitement, et La Flamme j’ai même pas fini tellement l’humour était décevant…

    Voilà et avec ça je pense qu’on a globalement fait le tour de mon année 2020 en séries 😀 pas mal de nouveautés au final, je m’en rends compte en faisant la liste, j’ai très peu avancé d’anciennes séries, et j’ai commencé plein de nouveaux trucs !

    #148854
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3947

    Et aussi pourquoi j’ai regardé ça : La Flamme…

    Vu aussi … Je me demande pourquoi j’ai oublié de le citer, tiens ! ^^

    Mon coup de cœur de l’année, c’est la découverte de RuPaul’s Drag Race

    Vu trois épisodes d’une des 13 ou 14 (!) saisons. Je m’attendais pas à aimer parce qu’à la base, y’a tellement rien dans le speach qui pourrait m’intéresser … Comme quoi, les préjugés ! J’en aurais volontiers regardé d’avantage si ça avait été possible.

    #148862
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1243

    Allez, mon petit classement avec petite critique, de ma série préférée à celle aue j’ai le moins aimé.

     

    1. Dark (saison 3) : À la fin de la saison 2, je me disais « soit ils arrivent à conclure leur casse-tête et ce sera un chef d’œuvre, soit ils arrivent pas à tout refermer et ce sera une mauvaise série ». Résultat c’est un chef d’œuvre, intelligent, atypique, émouvant et vertigineux. J’ai adoré me prêter au jeu, j’ai adoré les personnages troubles et leurs évolutions. Bref, une de mes séries préférées.

    2. Keep your hands off Heizuken! Cet anime est un ÉNORME coup de cœur. C’est en gros l’histoire de trois lycéennes enthousiastes qui veulent créer un studio d’animation. Sauf que ces personnes ne vivent pas dans un univers réaliste, mais dans une sorte de monde fantasmé, où les villes sont labyrinthiques et pleines de passages secrets, où les lycéennes doivent s’enfuir en machines volantes steampunk pour échapper à des Men in Black qui veulent les empêcher de faire des animés… C’est feel-good, hyper punchie, drôle, attachant, intelligent, instructif, inventif… J’avais un grand sourire tout du long, bref, c’est devenu un de mes animés préférés, allez-y, c’est de la bonne.

    3. Raised by Wolves : C’est une excellente série SF. Ambiance très particulière, concept original, réalisation splendide (surtout dans les deux premiers épisodes, mais ensuite ça reste bon) thématiques délicates… Le scenario est intelligent mais a quand même de grosses facilités qui frisent parfois l’incohérence, et il y a un ventre mou trop lent à mon goût (même si ce qu’on y montre n’est pas inintéressant en soit). Bref, c’est clairement perfectible, ça a des défauts, mais pour une série aussi atypique, ambitieuse et bien réalisée je les lui pardonne facilement.

    4. Le Jeu de la Dame : J’y suis allé un peu à reculons au vue de la bande annonce. C’est une série sur un génie, et d’habitude les génies sont souvent traités dans la fiction comme des bêtes de foires, ce qui me gène particulièrement. Ce sont souvent soit des fous asperger (Bobbie Fischer dans Le Prodige, ou Winston Churchill dans Les Heures Sombres) des geeks mal dans leurs peau (Le Professeur dans Casa de Papel) des super-héros (Sherlock, Lelouch dans Code Geass…) ou bien des psychopathes (Light dans Death Note). Bref, rarement des gens normaux avec des problèmes normaux à qui on peut s’identifier. Le Jeu de la Dame évite ce piège en nous présentant une jeune femme dont ses problèmes (drogue, alcoolisme, besoin de reconnaissance, solitude…) ne sont pas dû à son génie mais juste à son passé. C’est quelqu’un de normale, et c’est ça qui la rend attachante. Ajoutez à cela un scénario bien ficelé, une réalisation au top très imaginative pour filmer les parties d’échecs, et une Anya-Taylor Jones excellente dans un rôle las facile et on obtient une excellente série.

    5. The Clone Wars (saison 7). Par grand chose à dire si ce n’est que c’est du bon Clone Wars, avec ses défauts (trop-plein d’action, personnages secondaires trop caricaturaux…) et ses qualités habituelles (Ahsoka est cool, c’est bien imaginatif, c’est beau et dynamique et les 4 derniers épisodes sont très bons).

    6. Westworld (saison 3). Sur le fond, sur ce qu’elle raconte, cette saison est géniale. C’est un des pamphlets les plus violents contre notre utilisation de l’IA et du Big Data que j’ai vu, tant elle touche juste et est amenée de façon intelligente. Sur la forme par contre… C’est toujours bien réalisé, mais l’histoire qui accompagne le propos est pas très réussie. L’arc de Dolorès, que l’on voudrait trouble, est assez évident quand on connaît le personnage, Maeve est un gâchis de personnage qui n’avait rien à faire dans cette histoire (si ce n’st dire qu’elle existe toujours) et l’antagoniste joué par François Cassel n’arrive pas à la cheville d’Anthony Hopkins ou de Ed Harris. Bref, du très bon et du moins bon. Espérons que la saison 4 se rattrape !

    7. La Flamme. Une petite comédie rigolote parodiant les émotions de télé-réalités des années 90. C’est écrit et réalisé (et sans doute improvisé aussi) par Jonathan Cohen, du coup si on aime bien l’humour de Jonathan Cohen ça passe agréablement le temps.

    8. The Mandalorian (saison 2) : là encore, toutes les qualités et tous les défauts de la première saison. Dans les qualités on a un récit pulp plein d’action plutôt bien filmé qui se regarde sans déplaisir, un univers Star Wars correctement développé, des effets spéciaux cool et un rythme soutenu. Dans les défauts on a une impression de suivre les quêtes annexes d’un RPG, une histoire qui ne met jamais ses personnages en réel danger, trop de fanservice et au final un résultat assez impersonnel. Bref, ça se regarde sans déplaisir, mais ça vole clairement pas haut.

    9. Lovecraft Country. La série pastiche chaque épisode un style de récits d’aventures, de fantastique, de science-fiction ou d’horreur tels qu’ils existaient dans la littérature pulp de la fin du XIXème et du début du XXème, mais en y mettant des afro-américains en héros, et des blancs en ennemis. La série veut ainsi parler de l’oppression de la population noire aux USA dans les années 60. Louable… mais le résultat peine à me convaincre. Déjà parce que les personnages principaux sont dans l’ensemble plats et peu attachants. Et aussi parce que montrer à chaque épisode l’ensemble des blancs de façon hyper hostiles ça me mets mal à l’aise. Je veux dire, à aucun moment il y aura un personnage tertiaire blanc qui va juste être neutre et laisser faire, avoir une action positive ou juste se laisser bêtement influencer par le système raciste. Non, dans cette série le Blanc va systématiquement prendre une batte de baseball pour défoncer le crâne du noir, car il est systématiquement un immonde trou du cul. Un peu de nuance aurait été la bienvenue : par exemple, dans Jessica Jones, série qui traite du sexisme, si la plupart des personnages masculins sont des salauds qui veulent plus ou moins consciemment dominer les femmes, en arrière plan pour nuancer on a bien des personnages tertiaires masculins qui eux sont OK. Dans Lovecraft Country l’aspect trou du cul des blancs est poussé tellement loin, est tellement systématique que, même si des connards racistes comme ceux qui sont montrés étaient réellement fréquents, je ne peux m’empêcher de sentir des relents racistes anti-blancs. Je déteste ce terme d’habitude tellement il est utilisé pour se plaindre de tout et de rien et pour nier le vrai racisme… Mais ici, si on proposait exactement cette même série mais en inversant les rôles, en remplaçant tous les noirs par des blancs et tous les blancs par des noirs, assurément on aurait qualifié cette série de nauséabonde. Le pire, c’est que même malgré ça, il reste difficile de rentrer totalement en empathie avec le message anti-raciste de la série puisque le héros est lui-même homophobe (mais bon, apparemment ça selon le scenar ça a l’air OK) et qu’il a passé la Guerre de Corée à massacrer des civils coréennes (mais tout ce qu’on en retiendra c’est son ancienne romance avec une magicienne coréenne, donc je suppose que selon le scenar tuer des civils c’est OK aussi). Et ce personnage ne nous ai même pas décrit comme un personnage ambigüe ou trouble quoi, la série veut nous faire croire que c’est un bon gars. Bref, la série possède d’indéniables qualités, que ce soit rythmique, d’aventure, une grande variété dans les univers abordés, une réalisation solide, de bons acteurs, mais chez moi le malaise persiste.

    10. Umbrella Academy, saison 2. Ce que j’aimais dans la saison 1, c’est que derrière son côté what the fuck et gentiment timbré, il y avait une histoire de famille émotionnellement très forte. C’était l’histoire d’enfants devenus adultes qui essayaient de se reconstruire après la mort d’un père toxique qui les avait tous détruits. De plus, la saison 1 se terminait sur un cliffengher émotionnel puissant et assez jolie. Du coup j’attendais beaucoup de la saison 2. Résultat ? Et bien cette saison vire les enjeux émotionnels de fin de saison 1 de la façon lanplus fainéante du monde : par une ellipse, et en rendant amnésique le personnage pour qui les conséquences du cliffengher aurait pu être le plus important. Bof quoi. Les personnages et leurs psychés seront d’ailleurs moins présents, le cœur de la saison préférant explorer tous les thèmes traditionnellement associés aux années 70, à savoir la guerre froide, Kennedy, les hippies, les sectes, la CIA, les luttes affro-américaines, les théories du complots, la drogue, le patriarcat, le Viet-Nam, etc… En soit ça fait une saison plus engagée, plus psychédélique et dans l’ensemble plus fun. Mais moins humaine.

    11. Dracula. Les deux premiers épisodes m’avaient parus sympathoches. Mais la semaine suivante j’ai oublié de lancer le troisième. Et depuis j’ai pas particulièrement eu envie de le faire. Ça veut dire que je devais trouver ça osef je suppose. D’ailleurs je me souviens mal maintenant des deux épisodes que j’ai vu.

    12. Warrior Nun. Je m’attendais à une série B pas prise de tête sur des religieuses qui font du kung-fu. J’ai eu une série B pas prise de tête sur des religieuses qui font du kung-fu. Pas plus, pas moins. En soit c’est assez honnête.

    13. Star Wars : Resistance (saison 2). Cette saison est meilleure que la une (en même temps, le niveau était pas haut) et se présente comme une sorte de sous Battlestar Gallactica. L’histoire développe mal son univers, les personnages restent osef, même la fin est en queue de boudin. Bref, j’ai regardé parce que je suis fan de Star Wars, mais ça valait pas vraiment le coup.

    14. Narcos : Mexico (saison 2). Narcos aurait dû rester en Colombie. L’histoire est lente au possible, du coup les personnages deviennent fades (j’arrive même plus à me souvenir du nom du parrain de la drogue de cette saison, c’est dire). Et puis le policier narrateur utilise toujours le même ton cynique et désabusé que Stephen Murphy (le flic narrateur de Narcos Colombie saisons 1 et 2) sans être Stephen Murphy. Ça me pose un problème parce que cette façon de raconter, c’était ce qui caractérisait le personnage de Murphy. Mais si tous les flics narrateurs ont exactement la même façon de parler, avec les même mimiques, et bien ils perdent tout leur côté mémorable, ils deviennent juste « flic lambda#4 ».
    15. Barbares. Je me disais qu’un ersatz court de Vikings en 6 épisodes aurait pu me réconcilier avec le genre péplum d’action bodybuildé. En fait pas du tout. Les personnages de Barbare sont clichés, mal écrits, ils n’arrivent pas à sortir de leurs archétypes grossiers. Je crois pas une seule seconde en eux. Quant aux peuplades Barbares qui sont en opposition à Rome dans cette série, ils sont quoi ? Un village par peuple ? C’est ridicule. Cette série est tirée d’un réel événement historique, et pourtant rien n’est crédible. Rien ne va, tout est cliché.

    16. La Casa de Papel (saison 4). Cette série ne sait plus où elle va. Un des deux camps est en échec et mat depuis la saison précédente, et pourtant tout le monde semble l’oublier. Les braqueurs n’ont plus une once de crédibilité. Tous les personnages, y compris le Professeur, deviennent débiles. Et vu qu’on ne sait pas quoi raconter, on meuble avec une histoire de tueur qui dure la moitié de la saison et qui est d’un chiant. La Casa de Papel, ça aurait dû s’arrêter après la saison 2.

    17. Snowpiercer. Rien ne va dans cette série. Entre l’intrigue policière prétexte la plus bidon que j’ai vu depuis longtemps, le personnage principal rasta ultra mal joué et mal écrit, le décors en toc dont on ne croit jamais que c’est un train, la réalisation totalement aux fraises, un concept original qu’on traite le moins possible, un scénario pas crédible deux secondes, et un propos de lutte des classes traité par quelqu’un qui ne comprend rien à la lutte des classes… J’aimerais être gentil et sauver quelque chose, mais j’ai beau me creuser la tête, je vois rien.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par DroZo.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #148868
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1568

    Et j’en oublie certainement parce que j’ai une mémoire en carton.

    Et j’avais en effet oublié (entre autres) :

    Sons of Anarchy s1-4 ⭐⭐⭐⭐ Série super prenante, j’ai beaucoup aimé, par contre certains persos qui tombent toujours dans les même travers m’ont énervé et j’ai stoppé à la saison 4
    Titans (série DC) s1 ⭐⭐ La saison 1 est sympa, mais se conclut de manière assez nulle, donc j’ai tenté la saison 2 mais stoppé à l’épisode 3 ou 4
    Cheer (vu que c’est bien en 2020 ^^) ⭐⭐⭐ Très sympa, dans le même style que Last Chance U, ça se regarde tout seul et on est vraiment pris dedans, on a envie qu’ils réussissent
    Into the Badlands s1 ⭐⭐ Du post-apo très classique, vraiment pas dingue, stoppé à la fin de la s1

     

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #148875
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5010

    Jon wrote:
    Mon coup de cœur de l’année, c’est la découverte de RuPaul’s Drag Race

    Vu trois épisodes d’une des 13 ou 14 (!) saisons. Je m’attendais pas à aimer parce qu’à la base, y’a tellement rien dans le speach qui pourrait m’intéresser … Comme quoi, les préjugés ! J’en aurais volontiers regardé d’avantage si ça avait été possible.

    Ah tiens ça m fait penser que j’ai oublié de citer AJ and the Queen dans ma liste de série (et que j’en ai surement oublié d’autres^^) : une série avec RuPaul dans le rôle titre, qui traverse les Etats-Unis avec une gamine à la langue bien pendue. C’est tendre, ça véhicule de jolis messages, bourré de bonne intentions. Il y a des longueurs mais dans l’ensemble, c’était une série bonbon dont je regrette l’annulation.

    ~~ Always ~~

    #148876
    Malicia
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 122

    Mrs America

    Euphoria  

    Hollywood

    Never have I ever

    Love Victor

    Locke & Key

    Umbrella Academy

    13 Reasons Why

    His Dark Materials

    The Mandalorian

    Lovecraft Country

    Zoey’s extraordinary playlist (désolé Malicia :p J’ai apprécié, mais je pensais adorer, et finalement, juste mouaif ; je trouve que le concept s’épuise et n’est pas toujours ultra bien exploité…)

    The end of the f**ing world était intrigant mais j’ai toujours eu du mal à rentrer dedans,

    Las Chicas del Cable j’ai eu du mal à entrer dedans malgré le pitch qui me convenait parfaitement

     

    Ah bah oui j’ai vu toutes celle là aussi xD mais elles ne m’ont pas fais un gros effet, et pour la plupart je n’ai pas fini ou pas encore regardé la saison 2.

    Bon Mandalorian je n’ai pas encore regardé la saison 2 j’aime bien mais c’est pas non plus un coup de coeur de ouf..

    Je t’en voudrais pas pour Zoey :p c’était une petite bouffée de joie dans une période qui était plutôt compliqué pour moi c’est peut être pour ça 😀

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par Malicia.
    #148885
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1568

    Et dans un autre registre, vu que je me suis abonné à Prime je suis en train de me revoir les huit saisons de Dr House et c’est encore et toujours ma série préférée <3.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #148886
    ThePackSurvives
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    1 . The Undoing

    2. Queen’s Gambit

    3. The Outsider

    #148916
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1492

    Pas forcément dans l’ordre de préférence, mais cette année j’ai retenu les séries suivantes :

    – The Undoing, pour les acteurs (Nicole Kidman et Hugh Grant- dans un registre inhabituel pour lui-) et le suspense,

    – Big Little Lies, avec une brochette d’actrices remarquables et une histoire qui vous maintient en haleine jusqu’au bout, même si l’on ne connaît l’identité de la victime qu’à la fin de la saison 1 (une prouesse ! )

    – Outlander, pour l’histoire de la révolte écossaise au XVIII ème siècle, et la beauté des paysages (la saison 1 a été tournée en Écosse),

    – Poldark, pour la base historique et le souffle romanesque (il en faut aussi 😉),

    – The Last Kingdom, pour les thèmes abordés, comme le choc des cultures, le choix de son identité par le héros (ses origines saxonnes ou son éducation danoise), les luttes de pouvoir, ou encore la condition féminine. Et bien sûr la partie historique sur la construction du royaume d’Angleterre.

    – Euphoria, que jai regardé par curiosité au début, et que j’ai fini par apprécier pour cette photographie des adolescents dans l’Amérique d’aujourd’hui. Pas toujours très gai, mais plutôt réaliste.

    – His Dark Materials, j’ai beaucoup apprécié la saison 2, alors que j’étais restée sur une impression mitigée à la fin de la 1.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #149024
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1492

    J’ai oublié : Les Medicis (saisons 1, 2 et 3).

    J’ai particulièrement apprécié la saison 3 :  luttes de pouvoir, complots, trahisons, vengeances, tout y est. Mais on y trouve aussi l’amitié, la fraternité, et une belle place est réservée au monde des arts qui est largement mis en valeur dans cette série se déroulant à l’époque de la Renaissance.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #149044
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2506

    Tout d’abord, la saison 4 de Rick & Morty. Toujours aussi  fan de la série et de son humour (qui ne peut pas plaire à tout le monde).

    Poldark, pour la base historique et le souffle romanesque (il en faut aussi ),

    J’ai bien aimé aussi malgré le fait que je trouve certains personnages… irrécupérables. C’est à se demander si ces derniers réfléchissent aux conséquences de leurs actes. ^^’

    La joueuse d’échec (ou Queen’s Gambit) : une superbe série dont je n’attendais rien. Je l’ai surtout regardé par mouvement de foule, pour voir pourquoi on en parlait tant en bien et je n’ai pas été déçu.

    The Crowns saison 4 : comme d’habitude, j’adore cette série et j’attends avec impatience la saison 5 et le nouveau casting. ^^

    La Casa de Papel saison/partie 4 : la fin de la saison 3 me donnait envie de regarder la saison 4 mais la réaction des fans sur twitter suite à la sortie de la partie 4 m’avait… refroidie. J’étais même dégouté de la série et je traînais du pied pour regarder la dernière partie qui finalement est plutôt cool (malgré les nombreux défauts de la série (la philosophie de comptoir de Tokyo, les « putains » de Denver qui lui servent de ponctuations,…). Bref, dans la lignée de la saison 3. ^^

    Les dernières saisons en vf de Modern Family et de Brooklyn 99 (sauf la toute dernière qui est sortie récemment). J’adore cette série (surtout Brooklyn 99 qui est une perle). La deuxième partie des saisons finales de The Good Place et de Bojack Horseman m’ont également beaucoup marqué cette année.

    Et maintenant, une série qui date : Avatar, le dernier Maître de l’air. C’est un peu de la triche car j’ai terminé la série hier mais je la comptabilise pour 2020 car j’ai vu les deux tiers de la série en 2020 (et je considère la série comme l’une des meilleures des années 2000).

    Et une bonne découverte de 2020 : Community. J’ai vu les quatre premières saisons pour le moment et je trouve cette série excellente même si je trouve la saison 4 en-dessous des trois premières.

    Et une petite dernière série qui a marqué mon année 2020 : Mindhunter, une série qui se penche sur la psychologie des criminels (du moins, les débuts de l’étude de la psychologie chez les criminels (dans les années 60 ou 70) dont je n’ai plus le nom exact den tête).

    Et pendant que j’y pense : Criminal – Royaume-Uni. Une très bonne série sur des interrogatoires. J’ai maté le premier épisode de la version française et… autant la version anglaise est merveilleuse, la version française… existe.

    Pour finir, un petit tour chez les japonais avec Fate : Zero et Fate : Stay Night qui sont de superbes séries (surtout pour les fans d’anime et de manga) et Steins;Gate pour ceux qui aiment le voyage dans le temps et l’effet papillon (d’ailleurs, je vous recommande la série allemande Dark, que j’ai également vu cette année, qui traite du voyage dans le temps et qui vaut largement le détour (mais suivez bien !)).

    Si je pense à d’autres séries que j’ai vu cette année, je les mettrais sur ce sujet. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #149064
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1492

    Poldark, pour la base historique et le souffle romanesque (il en faut aussi ),

    J’ai bien aimé aussi malgré le fait que je trouve certains personnages… irrécupérables. C’est à se demander si ces derniers réfléchissent aux conséquences de leurs actes. ^^’ La joueuse d’échec (ou Queen’s Gambit) : une superbe série dont je n’attendais rien. Je l’ai surtout regardé par mouvement de foule, pour voir pourquoi on en parlait tant en bien et je n’ai pas été déçu.

    Oui, je suis d’accord avec toi pour Poldark, le héros notamment a un comportement souvent immature vis à vis de la femme qu’il aime. Il lui fait partager certaines de ses pensées (pour une autre dame) qu’il devrait garder pour lui. Par ailleurs, il agit souvent sur un coup de temps sans réfléchir aux conséquences pour sa famille. Parfois, j’ai eu envie de lui mettre des claques 🙂 🙂

    J’ai beaucoup entendu parler également de La joueuse d’échec, mais je n’ai pas le bon « canal » pour regarder la série. Peut-être lorsqu’elle sortira en DVD…

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #149066
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7366

    Ce n’est pas La joueuse d’échec (sic) mais Le jeu de la dame en VF. Mais Le joueur d’échecs est une excellente nouvelle de Zweig (cf nos recommandations littéraires)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #149077
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2506

    Ce n’est pas La joueuse d’échec (sic) mais Le jeu de la dame en VF. Mais Le joueur d’échecs est une excellente nouvelle de Zweig (cf nos recommandations littéraires)

    Autant pour moi. ^^’

    Oui, je suis d’accord avec toi pour Poldark, le héros notamment a un comportement souvent immature vis à vis de la femme qu’il aime. Il lui fait partager certaines de ses pensées (pour une autre dame) qu’il devrait garder pour lui. Par ailleurs, il agit souvent sur un coup de temps sans réfléchir aux conséquences pour sa famille. Parfois, j’ai eu envie de lui mettre des claques

    Ou le Colonel Edward. ^^’ Mais je n’irais pas plus loin ici pour éviter d’éventuels spoils pour ceux qui voudraient regarder la série. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.