Vos dernières lectures

Ce sujet a 301 réponses, 64 participants et a été mis à jour par  O’Cahan, il y a 1 jour et 13 heures.

30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 302)
  • Auteur
    Messages
  • #126975

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    Et hop, dans ma PAL !

    Merci bien chère O’Cahan !

    On ne touche pas aux lapins !

    #127065

    Aspics des sables
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 853

    Et hop, dans ma PAL !

    Tout pareil (mais en version livre), ta perception de ce dernier, O’Cahan, m’ayant vraiment emballée. Tu as su très joliment le présenter !


    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #127069

    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 642

    Je n’ai vraiment aucune mérite, c’est le livre qui est comme ça. (je ne l’ai pas précisé, mais c’est quand même une lecture exigeante du point de vue du style et de la narration, il faut bien être concentré ^^)

    Je crois qu’il existe une traduction de Marguerite Yourcenar, mais elle est à éviter : elle a quasiment réécrit le livre à sa sauce.

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #127082

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1441

    Ah tu l’as lu en VO ? Illustrer ta reco d’une couv française porte à confusion. ^^` Autrement, il y a 2 trad + récentes (dont la dernière de Michel Cusin – qui préface cette édition) d’après le Wiki.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #127087

    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 642

    Ah tu l’as lu en VO ? Illustrer ta reco d’une couv française porte à confusion. ^^` Autrement, il y a 2 trad + récentes (dont la dernière de Michel Cusin – qui préface cette édition) d’après le Wiki.

    Pourquoi cela porterait à confusion ? J’ai lu ce que j’ai mis en reco, à savoir la traduction de Michel Cusin.

    J’ai simplement remarqué qu’une autre traduction existe, celle de Yourcenar, mais qui n’est pas tout à fait fidèle au texte original (d’après les critiques).

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #127089

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1441

    Mea culpa, me suis embrouillé tout seul comme un grand à l’évidence.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #127569

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2753

    Les enfants perdus de St Margaret, d’Emily Gunnis (sortie officielle le 4 mars 2020).

    Comment définir un bon polar ? Un livre qu’on lit d’une traite ?

    Ce livre est plus que cela. Sous couvert de roman policier, l’auteure nous rappelle le martyre des jeunes filles célibataires et enceintes qui étaient rejetées par leurs familles et envoyées en institution, dans les pays anglo-saxons. Car il s’agit bien de maltraitance physique et psychique dont nous parlons ici.

    De nos jours Sam, une jeune journaliste, découvre les lettres d’Ivy, jeune fille mise enceinte et abandonnée par le père de l’enfant dans les années 50 en Angleterre. Ivy se retrouve à St Margaret, établissement tenu par des religieuses qui n’avaient de cesse de punir les jeunes filles qui s’étaient écartées du droit chemin. En effet, les sœurs les contraignaient à un travail éreintant qui est sans doute une des explications des accouchements dramatiques fréquents… Et les bébés étaient arrachés aux mères dès la naissance.

    Pendant que Kitty, célèbre présentatrice de télévision qui vient d’être mise à la retraite, se remémore son enfance quand elle avait appris à 8 ans qu’elle avait une sœur jumelle, Sam va découvrir que les décès suspects sont nombreux…

    Le sujet de fond de ce polar reste évidemment le sort de ces jeunes filles et de leurs bébés. L’auteure donne vie aux victimes, nous rappelant la honte que ressentaient ces femmes parfois adolescentes alors que les jeunes pères n’étaient jamais conspués, le poids de la société puritaine qui jugeait et condamnait la femme, et la réalité de la vie dans ces institutions dont le scandale a été révélé il y a une décennie à peine. Quelques éléments décrits dans ce récit peuvent choquer des lecteurs, pourtant j’avais lu auparavant des articles qui relataient les mêmes faits.

    Certains moments du livre sont très émouvants, mais à aucun moment larmoyants, car l’auteure a su éviter le piège du mélodramatique.

    Ce récit ne se contente pas de redonner vie à quelques victimes. Il suggère aussi un parallèle avec Sam, l’héroïne contemporaine qui subit une vie professionnelle où elle a peu de chances de promotion, parce qu’elle doit s’occuper de son jeune enfant et qu’elle est séparée du père qui rechigne à contribuer.

    Mais si j’ai ressenti un léger essoufflement de l’histoire vers la fin — car nous connaissons tous les tenants avant la conclusion du récit — c’est un roman qui happe et dont on se souvient.

    #128403

    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 280

    Je vous recommande Betty Boob, une bd de Vero Cazot et Julie Rocheleau. C’est l’histoire d’une femme qui suite à un cancer perd un sein, son mec et son boulot. La BD ne porte pas sur la maladie en elle-même mais plutôt comment se réapproprier son corps après. C’est très joliment dessiné, plein de poésie et d’imagination.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #128404

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    Pour info, on a un super topic pour parler de vos dernières lectures graphiques plus spécifiquement (je vous accorde que la section est pas hyper active, on l’oublie vite^^) : https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/vos-dernieres-lectures-graphiques/ 😉

    ~~ Always ~~

    #128417

    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 280

    @nymphadora cool, je savais pas !

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #128489

    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 280

    C’est encore moi !

    Cette nuit j’ai terminé de lire Nécropolitain de Rodolphe Casso que je vous recommande aussi. C’est un roman qui se déroule dans Paris, un an après que la ville (la France, voire le monde) ait été dévastée par des zombies.

    Des soldats qui ont survécus dans une base parisienne découvrent l’existence de communautés de survivants dans la ville et envoie l’un des leurs établir un premier contact. Le capitaine Franck Masson, soldat et parachutiste d’élite se retrouve donc à traverser un Paris dévasté et infesté de zombies et de meutes de chiens affamés pour rencontrer 3 communautés qui tentent de survivre et de se reconstruire de façons très différentes.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #131034

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    Rouille, de Floriane Soulas

    Dans un Paris steampunk, Violante, prostituée amnésique, cherche la trace de son passé. Pendant ce temps, des prostituées et des orphelins des bas fonds disparaissent, faisant planer une odeur de danger, d’autant qu’une nouvelle drogue, la Rouille, circule.
    Pour son premier roman, l’autrice s’en tire très honorablement, avec un roman à l’intrigue prenante et une atmosphère très bien décrite. On est plongés dans ce Paris uchronique à la fois fascinant mais aussi sordide. Il y a des bémols, avec un rythme qui s’essouffle par moment, et certains personnages à la limite de la caricature (notamment l’héroïne qui m’a pas mal agacée), mais dans l’ensemble, la lecture m’a plutôt plu, notamment grace à cet univers très joliment mis en scène. J’avais été accrochée par la couverture du livre que je trouve sublime, mais je ne regrette pas la lecture.

    ~~ Always ~~

    #131796

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1827

    Terminé Le Seigneur du Svastika, d’Adolf Hitler Rêve de Fer, de Normand Spinrad, qui avait été recommandé par  Lapin Rouge dans le cadre de la sélection Uchronie du blog.

    Lapin Rouge en parle tellement bien que je ne vois pas trop quoi ajouter, à part la couv de mon édition qui résume totalement l’esprit du truc :

    Le Seigneur du Svastika, d’Adolf Hitler, est donc le livre qu’Hitler aurait pu écrire s’il avait émigré aux USA et était devenu écrivain de SF. Rêve de Fer est ce même livre, avec une postface qui analyse le texte et le remet dans le contexte de ce monde parallèle.

    C’est subtilement débile et très bien pensé. C’est une splendide tarte à la crème dans les dents d’une certaine littérature SF/Fantasy à base de surhomme, d’élus étanches à tout doute et de grosses épées. J’avoue avoir lu en diagonal quelques passages de baston ou de défilés militaires, la blague étant parfois un peu longue (une grosse nouvelle aurait pu suffire), et le concept du livre délibérément écrit avec deux pieds gauches pouvant quand même lasser. Mais la performance vaut vraiment le coup d’œil, et fait réfléchir sur certaines de nos lectures.

    Merci @lapin-rouge pour la reco !

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #133233

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    Ayé, saga du Sorceleur bouclée !

    J’attaque :

    On ne touche pas aux lapins !

    #133384

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1827

    @Tristesire: ça a l’air cool !

     

    Dans les geôles de Sibérie, Yoann Barbereau

    De mon côté, j’ai terminé il y a deux jours Dans les Geôles de Sibérie, de Yoann Barbereau, dans lequel l’auteur raconte son histoire vraie et ses deux évasions, d’abord de Sibérie, en 2016, puis de l’ambassade de France à Moscou dans laquelle il avait trouvé refuge et qui s’était transformée en prison dorée, en 2017. Lecture très rapide et palpitante, pour qui s’est un peu intéressé à l’histoire (très médiatisée) ou s’intéresse un peu à la diplomatie, à la Russie d’aujourd’hui, ou, aussi, à sa littérature (c’est bourré de références plus ou moins subtilement amenées). J’en parle ici (attention, passage dur), et là (attention, passages durs aussi, mais avec des références aux sœurs Stark).

     

    Et j’ai enchaîné avec Le vieux qui lisait des romans d’amour, court roman (on peut même dire novella, selon nos standards de lecteurs de science-fiction/fantasy habitués aux gros pavés)  de Luis Sepulveda. Je l’avais trouvé dans une boite à livre juste avant le confinement, l’auteur est décédé il y a dix jours, c’est court, bref, tout concourrait à ce que je me lance dedans. Bilan: bah je ne sais pas trop quoi en penser. Facile et rapide à lire, certes. Une belle ambiance, forte. Mais au final qu’est ce que ça raconte? Je sais pas trop. Un peu l’histoire d’un vieux type paumé en forêt amazonienne qui se rappelle sur le tard qu’il sait lire et qui se prend de passion pour les romans d’amour, dont il essaye de deviner le sens de chaque mot inconnu. L’histoire de ce type qui, après avoir vécu de nombreuses années avec les autochtones, sait décrypter la forêt mieux que personne. La traque d’un ennemi noble et fou. C’est pas mal. Mais qu’est ce qui a fait que ce livre est si connu, si lu, si traduit, si apprécié? Je suis bien en peine de le dire.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #133392

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    L’histoire se place dans le monde d’Évanégyre, un monde développé par Davoust dans plusieurs nouvelles et romans, même bien avant sa saga des dieux sauvages. Pour ma part, c’était ma première entrée dans son monde de fantasy. Et j’en ressors un peu dubitative malheureusement 🙁

    Il y a beaucoup de choses qui m’ont plu, notamment dans la construction du monde. On se trouve dans un monde dangereux, avec une nature hostile pleine d' »anomalies » qui crée des mutations (plutôt gores, je me serais bien passée de cet aspect un peu dégueu j’avoue^^) chez ceux qui s’en approchent. Et, mystère qui m’a intriguée, il semble que ces anomalies sont le résidu d’un monde moderne qui a laissé sa place à cette société moyenâgeuse, où les gens vivent péniblement. De la fantasy post-apocalyptique en quelque sorte. Il y a clairement du potentiel dans ce monde qui a une histoire et une géographie très précis et tangibles pour l’auteur.

    Mais là où je n’ai vraiment pas accroché, c’est pour les personnages. Je ne me suis jamais intéressée à leur histoire, et en plus de 600 pages… ça fait long ! Le roman est choral. On suit avant tout Mériane, une paria débrouillarde et râleuse qui, dans un parallèle très appuyé (et pas hyper subtil) suit les pas de Jeanne d’Arc et devient « la messagère de dieu » : elle se met à entendre la voix du dieu Wer dans sa tête. Pas très religieuse et plutôt rancunière envers ce dieu machiste et dur, le dialogue entre les deux n’est pas gagné d’avance, elle a la langue bien pendue. Sur le papier c’est cool, c’est le genre de personnages que j’aime bien… mais je n’ai pas réussi à m’attacher une seconde à Mériane pour autant : elle porte tous les archétype de la nana badass de fantasy, paria, rebelle au grand cœur… et j’ai trouvé que le personnage sonnait creux. On essaye de nous créer une profondeur dans le personnage mais c’est tombé complètement à plat pour moi, avec un coté extrêmement artificiel qui ressort du personnage je trouve.
    Deuxième personnage qu’on suit, après les intrigues guerrières et les pieds dans la boue, on suit des intrigues politiques : Juhel, le duc de Magnécie qui complote. Il est persuadé de faire le bon du royaume et justifie ses manigances par le bien commun. Malheureusement, tout le monde n’a pas le talent d’un Martin pour créer des personnages « moralement gris » et là aussi, si sur le papier les intrigues politiques j’adore… bah ça n’a pas marché sur moi, je trouve là aussi que le personnage est très artificiel et archétypal.
    On suit ensuite une galerie d’autres personnages plus ou moins sympathiques, et là encore, je suis restée à la porte de leurs états d’âmes.

    Le roman a d’hyper bonnes critiques et a reçu un prix elbakin notamment. Du coup, je crois juste que le bouquin n’était pas pour moi. Ou alors je l’ai pas lu au bon moment… En tous cas, il est probable que je ne lise pas la suite de la saga. Je me laisserai peut être tenter par les nouvelles dans l’univers pour en apprendre plus sur Évanégyre.

    ~~ Always ~~

    #133394

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    @DNDM : C’est effectivement passionnant ! Tant mieux car il y a quand même 1000 pages… 🙂

    Beaucoup de « vrais » personnages historiques, une véritable mise en ambiance, une écriture intéressante…

    En revanche, c’est cru, âpre et réaliste ! Ouch !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par  Tristesire.

    On ne touche pas aux lapins !

    #133407

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    @dndnm et tristesire, il me semblait bien avoir parlé de ce bouquin ici. J’attends donc vos retours 🙂

    Et je vois que Nymphadora a été plus courageuse que moi avec Les Dieux Sauvages. J’ai abandonné au bout de 200 pages. C’était pas mal écris (franchement je les ai pas vues passées) mais vu qu’on se lance sur une saga de 4 tomes j’ai décroché en sentant que ce n’était pas fait pour moi. Je ne sais pas si c’est l’influence de Martin, mais j’ai beaucoup de mal avec les « dieux actifs et visibles » en Fantasy du coup je suis passé à côté, et le personnage de Mériane est juste trop cliché de la nana badass de fantasy comme tu dis, pour être réellement attachante (en même temps les couvertures des 4 tomes en disent long). Bref, c’était pas moi moi ce Warhammer 40 000 VS Robin Hobb (parce que les intrigues politiques je les aient trouvées niveau Six-Dûchés plus que Westeros). En plus on voit très vite et très bien où Davoust veut en venir. Bref, c’est la deuxième fois que j’essaie de lire cet auteur (au demeurant très sympathique en vrai) et que je l’abandonne. Je ne sais pas si je lui donnerai une troisième chance !

    #133408

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    @Crys : Désolé, je n’avais pas vu… C’est à quelle page ?

    On ne touche pas aux lapins !

    #133455

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832
    #133460

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    C’était page 3. 🙂

    Merci ! 😉

    On ne touche pas aux lapins !

    #133463

    Fleurdecerisier
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 40

    Aloooors, confinement oblige, mes lectures de ce dernier mois sont:

    • Le Trône de Fer, intégrale 5 (2011) de G.R.R Martin (sans déconner!)
    • Les Rois Maudits tome 1 et tome 2 (1955) de Maurice Druon: le tome 3 m’attend sur ma liseuse
    • Stupeur et Tremblements (1999) d’Amélie Nothomb
    • Certaines n’avaient jamais vu la mer (2011) de Julie Otsuka
    • Le Pays des autres (2020) de Leila Slimani : une auteure/autrice que j’aime particulièrement
    • La Maladroite (2015) d’Alexandre Seurat : particulièrement poignant et difficile à lire à cause du thème de la maltraitance infantile
    • Après le Monde (2020) d’Antoinette Rychner: roman catastrophe que j’ai trouvé intéressant dans la forme et le fond
    • Génération offensée (2020) de Caroline Fourest: essai et réflexion sur notre monde contemporain et son rapport au racisme, sexisme etc

    Il faut savoir que le lundi et le vendredi avant le confinement général, je suis allée blaguer avec ma libraire en disant que je faisais un stock de bouquins au cas où tout ferme…si j’avais pu me douter un seul instant que cela se réaliserait, j’aurais pris plus que 5 livres xD

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par  Fleurdecerisier.
    #133489

    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2207

    Stupeur et Tremblements (1999) d’Amélie Nothomb

    Je l’avais lu il y a plus de 10 ans pour mon cours de français. J’avais adoré.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #133495

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    Stupeur et Tremblements (1999) d’Amélie Nothomb

    Je l’avais lu il y a plus de 10 ans pour mon cours de français. J’avais adoré.

    Pareil ! 🙂

    On ne touche pas aux lapins !

    #133919

    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 513

    J’ai fini « Fidèle au poste » de Amélie Antoine, c’est un roman raconté par 3 personnes, 3 pov: le mari, la femme, l’amante.

    L’histoire semble toute simple, un mari perd sa femme et tombe amoureux d’une autre quelques mois ensuite. Oui mais, dès le début on se dit qu’il y a un truc qu’on comprend pas. C’est un bouquin avec un dénouement au 2/3 du livre qui a fait que j’ai lu le dernier tiers d’une traite, pour connaître la fin. Ça parait contradictoire mais ce livre nous tient jusqu’à la dernière page.

    Le livre se finit avec une citation de Friedrich Nietzsche, moi j’aurais conclu par: « plus je connais les hommes et plus j’aime mon chien ».

    #134053

    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1721

    Les Rois Maudits tome 1 et tome 2 (1955) de Maurice Druon: le tome 3 m’attend sur ma liseuse

    Qu’en as-tu pensé, du coup? Je me tâte, je serais curieux d’un avis de lecture « récente ». C’est toujours un peu intimidant, se lancer dans ce genre de grosses sagas cultes.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #134054

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1827

    Pour les Rois Maudits rappelons qu’on a un sujet dédié (et les spoilers y sont sous balises spoiler donc pas de souci). 😉

    (En résumé, pour ma pomme: lu en 2019, j’ai aimé sans plus les 5 premiers, avec de hauts et des bas et en laissant du temps entre deux livres, j’ai adoré le 6, et détesté le 7 qui de toutes façons ne fait pas plus partie des Rois Maudits que Feu & Sang ne fait partie de la saga Trône de Fer).

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #134056

    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1721

    Pour les Rois Maudits rappelons qu’on a un sujet dédié (et les spoilers y sont sous balises spoiler donc pas de souci). 😉

    (En résumé, pour ma pomme: lu en 2019, j’ai aimé sans plus les 5 premiers, avec de hauts et des bas et en laissant du temps entre deux livres, j’ai adoré le 6, et détesté le 7 qui de toutes façons ne fait pas plus partie des Rois Maudits que Feu & Sang ne fait partie de la saga Trône de Fer).

    Merci pour le lien et le retour!

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #134082

    Fleurdecerisier
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 40

    Merci @DNDM! Je vais de ce pas y poster mon avis pour enrichir ce topic !

    @JeanNeige, on se retrouve là-bas donc ! 😉

    Mes dernières lectures

    • Game of Thrones: Une fin sombre et pleine de terreur de Marianne Chaillan. J’ai pu détailler mon avis à ce sujet dans le topic dédié aux essais de cette charmante dame et je dois dire que je partage l’avis de la GDN: décevant. En globalité, j’ai trouvé que c’était du rabâchage pas très intéressant et que le tout demeure bien trop léger à mon goût. Je trouve l’essai précédent de l’auteure/autrice sur cet univers bien plus pertinent (justement car les analyses pouvaient aussi bien s’appliquer à la série qu’aux livres) et sérieux.
    • Les Mystères du Trône de Fer, Les Mots sont du vent de DNDM pour les intimes: au top !
    #135511

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 293

    @dndnm et tristesire, il me semblait bien avoir parlé de ce bouquin ici. J’attends donc vos retours 🙂

    C’était page 3. 🙂

    Alors, je viens juste de refermer le livre, donc j’ai une première réaction à chaud : J’ai adoré ! Les mille pages ont été dévorées avec avidité !

    Je suis globalement d’accord avec ton analyse précédente. Cependant, je suis très fan des romans historiques. Les parcours inventés sont juste nécessaires pour décrire les faits réels. Pour moi, cela permet d’atténuer l’aridité d’un livre d’Histoire. Même si elles sont souvent brodées ou  à l’eau de rose, les destinées narrées sont souvent utiles quand le roman est bien amené. Je trouve que Tim Willocks est impeccable dans cet exercice. Il est vrai que les histoires des personnages sont dérisoires à côté du drame ambiant, mais il me semble que la sauce prend bien.

    Si vous cherchez à vous renseigner sur les guerres en Méditerranée, sur les affrontements entre les deux religions au XVIème siècle, une belle histoire d’amour, de l’héroïsme, ou une inspi rôliste… 😉

    Je ne vais pas trop m’étendre de peur de spoiler… De plus, les mille pages de l’histoire suivante m’attendent ! 🙂

     

    On ne touche pas aux lapins !

30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 302)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.