Maekar I Targaryen

De La Garde de Nuit
Révision datée du 3 juin 2019 à 21:41 par Eridan (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Maekar Ier Targaryen
Image by Amok (c)

Identité
V.O. Maekar I Targaryen
Apparence
Poids puissamment bâti
Statut
Rang prince
roi
Titres prince de Lestival
roi des Sept Couronnes
Naissance vers 174 ou peu après[N 1]
Règne de 221 à 233
Décès 233 (Stellepique)
Famille
Père Daeron II Targaryen
Mère Mariah Martell
Épouse Dyanna Dayne
Enfants Daeron Targaryen (191)
Aerion Targaryen (~192)
Aemon Targaryen (198)
Daella Targaryen
Aegon V Targaryen (201)
Rhae Targaryen
Blasons
Le roi Maekar I dirigeait la maison Targaryen Blason personnel de Maekar I Targaryen
Roi des Sept Couronnes
Aerys Ier Aegon V

Maekar Ier Targaryen était le plus jeune des quatre fils du roi Daeron II Targaryen (Baelor, Aerys et Rhaegel Targaryen sont ses frères aînés). Après la disparition successive de nombreux héritiers directs de la couronne, il monta sur le Trône de Fer en l'an 221. Il succéda ainsi à son frère Aerys Ier Targaryen et devint le quatorzième roi de la dynastie Targaryen. Son règne connut une période de paix relative entre deux rébellions Feunoyr[1] marqué par un très long été de presque dix ans suivi d'un hiver très rude[2].

Maekar eut de son épouse Dyanna Dayne[N 2][3] de nombreux enfants, quatre fils, Daeron, Aerion, Aemon et Aegon, et deux filles, Daella et Rhae.

Personnalité[modifier]

Maekar possède un caractère ombrageux et une propension assez élevée à la colère[4]. C'est un homme dur, fier[5], prompt à juger et à condamner, et dont la sévérité s’accroît après la mort de son frère aîné, dont il était proche. Cependant, s'il ne s'est pas attiré que des amis au cours de son règne, il a été un roi énergique[1].

Comme son frère Baelor Briselance, et contrairement à ses deux autres aînés, Aerys et Rhaegel, Maekar est un homme d'épée. Il a une réputation de redoutable guerrier, et est un éminent chef de bataille[4][6][1].

Sa responsabilité dans la disparition de son frère au tournoi de Cendregué le ronge par ailleurs toute sa vie, et lorsque le trône lui échoit, il prend coutume de dire que c'est sa punition pour le coup mortel involontaire qu'il porta[7].

Aspect[modifier]

Maekar est un homme sévère, puissamment bâti, portant une barbe d'argent pâle parsemée d'or impeccablement taillée, mais qui masque mal les cicatrices laissées par la vérole qui tapissent ses joues. Lorsqu'il porte son armure noire à griffes de dragons, il a un aspect particulièrement redoutable. Il manie une puissante masse d'arme cloutée[4].

Lorsqu’il monte sur le trône, il choisit de porter une nouvelle couronne d'or rouge à pointes de fer noir, à la symbolique guerrière, et conserve son emblème personnel, quatre dragons rouges sur champ noir symbolisant le fait qu'il est le quatrième fils de Daeron II Targaryen[8].

Histoire[modifier]

Le fils cadet[modifier]

En l'an 196, le prince Maekar s'illustre dans la première rébellion Feunoyr en dirigeant les troupes formant l'« enclume » qui permet de vaincre les forces de Daemon Feunoyr à la bataille du champ d'Herberouge[6].

Vers l'an 207, il s'oppose à la vocation de son fils Aemon qui souhaite devenir mestre, jugeant cette fonction humiliante. Il est finalement convaincu par son père, le roi Daeron de laisser son cadet forger sa chaîne à la Citadelle, le royaume comptant un grand nombre de successeurs potentiels au Trône de Fer et «le trop de dragons étant aussi dangereux que le trop peu»[9].

En l'an 209, il est présent au tournoi de Cendregué, et participe au Jugement des Sept pour y défendre l'honneur de ses fils Daeron et Aerion, face à ser Duncan le Grand. Au cours de ce duel judiciaire, il est certainement celui qui frappe involontairement au crâne son frère aîné Baelor, ce qui entraîne la mort de ce dernier[4]. Sa responsabilité dans la mort du prince héritier le mine par ailleurs toute sa vie[7], et depuis il commémore chaque année la date fatidique de la mort de son frère[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Jugement des Sept de Cendregué.

Conscient de la faute de son fils Aerion, Maekar l'envoie en exil dans les Cités libres. Il accepte également de confier son fils cadet Aegon à ser Duncan pour qu'il lui serve d’écuyer, après lui avoir proposé une place dans sa maisonnée que Dunk refusa[4]. En le laissant partir, Maekar donne à son fils une bague portant son sceau[6], et lui commande de servir fidèlement et sans rechigner à la tâche son nouveau maître, d’obéir et de soigneusement cacher son identité notamment en se rasant les cheveux[5].

Suite au Fléau de Printemps qui sévit la même année, lorsque son frère Aerys monte sur le Trône en l'an 209 et nomme Brynden Rivers au poste de Main du Roi, Maekar part pour son château de Lestival, furieux, s'estimant un meilleur choix pour la conduite du royaume que « Freuxsanglant »[6]. Il est alors réputé fâché avec le roi et sa Main[5].

En 219, alors que la troisième rébellion Feunoyr éclate, le prince Maekar mène des troupes royales contre les rebelles Feunoyr, et s'illustre à nouveau par son commandement[10][N 3].

Règne[modifier]

Le prince Maekar succède à son frère Aerys, mort sans héritier, en l'an 221[11][10]. Son règne est marqué par un été torride qui dure un peu plus de six ans et qui est suivi d'un hiver très rude[2].

Il semble que Brynden Rivers ait été sa Main du Roi, au moins à la fin de son règne, mais on ne sait pas s'il le fut pour tout sa longueur[N 4]. Son quatrième fils, le prince Aegon Targaryen, siégeait à son conseil restreint[12].

Le roi Maekar est tué lors du soulèvement de Peake[13], par un rocher jeté du haut des murailles de Stellepique alors qu'il dirigeait l'assaut sur la porte principale[N 5], en l'an 233, après douze ans de règne[11]. Sa succession nécessita la tenue d'un Grand Conseil convoqué par Freuxsanglant, alors Main du Roi. Son quatrième fils Aegon fut alors choisi[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Grand Conseil de 233.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Maekar était le quatrième fils du roi Daeron II Targaryen et ses frères aînés, Baelor et Aerys, sont nés respectivement en l'an 170 et après l'an 172, ce qui implique que Maekar n'a pu naître avant l'an 174 au plus tôt. De plus, son fils aîné, Daeron Targaryen est né en 191. Il est donc très improbable que Maekar soit né longtemps après l'an 174.
  2. Elle était déjà décédée en l'an 209 (cf. Le Chevalier Errant).
  3. On ne sait cependant pas avec précision la position du prince Maekar pendant cette rébellion.
  4. Brynden Rivers était la Main du prédécesseur de Maekar, en 221, et était la Main au moment de la mort de ce dernier, en an 233 (cf. Les origines de la saga, Maekar Ier).
  5. Ces informations ne figurent pas dans la version définitive des Origines de la saga où le paragraphe consacré aux terres de l'Ouest a été considérablement raccourci par manque de place. Elles figurent néanmoins dans la version longue du chapitre lu par George R.R. Martin à la ConCarolinas en mai 2014 et publié sur son site internet en mars 2015.

Références[modifier]