Maison Gerblance

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Gerblance
Des lances noires croisées sur un champ échiqueté d'argent et d'or.

Des lances noires croisées sur un champ échiqueté d'argent et d'or [1].
Informations
V.O. House Stackspear
Rang Maison noble
Vassale de Maison Lannister

La maison Gerblance est une maison des terres de l'Ouest, vassale des Lannister.

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Anciens membres[modifier]

Les Gerblance dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Lord Gerblance fait partie des nobles qui défient ouvertement l'autorité de leur suzerain, Tytos Lannister, en doublant les taxes que paie le petit peuple, malgré l'interdiction formelle du lord de Castral Roc. Cette mesure provoque des troubles sur ses terres, qu'il résout en louant les services de mercenaires volantains. Toutefois, en l'an 261, après la chute de Château Tarbeck, les Gerblance rentrent dans le rang et se joignent à l'armée de l'héritier de Castral Roc, ser Tywin Lannister, pour assiéger Castamere[N 1].

Dans AGOT[modifier]

Ser Alyn Gerblance se joint à son suzerain, lord Tywin Lannister, lors de son invasion du Conflans[N 2]. Lord Selmond et son héritier, ser Steffon, ne semblent pas s'investir dans cette guerre.

Dans ACOK[modifier]

Ser Alyn est présent à Harrenhal dans l'armée de lord Tywin Lannister[2].

Dans AFFC[modifier]

Alyn Gerblance est à Port-Réal après le départ du cortège funéraire qui ramène la dépouille de lord Tywin Lannister dans l'Ouest[1]. Il se joint à l'armée de ser Jaime Lannister qui se rend à Vivesaigues pour mettre fin au siège qui s'éternise[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ces informations ne figurent pas dans la version définitive des Origines de la saga où le paragraphe consacré aux terres de l'Ouest a été considérablement raccourci par manque de place. Elles figurent néanmoins dans la version longue du chapitre lu par George R.R. Martin à la ConCarolinas en mai 2014 et publié sur son site internet en mars 2015.
  2. déduit de sa présence à Harrenhal dans A Clash of Kings (cf. A Clash of Kings, Chapitre 31, Arya)

Références[modifier]