Appendices ADWD

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est la traduction complète[N 1] des appendices de A Dance With Dragons, cinquième tome de la saga A Song of Ice and Fire, dans l’édition Bantham Spectra. Les lecteurs francophones n’ont en effet accès qu’à une traduction très partielle de ces appendices dans les éditions françaises. La présente traduction a été faite directement à partir de la version originale, en recourant à la traduction de Jean Sola, notamment pour les noms propres, titres, devises, etc. afin d’en garantir la cohérence avec les livres proprement dits.

Bien que ne contenant majoritairement que des informations déjà connues des lecteurs arrivés au terme de A Feast for Crows, correspondant au tome 12 de la traduction française Un festin pour les corbeaux, ces appendices peuvent toutefois contenir quelques révélations mineures venant gâcher la lecture (ou « spoilers »), la simple présence de certains noms pouvant être un spoiler en soi. En revanche, les liens inclus dans cet article amènent aux articles correspondants du wiki, lesquels peuvent, eux, contenir des spoilers plus importants.

Notes :

  • les noms entourés des symboles "{ }" correspondent aux personnes décédées.
  • le sigle ép. signifie époux ou épouse.
  • dans l'attente de l'édition traduite en français de A Dance With Dragons, les noms propres, surnoms, titres, devises, etc. n'ont pas été traduits, à l'exception de ceux pour lesquels les versions françaises déjà parues existent ; lorsque d'autres sources que ces traductions ont été utilisées (comme le jeu de cartes), une note le signale.

WESTEROS[modifier]

LE GARÇONNET-ROI[modifier]

Blason personnel de Tommen et de sa fratrie

TOMMEN BARATHEON, premier du nom, roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, seigneur des Sept Couronnes, un garçon de huit ans[N 2] ;











La bannière du roi Tommen porte le cerf couronné Baratheon, noir sur or, et le lion Lannister, or sur écarlate, affrontés.

LE ROI SUR LE MUR[modifier]

Blason personnel du roi Stannis Baratheon

STANNIS BARATHEON, premier du nom, second fils de lord Steffon Baratheon et lady Cassana de la maison Estremont, sire de Peyredragon, auto-proclamé roi de Westeros,


Stannis a pris pour bannière le cœur brûlant du Maître de la Lumière ; un cœur rouge cerné de flammes orangées sur champ jaune. À l'intérieur du cœur, le cerf couronné de la maison Baratheon, noir.

LE ROI DES ÎLES ET DU NORD[modifier]

Blason de la maison Greyjoy

Les Greyjoy de Pyk prétendent descendre du légendaire Roi Gris de l'Âge des Héros. La légende dit que le Roi Gris commandait à la mer elle-même et avait pris une sirène pour épouse. Aegon le Dragon mit fin à la lignée du dernier roi des îles de Fer, mais autorisa les Fer-nés à faire revivre leur ancienne coutume en choisissant celui qui les dirigerait. Ils choisirent lord Vickon Greyjoy de Pyk. Le blason des Greyjoy est une seiche d'or sur champ noir. Leur devise est « Nous ne semons pas ».

EURON, troisième du nom depuis le Roi Gris, roi des îles de Fer et du Nord, roi du Sel et du Roc, fils du Vent de Mer et lord ravage de Pyk, capitaine du Silence, dit L'ŒIL-DE-CHOUCAS ;





AUTRES MAISONS GRANDES ET PETITES[modifier]

MAISON ARRYN[modifier]

Blason de la maison Arryn

Les Arryn descendent des rois de la Montagne et du Val. Leur emblème est la lune-faucon blanche sur champ azur. La maison Arryn n'a pas pris part à la guerre des Cinq Rois.

ROBERT ARRYN, sire des Eyrié, défenseur du Val, un garçon maladif de huit ans, dit ROBIN ou ROBINET ;




La devise des Arryn est « Aussi haute qu’Honneur »[1].

MAISON BARATHEON[modifier]

Blason de la maison Baratheon

La plus jeune des grandes maisons, la maison Baratheon est née durant les guerres de la Conquête, quand Orys Baratheon, que la rumeur désignait comme le frère bâtard d’Aegon le Dragon, défit et abattit Argilac l'Arrogant, le dernier roi de l'Orage. Aegon l’en récompensa par le don du château, des terres et de la fille d’Argilac. Orys prit la fille pour épouse, et adopta la bannière, les titres et la devise de sa lignée.

Dans la 283ème année après la Conquête d'Aegon, Robert, de la maison Baratheon, sire d'Accalmie, renversa le Roi Fou, Aerys II Targaryen[N 4] et s'assit sur le trône de Fer. Ses droits à la couronne lui venait de sa grand-mère, une fille du roi Aegon V Targaryen, mais Robert préférait affirmer tenir ses droits de son marteau de guerre.

{ROBERT BARATHEON}, premier du nom, roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et protecteur du royaume, tué par un sanglier ;



Les armes des Baratheon sont un cerf noir couronné sur champ d’or. Leur devise est « Nôtre est la fureur »[N 6].

MAISON FREY[modifier]

Blason de la maison Frey

Les Frey sont des bannerets de la maison Tully, mais ils n'ont pas toujours été très respectueux de leur devoir. Au début de la guerre des Cinq Rois, Robb Stark a gagné l'allégeance de lord Walder Frey en promettant d'épouser l'une de ses filles ou petites-filles. Quand il épousa lady Jeyne Ouestrelin à la place, les Frey conspirèrent avec Roose Bolton et assassinèrent le Jeune Loup et ses partisans dans ce qui est désormais connu sous le nom de Noces Pourpres.

WALDER FREY, sire du Pont ;





  • par sa cinquième épouse, {LADY SARYA de la maison Whent} :
    • pas de progéniture ;





MAISON LANNISTER[modifier]

Blason de la maison Lannister

Les Lannister de Castral Roc demeurent le principal soutien aux prétentions du roi Tommen Baratheon au trône de Fer. Ils s'enorgueillissent de descendre de Lann le Futé, le légendaire filou de l'Âge des Héros. L'or de Castral Roc et de la Dent d'Or ont fait d'eux la plus opulente des grandes maisons. L'emblème des Lannister est un lion d'or sur champ écarlate. Leur devise est « Je rugis ! ».


{TYWIN LANNISTER}, sire de Castral Roc, Bouclier de Port-Lannis, gouverneur de l'Ouest, et Main du Roi, assassiné par son fils nain dans ses latrines ;





MAISON MARTELL[modifier]

Blason de la maison Martell

Dorne fut la dernière des Sept Couronnes à jurer fidélité au Trône de Fer. Parenté, coutumes, géographie, et histoire, tout concourut à séparer les Dorniens du reste du royaume. Dorne ne prit pas part au déclenchement de la guerre des Cinq Rois, mais quand Myrcella Baratheon fut fiancée au prince Trystan, Lancehélion déclara soutenir le roi Joffrey. La bannière des Martell est un soleil rouge percé d'une lance d'or. Leur devise est « Insoumis, invaincus, intacts »[2].


DORAN NYMEROS MARTELL, sire de Lancehélion, prince de Dorne ;




MAISON STARK[modifier]

Blason de la maison Stark

La lignée des Stark remonte à Brandon le Bâtisseur et aux rois de l'Hiver. Pendant des milliers d'années, ils régnèrent depuis Winterfell en tant que rois du Nord, jusqu'à ce que Torrhen Stark, le roi qui ploya le genou, choisit de jurer fidélité à Aegon le dragon plutôt que de lui livrer bataille.
Quand lord Eddard Stark fut exécuté par le roi Joffrey, les hommes du Nord renoncèrent à leur loyauté envers le Trône de Fer et proclamèrent le fils de lord Eddard, Robb, roi du Nord. Durant la guerre des Cinq Rois, il remporta toutes ses batailles, mais il fut trahi et assassiné par les Frey et les Bolton aux Jumeaux au cours du mariage de son oncle.


{ROBB STARK}, roi du Nord, roi du Trident, sire de Winterfell, surnommé LE JEUNE LOUP, assassiné lors des Noces Pourpres ;




Le blason des Stark représente un loup-garou gris courant sur un champ blanc glacé. Leur devise est « L'hiver vient ».

MAISON TULLY[modifier]

Blason de la maison Tully

Lord Edmyn Tully de Vivesaigues fut l'un des premiers seigneurs riverains à jurer fidélité à Aegon le Conquérant. Le roi Aegon le récompensa en élevant la maison Tully à la suzeraineté du Trident. L'emblème des Tully est une truite bondissante argentée, sur champ ondé de bleu et de rouge. Leur devise est « Famille, Devoir, Honneur ».

EDMURE TULLY, sire de Vivesaigues, capturé lors de son mariage et retenu prisonnier par les Frey ;


MAISON TYRELL[modifier]

Blason de la maison Tyrell

Les Tyrell accédèrent au pouvoir en tant qu'intendants des rois du Bief, bien qu'ils prétendent descendre de Garth Main-verte, le roi jardinier des Premiers Hommes. Quand le dernier roi de la maison Jardinier fut tué sur le Champ de Feu, son intendant Harlen Tyrell livra Hautjardin à Aegon le Conquérant. Aegon lui concéda la place et la suzeraineté sur le Bief. Lord Mace Tyrell s'est déclaré en faveur de Renly Baratheon au commencement de la guerre des Cinq Rois, et lui donna la main de sa fille Margaery. Après la mort de Renly, Hautjardin fit alliance avec la maison Lannister, et Margaery fut promise au roi Joffrey.


MACE TYRELL, sire de Hautjardin, gouverneur du Sud, Défenseur des Marches, et Grand Maréchal du Bief ;





L'emblème des Tyrell est une rose d'or sur champ d'herbe verte. Leur devise est « Plus haut, plus fort »[N 7].

LES FRÈRES JURÉS DE LA GARDE DE NUIT[modifier]

Blason de la Garde de Nuit




LES SAUVAGEONS, ou LE PEUPLE LIBRE[modifier]

MANCE RAYDER, roi d'au-delà du Mur, captif à Châteaunoir ;

  • son épouse, {DELLA}, morte en couches ;
  • leur bébé nouveau-né, né durant la bataille, pas encore nommé ;


AU-DELÀ DU MUR[modifier]

ESSOS, AU-DELÀ DU DÉTROIT[modifier]

À BRAAVOS[modifier]

FERREGO ANTARYON, Seigneur de la Mer de Braavos, maladif et déclinant ;

DANS L'ANTIQUE VOLANTIS[modifier]

Les triarques régnants :


gens de Volantis :

DANS LA BAIE DES SERFS[modifier]


  • à Astapor, la Cité Rouge :
    • CLEON LE GRAND, dit LE ROI BOUCHER ;
    • CLEON II, son successeur, roi pendant huit jours ;
    • le ROI COUPE-GORGE, un barbier qui trancha la gorge de Cleon II pour voler sa couronne ;
    • la REINE PUTAIN, concubine de Cleon II, revendiqua le trône après son meurtre.

LA REINE AU-DELÀ DE LA MER[modifier]

Blason de la maison Targaryen

DAENERYS TARGARYEN, première du nom, reine de Meereen, reine des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, suzeraine des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume, Khaleesi de la grande mer herbeuse, dite DAENERYS DU TYPHON, L'IMBRÛLÉE, LA MÈRE DES DRAGONS ;









Les Targaryen sont le sang du dragon, descendants des hauts seigneurs des antiques Possessions de Valyria, leur lignage marqué par des yeux lilas, indigos ou violets, et des cheveux d'or argenté. Pour préserver son sang et le garder pur, la maison Targaryen a souvent uni les frères aux sœurs, les cousins aux cousines, et les oncles aux nièces. Le fondateur de la dynastie, Aegon le Conquérant, pris ses deux sœurs pour épouses et leur donna à chacune un fils. La bannière des Targaryen est un dragon à trois têtes, rouge sur champ noir, les trois têtes représentant Aegon et ses sœurs. La devise des Targaryen est Feu et Sang.

LES MERCENAIRES, HOMMES ET FEMMES DES COMPAGNIES LIBRES[modifier]

LA COMPAGNIE DORÉE, forte de dix mille hommes, de loyauté incertaine :


LES ERRE-AU-VENT, deux mille cavaliers et fantassins, engagés par Yunkaï ;


LA COMPAGNIE DU CHAT, forte de trois mille hommes, engagés par Yunkaï ;


LES LONGUES LANCES, huit cents cavaliers, engagés par Yunkaï ;


LES PUÎNÉS, cinq cents cavaliers, engagés par la reine Daenerys ;


LES CORBEAUX TORNADE, cinq cents cavaliers, engagés par la reine Daenerys ;

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. En l'occurrence, le terme de « traduction » est assez impropre dans la mesure où les appendices ne sont que des listes de noms regroupés par maisons, lieux géographiques ou encore liens de vassalité, agrémentées de courtes introductions. Le présent article ne vise qu'à fournir une aide de lecture équivalente à celle disponible pour les lecteurs anglophones, en respectant autant que possible la traduction officielle des romans en version française.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5, 2,6 et 2,7 Il y a une contradiction entre les appendices des différents tomes. En effet ces enfants conservent le même âge dans les appendices d'ACOK, d'ASOS et d'AFFC, ce qui est bien entendu impossible puisque plus d'un an s'écoule entre les différents tomes. Il s'agit probablement d'une coquille due à un copié/collé entre les différents tomes.
  3. Référencé comme Ormond de Villevieille dans les appendices originaux mais comme Orland dans le roman.
  4. La version originale des appendices mentionne par erreur Aenys II Targaryen.
  5. La version originale des appendices mentionne par erreur Blackwater (Néra) au lieu de Blackhaven
  6. Cette traduction est non canon, elle n'apparaît en effet pas dans les romans. C'est en revanche la traduction qui a été retenue pour le jeu de cartes (cf. Carte « Nôtre est la fureur »).
  7. Cette traduction est non canon, elle n'apparaît en effet pas dans les romans. C'est en revanche la traduction qui a été retenue pour le jeu de cartes (cf. carte « Plus haut, plus fort »).
  8. Orthographié « Torwyrd » dans les appendices originaux, mais « Torwynd » dans le roman. Il s'agit vraisemblablement d'une coquille.
  9. Orthographié Daemon Berger dans la version française de ces appendices présente à la fin d' Une danse avec les dragons.
  10. Orthographié « Daaerio » par erreur dans les appendices originaux.

Références[modifier]


Icone book.png Chapitres liés
Appendices d'AFFC
Épilogue Appendices d'ADWD TWOW

-