Prise de Vivesaigues

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Prise de Vivesaigues
V.O. Siege of Riverrun
Informations
Guerre Guerre des Cinq Rois
Date 300
Lieu Vivesaigues
Belligérants
Belligérants Blason-perso-baratheonJof-2014-v01-48px.png
Lannister
Blason-tully-2014-v01-48px.png
Tully
Vassaux et alliés Lannister Frey
Forces en présence
Armées Armée Lannister Armée Tully
Commandants Jaime Lannister Daven Lannister Ryman Frey Brynden Tully
Origine des armées Terres de l'Ouest et Conflans Conflans
Effectifs Deux mille Frey, une armée Lannister, mille hommes de Jaime Lannister, quelques seigneurs riverains Les loyalistes Stark du Conflans
Conclusion
Résultat Prise de Vivesaigues par les Lannister, fuite de ser Brynden Tully

La prise de Vivesaigues se déroule en l'an 300, faisant suite aux Noces Pourpres et prend place au cours de la guerre des Cinq Rois.

Contexte

Vivesaigues est assiégée par une force coalisée Frey et Lannister. Elle est défendue par le restant des forces Tully mené par le Silure, le siège de la maison Tully étant l'un des derniers bastions du royaume du Nord. Les défenseurs sont principalement des seigneurs riverains, le gros de l'armée Stark ayant quitté le Conflans avec le roi Robb Stark. C'est donc une force affaiblie qui doit défendre la forteresse.

Face à elle, l'armée assiégeante est menée par le nouveau gouverneur de l'Ouest, ser Daven Lannister, avec ses troupes et celles de ser Forley Prestre. Ils sont appuyés par un fort contingent de Frey[1], près de deux mille piques[2], mené par ser Ryman Frey, secondé par son fils Edwyn et par Walder Rivers[1], ainsi que par un petit nombre de seigneurs riverains, dont lord Clement Piper, lord Karyl Vance et lord Norbert Vance, qui se montrent peu enthousiastes. Ils sont rejoints par Genna Lannister et son époux, lord Emmon Frey, à qui doit revenir Vivesaigues[3].

Déroulement

Le siège ne semble pas avoir pris les défenseurs de la forteresse par surprise. En effet, ser Brynden Tully a préalablement ratissé les campagnes environnantes en quête de nourriture, nourriture qui manque après les ravages de la guerre. La pénurie engendrée ainsi oblige les Lannister et les Frey à faire convoyer des denrées de loin. Le siège, conduit par ser Daven Lannister, traîne en longueur. Les assiégeants tentent d'obtenir la reddition de la place en menaçant plusieurs fois de faire pendre lord Edmure Tully, en vain[1]. La situation ne se débloque que lorsque ser Jaime Lannister le libère et le laisse entrer dans la forteresse en échange de la négociation par lord Edmure de la capitulation de Vivesaigues[3]. Lorsque les forces assiégeantes s'emparent du château, elles remarquent tardivement l'absence du Silure, qui s'est enfui à la nage via les douves[4].

Conséquence

La chute de Vivesaigues met un terme à l'existence d'un royaume du Nord. En effet, la reine Jeyne Ouestrelin est désormais aux mains des Lannister, et sa principale place-forte au Sud est tombée. Lord Edmure Tully est envoyé comme otage à Castral Roc avec sa femme, lady Roslin Frey. C'est également une victoire personnelle pour ser Jaime qui n'a pas eu à trahir le serment qu'il avait prêté à lady Catelyn Tully[4].

Notes et références

Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille du Mur
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise