Quatrième guerre Dornienne

De La Garde de Nuit
Révision datée du 23 février 2019 à 12:21 par Eridan (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Fourth Dornish War ou Prince Morion's Madness ou the War of the Hundred Candles

La quatrième guerre Dornienne fut un bref conflit, qui opposa le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen au prince de Dorne Morion Martell, au cours de l'an 83. Véritable triomphe pour le roi Jaehaerys, cette guerre ne dura qu'un jour et ne causa aucune perte du côté ouestrien. Pour ces raisons, le conflit est aussi connu sous les noms de Folie du prince Morion ou de guerre des Cent-Chandelles[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerres Dorniennes.

Contexte

Depuis la fin de la première guerre Dornienne en l'an 13[2], deux conflits ont opposé le roi des Sept Couronnes et des Dorniens menés par des individus se faisant appeler le roi Vautour : le premier en l'an 37[3] et le second en l'an 61. Durant toute cette période, jamais le prince de Dorne n'a pris officiellement les armes contre les Sept Couronnes, qui sont donc officiellement en paix avec la principauté depuis soixante-dix ans. Mais, lors de la chute du deuxième roi Vautour, le prince Morion Martell reproche à son père, le prince régnant de Dorne, son inaction lorsque Jaehaerys Ier Targaryen et ses Ouestriens se sont permis de pénétrer dans les montagnes Rouges et d'y traquer leur adversaire. Il considère en effet cette incursion impunie sur son territoire comme un véritable déshonneur.

Devenu à son tour le prince régnant de Dorne, Morion Martell décide d'envahir les terres de l'Orage en traversant la mer de Dorne et en débarquant sur le Cap de l'Ire. Ne craignant pas ni la défaite, ni la mort, il se jure de bruler au moins cent villes et cent châteaux orageois[N 1]. Toutefois, n'ayant pas de bateaux pour transporter son armée, il rassemble pendant près d'un an des pirates des Degrés de Pierre, des voiles-louées myriennes et des corsaires de la côte de Poivre. Leurs navires arrivent en ordre dispersé à Spectremont et au Tor, où Morion Martell a prévu d'embarquer son armée. Conscient de la menace des dragons targaryens, il fait embarquer des scorpions et des arbalétriers sur chaque navire.

Entre ses espions à la cour de Lancehélion, ses amitiés parmi la noblesse dornienne et la tendance naturelle des mercenaires à trahir un secret en échange de quelques pièces, le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier est rapidement mis au courant des projets du prince de Dorne, et il a le temps de se préparer à contrer l'attaque dornienne[1].

Déroulement

En l'an 83, le prince Morion Martell fait voile vers le cap de l'Ire. Lord Boremund Baratheon d'Accalmie, seigneur suzerain des terres de l'Orage, s'est installé avec ses Orageois sur les côtes pour repousser les Dorniens quand ils débarqueront. De leur côté, le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen et ses fils aînés, Aemon et Baelon montent leurs dragons Vermithor, Caraxes et Vhagar. Avant que les Dorniens soient parvenus sur les côtes, les dragons enflamment un à un chaque navire de la flotte comme une centaine de chandelles. Les scorpions et les arbalètes s'avèrent sans effet, et beaucoup des assaillants périssent, dont le prince Morion[1].

Conséquences et bilan

La Folie du prince Morion ne dure qu'un jour et ne cause aucune perte du côté ouestrien. Des corps calcinés de Dorniens sont rejetés par la mer de Dorne pendant encore la moitié d'une année. Morion Martell meurt et la princesse Mara Martell lui succède. À leur retour à Port-Réal, Jaehaerys Ier Targaryen et ses fils sont accueillis en héros.

Les activités des pirates, des mercenaires et des corsaires du détroit diminuent pendant un temps[1]. Les Dorniens n'osent plus s'opposer aux Targaryens et à leur dragons, jusqu'à ce que le prince Qoren Martell décide de soutenir la Triarchie à partir de l'an 110, après l'invasion des Degrés de Pierre par Daemon Targaryen et Corlys Velaryon[4][5].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. L'archimestre Gyldayn souligne la vanité et la stupidité de ce projet, le Cap de l'Ire n'ayant guère plus d'une trentaine de châteaux (cf. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur).

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  2. Fire and Blood : Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier.
  3. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  4. Les origines de la saga, Dorne face aux Dragons.
  5. Le Prince vaurien.