Épisode 19 - La Néra

De La Garde de Nuit
Révision datée du 13 janvier 2019 à 15:00 par Babar des bois (discussion | contributions) (Babar des bois a déplacé la page Épisode 19 vers Épisode 19 - La Néra)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
La Néra
Informations
V.O. Blackwater
Réalisation Neil Marshall
Scénario George R.R. Martin
Date de diffusion initiale Miniusa.png 27 mai 2012
Audiences 3,4 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 2
Le Prince de Winterfell Valar Morghulis

La Néra est le neuvième épisode de la saison 2 de la série télévisée adaptée de la saga Le Trône de Fer qui couvre les événements du second tome en version originale, A Clash of Kings. Il s'agit du dix-neuvième épisode de la série télévisée.

Synopsis

Ser Davos Mervault mène la flotte de Stannis Baratheon vers Port-Réal ; tandis que la pression monte à l’approche de la bataille, le Chevalier Oignon va trouver son fils Matthos qui s’inquiète d’avoir le courant contre eux. Son père le rassure en lui disant que le vent est avec eux, ce qui les portera rapidement aux portes de la cité. Cependant, et contrairement à son fils, il est peu assuré de l’issue de la bataille (malgré leur considérable avantage numérique) et ne pense pas que le peuple de Port-Réal les verra comme des libérateurs. Matthos ne se laisse pas démonter, mettant en avant sa foi en R’hllor, en leur cause et en son père[N 1].

À Port-Réal, Tyrion tente de trouver le sommeil, mais est rongé par la peur de la bataille, car il ne fait aucun doute que Stannis exécutera tous les Lannister présents. Il est en outre inquiet pour Shae, mais la jeune fille arrive à le rassurer un peu.

Dans ses appartements, Cersei reçoit la visite du Grand Mestre Pycelle qui lui laisse à sa demande une fiole de noxombre, poison mortel s'il est ingéré à une dose suffisante. Malgré sa demande, la régente refuse de lui dire quel usage elle compte en faire[N 2].

Dans une taverne, Bronn et des soldats passent le temps en compagnie de prostituées (dont Armeca) en chantant « Les pluies de Castamere », symbole de la puissance de lord Tywin Lannister. Sandor Clegane arrive alors et échange quelques propos peu amènes avec lui, mais, avant que la situation ne dégénère, les cloches de la ville retentissent, sonnant l’alerte[N 2].

Lord Varys discute avec Tyrion qui, assisté par son écuyer Podrick Payne, enfile son armure. L’Araignée lui montre une carte de la cité représentant les nombreux souterrains qui la ,parcourent et qui pourraient permettre de s’échapper, mais Tyrion refuse cette éventualité. Varys dit ensuite avoir entendu de ses « petits oiseaux » que Stannis est soutenu par une prêtresse rouge d’Asshaï, et le met en garde contre ses pouvoirs, craignant une victoire de Stannis que, pour lui, Tyrion est la seule personne capable d’empêcher[N 2].

La flotte de Stannis pénètre dans la baie de la Néra et c’est ce moment que choisit Davos pour faire battre les tambours de guerre. Les hommes se mettent en place sous les yeux de Stannis, sur son propre navire[N 3].

Dans la salle du trône, Tyrion donne ses dernières consignes à Bronn : il doit attendre que les navires ennemis soient suffisamment avancés dans l'estuaire de la Néra pour agir. Puis Tyrion aperçoit Sansa Stark, accompagnée de Shae, et va s’assurer qu’elles aient bien été conviée par Cersei à se rendre dans la Citadelle de Maegor pour s'y mettre à l’abri. La jeune Stark acquiesce, mais ajoute que le roi Joffrey lui a auparavant ordonné de le saluer avant la bataille. Ce dernier arrive alors, escorté par le Limier, en exhibant sa nouvelle épée, Mangecœur, qu'il force Sansa à embrasser en lui disant qu’elle recommencera lorsqu’elle sera couverte par le sang de Stannis, avant qu'elle ne le soit de celui de Robb.

Sur les remparts, les hommes s’activent et se mettent en position pendant que Joffrey et Tyrion arrivent en compagnie de ser Lancel Lannister, Podrick Payne, Sandor Clegane et de la Garde Royale. Tyrion scrute l’obscurité, essayant de voir arriver la flotte ennemie, sans répondre aux questions insistantes de son neveu et de Lancel sur l’absence de leur flotte pour les défendre ; alors que Joffrey menace de le faire tuer, Tyrion finit par expliquer avoir un plan.

Sur son navire, Davos est inquiet de ne pas voir la flotte Lannister. Matthos pense que leur assaut de nuit leur permet de prendre la cité par surprise d’où l’absence de résistance sur la Néra, mais son père n’y croit pas, Varys connaissant sans nul doute leur arrivée. Matthos émet alors l’idée que cela est peut être le fait d’une mutinerie, puisque des rumeurs de dissensions leur sont parvenues.

Cersei arrive dans la pièce où sont rassemblées les dames de la cour et fait venir à elle Sansa, lui expliquant que ser Ilyn Payne est là pour les protéger si jamais l’armée de Stannis arrivait jusqu’à elles. Ser Mandon Moore, membre de la Garde Royale, arrive alors et confie à Cersei qu’un valet et deux servantes ont été surpris en train de tenter de s’échapper, et la reine ordonne que leurs têtes soient mises sur des piques pour servir d’exemple.

Sur les remparts, la tension est à son comble, jusqu’à ce que Joffrey aperçoive enfin les navires de Stannis au milieu de l’obscurité. Les archers se mettent en position, mais Tyrion ordonne d’attendre, alors qu’un seul navire Lannister apparaît sur la Néra, se dirigent vers la flotte de Stannis sous les yeux d'un Joffrey stupéfait.

Davos ordonne aux archers de viser le navire, mais ce dernier se révèle être vide. Alors que Hallyne le Pyromant rejoint Tyrion et lui tend une torche, ser Davos se rend compte que le navire déverse par son arrière un flot continu d'un liquide vert, qu'il reconnaît comme du feu grégeois. Alors que le Chevalier Oignon crie à son fils de se mettre à l’abri, Tyrion se sert de la torche pour envoyer un signal à Bronn, posté sur la falaise. Ce dernier tire alors une flèche enflammée sur le feu grégeois qui flotte à la surface de la Néra : la substance s’enflamme aussitôt et atteint le navire, provoquant ainsi une explosion gigantesque qui détruit plusieurs bateaux et tue des centaines d’hommes, dont Matthos, projetant Davos dans le fleuve. Alors que Sandor Clegane est pétrifié devant les énormes flammes vertes, que Tyrion semble presque effrayé du résultat de son plan et que Joffrey jubile, Stannis décide malgré tout de débarquer avec le reste de ses troupes, tout en étant conscient que cela provoquera la mort de milliers de soldats[N 4].

Dans la Citadelle de Maegor, Dontos Hollard (désormais bouffon) tente de divertir les dames lorsque Cersei, qui boit coupe sur coupe de vin, interrompt la prière de Sansa et la fait venir de nouveau. Elle lui fait remarquer l’inutilité de prier les dieux qui, d’après elle, n’ont pas de miséricorde, et lui confie détester le rôle de protectrice qui lui incombe pendant cette bataille, regrettant de ne pas être un homme capable de combattre, comme son frère Jaime. Elle continue en disant que la meilleure arme d’une femme se trouve entre ses jambes et que Sansa devrait apprendre à s’en servir, puis elle termine en confiant à une Sansa terrifiée le sort qui attend les femmes présentes dans la pièce si la cité tombe : le viol.

Les embarcations de Stannis s’approchent du rivage sous les yeux de Joffrey, effrayé de voir le nombre de soldats rescapés. Tyrion commande alors à Sandor Clegane de mener une sortie pour les repousser, et ordonne à Podrick Payne de faire venir les soldats gardant la porte du Roi en renfort. Le Limier prépare sa sortie en ordonnant à Lancel de le suivre et en menaçant de mort les archers qui oseraient tirer des flèches enflammées trop près de lui. Stannis et ses hommes débarquent sous une pluie de flèches en feu et de pierres[N 5]. Tandis qu’un groupe reste sous les remparts et attend l’arrivée des échelles, un autre se dirige vers la porte de la Gadoue, et s'y heurte aux soldats menés par le Limier ; au cours du combat, Lancel est touché par une flèche et se replie.

Toujours abritée dans la Citadelle de Maegor, Sansa continue d’écouter Cersei, qui dit ne pas comprendre pourquoi Jaime et elle n’ont pas reçus la même éducation, se plaignant d’avoir été « vendue » à Robert tandis que lui devenait lord de Castral Roc. Elle remarque alors Shae et la questionne sur ses origines, lorsque Lancel arrive et expose la situation désespérée sur le champ de bataille. Inquiète pour son fils, elle lui ordonne de ramener Joffrey dans ses appartements pour le mettre à l’abri. Lancel tente de protester en expliquant que les hommes ont besoin de voir le roi pendant le combat, mais il finit par s’exécuter. Cersei confie ensuite à Sansa que ser Ilyn est en réalité présent pour les tuer si jamais Stannis parvenait à s’emparer de la cité.

Aux pieds des remparts l’affrontement se poursuit, jusqu’à ce que Sandor Clegane, tétanisé par la vision des flammes, se replie, suivit de ses hommes. De son coté, Stannis entraîne ses hommes sur les échelles d'assaut et parvient aux remparts. Le Limier tente de reprendre ses esprits, mais Tyrion et Joffrey lui commandent de retourner se battre. Sandor ne les écoute pas, maudissant la Garde Royale et le roi avant de quitter les lieux. Les troupes de Stannis continuent de débarquer et portent un bélier jusqu’à la porte de la Gadoue. Lancel arrive auprès de Joffrey et lui dit que Cersei lui a demandé de se mettre à l’abri. Tyrion tente de convaincre son neveu de rester, mais Joffrey, au bord des larmes, prend la fuite après avoir commandé à ser Boros Blount et à ser Mandon Moore de le représenter dans les combats. Découragés, les hommes présents assistent au départ de leur roi, alors que Podrick ramène des renforts. Tyrion décide de mener la sortie contre l’armée de Stannis et parvient à redonner courage ses troupes.

Lancel se rend au côté de Cersei et lui annonce que la bataille est perdue, car le courage a quitté les hommes en même temps que Joffrey. Alors qu’il lui dit vouloir ramener le roi sur le champ de bataille, Cersei le frappe, puis quitte la pièce. La panique gagne les dames de la cour, que Sansa tente de rassurer, jusqu’à ce que Shae lui conseille d’aller se mettre en sécurité dans sa chambre, car Stannis ne lui fera pas de mal, contrairement à ser Ilyn. La jeune Stark propose à Shae de la suivre mais celle-ci refuse, car elle doit dire au revoir à quelqu’un. Mais elle la rassure en lui disant que rien ne lui arrivera, lui montrant le fin poignard accroché à sa jambe[N 2]. Sansa arrive dans sa chambre et tente de se rassurer en prenant la poupée que son père lui avait offerte en arrivant à Port-Réal lorsqu’elle entend la voix de Sandor Clegane derrière elle, lui annonçant qu’il s’apprête à quitter la ville et proposant de la ramener à Winterfell ; mais Sansa lui tient tête et refuse, avant de le regarder partir.

Tyrion et ses hommes sortent d’une poterne et se ruent par derrière sur les hommes de Stannis rassemblés devant la porte de la Gadoue. La sortie est un succès et les soldats acclament Tyrion, mais leur joie est de courte durée, car un bataillon de Stannis (qui se bat toujours sur les remparts) se jette sur eux. Alors que la bataille fait rage, Tyrion se retrouve au coté de ser Mandon Moore qui se retourne vers lui et lui assène un violent coup d’épée au visage. Alors que Tyrion s’effondre et que ser Mandon s’apprête à lui porter le coup de grâce, Podrick le tue, puis se précipite sur Tyrion pour le soutenir.

Dans la salle du trône, Cersei tente de réconforter Tommen en lui racontant une histoire. Pendant ce temps Tyrion, sur le point de s'évanouir, assiste à la charge de cavaliers menés par un homme portant un heaume orné de bois de cerf et suivis par un étendard aux couleurs des Lannister. Les nouveaux arrivants font des ravages sur le champ de bataille pendant que Tyrion perd connaissance. Terminant son histoire, Cersei s’apprête à faire boire la fiole de noxombre à son fils[N 6], lorsque les portes de la salle du trône s’ouvrent avec fracas sur un groupe de soldats menés par l’homme au heaume aux bois de cerf, qui se révèle être ser Loras Tyrell. Alors que, sur le champ de bataille, Stannis est contraint d'abandonner l'assaut et de se replier vers ses navires, lord Tywin Lannister pénètre dans la salle du trône et proclame que la bataille est gagnée[N 7].

Anecdotes

Pour mettre en images la bataille, les showrunners ont obtenu une rallonge de budget « considérable » de la part de HBO.

Une semaine avant le début du tournage le réalisateur d’origine s’est désisté. Dans l’urgence, les showrunners se sont tournés vers Neil Marshall qui a déjà mit en scène des batailles intenses avec un budget réduit sur ses précédents films.

La chanson « The Rains of Castamere » du générique de fin est interprétée par le groupe The National et chantée par Matt Berninger.

Audiences

  • 3,38 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO.
  • 4,21 millions de téléspectateurs pour l'ensemble des trois diffusions de la première journée sur HBO.

Récompenses

L'épisode a remporté le prix Hugo 2013 du meilleur court métrage.

Notes et références

Différences entre la série et les romans

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 2) et les romans.
  1. Dans les romans, c'est ser Imry Florent, le beau-frère de Stannis, qui commande sa flotte. Davos ne commande que son propre navire, La Botha Noire. Il a plusieurs fils, dont deux commandent leur propre navire dans la flotte, et un troisième, Matthos, le seconde. Aucun ne manifeste de dévotion particulière à R’hllor ; au contraire, ses deux aînés ont marqué leur désapprobation lors de la crémation des statues des Sept de Peyredragon.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Cette scène est absente des romans.
  3. Dans les romans, Stannis n'est pas avec sa flotte, il mène son armée sur la rive sud de la Néra.
  4. Dans les romans, la maigre flotte de Port-Réal est sacrifiée pour attirer celle de Stannis loin à l'intérieur de l'estuaire. Au plus fort des combats, un rafiot plein de barils de feu grégeois est éperonné, ce qui entraîne son explosion. À ce moment, Tyrion fait relever une chaîne gigantesque, qu'il avait fait placer au travers de l'estuaire, afin de couper la retraite à la flotte de Stannis.
  5. Dans les romans, Stannis dirige ses troupes depuis l'arrière.
  6. Dans les romans, Cersei ne semble pas songer au suicide, ni à tuer Tommen, qui a été mis à l'abri dans un château proche de Port-Réal.
  7. Dans les romans, la charge des Lannister et des Tyrell contre l'armée de Stannis a lieu d'abord sur la rive sud de la Néra. L'homme qui a endossé l'armure de Renly Baratheon n'est pas Loras Tyrell, mais son frère Garlan, et son rôle reste secret.