Noire Sœur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Dark sister

Noire Sœur est une épée longue en acier valyrien, une des deux avec Feunoyr qui furent détenues par la maison Targaryen. Sa poignée fine était prévue pour la main d’une femme, et elle fut transmise au sein de la famille[1].

Histoire[modifier]

Noire Sœur est d'abord l'épée de Visenya Targaryen, sœur-épouse d'Aegon Ier[2][3]. En l'an 10, Visenya et Aegon sont agressés par des assassins dorniens, que la reine met en déroute grâce à Noire Sœur. A partir de cet incident, Visenya tente de convaincre Aegon de l'importance de s'entourer d'une garde d'élite. Comme Aegon prétend que ses gardes lui suffisent, Visenya sort Noire Sœur et lui entaille la joue, pour lui prouver la lenteur et la paresse de ses gardes. Suite à quoi, la Garde Royale est fondée[3]. Visenya est agressée une fois de plus en l'an 12 ou 13, malgré son escorte, et doit sa survie à Noire Sœur[4].

En l'an 25, elle confie son épée à son fils, le prince Maegor, mais il semblerait qu'elle la récupère par la suite, sûrement en l'an 37, à la mort d'Aegon, lorsque Maegor reçoit Feunoyr[5].

En l'an 44, alors que Maegor a usurpé le trône, sa mère Visenya décède. Alyssa Velaryon, épouse du précédent roi Aenys Ier, vole Noire Sœur dans la chambre de la défunte reine et s'enfuit avec ses enfants. En l'an 48, Jaehaerys, reconnu par lord Rogar Baratheon comme légitime héritier du trône de Fer, marche contre son oncle Maegor en portant Noire Sœur[5].

En l'an 92 le prince Baelon Targaryen porte Noire Sœur lorsqu'il affronte les myriens venus envahir l'île de Torth[6].

Pour les prouesses qu'il avait accompli, le prince Daemon Targaryen reçut Noire Sœur des mains de son grand-père, le roi Jaehaerys Ier[7][N 1].

En l'an 130, durant la Danse des Dragons, Daemon affronte son neveu, Aemond, sur leur dragon respectif, Caraxes et Vhagar. Durant le combat, Daemon aurait sauté de son dragon en vol et tué Aemond en enfonçant Noire Sœur dans l’unique œil de son neveu[8]. Les deux guerriers et leur dragon sombrèrent alors dans le lac, et Noire Sœur fut perdue durant plusieurs années.

Par la suite, sous le règne d'Aegon III Targaryen, le cadavre d'Aemond Un-Œil et de son dragon fut retrouvé, l'épée Noire Sœur toujours plantée dans son crâne. La lame valyrienne fut ainsi récupérée par la maison Targaryen. Elle fut encore portée par le prince Aemon Chevalier-Dragon, qui intégra la Garde Royale[9], puis encore par Brynden Rivers, dit Freuxsanglant, frère bâtard du roi Daeron II Targaryen[10][1]. On ignore ce qu'est devenu Noire Sœur par la suite, mais il semble que Freuxsanglant ait emporté l'épée avec lui lors de son exil au Mur[N 2].

Porteurs célèbres[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Probablement entre l'an 101 et l'an 103 (entre la mort du prince Baelon et celle de Jaehaerys Ier)
  2. La source n'est que source semi-canonique, George R.R. Martin ayant donné cette information en interview (cf. article sur le blog de La Garde de Nuit, du 17 août 2018).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 So Spake Martin du 24 déc. 2005 : (en) "More Targaryen Description" sur westeros.org.
  2. Les origines de la saga, La Conquête.
  3. 3,0 et 3,1 Les origines de la saga, Aegon I.
  4. Les origines de la saga, Dorne face aux dragons.
  5. 5,0 et 5,1 The Sons of the Dragon.
  6. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  7. Les origines de la saga, Viserys I.
  8. Les origines de la saga, Aegon II.
  9. Les origines de la saga, Viserys II.
  10. L'Épée Lige.