Brienne de Torth

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Brienne de Torth
Image by Amok©

Identité
V.O. Brienne of Tarth, The Maid of Tarth, Beauty
Surnoms La Pucelle de Torth
Brienne la Belle
Apparence
Taille 6,5 pieds[N 1]
Statut
Rang Noble
Naissance 280
Famille
Père Selwyn de Torth
Blasons
Brienne fait partie de la maison Torth Brienne fait partie de la Garde Arc-en-Ciel Blason personnel de Brienne de Torth dans A Feast for Crows

Née vers l'an 280, lady Brienne Torth, appelée le plus souvent Brienne de Torth, est le dernier enfant en vie de lord Selwyn Torth, sire de La Vesprée. Elle n'a aucun souvenir de sa mère[1] (dont l'identité est d'ailleurs inconnue). Plus grande (elle mesure plus de six pieds de haut[N 1]) et de plus forte carrure que la plupart des hommes, Brienne est dotée d'un physique ingrat malgré des yeux bleus magnifiques. Elle arbore une longue face chevaline constellée de taches de rousseur ainsi qu'une chevelure filasse et jaune[2][3]. Ses traits sont épais, sa bouche, démesurée et lippue au point de sembler boursouflée. Son nez déformé a été fracturé à de nombreuses reprises et sa dentition est protubérante. Ses mains sont énormes, ses hanches sont larges et ses membres, trapus. Son torse est bosselé, ses épaules musculeuses, ses mains longues et épaisses et elle n'a que très peu de poitrine. Les moqueries que sa laideur lui ont valu l'ont rendue d'humeur taciturne et farouche, et elle garde fréquemment les yeux rivés au sol[4]. Il lui est, dès lors, très difficile de se lier et elle vit dans un isolement profond. Ainsi, elle ne profite guère de l'existence, ignorant festivités et réjouissances[5]. Depuis son plus jeune âge, son rêve est de devenir chevalier et elle idéalise grandement cette fonction[3]. Elle est d'ailleurs une combattante accomplie au corps-à-corps[6], mais possède également de bonnes connaissances en tactique militaire[N 2] et se montre très résistante à l'effort[7]. Elle est, de surcroît, une femme courageuse, perspicace, déterminée et dotée d'un grand sens de l'honneur[6]. Sincère et entière, Brienne peut adopter des attitudes brusques et être étrangère à la diplomatie[4]. Serviable, loyale et dévouée jusqu'au sacrifice, elle se montre un soldat docile, adroit et efficace. Elle est également une chasseuse respectable[8], une nageuse remarquable, une cavalière douée[3] et sait manier habilement un bateau[7].

Avant AGOT

Ser Cortnay Penrose fait la connaissance de Brienne à La Vesprée alors qu'elle est encore une petite fille[9]. Des rhapsodes résident souvent dans la forteresse et Brienne apprend auprès d'eux nombre de chansons qu'elle connaît par cœur. Parmi les nombreuses maîtresses de son père, l'une, originaire d'au-delà du Détroit la charme particulièrement, notamment grâce à sa voix des plus mélodieuses[1].

Comme pour toutes les filles de noble naissance, l'éducation de Brienne est prise en charge par une septa, septa Roelle. Brienne est une excellente rameuse et elle apprend à manier une barque avant même que d'apprendre à monter à cheval[7]. Son père, connaissant son amour pour les armes, lui permet d'en apprendre le maniement avec le maître d'armes de La Vesprée, ser Bonvainc. Ce dernier, reconnaissant ses qualités physiques, fait tout son possible pour atténuer sa sensibilité naturelle et la préparer à la rudesse des combats[10].

Lord Selwyn tente de la fiancer trois fois. Son premier fiancé est un fils cadet de la maison Caron, de trois ans son aîné, mais qui meurt deux ans plus tard d'une pneumonie à l'âge de douze ans[11]. Le deuxième est ser Ronnet Connington, de six ans son aîné (Brienne a alors douze ans), qui fait le voyage jusqu'à La Vesprée mais est tellement désappointé à la vue de Brienne qu'il rompt immédiatement les fiançailles tout en se montrant très désobligeant envers sa promise[10]. Le troisième et dernier fiancé est ser Humfrey Frétilletrique, un vieil homme de soixante-cinq ans (Brienne a alors seize ans). Il exige de Brienne qu'elle se montre plus féminine et cesse de s'entraîner aux armes. Brienne lui répond alors qu'elle n'acceptera qu'à la condition qu'il la supplante en combat singulier. Après que Brienne lui ait brisé la clavicule et plusieurs côtes, ser Humfrey rompt les fiançailles[12].

En l'an 293, c'est lors d'une visite de courtoisie de lord Renly Baratheon à lord Selwyn, son vassal, que Brienne (qui a alors treize ans) tombe éperdument amoureuse du jeune lord qui vient juste de célébrer son entrée dans l'âge viril. Celui-ci se conduit en homme charmant et attentionné, attitude à laquelle Brienne n'est pas familière[13].

Devenue adulte, elle séjourne ensuite un certain temps à Accalmie, et ser Cortnay et elle font plus ample connaissance[N 3].

Dans ACOK

Lorsque Renly Baratheon se proclame roi des Sept Couronnes à Hautjardin, La Vesprée étant vassale d'Accalmie, Brienne rejoint l'ost de Renly, mais plus par amour que par devoir. Là, elle devient un phénomène de foire pour les chevaliers qui la surnomment ironiquement « Brienne la Belle » et ne voient en elle qu'une femme monstrueuse se déguisant en combattant. Elle est même l'objet d'un pari dont le gagnant sera le premier chevalier à prendre son pucelage. Ce pari est lancé par ser Hyle Hunt, ser Ben Brousse et ser Edmund Ambrose. Il sont assez rapidement rejoints par ser Will la Cigogne, ser Mark Mullendore, ser Richard Portée, ser Hugh des Essaims, ser Owen Milopin, ser Raymond Quenenny, ser Robin Le Pottier et ser Harry Scyeur. Mais l'existence de ce pari parvient aux oreilles de lord Randyll Tarly par l'intermédiaire de son fils et héritier, Dickon. Lord Randyll fait alors immédiatement cesser ce jeu et convoque Brienne pour la faire rentrer chez elle, ce que cette dernière refuse tout net[14]. Elle profite ensuite de la mêlée de Pont-l'Amer pour faire payer à chacun de ses « soupirants » ce jeu cruel. Suite à cette mêlée de laquelle elle sort vainqueur, Brienne obtient d'entrer dans la Garde Arc-en-Ciel[4], où elle porte la couleur bleue. Elle assiste à la rencontre entre le roi Renly et son frère Stannis sous les murs d'Accalmie, en tant que porte-enseigne de Renly. Le soir même, lors du conseil de guerre réunissant le roi et ses capitaines, Renly lui demande de chevaucher avec sa bannière à l'avant-garde de l'armée avec ser Loras Tyrell ; elle aurait préférer rester près de lui pour le protéger, et obtient de pouvoir l'aider à s'équiper avant la bataille. Son amour exclusif pour le roi est flagrant, et soulève quelques discrets ricanements[2].

Juste avant l'aube, alors qu'elle aide le roi à s'armer, ce dernier accepte de recevoir lady Catelyn Stark, qui tente une dernière fois sans succès d'obtenir une réconciliation entre les deux rois Baratheon. C'est alors que, soudainement, le roi est égorgé sans que nul ne se soit approché de lui. Brienne, hurlant, soutient son corps qui s'écroule, alors que chevaliers et gardes se précipitent sous la tente. La croyant coupable du meurtre, ser Emmon Cuy et deux gardes l'attaquent, l'obligeant à se défendre avec l'épée du roi. Lady Catelyn parvient à convaincre ser Robar Royce de son innocence, et il sort de la tente pour retenir les gardes. Pendant ce temps, Brienne s'est débarrassée des deux gardes entrés, et lady Catelyn assomme ser Emmon. Les deux femmes quittent la tente et s'éloignent dans l'obscurité ; lady Catelyn explique à Brienne qu'elle a vu une ombre pénétrer dans la tente, et qu'elle est certaine que c'est celle de Stannis. Brienne jure alors par trois fois de le tuer avec l'épée de Renly. Mais, pour le moment, elle doit se joindre à l'escorte de lady Catelyn, qui quitte discrètement et sans attendre le camp de Renly en pleine confusion[15].

Lady Catelyn décide d'éviter Pont-l'Amer et de revenir directement à Vivesaigues. Pendant le trajet, Brienne se montre diligente et efficace, mais, bien que toujours courtoise, distante et taciturne. Elle conserve dans ses affaires son manteau arc-en-ciel souillé du sang de Renly. Enfin, la petite troupe est rejointe, à proximité de Vivesaigues, par un groupe d'éclaireurs de ser Edmure Tully, mené par Martyn Rivers. Là, Brienne, estimant avoir fait son devoir, demande à lady Catelyn de la laisser retourner à Accalmie tenter de tuer le roi Stannis. Mais lady Catelyn parvient à l'en dissuader, et Brienne lui demande finalement de la laisser entrer à son service, à condition que, le jour venu, elle la laisse accomplir son vœu. Lady Catelyn accepte[8].

Arrivée à Vivesaigues, Brienne reste constamment aux côtés de lady Catelyn, même si elle brûle de se joindre à l'ost de ser Edmure, qui part affronter l'armée de lord Tywin Lannister aux gués de la Ruffurque[1]. Le jour de l'annonce de la mort de Bran et Rickon Stark, elle accompagne lady Catelyn dans la geôle de ser Jaime Lannister. C'est avec son épée que lady Catelyn menace le prisonnier[5] pour lui faire jurer de lui ramener Sansa et Arya saines et sauves, en échange de sa libération. Brienne maîtrise le geôlier qui refuse de laisser partir ser Jaime, puis lady Catelyn lui demande de le mener jusqu'à Port-Réal, en compagnie de ser Cleos Frey[7].

Dans ASOS

Fuite

Brienne, ser Jaime, enchaîné, et ser Cleos Frey fuient Vivesaigues à bord d'une barque aux couleurs Tully, descendant la Ruffurque. En butte aux railleries de son prisonnier, Brienne se renfrogne, mais sans se laisser intimider. Apercevant les vestiges fumants d’une auberge et les cadavres de quelques pendus, Brienne décide d’accoster pour enterrer dignement ces innocentes victimes de la guerre. Leur labeur est interrompu par l’approche d’une embarcation Tully lancée à leur trousse. C’est une galère fluviale conduite par ser Robin Ryger, qui les rattrape sans mal. Alors que Jaime se propose d’être libéré pour affronter l’ennemi, Brienne profite des méandres de la Ruffurque pour y plonger et gagner la berge. Jaime fait diversion en haranguant ser Ryger tandis que Brienne gagne discrètement le haut d’une falaise. Elle fait alors basculer des blocs rocheux sur la galère, abattant son mât et trouant sa coque. L’embarcation sombre rapidement pendant que Brienne regagne la barque, aidée par Jaime[7].

Débarquant à l'auberge de l'Homme à genoux après environ deux semaines de navigation[N 4], les voyageurs parviennent à se faire servir un pauvre repas. L’aubergiste les informe des récents combats autour de Port-Réal, des groupes de bandits qui s’attaquent aux voyageurs et des forces en présence sur leur route. Brienne négocie l'achat des trois montures restant à l'écurie (dont pour elle un cheval de labour). Elle ordonne ensuite le départ malgré la nuit tombante. Évitant par méfiance le chemin indiqué par l’aubergiste, elle finit par consentir une halte passé minuit, au cours de laquelle Jaime échange quelques propos avec elle sur les raisons de sa promotion à la Garde Royale. Brienne le traite de parjure et de régicide avant de s'éloigner[3].

Captivité

Brienne et ses deux compagnons finissent par atteindre Viergétang et prennent alors la route de Sombreval. Là, ils tombent dans une embuscade au cours de laquelle ser Cleos est tué. Après la fuite des assaillants, ser Jaime s’empare de l’épée de son cousin et s’engage dans une passe d’armes avec Brienne, laquelle, à sa grande surprise, fait mieux que lui tenir tête. Tout à leur duel, ils se font surprendre par les Braves Compaings, désormais au service de lord Roose Bolton. Capturés, Jaime et Brienne (qui a perdu deux dents dans la lutte) sont conduits au chef des Braves Compaings, Varshé Hèvre qui fait trancher la main droite de Jaime[6]. Les jours suivants, sur la route d'Harrenhal, ser Jaime s'enfonce dans la fièvre et semble sur le point de mourir, mais Brienne parvient à ramener en lui l'envie de vivre. Quand Zollo, Rorge et Huppé le Louf tentent de violer Brienne, Jaime la sauve en alertant leur chef par ses hurlements, car il a réussi à convaincre Varshé Hèvre que la maison Torth est riche, et que la rançon sera d'autant plus élevée que Brienne restera intacte[16].

Arrivés à Harrenhal, les deux captifs sont accueillis par lord Roose Bolton, qui marque son déplaisir de la mutilation de Jaime[16]. Après plusieurs jours de séjour[N 5], lord Bolton fait savoir à Brienne qu'il désire souper avec Jaime et elle. Elle est donc invitée à prendre un bain dans les gigantesques cuves du château, où Jaime la rejoint pour la même raison. Sous l'emprise de la fièvre, il lui conte les derniers jours du règne d'Aerys II, qui avait disséminé dans tout Port-Réal des caches de feu grégeois et comptait embraser la ville entière après la bataille du Trident. C'est Jaime qui empêcha cette destruction en les tuant, lui et ses pyromants. Partageant ensuite le repas de lord Bolton, Jaime et Brienne apprenne de lui qu'il doit bientôt quitter Harrenhal pour se rendre au mariage de lord Edmure Tully avec lady Roslin Frey, laissant Varshé Hèvre en possession du château. Il informe Jaime de son intention de le faire escorter jusqu'à Port-Réal, et Brienne réclame alors qu'Arya et Sansa soient libérées comme convenu, mais lord Bolton leur révèle que, si Arya va en effet être renvoyée dans le Nord, Sansa est à présent l'épouse de Tyrion Lannister. Quant à Brienne, elle reste à Harrenhal, prisonnière de Varshé Hèvre[17].

Après avoir reçu une offre de lord Selwyn de Torth, le père de Brienne, offrant trois cents dragons d'or pour sa libération, Varshé Hèvre est déçu. La ruse de Jaime concernant les saphirs n'aura marché qu'un temps, et Varshé tente alors de violer Brienne, mais elle se défend et lui mord si fort l'oreille qu'il la perd.

Après le départ de Roose Bolton et de Jaime, Varshé Hèvre décide de divertir ses hommes en organisant un combat entre un ours et Brienne armée d'une épée factice. Elle est sauvée de justesse par Jaime qui suite à un rêve où il la voyait en danger a décidé de faire demi-tour pour la sauver[18]. Ils reprennent le chemin ensemble et arrivent enfin à Port-Réal. Là, ils croisent ser Loras Tyrell qui croit toujours Brienne responsable de la mort de Renly. Afin d'éviter que Loras ne la tue sans autre forme de procès, Jaime décide d'emprisonner Brienne dans une cellule de tour[19].

Jaime ayant finalement réussi à convaincre Loras, il fait libérer Brienne et lui offre son épée en acier valyrien, Féale, lui donnant pour mission de retrouver Arya et Sansa et de tenir pour lui la promesse qu'il a faite à lady Catelyn de retrouver ses filles[20].

Dans AFFC

Vers Sombreval

N'ayant aucun indice sur la position éventuelle d'Arya, Brienne part à la recherche de Sansa Stark. Après avoir fait le rapprochement entre la disparition de Sansa et celle de ser Dontos, elle écume les routes du royaume en demandant si quelqu’un aurait vu sa jeune sœur de treize ans accompagnée d’un chevalier bedonnant ou d’un fol. Sur la route entre Rosby et Sombreval, elle rencontre deux chevaliers errants qui l’invitent à partager leur repas. Le premier Creighton Longuebranche est un incorrigible vantard, tandis que le second, Illifer le Sans-le-Sol, est plutôt taciturne. Celui-ci la reconnaît et avertit son compère qu’ils ont là la femme qui a assassiné Renly Baratheon. Il reconnaît également son écu aux couleurs de la maison Lothston aujourd’hui disparue. Elle parvient cependant à les convaincre de son innocence, et ils décident de voyager de conserve. Le lendemain, sur la route de Sombreval, ils croisent successivement un groupe de moines qui leur demande, sans succès, de les accompagner à Port-Réal, et une caravane marchande accompagnée d’un autre chevalier errant qui se rend, elle, à Sombreval. Le chevalier en question, ser Ombrich de Gorge Ombreuse, surnommé « la Souris démente », petit chevalier portant bien son surnom, devine tout de suite l’objet de la quête de Brienne, et lui propose de s’associer sitôt la caravane marchande arrivée à Sombreval. Brienne préfère faire semblant de rien, mais se rend compte que si ser Ombrich a aussi fait le rapprochement entre Sansa et Dontos, d’autres auront fait de même, et la concurrence sera rude. Le soir, la caravane arrive dans une auberge où les compagnons décident de se reposer[13].

Brienne arrive à Sombreval où elle continue seule sa recherche de Sansa. Le mestre du seigneur local lui apprend que d'autres ont déjà cherché par ici sans succès et la renseigne sur l'histoire de la maison Hollard et sur le Défi de Sombreval qui causa la fin de la lignée. Plus tard, un moine révèle à Brienne avoir récemment rencontré à Viergétang un bouffon qui se cachait des autorités et qu'elle devrait se renseigner là-bas auprès d'un certain Dick Main-leste[12]. Brienne prend donc la route de Viergétang mais s'aperçoit qu'elle est suivie par un garçon qu'elle a déjà remarqué plusieurs fois. Surprenant le garçon, elle l'interroge sur son identité et il se révèle être Podrick Payne, l'ancien écuyer de Tyrion. Ce dernier est à la recherche de son maître et a décidé de suivre Brienne pensant que si elle retrouve Sansa, lui même retrouvera Tyrion. Elle finit par accepter qu'il l'accompagne en tant qu'écuyer.

Accompagnée de Pod, Brienne arrive à Viergétang et y rencontre une vieille connaissance, ser Hyle Hunt, qui s'était méchamment joué d'elle à l'époque où elle servait Renly. Hyle Hunt l'amène devant Randyll Tarly, qui a été chargé de ramener l'ordre dans la région. Celui-ci la reçoit froidement avant de lui donner congé et Brienne se met alors en quête de Dick Main-leste, qu'elle trouve dans une taverne. Dick Main-leste révèle à Brienne avoir envoyé un bouffon dans les ruines d'un château où il prétendait qu'un bateau viendrait le chercher et se propose de la guider jusque là-bas[11].

Les Murmures

Brienne et Podrick suivent Dick Main-leste. À l'est de Viergétang, ils longent la côte pour rejoindre la presqu'île de Claquepince et le château des Murmures. Les villages s'estompent puis deviennent des hameaux. Ils profitent d'une étable pour se mettre à l'abri de la pluie et se reposer avant de repartir le lendemain. Le chemin se réduit à une sente lorsqu'ils arrivent au Repayre Patybulayre de la maison Brune. Ils passent la falaise quand Pod remarque à quelques milles derrière eux, un cavalier semblant les suivre. Ils continuent leur route dorénavant à travers bois et après une dernière halte, voient surgir des frondaisons le château des Murmures, lequel tire son nom du fait du ressac des vagues dans les grottes au pied de la falaise. Brienne donne une épée à Dick et demande à Pod de lui rapporter Féale puis de rester pour garder les chevaux tandis qu'ils vont inspecter les ruines.

À peine entrés, Dick appelle pour voir si on lui répond. Brienne quant à elle est stupéfaite de voir Timeon, Pyg et Huppé le Louf faire irruption. Elle comprend alors que Sansa n'est pas avec eux et que ce n'est pas le bon fou qu'ils ont suivis. Alors que Timeon et Pyg s'approchent d'elle, Huppé brise la rotule de Dick à l'aide de sa plommée. Brienne n'a pas le choix, elle engage le combat tuant Pyg en premier puis se rapproche de Timeon tandis que le Louf en a fini avec le pauvre Dick, lui écrabouillant le visage avec son arme. Les deux hommes l'acculent au rebord du précipice quand Pod, juché sur le mur, lance une pierre qui atteint le fou à la tête. Il n'en faut pas plus à Brienne pour tuer à son tour Timeon. Le fou est sonné, Brienne lui fait creuser une fosse pour Dick et au moment où elle va le mettre dans la tombe, le Louf tente de la tuer avec une pierre mais elle avait prévu sa réaction et lui plante sa dague à plusieurs reprises dans le corps. Ser Hyle arrive lorsque la bataille est finie, il aide Brienne à donner une sépulture à Dick et lui avoue qu'il les a suivis sur ordre de Randyll Tarly[10].

Le Limier

De retour à Viergétang, Brienne est reçue par Randyll Tarly qui cherche à la renvoyer à Torth. Devant son refus, il lui enjoint de quitter la ville au plus tôt. Brienne décide donc de se lancer sur la piste de Sandor Clegane et, toujours accompagnée de Podrick Payne et Hyle Hunt, se joint à un septon itinérant, septon Meribald, qui part pour faire sa tournée du Conflans. Meribald leur rapporte qu'une immense meute de loups menée par une louve gigantesque[N 6] rend la région dangereuse, puis il se lance dans un plaidoyer passionné en faveur des hommes en rupture de ban[14].

Sur la route de Salins, le groupe s'arrête sur l’île de Repose où ils sont reçus par une communauté de croyants. Ils y apprennent que Salins a été incendiée par des bandits. Après s’être sustentés, le frère Doyen conduit Brienne à sa demeure pour la nuit. Une discussion s’ensuit et le Doyen demande à Brienne ce qu’elle cherche à Salins. Elle lui explique qu’elle est à la recherche de Sansa Stark enlevée par le Limier. Le frère lui révèle qu’elle se trompe, que Sandor Clegane a capturé Arya Stark et non Sansa. Il lui apprend également que le Limier est mort et qu’un homme a dû s’emparer de son heaume[14]. Cet homme, qui a perpétué meurtres et viols à Salins, porte le heaume atypique du Limier. Finalement, le frère lui conseille de rentrer chez elle mais Brienne reste déterminée à retrouver Sansa.

Brienne et ses compagnons poursuivent leur périple le long d'une route parsemée de cadavres pendus, ceux des hors-la-loi ayant ravagé Salins, et arrivent à une auberge tenue par des enfants dont le plus âgé n'est autre que Gendry. Frappée par sa ressemblance avec Renly, Brienne va poser des questions au jeune forgeron et en déduit qu'il est un bâtard de Robert mais leur discussion est interrompue par l'arrivée de cavaliers. Reconnaissant parmi eux Mordeur et Rorge[N 7], Brienne provoque délibérément ce dernier qui court l'affronter. Au terme d'un violent combat, Brienne tue Rorge mais elle n'a pas le temps de savourer sa victoire que Mordeur, l'attaquant par surprise, la jette à terre et l'écrase de tout son poids. Étranglée et incapable de se libérer, Brienne commence à se faire dévorer vivante, se faisant notamment arracher une partie de la joue, quand Gendry vient transpercer Mordeur de son épée[21]. Brienne perd connaissance.

Brienne reprend conscience alors qu’elle est transportée pieds et poings liés à dos de cheval par les membres de la fraternité sans Bannière l’ayant identifiée comme une alliée des Lannister. Ceux-ci comptent la faire comparaître, avec Podrick Payne et Hyle Hunt, devant la mystérieuse lady Cœurdepierre qui leur tient lieu de chef. Ressassant ses échecs successifs dans les missions confiées par Catelyn et Jaime, Brienne alterne de brefs réveils avec un sommeil fiévreux peuplé de cauchemars.

Une fois dans la grotte servant de refuge aux brigands, elle est soignée par un vieil homme qu’elle reconnaît comme étant Thoros de Myr. Celui-ci lui apprend les morts de Sandor Clegane et de Béric Dondarrion. Enfin présentée devant Lady Cœurdepierre, Brienne reconnaît en elle les traits déformés de Catelyn Stark et apprend comment Dondarrion donna sa vie pour la ressusciter. Face aux accusations de trahison, elle rappelle sans convaincre la vraie nature de la mission de protection de Sansa et Arya confiée par Jaime. Catelyn lui offre de se racheter en tuant le Régicide, ce que Brienne ne peut se résoudre à accepter. Elle est donc condamnée avec Podrick et Hyle, conduite à l’extérieur, et pendue[22]. Elle crie alors un mot[N 8].

Dans ADWD

La jeune femme retrouve ser Jaime Lannister alors que celui-ci fait étape avec son armée dans le village de l'Arbre-sous. Grièvement blessée au visage, elle lui dit avoir localisé Sansa Stark, prétendument retenue par le Limier. Elle demande à Jaime d'aller seul avec elle la retrouver, sans quoi Sandor Clegane menace de tuer la jeune Stark[23].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Brienne de Torth est interprétée par l'actrice Gwendoline Christie dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. 1,0 et 1,1 Interrogé sur la taille de Brienne, George R. R. Martin a répondu qu'elle est plus petite que Sandor Clegane et à peu près la même taille que Robert Baratheon (cf. SSM : Brienne of Tarth, du 31 janvier 2001) qui fait lui-même six pieds et demi de haut (cf. A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard).
  2. Lorsqu'elle assiste depuis Vivesaigues aux assauts de lord Tywin Lannister contre les gués de la Ruffurque, elle anticipe parfaitement les actions des protagonistes (cf. A Clash of Kings, Chapitre 46, Catelyn).
  3. La date de ce séjour est incertaine, Brienne étant alors déjà amoureuse de lord Renly Baratheon ce qui place cet événement après l'an 293 (cf. A Feast for Crows, Chapitre 05, Brienne), mais la guerre des Cinq Rois ne semble toutefois pas encore commencée (cf. A Clash of Kings, Chapitre 43, Davos).
  4. D'après la chronologie de la saga.
  5. Deux semaines environ, d'après la chronologie de la saga.
  6. Il s'agit vraissemblablement de Nymeria.
  7. C'est d'ailleurs ce dernier qui a volé le heaume du limier et s'en est coiffé.
  8. Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
    Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

    Ce mot n'a pas encore été révélé dans les romans, mais il l'a été par l'auteur lors d'une convention : il s'agit du mot "Sword" (« Épée »), cf. Interview de George R.R. Martin à la MisCon 2012.

Références