Alicent Hightower

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Alicent Hightower
Identité
V.O. Alicent Hightower
Statut
Rang noble
reine
Titre Reine des Sept Couronnes
Naissance 88
Décès 133
Famille
Père Otto Hightower
Époux Viserys I Targaryen (106)
Enfants Aegon II Targaryen (107)
Helaena Targaryen (109)
Aemond Targaryen (110)
Daeron Targaryen (114)
Blasons
Lady Alicent faisait partie de la maison Hightower Lady Alicent faisait partie de la maison Targaryen

Né en l'an 88[N 1], la reine Alicent Hightower était la fille de ser Otto Hightower, et la deuxième épouse du roi Viserys I Targaryen[1], qu'elle épousa en l'an 106, et dont elle eut trois fils, les princes Aegon, Aemond et Daeron Targaryen, et une fille Helaena[2].

Histoire

La courtisane

À la mort du prince Baelon Targaryen en l'an 101, le roi Jaehaerys I Targaryen transmet la charge de Main du Roi à ser Otto Hightower. Ce dernier vient alors à la cour de Port-Réal avec sa femme et ses enfants, dont Alicent. Sa fille devient une proche du roi dont la santé décline et à qui elle prépare les repas, qu'elle assiste dans sa toilette et à qui elle fait la lecture[3]. Certaines rumeurs prétendent qu'elle est aussi sa maîtresse. Selon la légende, Jaehaerys meurt en l'an 103, alors qu'Alicent lui lisait le livre de septon Barth[4].

À la mort de la reine Aemma Arryn qui accouche en l'an 105 d'un fils qui ne lui survit qu'une journée, le roi décide de désigner sans ambiguïté sa fille Rhaenyra comme son héritière, avec le soutien et l'approbation de ser Otto. Le roi ne tarde pas à envisager de se marier à nouveau et écarte les avis du Grand Mestre Runciter qui l'incite à envisager une union avec la jeune Laena Velaryon, la fille du puissant lord Corlys Velaryon et de la princesse Rhaenys Targaryen[N 2], pour déclarer sa future union avec lady Alicent. Le mariage royal se déroule en l'an 106.

La reine

La jeune reine donne rapidement (en l'an 107) un fils à son époux : le prince Aegon. Ce jeune prince semblant de santé robuste, la question de la succession de Viserys est à nouveau soulevée, ce dernier n'ayant pas pris l'initiative de modifier ses volontés. Toutefois, malgré l'influence de la reine Alicent et l'insistance de ser Otto qui met en avant les précédents des décisions de Jaehaerys I en l'an 92 et du Grand Conseil de l'an 101 (précédents pourtant ignorés par lui-même un an auparavant), le roi demeure inflexible dans sa volonté de voir sa fille lui succéder[3][5].

En l'an 111, un festin est donné lors de l'ouverture du tournoi de Port-Réal, célébrant le cinquième anniversaire de mariage du roi Viserys et de la reine Alicent. Cette dernière y porte une robe verte, et la princesse Rhaenyra une sensationnelle robe rouge et noire aux couleurs des Targaryen. Lors des joutes qui suivirent, ser Criston Cole, champion de la princesse Rhaenyra et portant sa couleur, le noir, triompha de tous les champions de la reine (dont deux de ses cousins et son frère cadet, ser Gwayne Hightower). À partir de cette date, les partisans de la princesse Rhaenyra sont surnommés les Noirs, et ceux de la reine Alicent les Verts[2][5].

En l'an 113, Alicent et son père caressent l'ambition d'un mariage entre l'aîné des fils d'Alicent, Aegon, et Rhaenyra. Mais Viserys repousse cette solution, et Rhaenyra épouse Laenor Velaryon en l'an 114. Lors du tournoi célébrant leur mariage, le lord Commandant de la Garde Royale, ser Criston Cole, ancien champion et bouclier lige de Rhaenyra depuis des années, porte pour la première fois les couleurs de la reine Alicent[5].

En l'an 120, après que les fils de Rhaenyra ont blessé Aemond, la reine Alicent et ses fils sont sommés par le roi Viserys de retourner et de demeurer à Port-Réal, alors que Rhaenyra et les siens doivent rester à Peyredragon. La même année, lord Lyonel Fort, Main du Roi, meurt et Alicent parvient à convaincre son mari de reprendre son père, Otto Hightower, comme Main. A la fin de l'année, Rhaenyra accouche et donne à son fils le nom d'Aegon, ce qui aurait mis Alicent en fureur, puisque c'était le nom de son propre fils aîné[5].

La mère du prétendant

Lorsque Viserys I meurt en l'an 129[N 3], la plupart des lords qui avaient reconnus Rhaenyra comme héritière sont morts ou très âgés, et Rhaenyra, alors enceinte et alitée à Peyredragon, est laissée dans l'ignorance de la mort de son père. La reine et le lord Commandant de la Garde Royale, ser Criston Cole, intriguent avec la plus grande partie du conseil restreint afin de faire couronner le fils aîné de cette dernière, Aegon, sous le nom d'Aegon II Targaryen[2][6]. Éclate alors un conflit sans précédent au sein de la dynastie targaryenne, connu sous le nom de Danse des Dragons.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Danse des Dragons.

Après la Danse des Dragons, la reine Alicent est emprisonnée et elle meurt d'une fièvre d'hiver en l'an 133[7].

Notes et références

Notes

  1. Alicent a dix-huit ans en l'an 106 (cf. Le Prince vaurien).
  2. Cette union aurait permis de réunir les deux lignées rivales du Grand Conseil de 101.
  3. Champignon, le nain bouffon, prétend qu'Alicent aurait précipité la mort de son époux, en l'empoisonnant, mais cette affirmation semble assez peu admises parmi les mestres.

Références