Belwas

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Belwas le Fort)
Aller à : navigation, rechercher
Belwas
Image by Amok©

Identité
V.O. Belwas the Strong
Surnom Belwas le Fort
Apparence
Cheveux chauve
Poids deux cents livres[N 1]
Statut
Rang esclave gladiateur
membre du conseil de Meereen (ADWD)
Blasons
Belwas est au service de Daenerys Targaryen

Belwas, dit Belwas le Fort, est un eunuque glabre et basané aussi large que court sur pattes. Pesant dans les deux cents livres[N 1][1], il est de forte corpulence et arbore de nombreuses cicatrices blafardes qui s’entrecoupent sur son torse. Il a le crâne chauve et ses bras noueux, sa poitrine et son ventre sont colossaux. Il est armé d’un arakh courbe particulièrement acéré et d'un petit bouclier métallique rond[2]. Son surnom de Belwas le Fort lui vient des arènes de Meereen où il a été combattant. Il prétend n’avoir jamais perdu de combat et a laissé chacun de ses adversaires lui faire une estafilade sur le torse avant de mourir. Après sa carrière de gladiateur à Meereen, il a été vendu à Qohor puis à Pentos, où il a été acheté par maitre Illyrio Mopatis[3]. Il porte des pantalons bouffants, une sous-ventrière de soie jaune et un minuscule gilet de cuir clouté[1].

Dans ACOK

Apprenant la naissance des dragons, et pensant que la guerre des Cinq Rois, qui déchire alors les Sept Couronnes, constitue peut-être une occasion de restaurer la dynastie targaryenne sur le trône de Fer, maître Illyrio envoie Belwas, accompagné de son écuyer Arstan Barbe-Blanche, à Qarth, pour y trouver Daenerys Targaryen. Il leur confie à cette fin trois de ses navires : le Saduleon, la Joso pimpante et le Soleil d'été. Arrivés sur le port de Qarth, les deux hommes aperçoivent la jeune femme à la recherche d'un navire pour fuir la ville. Ils la suivent quelques temps et sont repérés par ser Jorah Mormont, qui escorte Daenerys. C'est alors qu'un homme s'approche d'elle et lui offre un précieux coffret de bois, qui s'avère contenir une manticore. Arstan bondit alors et l'écrase, mais ser Jorah, se méprenant sur ses intentions, attaque Belwas. Daenerys fait cesser le combat à peine commencé, et les envoyés de maître Illiryo se présentent à elle. Après quelques mots un peu vifs échangés entre Belwas et Aggo, un des sang-coureurs de Daenerys, cette dernière les invite à la suivre[3].

Dans ASOS

Avec Arstan, Belwas rembarque à bord du Balerion qui a pris également à son bord Daenerys Targaryen et sa suite[1]. Il participe au sac d'Astapor[4]. C'est alors qu'avec Arstan, il assure désormais la protection de Daenerys, dont les sang-coureurs sont trop accaparés par leurs fonctions de ko[5]. Il bat ensuite en duel Oznak zo Pahl, un champion de la cité de Meereen, alors que Daenerys assiège la ville[2].

Dans ADWD

Belwas fait toujours partie de la Garde Régine de Daenerys Targaryen, il assiste à ses conseils et intervient également comme garde du corps. Comme les autres conseillers de la reine, il est favorable à la réouverture des arènes de combat de Meereen, car il se souvient avec nostalgie de son ancienne condition de gladiateur[6]. Il maîtrise et expulse lord Ghael lorsque ce dernier crache à la figure de Daenerys devant son refus de venir en aide au roi Cleon[7].

Lors de la réouverture de l'arène de Daznak, Belwas dévore une jatte de sauterelles au miel placée dans la loge royale. Il est rapidement pris de maux de ventre et de vomissements, et réclame du lait[8]. Il est ensuite pris en charge au temple des Grâces par les Grâces Bleues, mais son état est critique[9]. Il reste plusieurs jours entre la vie et la mort[10]. Très affaibli et amaigri (il a perdu une soixantaine de livres[N 2]), il parvient à se rétablir et intègre le conseil constitué par ser Barristan Selmy après son coup d'État réussi contre Hizdahr zo Loraq. Lors des discussions sur la tactique à tenir en cas de bataille contre les assiégeants, il approuve l'idée du Félin moucheté de défier l'ennemi de lui opposer un champion, mais souhaite être lui-même le champion de Meereen[11].

Notes et références

Notes

  1. 1,0 et 1,1 Soit environ quatre-vingt-dix kilos.
  2. Soit un peu moins de trente kilos.

Références