Illyrio Mopatis

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Illyrio Mopatis
Image by Amok©

Identité
V.O. Illyrio Mopatis
Apparence
Cheveux dorés
Statut
Rang magistrat de Pentos
Famille
Épouses la fille d'un cousin du prince de Pentos
Serra

Maître Illyrio Mopatis est un important négociant et marchand d’épices, de gemmes, d’os de dragon et autres denrées de la cité libre de Pentos dont il est l'un des magistrats. À ce titre, il est régulièrement convoqué en session par le prince de la cité. C'est un homme très riche et très influent dans les neuf cités libres où il compte de nombreux amis. Malgré son obésité[1], il se déplace avec une grâce surprenante. Sa barbe trifide est teinte en or et ses doigts sont chargés de bagues[2]. Sa dentition, en fort mauvais état, ne comporte que des dents jaunies. Il habite un riche palais, aux jardins vastes et luxueux, cernés de hauts murs garnis de piques, et dont les trois portes sont gardées par des Immaculés. Il dispose d'un grand nombre de domestiques. Sa cave est bien remplie, et sa table est savoureuse[3]. Il invoque souvent le nom du Seigneur de la Lumière. Sa réputation, guère glorieuse, est celle d'un traître passé maître dans l'art de l'intrigue[2].

Avant AGOT

Illyrio semble commencer sa carrière comme spadassin sans-le-sou à Pentos. C'est alors un jeune homme beau, mince et souple, aux longs cheveux blonds[3]. Alors qu'il est encore très jeune, il fait la rencontre de Varys, un esclave en fuite, eunuque, et notable de la pègre myrienne. Illyrio prend alors le jeune eunuque sous sa protection et tous deux montent une affaire très lucrative : Varys espionne les voleurs de Pentos et récupère le fruit de leurs larcins, alors qu'Illyrio propose contre rémunération de retrouver leurs biens aux victimes. Ils s'enrichissent très vite et, à seize ans, Illyrio est en mesure de se payer une statue de marbre peint le représentant en pied qu'il fait réaliser par Pytho Malanon pour l'installer dans les jardins de sa riche demeure. Varys commence alors à former ses jeunes enfants espions et ils se tournent vers le commerce des informations. Devenu un riche notable de Pentos grâce à Varys, Illyrio épouse la fille d'un cousin du prince de la cité[4], ce qui lui ouvre les portes de la magistrature. Après le décès de cette première épouse, Illyrio découvre à Lys une jeune esclave, Serra, qu'il ramène chez lui et dont il tombe amoureux, au point de l'épouser. Cette mésalliance lui ferme les portes du palais du prince, mais tout à son bonheur, Illyrio n'en a cure. Mais Serra décède par la suite lors d'une épidémie de peste grise, et Illyrio conserve toujours d'elle un portait qu'il porte en médaillon, ainsi que ses mains pétrifiées dans sa chambre à coucher[5].

Lorsque Varys devient le « maître des chuchoteurs » de la cour de Port-Réal, Illyrio lui fournit des fonds et de jeunes enfants espions (les fameux « petits oiseaux »)[6].

Dans AGOT

Illyrio Mopatis héberge le roi en exil Viserys Targaryen et sa sœur Daenerys depuis près de six mois. Il prétend vouloir les protéger et restaurer les droits de la maison Targaryen sur le Trône de Fer. Dans ce but, il organise le mariage de la princesse Daenerys avec Khal Drogo, un puissant chef de guerre dothraki[2]. Ce mariage doit permettre au roi Viserys d'obtenir le soutien de dix mille guerriers du khalasar de son futur beau-frère. Lors du mariage, Illyrio offre à Daenerys trois œufs de dragons en présent de noces[7]. L'aide d'Illyrio Mopatis est loin d'être désintéressée, Viserys l'ayant assuré de sa gratitude future lorsqu'il sera de nouveau au pouvoir dans les Sept Couronnes[2] : il sera fait lord et deviendra Grand Argentier[8]. De plus, le mariage de la princesse targaryenne et du khal dothraki lui rapporte une petite fortune, Khal Drogo l'ayant comblé de présents[7].

Lors du départ du khalasar pour Vaes Dothrak, Illyrio propose à Viserys de rester son hôte à Pentos, mais ce dernier préfère suivre sa sœur afin de s'assurer que Khal Drogo tiendra ses engagements[9].

Illyrio qui est toujours en relation avec Varys, se rend à Port-Réal dès qu'il apprend par ser Jorah Mormont que la princesse Daenerys est enceinte de Khal Drogo. Il rencontre Varys dans les souterrains du Donjon Rouge et l'incite à temporiser le conflit latent entre les Stark et les Lannister. Le « maître des chuchoteurs » qui estime la situation de plus en plus critique lui demande des fonds et de jeunes enfants espions. Bien qu'ils l'ignorent tous deux, Arya Stark surprend cette entrevue[6].

Dans ACOK

Maître Illyrio pleure à la nouvelle de la mort de Viserys[10]. Quand il apprend ensuite, par l'intermédiaire de ser Jorah Mormont, la mort du Khal Drogo et la naissance des dragons, Illyrio envoie Arstan Barbe-Blanche et Belwas le Fort, avec trois navires (le Saduleon, la Joso pimpante et le Soleil d'été), pour protéger Daenerys et la conduire à Pentos. Il pense en outre que la guerre des Cinq Rois, qui fait alors rage dans les Sept Couronnes, constitue une chance pour l'héritière des Targaryens de regagner le trône de Fer[11].

Dans ASOS

Sur les conseils de ser Jorah Mormont, Daenerys ne se rend finalement pas à Pentos mais rejoint Astapor pour y faire l'acquisition d'Immaculés[12].

Un des navires de maître Illyrio, l'Opulente Moisson, chargé d'épices et de tissus, est saisi au large de Peyredragon par Sladhor Saan[1].

Dans AFFC

Maître Illyrio s'est assuré des services de la Compagnie Dorée, qui rompt alors un contrat avec Myr et s'achemine vers Volantis[13][5].

Dans ADWD

Le plan

ADWD étant le tome où une partie importante des projets d'Illyrio et de lord Varys est dévoilée, ce plan est détaillé ici, même si les événements concernés commencent dès la rébellion de Robert Baratheon. L'objectif de ce plan semble être de remettre la maison Targaryen sur le Trône de Fer. Lors du sac de Port-Réal, lord Varys a en effet sauvé le prince Aegon en le remplaçant par le bébé d'un tanneur[14]. Le prince a probablement ensuite été abrité et éduqué dans la maison du magistrat de Pentos[N 1]. En l'an 288, le prince étant âgé de six ans, son éducation ne pouvait plus continuer à avoir pour seul cadre la demeure d'Illyrio : il avait besoin de recevoir des enseignements plus variés, et ses mentors voulaient en outre qu'il soit confronté au monde extérieur, pour y apprendre son futur métier de roi[N 2]. Ils décidèrent de confier la suite de son éducation à l'ex-lord Jon Connington, exilé en Essos depuis la bataille des Cloches et devenu officier dans la Compagnie Dorée. Avec la complicité du capitaine général de la compagnie, ser Myles Tignac, Jon Connington en est chassé pour avoir soi-disant volé dans la caisse, et la rumeur de sa mort par excès de boisson[15] dans les bas-fonds de Lys ne tarde pas à se répandre.

En réalité, Jon Connington prend l'identité de Griff, mercenaire anonyme, et le prince devient Griff le Jeune, le fils qu'il aurait eu d'une noble de Tyrosh, morte depuis. Cette fable justifie que père et fils se teignent les cheveux en bleu vif en l'honneur de la défunte, ce qui permet de dissimuler la chevelure argentée du prince, et de faire prendre à ses yeux une teinte bleu sombre, dissimulant ainsi ses caractéristiques targaryennes[16]. Pour éduquer le jeune prince, « Griff » s'adjoint les services d'un autre membre de la Compagnie Dorée, l'érudit Haldon, ainsi que de septa Lemore[17]. Enfin, lorsque le jeune garçon devient d'âge à s'entraîner au maniement des armes, il demande à ser Harry Paisselande, le nouveau capitaine de la Compagnie (mais dont il ignore s'il a été mis dans le secret[18]), de lui envoyer un bretteur, et il voit arriver le jeune Rolly, le propre écuyer de ser Harry, qu'il fait chevalier un an plus tard sous le nom de ser Rolly Canardière. Toute cette troupe circule à bord d'une barge, la Farouche Pucelle, qui navigue sur la Rhoyne et ses affluents, et qui est menée par Yandry et son épouse Ysilla[16].

Par ailleurs, fin 297, Illyrio prend sous sa protection les seuls héritiers connus de la maison Targaryen, le prince Viserys et sa sœur Daenerys (sur lesquels Varys veillait déjà discrètement[19][20][N 3]). Il arrange le mariage de Daenerys avec Khal Drogo, escomptant le renfort des quarante mille cavaliers dothrakis de son khalasar[2] qui, joints aux dix mille hommes de la Compagnie Dorée, formeront l'armée d'invasion des Sept Couronnes. Mais cette invasion aura d'autant plus de chances de réussir que la situation politique interne au royaume sera troublée. L'illégitimité des héritiers de la dynastie Baratheon que la reine Cersei a eu de son frère ser Jaime Lannister est à cet égard une aubaine pour les comploteurs, qui tentent de faire grandir les tensions à la cour pour les faire éclater au bon moment, lorsque les forces jointes de Viserys et d'Aegon seront prêtes[6].

Mais, plus il approche de sa conclusion, et plus ce plan se heurte à des événements imprévisibles, qui obligent à le faire évoluer[18] : c'est d'abord la grossesse de Daenerys, qui rend impossible tout mouvement immédiat du khalasar[6]. Puis la mort de Khal Drogo et la dispersion de son khalasar semblent tout compromettre, avant que la réapparition de Daenerys à Qarth, et surtout la naissance de ses dragons (certainement imprévue par Illyrio, même si c'est lui qui a offert les œufs dont ils ont éclos) ne changent à nouveau la donne : Illyrio et Varys envoient alors auprès d'elle ser Barristan Selmy avec trois navires, pour assurer son retour vers Volantis, où elle rejoindra son neveu (qu'elle est censée épouser) et la Compagnie Dorée. Mais l'attentisme de Daenerys, qui ne se décide pas à quitter Meereen, constitue un nouvel imprévu…

Pour les dragons

Maître Illyrio Mopatis verse en secret de fortes sommes à l'un des triarques de Volantis, Nyessos Vhassar, de la faction des éléphants, afin de s'assurer que la cité ne prendra pas les armes contre Daenerys Targaryen[14].

Il recueille dans son opulente demeure de Pentos Tyrion Lannister, après la fuite de ce dernier de Port-Réal et des Sept Couronnes, fuite organisée par lord Varys. Après avoir vérifié que son hôte n'avait pas d'intentions suicidaires, il le dissuade de prendre le noir ou de se rendre à Dorne pour tenter d'y faire couronner Myrcella. La seule chance pour Tyrion d'accéder à la tête de la maison Lannister est de soutenir un autre prétendant au trône, plus légitime et mieux armé, un dragon à trois têtes[21] Maître Illyrio apprend alors à Tyrion que la dernière héritière des Targaryen, Daenerys, a soumis les cités esclavagistes de la baie des Serfs grâce à ses dragons. Il s'attend à ce qu'elle prenne maintenant la route de Westeros pour y reconquérir le trône de ses ancêtres. Elle devra alors passer par Volantis, et maître Illyrio propose à Tyrion de s'y rendre, pour devenir son conseiller : elle manque en effet à ses côtés d'hommes rusés et habiles, et surtout ayant des connaissances sur les dragons.

Tyrion accepte de se rendre à Volantis, maître Illyrio l'accompagnant en litière par la route valyrienne jusqu'à la Rhoyne, où ils rejoindront un de ses amis, un mercenaire ouestrien du nom de Griff, son fils Griff le Jeune et ses compagnons[8]. Ils sont accompagnés de mules chargées de six coffres contenant de l'argent[22], des armures et de riches vêtements pour Griff et ses compagnons, afin qu'ils fassent bonne figure devant la reine[23] (et peut-être aussi un somptueux pendentif formé de trois gros rubis carrés sertis sur une chaîne de fer noir[18]…). En chemin, ils devisent de leurs plans, mais aussi du passé du magistrat, de ses raisons de soutenir Daenerys (il en escompte le poste de Grand Argentier) et même de la religion des Sept[8]. Ils trouvent sur leur route deux compagnons de Griff (Haldon et ser Rolly Canardière) qui expliquent à maître Illyrio que le temps presse, car des khalasars ont été vus dans la région. Le magistrat doit donc laisser Tyrion et le chargement partir avec eux sans revoir Griff le Jeune, ce qui l'attriste. Au moment de faire ses adieux, maître Illyrio fait le serment qu'il rejoindra les voyageurs à Westeros[23].

Après quelques semaines de voyage, Tyrion devine que Griff n'est autre que lord Jon Connington, et que maître Illyrio et lord Varys ont confié en secret à ce dernier l'éducation et la protection de son prétendu fils, Griff le Jeune, sous l'identité duquel se dissimulerait en réalité le prince Aegon Targaryen[14], sauvé autrefois du sac de Port-Réal par Varys qui l'aurait ensuite envoyé en sûreté chez maître Illyrio, lequel l'a alors confié à la garde de lord Connington[22]. Leur plan semble être de lui faire épouser sa tante Daenerys et de mettre le couple sur le trône de Fer.

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Illyrio Mopatis est interprété par l'acteur Roger Allam dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Rien ne permet de l'affirmer avec certitude, mais la présence de riches vêtements d'enfant dans sa demeure (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 02, Tyrion) et l'affection que semble éprouver Illyrio pour le jeune garçon (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 09, Tyrion) suggèrent une présence de ce dernier auprès d'Illyrio pendant plusieurs années.
  2. Cette attitude éducative peut être mise en parallèle avec celle que ser Duncan le Grand préconise auprès du prince Maekar pour son fils le futur Aegon V (cf. Le Chevalier Errant).
  3. On peut se demander pourquoi les deux complices n'ont pas aidé plus tôt les seuls héritiers Targaryen encore officiellement vivants. Mais ils ont pu estimer suffisant de garder un œil sur eux, au moins jusqu'à la mort de ser Willem Darry, puisqu'aucun péril immédiat ne les menaçait, et qu'un soutien trop ostentatoire aurait pu provoquer la curiosité. Par la suite, peut-être que l'orgueilleux Viserys n'a accepté d'être recueilli qu'après avoir épuisé toutes ses maigres ressources.

Références