Syrax

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Syrax est un dragon femelle monté par la reine Rhaenyra Targaryen durant le conflit de succession connu sous le nom de la Danse des Dragons. Son nom est celui d'une ancienne divinité de Valyria[1]. Ses écailles sont jaune. Elle est énorme, mais pas aussi effrayante et expérimentée que Caraxes.

Très bien nourrie, elle n'a pas chassé depuis des années. Elle est gardée enchaînée au Donjon Rouge lorsqu'elle est à Port-Réal. Ces chaînes sont assez longues pour lui permettre de se déplacer mais pas de voler. Elle a pondu au moins deux couvées, la dernière juste avant la guerre civile. Des œufs sont d'ailleurs confiés à Rhaena Targaryen, belle-fille de la reine, lorsqu'elle se réfugie dans le Val d'Arryn[2].

Dans la Danse des Dragons

Syrax tue ser Byron Swann, qui tentait de l'approcher en répétant la ruse légendaire de Serwyn au Bouclier-Miroir (le Grand Mestre Munkun raconte cet événement dans La Danse des Dragons : une chronique véritable, indiquant que le dragon était Vhagar. Toutefois, le témoignage de première main de l'écuyer de ser Byron conservé dans une lettre envoyée à sa fille désigne Syrax, ce qui est plus cohérent avec l'allégeance de la maison Swann au roi Aegon II Targaryen)[3].

Le prince Joffrey Velaryon assiste au sac de Fossedragon depuis le Donjon Rouge. Malgré son jeune âge, il décide de tenter de monter Syrax pour aller secourir Tyraxes, son propre dragon. Peu habituée à son cavalier, Syrax se montre nerveuse et finit par faire tomber Joffrey au-dessus de Culpucier, qui meurt dans la chute. Après l'effondrement et la destruction de Fossedragon, les survivants émergent des ruines fumantes pour voir Syrax surgir et plonger sur eux. Elle calcine et dévore des centaines, voire des milliers d'émeutiers, avant de succomber dans la nuit à leurs attaques[2].

Références