Vieille Nan

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Vieille Nan
Image by Amok©

Identité
V.O. Old Nan
Surnom Vieille Nan
Apparence
Cheveux blancs
Famille
Enfants deux fils et plusieurs filles, tous décédés
Blasons
Vieille Nan est au service de la maison Stark

« Nan » ou « Vieille Nan »[N 1][N 2] est une très vieille femme[N 3] au service de la maison Stark de Winterfell. Elle raconte de nombreuses histoires aux enfants, ceux de lord Eddard Stark compris. Mestre Luwin estime que ses récits ne sont que des racontars et des fables, mais Bran pense que, si le mestre lui apprend les faits de l'histoire ancienne, c'est Vieille Nan qui leur donne vie[1]. Très laide, édentée, ridée et ratatinée, presque aveugle, elle est trop faible pour monter des escaliers (c'est Hodor qui la porte). Quelques mèches blanches parsèment encore son crâne tacheté[2]. Elle semble avoir eu deux fils, morts durant la rébellion de Robert Baratheon, et plusieurs filles, mariées et mortes depuis, ainsi qu'un petit-fils mort lors du siège de Pyk. Sa seule famille connue est son arrière petit-fils Walder, un simple d'esprit, lui aussi au service de la maison Stark que tout le monde appelle Hodor. Parfois excédée par ce dernier, Vieille Nan lui cogne régulièrement la tête, au grand scandale de mestre Luwin[1]. Elle se plaît à dire que « Les vieilles histoires sont comme de vieux amis. Il faut leur rendre visite de temps à autre. »[3]. Narratrice de talent, elle tricote en régalant ses auditeurs d'un répertoire des plus variés, tous les enfants dont elle a pris soin gardent d'ailleurs en mémoire l'un ou l'autre de ses récits[4]. Elle est convaincue que tous les membres de la maison Stark ont du sang de loup mais qu'il ne s'exprime pas avec la même force chez chacun d'entre eux[5].

Avant AGOT[modifier]

Selon ses propres dires, « Vieille Nan » est arrivée à Winterfell comme nourrice d'un Brandon Stark, dont la mère était morte en couches[N 4]. Ce Brandon était le frère de lord Rickard Stark, le père d'Eddard, à moins qu'il n'ait été le frère du père de lord Rickard[N 5]. Malgré le décès de l'enfant, survenu à l'âge de trois ans suite à un refroidissement, Vieille Nan est restée au château. Elle perd ses deux fils durant la rébellion de Robert Baratheon et son petit-fils est tué sur les murs de Pyk lors de la rébellion des Greyjoy. Ses filles sont désormais mortes également et il ne lui reste, comme parent proche, que son arrière petit-fils Hodor.

Elle a un répertoire infini de récits et en régale tous les membres de la maisonnée, elle conte notamment à la jeune Arya Stark des histoires sur Durlieu, un village sauvageon[6]. Elle marque durablement le jeune Jon Snow en évoquant devant lui des événements effrayants dont les Autres sont les protagonistes[4]. Bran Stark est l'un de ses auditeurs les plus attentifs, il aime à l'entendre narrer l'histoire des chevaliers des Sept Couronnes et ses anecdotes à propos du Mur, des zomans[7] et des sauvageons (censés, dans ses récits, boire du sang dans des crânes humains). Elle tente, sur la suggestion de lady Catelyn Stark, de dissuader Bran d'escalader les murs de Winterfell en lui racontant l'histoire d'un polisson qui, à force de grimper trop haut, rencontra si bien la foudre que les corneilles n'eurent plus qu'à lui crever les yeux[8].

Dans AGOT[modifier]

Après la tentative d'assassinat perpétrée contre Bran, lady Catelyn, blessée et en état de choc, est prise en charge par Vieille Nan et mestre Luwin. La première lui donne un bain chaud et nettoie ses plaies[9]. Vieille Nan raconte à Bran convalescent l'histoire de la Longue Nuit et du Dernier Héros, mais est malheureusement interrompue avant la fin de son récit[2].

Dans ACOK[modifier]

Vieille Nan affirme à Bran Stark que la comète rouge est la preuve de la réapparition des dragons et qu'elle est en mesure de la sentir, à défaut de la voir[5]. Le prince Bran lui fait envoyer des friandises au cours du banquet de la fête des moissons à Winterfell[10]. Elle surnomme Jojen Reed « Petit Grand-père », en raison de son éternel et imperturbable sérieux[11].

Dans AFFC[modifier]

Vieille Nan est en vie, retenue prisonnière à Fort-Terreur[12] après sa capture lors du sac de Winterfell par le bâtard Bolton.

Dans la série télévisée[modifier]

Icone serieTV.png Vieille Nan est interprétée par l'actrice Margaret John dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.
Sixième saison :
Icone serieTV.png Vieille Nan est interprétée dans des flashback par l'actrice Annette Tierney dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il est possible qu'il ne s'agisse que d'un sobriquet, son vrai nom étant alors inconnu. En effet, en anglais, Nan est un diminutif de Nanny qui signifie « nounou » (cf. nanny sur en.wiktionary.org). C'est aussi une forme affectueuse de grandmother qui signifie « grand-mère » (cf. nan sur en.wiktionary.org). Le fait qu'Arya abrège le prénom Nymeria en Nan face à lord Roose Bolton pourrait aussi suggérer que son vrai prénom serait Nymeria.
  2. Ce nom est peut-être une réminiscence d'un personnage féminin de la nouvelle Assiégés (parue dans le recueil Au fil du temps), très âgé et aimant raconter des histoires mélangeant parfois réalité et inventions (cf. Hommages et références).
  3. Peut-être même la plus vieille femme des Sept Couronnes, mais personne ne connaît son âge exactement. Toutefois, elle était déjà appelée « Vieille Nan » quand lord Eddard Stark était enfant, ce qui impliquerait une naissance vers l'an 210, voire vers l'an 200.
  4. Il s'agit, très probablement de Brandon, fils de lord Willam. Ce qui semble confirmé par le fait que lord Willam s'est remarié à lady Melantha Nerbosc après le décès de lady Lyanne Glover, mère de Brandon. Vieille Nan étant appelée pour servir de nourrice à un Brandon ayant perdu sa mère à sa naissance : « On l’avait mandée au château comme nourrice d’un Brandon Stark dont la mère était morte en couches et qui devait être un frère aîné, ou puîné ? de lord Rickard, grand-père de Bran. Voire même du père de lord Rickard. » (A Game of Thrones, Chapitre 25, Bran), il s'agit donc, très probablement, de Brandon, demi-frère de lord Edwyle et oncle de lord Rickard.
  5. Lady Catelyn Stark semble certaine du fait que feu lord Rickard Stark était fils unique, il s'agit, très probablement, de Brandon, demi-frère de lord Edwyle Stark (cf. A Storm of Swords, Chapitre 46, Catelyn et la note 4).

Références[modifier]