Top 10 meilleures nouvelles de GRRM

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire George R. R. Martin Autres œuvres de GRRM Top 10 meilleures nouvelles de GRRM

Ce sujet a 17 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  R.Graymarch, il y a 1 mois.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #39971

    Kevan
    • Frère Juré
    • Posts : 96

    On le sait, GRRM, ce n’est pas juste le trône de fer. C’est au moins deux autres univers complexes, plus toute une cascade d’histoires courtes, traitant de toutes sortes de sujets. On y voit un auteur cherchant sa voie, entre SF, messages politiques, mal être existentiels et inspirations diverses. Parmi celles-ci, certaines me parlent particulièrement.

    10) Au matin tombe la brume (une métaphore sur les rêves et le merveilleux)

    9) Une chanson pour Lya (une histoire sur l’impossibilité du véritable contact humain)

    8) La tour de cendres (les dangers de l’isolation et de l’abandon)

    7) La Fleur de Verre (réflexions sur l’identité)

    6) Une nuit au chalet du lac (un hommage à Jack Vance)

    5) Il y a solitude et solitude ( les dangers de l’isolation x100)

    4) Un Luth constellé de mélancolie (jolie histoire d’amour tragique)

    3) Riverdream (vampires sur le Mississippi)

    2) La croix et le dragon (de l’importance et du pouvoir des histoires)

    1) Le Dragon de Glace (mini-ASOIAF en trente pages)

    Quelles sont vos nouvelles préférés de GRRM ? (toute oeuvre liée à ASOIAF non comprise)

    Méfie toi de l'homme d'un seul livre. A tous les coups, c'est un taré qui a appris par coeur les personnages quaternaires.

    #39972

    Jean Neige
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1343

    Riverdream (enfin, Fevre Dream) n’est-il pas un roman ? (vraie question, je ne l’ai pas lu, mais j’avais souvenir que c’était plus gros qu’une simple nouvelle)

    « A life, Jimmy. You know what that is? It's the shit that happens while you're waiting for moments that never come. » - Lester Freamon, The Wire

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #39979

    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 632

    Je confirme, Fevre Dream est un roman. (Et ce ne sont pas des Vampires !)

    Alors, pour ma part je dirais (je fais qu’un top 5 parce qu’il y en a trop que j’ai pas lu. Et je précise que c’est complètement pifométrique).

    5) Guardians (un Tuf) (mes théories sont moins crackpots que Guardians)

    4) A Song for Lya (Robb et Lyanna qui vont voir les enfants de la forêts mais ça n’a rien à voir avec Asoiaf)

    3) Sandkings (une nouvelle de science fiction horrifique avec aussi peu d’insectes que Fevre Dream n’a de vampires)

    2) This Tower of Ashes (l’histoire d’un mec qui a une ex)

    1) And Seven Times Never Kill Man (le clergé de R’hllor qui va voir les enfants de la forêt mais ça n’a rien à voir avec Asoiaf)

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #39981

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    Pas 10 mais dans mon top

    L’homme en forme de poire

    Portrait de famille

    Variantes douteuses

    Week-end en zone de guerre

    (et en roman Armageddon Rag)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #39995

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1387

    Très bonne idée de sujet. Perso je place sans hésiter Chanson pour Lya très, très haut en première place.

    Pour la liste complète, c’est plus compliqué de hiérarchiser. Disons:

    1. Chanson pour Lya (amour, éternité, et la première ébauche du réseau barrals)
    2. Variantes douteuses (GrrM est très bon dans les histoires cruelles)
    3. Portrait de famille (Solitude de l’écrivain et vampirisation de sa vie pour en faire des histoires)
    4. Au matin tombe la brume (qui vaut surtout pour son ambiance mélancolique, désabusée)
    5. La croix et le dragon (histoire, foi, vérité)
    6. Les Rois des sables (J’ai dit que GrrM est très bon dans les histoires cruelles?)
    7. L’homme en forme de poire (cruauté, cruauté)
    8. Le régime du singe (obésité et cruauté)
    9. Nightflyers (moi je l’aime bien. Pas vraiment pour le cœur du récit. Plus parce que l’intro tabasse, et la chute aussi)
    10. Il y a solitude et solitude (qui vaut surtout pour sa chute)
    11. La Cité de Pierre (l’infinie immensité de l’espace)

    Ouais, je triche. Et encore, cette liste risque d’évoluer le jour où je lirai les nouvelles qui me manquent actuellement.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #40001

    Aerolys
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1512

    Je n’ai pas énormément lu de nouvelles de GRRM (d’autres livres et mangas à lire avant) mais, voilà une très petite liste :

    1- Les Rois des sables ;

    2-Skin Trade (une histoire de loups-garous);

    3-La maison du ver;

    4-La Cité de Pierre;

    5-La Croix et le dragon (j’ai un penchant pour ce qui touche à la religion).

    Voilà pour le moment. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #40002

    Wraith
    • Frère Juré
    • Posts : 63

    Top 10, c’est dur surtout que j’ai pas tout lu.

    Sans faire d’ordre :

    Dans la Maison du Ver
    Chanson pour Lya
    Les Rois des sables
    La Cité de pierre
    Tour de Cendres
    L’homme en forme de poire
    Et sept fois l’homme sept fois jamais
    Portrait de famille
    The Plague Star dans Haviland Tuf (désolé j’ai pas le titre français)
    Et je viens de lire la Fleur de glace et elle est vraiment géniale, surtout pour ceux qui veulent en savoir plus sur les 1000 mondes et Kléronomas.

    Et comme roman, il faut lire et relire l’Agonie de la lumière, qui contient nombre de parallèles troublants avec notre saga (d’ailleurs l’Agonie de la lumière se termine avec les deux mêmes phrases que celles qui débutent le prologue d’AGOT, étonnant non ?).

    #40046

    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2444

    Riverdream est plus un roman oui (sinon, c’est lui que je place en top position, sans hésiter une seule seconde <3)

    Je n'ai pas encore tout lu de Martin, loin de là, mais petit top :

    1- La cité de pierre
    3- Au matin tombe la brume (elle revient souvent celle là ^^)
    2- Dans la Maison du Ver
    4- Chanson pour Lya
    4- Pour une poignée de volutoines
    5- L'étoile de la Peste (première nouvelle de Haviland Tuf)
    6- Les nuit des Vampyres
    7- Diaporama

    #hihihi

    #40072

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 970

    Je n’ai pas encore tout lu non plus, mais de ce que j’ai lu je dirais :

    1 – La Cité de Pierre – Le frisson cosmique. De très loin ma préférée de GRRM
    2 – Une Chanson pour Lya – Une des plus émouvantes de GRRM, aussi une tuerie
    3 – Les Rois des Sables – L’un des récits d’horreur qui a eu le plus d’effet sur moi. Outre ses multiples sens de lectures, ça m’a vraiment mis les nerfs à vif.
    4 – Le Dragon de Glace – Très court, très poétique, très émouvant
    5 – Extrait du Journal de Xavier Desmond – Elle vient de Wild Cards celle-là. L’une des nouvelles les plus engagée de GRRM.
    6 – Les Gardiens – La meilleure nouvelle d’Haviland Tuf
    7 – La Fleur de Vère – Obsidian ! Obsidian everywhere ! (l’ambiance de ce récit est génial)
    8 – L’OEuf de Dragon – Tiré du Trône de Fer, la meilleure nouvelle de Dunk et l’OEuf.
    9 – Au Matin tombe la Brume – Une ambiance mélancolique à souhait.
    10 – Aprevêre – Très poétique. J’ai hésité à mettre une autre nouvelle de Wild Cards à la placce (Tous les Chevaux du Roi) mais finalement j’ai choisis Aprevère.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #41922

    Wraith
    • Frère Juré
    • Posts : 63

    11 – Meathouse man – putain la claque.

    Je la rajoute parce que je la connaissais pas et qu’elle est vraiment excellente. Du GRRM cruel mais vrai comme d’habitude, mais en vraiment gore et déstabilisant. Les deux premières pages sont une épreuve. Je crois que j’ai jamais rien lu de tel, donc ça devrait être la numéro 1 ou 2. Le problème, c’est : comment lui donner tort ?

    #50094

    Adenora
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 25

    Pas de top 10 pour moi, mon imaginaire est juste resté en PLS après ces trois nouvelles :
    – Une chanson pour Lya
    – La maison du ver
    – Les Rois des sables

    J’ai pas fini d’en cauchemarder ! (Mais j’ai adoré)
    Dans un style plus doux, je ne vais pas faire dans l’originalité mais « Au Matin tombe la Brume » quand-même … <3

    #55153

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    Toujours pas un top 10, mais pour avoir fini La Fleur de verre, un point sur les nouvelles de GRRM

    • Fleur de verre (cette manie de mettre des noms de recueils un peu différents mais pas trop de la nouvelle principale) : nouvelle dans l’univers des Mille Mondes. Sans doute hyper importante dans ce qu’elle apporte à cet univers (ou au côté zoman des oeuvres de GRRM) mais en soi, c’est super trop long et pas passionnant.
    • Une Nuit au Chalet du Lac : je ne connais pas Jack Vance ni son univers, on est assailli de noms et de concepts bizarres et pourtant tout passe bien. On se dit qu’en connaissant l’univers, on percevrait plus de trucs mais si ce n’est pas le cas, c’est pas trop grave, on a une nouvelle sympa (très mordante), qui se tient. Je rapprocherai ça des Astérix de Goscinny : à 8 ans ou à 20 ans, on n’a pas le même niveau de lecture ni le même plaisir. Laisse un souvenir de « bon moment »
    • Cette bonne vieille Mélodie : GRRM a le talent pour croquer très vite des personnages. On « sent » l’embarras de Ted de retrouver Mélodie, cet aimant à emmerdes. Et encore une histoire de serment (« Promets-moi Ned »). J’ai vachement aimé sauf que j’ai du mal à comprendre la fin… :/
    • Le Régime du singe : nouvelle très cruelle (humour bien noir) sur un gros qui veut maigrir (pour draguer). Encore une fois, très bonne écriture, on voit la progression de « l’horreur » tout en ayant eu un aperçu d’icelle avant. Impeccable
    • Les Hommes aux aiguilles : sorte de polar fantastique sur un journaliste un peu loser qui enquête pour placer un papier. Pas mal mené mais assez mineur tout de même
    • Y a que les gosses qui ont peur du noir : nouvelle simili lovecraftienne (avec un zeste de comics) de jeunesse (1967). Très dispensable. Vaut surtout pour son côté historique et pour voir qu’il a vachement progressé en écriture depuis ^^
    • On ferme ! : un petit bonbon acidulé et pas sérieux pour finir (!) le recueil. De loin, ma nouvelle préférée du recueil et une qui pourrait figurer dans un top 10. Amorce intrigante (la fin du monde, rien que ça), personnages bien campés et final irrévérencieux. J’ai refermé le livre avec un grand sourire, sacré George !

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #58730

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    Toujours pas un top 10 mais pour avoir fini Des astres et des ombres, un point sur les nouvelles de GRRM. Si ce n’était pas déjà fait, j’ai crée tous les articles des nouvelles sur l’encyclopédie. En préambule, il faut savoir que le recueil VF date de 1983 et que les nouvelles ont été publiées en VO entre 1973 et 1976 (et écrites auparavant, donc). Bref, GRRM était jeune.

    •  Tour de cendres : nouvelle dans l’univers des mille Mondes. Ça sent vraiment Agonie de la lumière version 0 : un mec qui s’est fait larguer et qui voit son ex avec son nouveau mec qui débarquent alors qu’ils sont dans un endroit vide et étrange. Pas mal
    • Saint Georges ou Don Quichotte : rêve vs réalité pour la conquête du système solaire. Le parti pris des deux points de vue est intrigant et fonctionne correctement, mais on aurait pu faire sans. Pas mal
    • La Bataille des eaux-glauques : on pense presqu’à The Thing, dans l’univers des mille Mondes. Dur de ne pas faire des liens avec les barrals ou autres éléments… 🙂
    • Un luth constellé de mélancolie : GRRM se sentait mal donc il a voulu faire un truc hyper romantique. Il l’a fait et pour le coup, c’est hyper romantique. Et pas trop à mon goût
    • La Nuit des vampyres : l’intrigue telle qu’elle est décrite est intéressante. Le sous-texte politique qu’on ne fait que deviner est décoiffant
    • Les Fugitifs : je râle souvent quand des films sont trop longs. Là, c’est court : une idée, un petit texte. Pas génialissime mais cela fonctionne bien
    • Équipe de nuit : œuvre de jeunesse (écrite en 1971), on va être indulgent. Tranche de vie où il ne se passe pas grand chose et où il y a des tas de termes techniques pour nommer les machines. Pas désagréable mais loin d’être marquant
    • « … Pour revivre un instant » : du post apo, c’est assez rare. Et la bataille entre deux visions du monde. Et deux visions du temps. Bien écrit, surtout si on connaît le côté pacifiste de GRRM
    • Sept fois, sept fois l’homme, jamais ! : vaut essentiellement pour son final en point d’orgue. Car même si ça se passe dans l’univers des mille Mondes, il y a quand même énormément de liens avec les Enfants de la forêt et les agressions qu’ils ont subi. Puis le futur. Ah oui, en plus, y a des proto-Wookies, que demande le peuple

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #58798

    Yunyuns
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 953

    Une Chanson pour Lya j’en avais tellement entendu parler que j’ai été énormément déçu. Il faut dire que lorsqu’on a un peu l’expérience des nouvelles de GRRM, il suffit de 2-3 pages pour comprendre exactement comment l’histoire va finir. Du coup ça perd un peu d’intérêt.

    Je pense que la lire parmi les premiers écrits de GRRM qu’on découvre doit changer le point de vue.

    Spoiler:


    #62189

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    Toujours pas un top 10 mais pour avoir fini de relire Au fil du temps, un point sur les nouvelles de GRRM. Si ce n’était pas déjà fait, j’ai crée tous les articles des nouvelles sur l’encyclopédie.

    • La Forteresse : œuvre d’étudiant de GRRM. Il a préféré faire une nouvelle qu’un mémoire, le coquinou. Très proche des faits historiques. Ca se lit bien (et perso, j’ai appris des trucs) même si ce n’est pas exceptionnel
    • Et la mort est son héritage… : un agent secret solo qui tue des dictateurs. Vraiment trop court pour se faire une idée de ce que ça pourrait valoir
    • Week-end en zone de guerre : critique sociale haute en couleurs (je ne sais pas en VO mais la VF est excellente pour voir à quel point le protagoniste n’a pas envie d’être là et en même temps méprise tout le monde) où on va faire la guerre pour de vrai le temps d’un week-end. Ça se lit super bien, il y a énormément d’ironie et de critique et la fin tombe pile. Grosse recommandation dans un genre très peu exploré par GRRM
    • Une affaire périphérique : un vaisseau spatial disparaît et on condamne d’entrée les usual suspects. Oui mais est-ce si simple ? Intrigue assez banale, morale rigolote et personnages un peu caricaturaux (vieux militaire inflexible, jeune génie militaire arriviste, petit malin etc) mais bien campés. Agréable
    • Vaisseau de guerre : une maladie frappe l’équipage d’un vaisseau surarmé. Très asimovien, très court, assez bof
    • Variantes douteuses : mon chouchou du recueil et dans mon top 10 des nouvelles de GRRM. Comment faire rimer (ou pas) échec et échecs ? Impeccable de bout en bout.
    • Assiégés : remake de la première nouvelle en délaissant un peu l’histoire pour ajouter de la SF et de la guerre froide. La comparaison avec La Forteresse est intéressante, la nouvelle est pas mal.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #93045

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    (Après un gros intermède Druon) Toujours pas de top 10 mais j’ai fini un autre recueil, cette fois-ci Nightflyers et autres récits :

    • Le Volcryn : dispensable
    • Pour une poignée de volutoines : j’ai beaucoup aimé. Ambiance « ruée vers l’or type western » (choix osé mais pertinent du titre en français). En quelques pages, on sait où on est puis l’action arrive et c’est la fin. C’est très nerveux, très bien écrit, original avec quand même des touches de « hey mais ça me dit quelque chose, ça ». J’approuve
    • Week-end en zone de guerre : voir ci dessus
    • Sept fois, sept fois l’homme, jamais ! : voir ci dessus
    • Ni les feux multicolores d’un anneau stellaire : c’est court mais c’est pas vraiment intéressant. Alors certes, j’ai été un peu surpris par la fin mais même avec ça, c’est largement dispensable
    • Une chanson pour Lya : j’ai adoré le début mais le côté enquête, ça marche toujours avec moi. C’est une fausse piste pour parler des relations entre les humains (bien entendu). Du coup, je suis resté un peu sur ma faim mais ça reste une très bonne nouvelle à lire (qui fait un peu Agonie de la lumière en moins développé) : en 1973, GRRM avait déjà beaucoup de ses thèmes favoris (amour, religion, esprit de ruche, pouvoirs psy). Pas mon texte préféré mais si on apprécie GRRM, ça paraît compliqué de passer à côté.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #93640

    Emmalaure
    • Pas Trouillard
    • Posts : 500

    Et la mort est son héritage… : un agent secret solo qui tue des dictateurs. Vraiment trop court pour se faire une idée de ce que ça pourrait valoir

    Celle-ci, je l’avais comprise comme un play-boy riche et flambeur qui allait bientôt mourir d’un cancer et qui voulait donner une sens à sa vie en tuant un leader politique populiste d’extrême droite. Je n’en dit pas plus, pour ne pas spoiler.

    Une chanson pour Lya : j’ai adoré le début mais le côté enquête, ça marche toujours avec moi. C’est une fausse piste pour parler des relations entre les humains (bien entendu). Du coup, je suis resté un peu sur ma faim mais ça reste une très bonne nouvelle à lire (qui fait un peu Agonie de la lumière en moins développé) : en 1973, GRRM avait déjà beaucoup de ses thèmes favoris (amour, religion, esprit de ruche, pouvoirs psy). Pas mon texte préféré mais si on apprécie GRRM, ça paraît compliqué de passer à côté.

    Ce n’est pas ma préférée non plus. Ce n’est pas spécialement parce que je l’ai trouvée très prévisible, mais parce qu’elle a un côté trop explicatif (= explication de texte de la psychologie des personnages) alors que le déroulé de l’histoire se suffisait en lui-même et que le lecteur peut arriver comme un grand à ses propres conclusions. C’est une oeuvre de jeunesse, ça se sent, mais j’ai préféré Il y a solitude et solitude, et Et au matin tombe la brume, qui sont plus concises et plus efficaces.

    En revanche, j’aime bien retrouver dans toutes ces nouvelles des embryons de tout ce qui va éclore dans ASOIAF.

    #105077

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5043

    J’avance toujours dans ma lecture des nouvelles de GRR Martin. Le grand chelem francophone arrive à ma portée ^^ Cela me permet d’ajouter des détails sur l’encyclopédie. Je jongle entre les recueils, donc voici, pour simplifier Les Rois des sables

    • Par la croix et le dragon : assez irrévérencieux, plutôt malin dans son approche. Mais on a vite fait le tour
    • Âprevères : mélange bizarre de monde médiéval simili ouestrien, de science-fiction et de geste arthurienne. On est beaucoup dans le ressenti, ou plutôt l’illusion. Le début est très prenant, la suite m’a paru plus molle, et le final déconcertant
    • Dans la maison du ver : je ne l’ai pas relu (je n’avais pas assez aimé pour ça)
    • Vifs-amis : un amour (im)possible sur fond de fusion d’espèces dangereuse(s). Bof
    • La Cité de pierre : un homme piégé bureaucratiquement sur une planète, un équipage disparu, une immense cité antique. Final déconcertant (again) mais la nouvelle nous apprend beaucoup de choses sur les 1000 mondes et nous balance pas mal d’informations ou d’illusions (on aime ou pas)
    • La Dame des étoiles : histoires de prostitution et de combats entre macs sur une mini planète. Le décor est peu engageant, le vocabulaire (aussi en VO apparemment) qui lorgne vers l’argot des années 1940 fait un peu étrange. Quant à l’histoire… parfois dérangeante (la prostitution est amenée avec une certaine désinvolture), parfois un peu vaine. Mais les personnages sont bien campés et le Môme d’or est sans doute beaucoup plus important qu’il n’y paraît. Le dernier paragraphe est moitié pied de nez, moitié foutage de gueule. (nouvelle de 1973, soyons indulgents)
    • Les Rois des sables : nouvelle multi-récompensée et à raison (pourtant l’auteur n’aurait pas parié sur elle). Un homme d’affaires puant achète des bestioles (pas des insectes, on vous dit) pour les regarder se battre et les affame pour qu’elles se battent plus vite et plus fort. On voit vers où ça se dirige mais c’est fascinant, très bien écrit, progressif. Une nouvelle à mettre dans le top 10

     

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.