L'Épée Lige

De La Garde de Nuit
Révision datée du 12 novembre 2018 à 10:51 par Lapin rouge (discussion | contributions) (Références : Catégorisation)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
L’Épée Lige
© 2009, Éditions J'ai lu

© 2009, Éditions J'ai lu
Informations
V.O. The Sworn Sword
Type nouvelle
Genre Fantasy
Auteur George R. R. Martin
Traduit par Jean Sola
Éditions
Miniusa.png Legends II - Tor Books - 1999
Miniusa.png A Knight of the Seven Kingdoms - Bantam Spectra - 6 octobre 2015
Miniuk.png A Knight of the Seven Kingdoms - Harper Collins Voyager - 6 octobre 2015
Minifrance.png Légendes de la Fantasy - Éditions 84 - 2005
Minifrance.png Légendes de la Fantasy - J'ai Lu - 2008
Minifrance.png Préludes au Trône de fer - Pygmalion - 2008
Minifrance.png Préludes au Trône de fer - J'ai Lu - 2009
Minifrance.png Chroniques du chevalier errant - Pygmalion - 4 mars 2015
Minifrance.png Chroniques du chevalier errant - J'ai Lu - 13 septembre 2017
Saga
Le Chevalier Errant L'Œuf de Dragon

L'Épée Lige (The Sworn Sword en version originale, souvent abrégé en TSS) est une nouvelle écrite par George R. R. Martin pour l'anthologie de Robert Silverberg, Légendes de la Fantasy. Elle est la deuxième du cycle des aventures de Dunk et l'Œuf. L'histoire se passe dans les Sept Couronnes tout comme la saga du Trône de Fer, mais une centaine d'années avant les événements relatés dans A Game of Thrones.

L'histoire est racontée du point de vue de Dunk.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Appendices à L'Épée Lige.

Historique de publication : Les Aventures de Dunk et l'Œuf

L’Épée Lige est la deuxième nouvelle du cycle des aventures de Dunk et l'Œuf. George R. R. Martin a prévu plusieurs nouvelles racontant toute l'histoire de Dunk et de son écuyer, l'Œuf depuis leur rencontre à Cendregué jusqu'aux tragiques événements de Lestival.

Publiée initialement dans l'anthologie de Robert Silverberg, Légendes de la Fantasy en 1999, la nouvelle a été réédité le 6 octobre 2015 en un volume regroupant les trois première nouvelles du cycle (donc avec Le Chevalier Errant et L'Œuf de Dragon), intitulé A Knight of the Seven Kingdoms et illustré par Gary Gianni[1].

En version française, L'Épée Lige a été publié par Pygmalion en 2008 dans un recueil, Préludes au Trône de fer, à la suite de la nouvelle Le Chevalier Errant. Une édition poche a ensuite été publiée en 2009 par J'ai Lu.

Pygmalion publie en 2015, les trois nouvelles (Le Chevalier Errant, L'Épée Lige et L'Œuf de Dragon, dans un volume unique, avec une traduction harmonisée. Ce livre, intitulé Chroniques du chevalier errant, a été réédité en 2017.

Résumé

Au service de ser Eustace

Deux ans après les évènements narrés dans Le Chevalier Errant (donc en l'an 211), la sécheresse sévit sur les Sept Couronnes. Le roi Daeron II Targaryen est mort, victime du Fléau de Printemps, et son fils Aerys lui a succédé. Dunk, toujours accompagné de l'Œuf qui lui tient lieu d'écuyer, est rentré au service de ser Eustace Osgris, chevalier fieffé de Piéferme. Parti chercher du vin pour son maître, il constate au retour que la rivière coulant dans la région s'est asséchée. Voulant tirer cela au clair, Dunk mène son enquête avec ser Bennis au Bouclier Brun (un chevalier grossier également au service de ser Eustace), et tous deux découvrent qu'un barrage a été érigé sur la rivière pour irriguer les terres voisines de lady Rohanne Tyssier, dame de Froide-Douve (surnommé la Veuve Rouge). Une petite échauffourée oppose les chevaliers aux terrassiers de lady Tyssier, au cours de laquelle ser Bennis lacère le visage de l'un d'entre eux. Ils rentrent à Piéferme pour faire le rapport de leur découverte à leur maître.

En prévision du conflit qui semble inévitable, Dunk et ser Bennis commencent à former au métier des armes des paysans des villages alentours. Mais, devant la nullité de ces recrues, ser Eustace se résigne à envoyer Dunk négocier un accord avec la Veuve Rouge. Le lendemain, Dunk et l'Œuf se mettent en route pour Froide-Douve. Ser Eustace les accompagne durant une partie du chemin et leur narre la bataille du champ d'Herberouge à laquelle il prit part lors de la première rébellion Feunoyr, quinze ans auparavant.

Le passé de ser Eustace

Arrivés à Froide-Douve, Dunk obtient une audience de lady Rohanne Tyssier, en qui il a la surprise de découvrir une ravissante jeune femme. Pendant qu'il patiente, il rencontre septon Sefton, beau-frère de lady Tyssier, qui lui apprend que celle-ci a moins d'un mois pour trouver un nouveau mari, sans quoi ses terres iront à son cousin. Lors de l'audience, la Veuve Rouge réclame que ser Bennis lui soit livré, et exhibe un parchemin portant le sceau royal qui atteste qu'elle est propriétaire de la rivière et qu'elle avait donc bien le droit d'en détourner le cours. Quand Dunk s'en étonne, elle lui révèle que ser Eustace s'est battu du côté Feunoyr lors de la rébellion. Dunk fait une allusion maladroite au fils de ser Osgris, mort à la bataille du champ d'Herberouge, et qui fut le premier et seul amour de lady Rohanne. Celle-ci, outrée, le congédie, en lui promettant la guerre si ser Bennis ne lui est pas livré pour subir son châtiment.

De retour à Piéferme, Dunk va faire son compte-rendu à ser Eustace, qui lui avoue s'être effectivement battu aux côtés de Daemon Feunoyr, qu'il considérait comme le prétendant légitime et un chevalier autrement plus compétent et honorable que le roi Daeron. Une dispute éclate suite à une réflexion de l'Œuf, et Dunk décide de quitter le service de ser Osgris dès le lendemain.

Duel judiciaire

Dans la nuit, un incendie se déclare dans le Bois-de-Wat près de Piéferme, et ravage l'une des dernières possessions foncières importantes de la maison Osgris.

Le lendemain matin, Dunk est pris de remords. Comprenant qu'Eustace et Bennis vont envoyer leurs recrues vers une mort inutile, il prend l'initiative de congédier les malheureux et accompagne lui-même ser Eustace jusqu'à la rivière. Lady Tyssier et sa troupe armée ne tardent pas à faire leur apparition, décidés à en découdre. Dunk rencontre la Veuve Rouge au milieu de la rivière. Malgré leur attirance mutuelle, ils ne peuvent trouver un accord satisfaisant pour les deux parties, leur devoir l'emportant sur leurs sentiments. Néanmoins, Dunk fait comprendre à lady Rohanne que l'Œuf est de sang royal, ce qui leur évite de se faire proprement larder de carreaux d'arbalètes. Un duel judiciaire au milieu de la rivière a donc lieu entre Dunk et le champion de lady Rohanne, ser Lucas Milopin, le gouverneur de Froide-Douve.

Après un sanglant combat, Dunk tue son adversaire non sans être lui-même grièvement blessé et perd connaissance. Il se réveille à Froide-Douve, où il découvre que ser Eustace et lady Tyssier se sont mariés, ce qui a mis fin à leur différend … et que la pluie est enfin arrivée. Quant à ser Bennis, il s'est enfui après avoir mis à sac Piéferme. Remis sur pied, Dunk prend le chemin du départ, mais non sans avoir avant cela donné un fougueux baiser à la Veuve Rouge et pris en souvenir d'elle une natte de ses cheveux roux.

Couvertures

Éditions originales

Legends 2003-1st ed.jpg Couv AKotSK 2015.jpg

Éditions britanniques

Couv AKotSK UK 2015.jpg

Éditions françaises

© 2008, Éditions Flammarion © 2009, Éditions J'ai lu © 2015, Éditions Pygmalion © 2017, Éditions J'ai Lu

Produits dérivés

Il existe une bande dessinée tirée de cette aventure de Dunk & l'Œuf.

Icone loupe.png Voir article détaillé : The Sworn Sword (comics).

Notes et références

Notes

Références

  1. "Dunk & Egg Are HERE", entrée du 6 oct. 2015 sur grrm.livejournal.com.