The Sons of the Dragon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
The Sons of the Dragon
© 2017 by Gardner Dozois

© 2017 by Gardner Dozois
Type nouvelle
Genre chronique targaryenne
Auteur George R. R. Martin
Écrit par archimestre Gyldayn[N 1]
Éditions
Miniusa.png The Book of Swords - Bantam Books - 10 octobre 2017
Saga
Le Prince vaurien

The Sons of the Dragon[N 2] (souvent abrégé en TSOTD) est une nouvelle écrite par George R. R. Martin. Il s'agit d'une chronique historique, qui existe dans l'univers de la saga et dont George R. R. Martin prétend n'être que le transcripteur. Contrairement aux deux précédentes nouvelles qui avaient été signées par archimestre Gyldayn, la première édition de cette nouvelle ne précise pas quel mestre a rédigé la chronique. Tout laisse pourtant penser qu'il s'agit bien de son œuvre[N 3], ce qui a été confirmé depuis par l'auteur [1].

Historique de publication

Cette nouvelle est une version abrégée d'une chronique plus vaste[2] faisant partie d'une série consacrée à l'histoire de la maison Targaryen, comme les deux précédentes nouvelles La Princesse et la Reine et Le Prince vaurien.

Cette nouvelle est publiée dans l'anthologie The Book of Swords, édité par Gardner Dozois chez Bantam Books (sortie le 10 octobre 2017[3]).

L'ensemble des chroniques d'archimestre Gyldayn seront réunies dans Fire and Blood[4][N 4].

Histoire

Des années après les événements, archimestre Gyldayn revient, dans The Sons of the Dragon, sur la vie et le règne des deux fils d'Aegon le Conquérant : Aenys et Maegor.

On y découvre les Targaryen, au début de leur règne, faisant face aux rébellions, à la religion, aux difficultés de succession et aux tensions internes. Après le bref règne d'Aenys, marqué par l'indécision et la mollesse, lui succède lors d'un règne encore plus court, Maegor, marqué cette fois par la violence et la rudesse.

Ce désordre aboutit au couronnement et au début du règne de Jaehaerys Ier par lequel se termine la nouvelle.

Sources

Dans les deux précédentes nouvelles (TPATQ et TRP), archimestre Gyldayn confrontait les points de vue de plusieurs auteurs, qui défendaient des versions parfois très différentes d'une même histoire. The Sons of the Dragon est plus linéaire, les sources de Gyldayn divergeant moins que les sources des précédentes nouvelles. Pour certains événements importants (le jugement des Sept de Maegor ou les assassinats mystérieux), Gyldayn fait état des différents rapports ou des soupçons. Dans l'ensemble, ses sources restent anonymes. On notera tout de même :

Quelques erreurs

La première version de la nouvelle, parue le 10 octobre 2017 (anglais), comporte quelques erreurs et incohérences avec les textes précédemment parus, et qui, a priori, sont le fait du texte original donné par George R.R. Martin qui n'avait pas été réactualisé avec la parution des Origines de la saga (2014)[N 5]. Il est possible que ces erreurs soient également présentes dans la version française.

  • il y a quelques erreurs de date ;
  • certaines maisons ne sont pas géographiquement dans leur bonne région d'origine ;
  • Le titre donné à Aenys lors de son couronnement est "Roi des Andals et des Premiers Hommes", alors que son vrai titre est "Roi des Andals, des Rhoynars et des Premiers Hommes" (même si Dorne reste indépendante à cette époque, les rois Targaryen prétendent tout de même dans leur titre à la domination du peuple de Dorne).

Notes et références

Notes

  1. George R. R. Martin a conçu la saga du Trône de Fer afin qu'aucun texte ne contienne un point de vu omniscient : chaque texte s'articule autour d'un personnage Point de Vue, qui ne donne au lecteur qu'une vision partielle des événements. C'est également le cas pour ce livre, qui aurait été écrit par ce personnage de l'univers de la saga, qui retranscrit des événements qu'il n'a pas forcément vécu. L'auteur fictif peut donc se tromper ou omettre des détails consciemment ou inconsciemment.
  2. Cette nouvelle n'existe pas en français, mais la traduction donnerait : Les fils du Dragon.
  3. Lors d'une lecture publique de cette nouvelle en 2014, George R. R. Martin a attribué cette nouvelle à archimestre Gyldayn (cf. "LonCon 2014 notes: Grrm's 'Sons of the Dragon' Reading" (en) retranscription de la lecture publique de la LonCon 2014, sur le site tearsofblood.org). On retrouve par ailleurs trois extraits de la nouvelle dans The World of Ice and Fire, qui sont présentés comme provenant des chroniques d'archimestre Gyldayn (cf. Les origines de la saga, Aenys I, Maegor I et La maison Baratheon).
  4. Plus précisément, ce seront les versions longues de ces chroniques qui seront reprises dans Fire and Blood (cf. "F&B On The Way" (en) de George R. R. Martin sur son site).
  5. Il s'agit bien ici d'erreurs d'édition (cf. l'article sur la nouvelle sur westeros.org). De part sa nature, la nouvelle peut comporter des erreurs et incohérences internes à la saga, mais qui sont volontairement laissées par l'auteur : le lecteur suit le point de vue de l'archimestre Gyldayn, qui écrit bien après les événements qu'il décrit, qui s'appuie sur plusieurs sources parfois contradictoires, et qui peut faire part de ses propres opinions.

Références

  1. Réponse de GRRM (en), dans les commentaires du billet du 07 fév. 2018, sur le site de l'auteur.
  2. "FIRE & BLOOD : On The Way" (en), billet du 25 avril 2018 sur le site de l'auteur.
  3. Swords are Drawn (en), billet du 22 juillet 2017 sur le site de l'auteur.
  4. "Re: Any Other Compilations in the Works?", (en) réponse du 6 octobre 2015 de GRRM à une question posée sous son billet du même jour "Dunk & Egg Are HERE" sur son site.