Lyman des Essaims

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Lyman des Essaims
Identité
V.O. Lyman Beesbury
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison des Essaims
sire des Mielbois
Grand Argentier
Naissance vers 48
Décès 129 (Port-Réal)
Blasons
Lord Lyman dirigeait la maison des Essaims
Grand Argentier
Martyn Tyrell ? Tyland Lannister

Né vers l'an 48[N 1], Lyman des Essaims était le seigneur de la maison des Essaims et sire de Mielbois, ainsi que le Grand Argentier sous les règnes de Jaehaerys Ier Targaryen[N 2] et Viserys Ier Targaryen[1]. Partisan de l'héritière désignée de Viserys, Rhaenyra Targaryen, il s'opposa ouvertement au reste du Conseil restreint qui voulait couronner le fils cadet de Viserys, Aegon II Targaryen. Isolé, il fut la première victime de la Danse des Dragons[2].

Histoire[modifier]

Lord Lyman exerce la charge de Grand Argentier à la fin du règne de Jaehaerys Ier Targaryen. Il occupe cette charge pendant tout le règne de Viserys Ier Targaryen, remplacé seulement quelques mois par Daemon Targaryen, frère du roi, pendant l'an 103. Il reprend par la suite ses fonctions et les assume jusqu'en l'an 129[1].

À la mort du roi Viserys Ier en l'an 129, lord Lyman est immédiatement convoqué avec le reste du Conseil restreint par la reine douairière Alicent Hightower dans le plus grand secret. La reine, appuyée par son père, ser Otto Hightower, Main du Roi, déclare que son fils Aegon est l'héritier légitime du Trône de Fer et le véritable roi des Sept Couronnes. Lord Lyman prend la parole et plaide pour le couronnement de la princesse Rhaenyra, rappelant qu'elle est plus âgée que son demi-frère Aegon, qu'elle est d'un sang targaryen plus pur, que le roi son père l'a désignée comme son héritière et qu'il a toujours refusé de revenir sur sa décision malgré les plaidoyers de la reine douairière et de ses partisans en faveur de son fils Aegon, et surtout qu'à la demande du roi, plusieurs centaines de seigneurs et de chevaliers lui ont juré solennellement loyauté en l'an 105. Lord Lyman est le seul membre du Conseil restreint à défendre ce point de vue, les autres se prononçant tous pour Aegon. Lord Lyman tente de quitter la salle du Conseil mais il en aurait été empêché, d'une manière qui varie selon les chroniques : dans la Chronique véritable du Grand Mestre Munkun, le témoignage du Grand Mestre Orwyle affirme que ser Otto Hightower l'a fait arrêter et emprisonné dans une cellule, où il aurait attrapé froid et serait mort. Le septon Eustace dans son livre raconte que ser Criston Cole, lord Commandant de la Garde Royale, l'aurait forcé à se rassoir avant de lui trancher la gorge. Le bouffon nain Champignon pointe vers le même coupable dans son Témoignage, mais il prétend que Criston Cole aurait défenestré lord Lyman[N 3].

La charge de Grand Argentier est confiée par le conseil vert à ser Tyland Lannister[2]. La mort de lord Lyman étant longtemps restée secrète, son petit fils et héritier, Alan des Essaims, réclame sa libération et prend le parti de Rhaenyra contre Aegon lors de la Danse des Dragons[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Lord Lyman des Essaims passe pour avoir quatre-vingts ans au début de l'an 129 (cf. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts).
  2. Probablement au plus tôt pendant la seconde moitié du règne de Jaehaerys Ier Targaryen, lord Lyman des Essaims étant né vers l'an 48 (cf. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts) et le règne de Jaehaerys durant de l'an 48 à l'an 103 (cf. Appendices AGOT).
  3. Il est à noter que tous ces témoignages sont douteux : Champignon est à à Peyredragon au moment des faits, son témoignage n'est donc pas de première main (cf. Les origines de la saga, Aegon II). Des trois chroniqueurs, seul Orwyle a assisté directement à la scène, mais tout le reste de son témoignage prouve qu'il a tenté d'amoindrir sa propre responsabilité dans les événements (cf. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.)

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  2. 2,0 et 2,1 Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  3. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.