Challenge de lecture « En attendant l’hiver » (2023)

Forums Une escapade à la Môle – discussions diverses Le carrefour des autres mondes Autres œuvres littéraires Challenge de lecture « En attendant l’hiver » (2023)

  • Ce sujet contient 283 réponses, 16 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par MELT527, le il y a 1 mois et 2 semaines.
30 sujets de 151 à 180 (sur un total de 284)
  • Auteur
    Messages
  • #192889
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9980

    Le souci, c’est pas le nombre, c’est la direction. C’est quelques siècles après notre époque

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #192890
    Fitz
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 359

    Le souci, c’est pas le nombre, c’est la direction. C’est quelques siècles après notre époque

    Ah oui , effectivement, je ne sais pas comment j’ai fait pour passer 2 fois à coté

    #192895
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4089

    Pour la chronologie, je suis peut-être passé à côté, mais il me semble qu’il n’y a pas de dates dans le premier tome, donc j’ai estimé ça à quelques centaines d’années, mais ça peut être plus effectivement !

    Non, ce que voulait dire DD, c’est que c’est peut-être quelques centaines d’années, mais APRÈS notre ère, et non avant.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #192910
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4273

    Je valide :

    • Menu Essos / Triarchie : un livre avec au moins 3 factions ayant une relation conflictuelle
    • avec La Maison des Mères (Dune, tome 6), de Frank Herbert dont je parle ici

    Les factions étant : le Bene Gesserit, le Bene Tleilax et les Honorées Matriarches.

    #192914
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide :
    – [Menu Garde de Nuit] Jon Snow : T’y connais rien, lis un livre choisi pour toi par un autre challenger – avec The Adventures of Amina al-Sirafi, de S. A. Chakraborty que DNDM avait choisi dans ma PAL.
    – [Menu Merveilles] Le Titan de Braavos : Une histoire avec un personnage très grand – avec Les Ogres-Dieux, tome 1 : Petit, de Bertrand Gatignol et Hubert
    – [Menu GRRM] Wild cards : une histoire de super-héros – avec Watchmen, d’Alan Moore et Dave Gibbons

    ~~ Always ~~

    #193017
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    De nouvelles validations ouaaais, alors :

    – dans le Menu Garde de Nuit, « Jeor Mormont : un livre qui a été discuté sur le forum de la Garde de Nuit », avec Les soeurs Carmines tome 2 : Belle de gris d’Ariel Holzl, qui est discuté ici sur le forum et que j’ai relu dans le cadre de l’émission des Manuscrits de Mestre Aemon d’hier soir, dont vous pouvez voir le replay ici

    – dans le Menu Merveilles, « Chroyane : un livre où une catastrophe naturelle s’est produite/est en train de se produire », avec Zone Fantôme tome 2 de Junji Ito, dans lequel un ouragan ensevelit sous la poussière un village et dont j’ai parlé ici.

    – dans le Menu Essos, « Pentos : un livre inspiré de l’Antiquité », avec Lore Olympus tome 4 de Rachel Smythe, dont j’ai parlé ici.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #193214
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    Dans le Menu George R.R. Martin, je valide « Wild cards : une histoire de super-héros » avec Invincible, Intégrale 1 de Robert Kirkman, Cory Walker et Ryan Ottley dont j’ai parlé ici 

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #193356
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide :
    – [Menu Merveilles] Les trois cloches de Norvos : Un tome d’une trilogie, avec le second tome des Sœurs Carmines, Belle de Gris, dont on a parlé en Manuscrits de Mestre Aemon (j’avais oublié de venir le cocher ici ^^)
    – [Menu Essos] Volantis : un livre avec des esclaves, avec L’anti-magicien de Sébastien De Castell (que je n’ai pas aimé et dont je parle ici)

    ~~ Always ~~

    #193504
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    Je valide :

    – dans le Menu Garde de Nuit, « Samwell Tarly : un livre dont la lecture t’a été inspirée par l’avis d’un autre challenger » avec La Machine tome 1 de Katia Lanero Zamora, une lecture inspirée par les avis positifs de Nympha, Yoda et Jon et dont j’ai parlé rapidement ici

    – dans le Menu Essos, « Volantis : un livre avec des esclaves » avec Lapvona d’Ottessa Moshfegh, dont j’ai parlé ici et où plusieurs personnages font office d’esclaves (et à qui il arrive des trucs horribles)

    – dans le Menu Velaryon, « Rhaenys : un personnage spolié de ses droits » avec Block 46 de Johana Gustawsson, dont j’ai parlé ici et où l’on suit un personnage déporté au camp de concentration de Buchenwald …

     

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #193525
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide Rêve de Fevre : un roman de vampires, dans le menu GRRM, avec A Dowry of Blood de S. T. Gibson (mon avis).

    Et j’en appelle à votre sagacité : est-ce qu’une enquête steampunk, ça rentre dans la catégorie polar (Skin Trade : un polar du menu GRRM). Dans mon esprit, quand je pense polar, je pense enquêteur alcolo, pluie et ambiance grise… Mais dans sa définition large, un polar, globalement c’est juste une enquête avec un enquêteur, un crime et un coupable ? Du coup, est-ce que vous pensez que je peux faire rentrer La Ville de braises et de crocs, de Ruberto Sanquer là-dedans ?

    ~~ Always ~~

    #193531
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    est-ce qu’une enquête steampunk, ça rentre dans la catégorie polar (Skin Trade : un polar du menu GRRM)

    Pour moi ça passe carrément !

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #193605
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 409

    La librairie à explorer le temps par ThompsonWaow, ça fait longtemps que je n’ai rien posté pour le challenge ! Il faut dire que mes dernières lectures étaient plutôt des petits plaisirs ou des envies du moment plutôt que ma PAL pour les différents challenges…

    Mais je valide aujourd’hui dans le Menu religions – Semosh et Selloso : Un livre avec une relation d’amitié forte avec La librairie à explorer le temps de Mindy Thompson.

    Nous suivons Violette, jeune fille de 13 ans je crois qui fait partie d’une famille de libraires un peu particulière : leur librairie peut accueillir des clients du passé, du présent et du futur car elle apparaît à ceux qui en ont besoin. Pour elle, le présent c’est 1944 dans une petite ville près de New York. Et si son frère a été déclaré inapte, son meilleur ami, lui, s’est enrôlé et est parti en Europe pour la Guerre… dont il ne reviendra pas. Dévasté par le chagrin son grand frère décide d’utiliser la magie de la librairie à des fins personnelles et sauver son ami… Ce qui aura de lourdes répercussions.

    C’était très sympa, très « magique » mais aussi très sérieux. On y parle de façon très juste du deuil, de l’enfance, de grandir, de la culpabilité, du pardon… Une très belle histoire pour les petits et les grands ! Dans ce roman Jeunesse, l’amitié tient une très grande place, c’est donc naturel de l’utiliser pour cette entrée. Je recommande vivement

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #193738
    Fitz
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 359

    Voici quelques validations :

    • Je valide le thème Les trois cloches de Norvos : Un tome d’une trilogie avec Traveler’s Gate Tome 1 : House of Blades de Will Wight

      Le début d’une trilogie où l’on suit (principalement) Simon, un jeune homme qui doit s’occuper seul de sa mère devenue folle suite à une rencontre avec 2  » Travelers » hostiles . Les Travelers sont des sortes de Magiciens qui peuvent ouvrir une porte vers leur domaine afin d’y voyager et d’en tirer toutes sortes de pouvoirs terrifiants.

      Un jour, les soldats de l’Empire Damascan voisin, accompagnés par un Traveler très agressif, s’arrêtent au village de Simon afin de réclamer des « sacrifices » au nom de l’Overlord Malachi, seigneur régional.

      Rien d’extraordinaire dans ce premier tome (et qui était le premier livre de l’auteur), mais ça reste une bonne lecture, ça se lit très vite et on ne s’ennuie jamais. Un point intéressant est que si il existe comme dans beaucoup de séries de Fantasy une sorte d’élu d’une certaine prophétie qui doit apparemment sauver le monde, ce n’est pas notre personnage principal. De plus, ce dernier est d’ailleurs assez envieux de cet élu, ce qui provoque des situations intéressantes et sert en partie de motivation à Simon dans ses actions.

     

    • Je valide le thème Les Cinq Forts : un livre avec des constructions anciennes ou mystérieuses avec Berserk Volume 34 à 41 (et les derniers chapitres prépubliés) de Kentaro Miura et Koji Mori pour l’après Tome 41

       

       

                                              Je suis à jour sur Berserk. Une œuvre qui m’a beaucoup marqué, pas toujours facile à lire vu les thèmes difficiles abordés et le gore très présent. Néanmoins, c’est très joli et la qualité de l’histoire est selon moi assez consistante, variant du bon à l’excellent selon les tomes.

      Le décès malheureusement prématuré de Kentaro Miura aurait pu mettre un terme à cette œuvre, il n’en sera rien. A voir ce que ça va donner pour la suite, pour l’instant, les 9 chapitres prépubliés emmènent l’histoire dans une direction intéressante, même si je trouve que les dessins sont moins jolis à regarder.

     

    • Je valide le thème Laena : Un accouchement ou des funérailles avec Le Bâtard de Kosigan Tome 4 : Le Testament d’involution de Fabien Cerutti (durant lequel se déroulent des funérailles).

    Un final explosif pour une quadrilogie toujours aussi plaisante, même en relecture. Ce tome 4 reprend l’intrigue du tome 3 directement là ou elle avait été laissée.

     

     

     

     

     

     

    • Je valide le thème Braavos : un livre comportant une ville / un pays multiculturel avec The Wandering Inn 1 Tome 1 : The Wandering Inn et Tome 2 : Fae and Fare de pirateaba. (La ville de Liscor correspond parfaitement au thème.)

      Originellement sorti sous forme de web série bi-hebdomadaire sur internet, cette saga a publié depuis 2019 9 ebooks et audiobooks quand elle a vu son succès augmenter.

      J’ai pas mal hésité à me lancer dedans, surtout à cause de la taille gargantuesque de la série (plus de 12,5 millions de mots pour une série qui n’a « que » 7 ans d’existence !!!) et je n’ai aucune idée de si je la terminerais un jour, mais en tout cas je n’ai aucun regret d’avoir lu ces 2 premiers tomes, dont j’ai dévoré les 2600 pages en un peu plus de 2 semaines.

      Nous suivons ici (au début en tout cas), l’histoire de Erin Solstice, une jeune femme qui se retrouve brusquement plongée dans un autre monde très dangereux, rempli de monstres et de races humanoïdes. Ce monde ressemble fortement à un monde classique de RPG (ou à un isekai japonais classique d’ailleurs), dans le sens où les créatures pensantes, selon leurs actions, peuvent choisir de monter en niveau d’obtenir différentes capacités (skills) plus ou moins utiles.

      Par contre il n’existe pas d’évolution fixée, les capacités obtenues étant potentiellement propres à chaque individu.

      Au tout début du tome 1, Erin trouve une auberge abandonnée et décide d’y passer la nuit. Elle obtient alors la classe [Innkeeper] et décide, le temps de clarifier sa situation et la raison pour laquelle elle est dans ce monde de faire revivre l’auberge. On suit également les traces de Ryoka, une autre jeune femme qui a été transportée dans ce monde et qui a décidé de devenir une [Runner], des sortes de livreurs qui courent de ville en ville pour transporter leurs colis.

      Le tome 2, Fae and Fare , garde les deux mêmes personnages principaux qu’au tome 1 (Erin et Ryoka), mais élargit énormément le monde et les enjeux, en apportant un grand nombre de variables supplémentaires, avec notamment l’arrivée des Fae, des créatures imprévisibles qui apportent l’hiver, et qui ressemblent beaucoup par leur comportement aux Aes Sidhe de la mythologie Celtique.

      J’ai beaucoup aimé, même si ce n’est pas de la Fantasy comme j’ai l’habitude d’en lire. L’autrice (ou l’auteur mais je pense que c’est une autrice) prend vraiment son temps, nous montre beaucoup de scènes de la vie quotidienne, et pourtant aucun chapitre ne semble inintéressant. Il se passe toujours quelque chose et on a toujours envie de lire le chapitre suivant. De plus, le ton de l’histoire , doux-amer, correspond à ce que je cherche en général dans mes histoires, parfois très heureux , et parfois très sombre, avec pas mal d’éléments horrifiques et beaucoup de moment très émotionnels.

      Un autre gros point fort pour moi sont les personnages. C’est en général la chose la plus importante pour moi dans un livre, plus que l’histoire ou la prose, si je n’accroche pas avec au moins quelques personnages, je n’apprécierai pas l’histoire.

      Dans The Wandering Inn, j’ai pu trouver une pléthore de personnages marquants et/ou attachants, que ce soit notre protagoniste Erin, ou la deutéragoniste Ryoka , ou les personnages (pour le moment) secondaires Klbkch, Pisces, Garia, ou Magnolia Reinhart pour ne citer qu’eux.

      Il y a plein d’autres choses dont j’aimerais parler qui m’ont marqué mais ce seraient des spoilers ^^.

     

    • Je valide le thème Wild cards : une histoire de super-héros : avec Fire Punch Tome 1 à 8 de Tatsuki Fujimoto

      Ce manga, de l’auteur de Chainsaw Man pour ceux qui connaissent, se déroule dans un monde où il existe des élus, possédant des pouvoirs incroyables. Voilà des années que le monde a été gelé par la sorcière de Glace, une élue très puissante. Agni, un jeune garçon, est un élu qui peut se régénérer toute les parties du corps qu’il perd, peu importe les dégâts infligés. Un jour, des soldats arrivent et tuent tout les habitants du village où Agni habitait, y compris sa sœur. Un élu qui a le pouvoir de créer des flammes qui ne cessent qu’à la mort de ses victimes laisse Agni pour mort. En réalité, à cause de son pouvoir de régénération, le corps d’Agni brûle et se régénére en permanence, lui causant une douleur insoutenable. Nous suivons Agni dans sa quête de vengeance et d’identité.

      Une œuvre très marquante et assez déprimante. Attention, on peut mettre à peu près tout les Trigger Warning possibles, cannibalisme, viol, pedophilie, etc). Pour autant, l’oeuvre évoque ces sujets, mais sans vraiment les montrer trop graphiquement , ce qui est appréciable de mon point de vue . En tout cas, ce fut une bonne lecture, bien qu’assez étrange par moments.

      Agni est un protagoniste très intéressant à suivre, et les personnages secondaires ne sont pas en reste.

    #193740
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 192

    Je reviens mille ans après avec ma moitié de cerveau pour valider plusieurs items :

    • Menu religions :

    Semosh et Selloso : Un livre avec une relation d’amitié forte : avec Nos plus belles années, un roman Y.A de Clara Héraut où les 2 héroïnes, qui débutent ensemble leurs études supérieures, nourrissent une amitié très fusionnelle depuis l’enfance, amitié qui va d’ailleurs être malmenée par cette nouvelle vie et le drame vécu par l’une d’entre elles. Le roman aborde des thèmes assez forts

    Spoiler:
    (quête de soi, manipulation, milieux universitaires toxiques, agressions sexuelles et viol)

    , il vaut mieux le savoir avant. Je pense qu’il aurait également pu convenir pour « livre triste ».

     

    • Menu merveilles

    -Le Mur : Une histoire de rédemption/de seconde chance : avec le tome 2 de L’Épée, la Famine et la Peste de Aurélie Wellenstein, qu’on est je pense plusieurs à avoir lu. Il m’a un peu moins embarquée que le premier, même si il faut reconnaître qu’elle est toujours aussi douée pour dépeindre des personnages torturés pleins de traumas (oui ça fait rêver).
    Il pourrait aussi marcher pour Harrenhal.

    Les trois cloches de Norvos : Un tome d’une trilogie : Le retour du hiérophante, tome 2 des Maîtres Enlumineurs de Robert Jackson Bennett, découverte sur le fofo où elle a été discutée. Après un démarrage un peu compliqué (notamment parce que j’avais du mal à me rappeler tous les détails du 1, merci YouTube) ça a été comme le 1 une lecture bien agréable bien qu’un peu moins entraînante. Je suis curieuse de lire le tome 3 final.

     

    • Menu Essos :

    Triarchie : un livre avec au moins 3 factions ayant une relation conflictuelle : avec Fantaisies Guérrillères de Guillaume Lebrun, qui livre une version aussi barrée que géniale de l’histoire de Jeanne d’Arc. J’essaierai de revenir vous en parler quand j’aurai davantage de motivation (et en même temps je veux pas trop en dire) mais je pense que c’est un des livres les plus décalés que j’ai lu.

    Pentos : un livre inspiré de l’Antiquité : avec Pallas tome 1 : Dans le ventre de Troie de Marine Carteron.

    Qohor : un livre avec des sacrifices humains/animaux : avec Himilce d’Emmanuel Chastellière qu’on a présenté dans les MMA :). (On pourrait tout à fait utiliser Himilce et Pallas pour les mêmes items d’ailleurs).

     

    • Menu Velaryon :

    -Laenor : Un livre avec un personnage important LGBT+ : avec Jefferson, roman ado d’Ilana Cantin dont j’apprécie toujours autant le côté chou et réaliste dans l’écriture du quotidien des adolescents (cette fois ça se passe aux USA). Contrairement à ses autres titres c’est un récit choral un peu plus grave, j’y ai moins retrouvé la plume espiègle et l’humour savoureux de mes autres lectures.

     

    • Menu George R.R. Martin:

    -L’Agonie de la lumière : le titre du livre fait référence à la mort : avec le nouveau cycle de Victor Dixen Vampyria America : Le Tombeau des Immortels. Comme l’indique le titre on change de décor passant de Versailles à New-York dans ce récit choral en partie à huis clos qui s’inscrit dans la catégorie des romans « heist » (les experts corrigez-moi svp si ça dit pas ou si c’est pas un type d’intrigue) puisqu’on suit nos personnages dans une prise d’otages. Ce n’est pas forcément ce que je préfère mais ça reste efficacement pop-corn.

    Elle qui chevauche les tempêtes : un livre écrit à quatre mains : Sauveur & fils tome 7, par Marie-Aude Murail et Constance Robert-Murail. La suite des sympathiques tribulation d’un psychologue et de sa grande famille.

    Rêve de Fevre : un roman de vampires : Toujours avec Vampyria de Dixen, mais cette fois le tome 2 du premier cycle, La Cour des Miracles (une relecture pour le MMA de demain).

    Le Chasseur et son Ombre : une ombre est visible sur la couverture : Alors là je laisserai les juges décider si c’est valable, je pense que c’est un peu borderline (coucou Schrodi @maxim015) avec Sous les étoiles de Bloomstone Manor un roman jeunesse pipou qui traite aussi bien d’émancipation féminine que d’astrophysique. On y suit la jeune Agathe, apprentie physiciste, qui dans l’Angleterre de 1899 fait enrager ses parents en ne correspondant pas aux standards de la jeune fille à marier. Sa rencontre avec un lord excentrique pourrait lui permettre de toucher du doigt son rêve.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois par Wylla.
    #193758
    Insideyourbooks
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

    J’ai pas mal de retard à rattraper ici ! J’ai lu 6 livres depuis la dernière fois, dont un coup de cœur pour Piranèse et deux déceptions :

    Dans le menu GdN, Samwell Tarly : un livre dont la lecture t’a été inspirée par l’avis d’un autre challenger : Du thé pour les fantômes de Chris Vuklisevic grâce aux avis de Nymphadora, Yoda et Jon. Je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai lu par contre, et ça n’avait rien à voir avec les références que j’imaginais en mai dernier… mais ça restait une très bonne lecture ! Par contre il peut remuer bien des émotions comme l’annonçait Nymphadora…

     

    Dans le menu religions, Le Maître de l’Harmonie : Un livre qui fait rire/est divertissant : Outlander 4, Les tambours de l’automne de Diana Gabaldon. Tradition de l’été, j’avance petit à petit dans cette série qui me plaît toujours autant. Je ne partage pas toujours l’avis des personnages qui est parfois alarmant – sans parler des décalages intergénérationnels bien sûr – mais c’est une lecture qui reste dans l’ensemble divertissante (en particulier amusante à la fin de ce tome-ci) et légère.
    Oh, et j’aime beaucoup l’autrice. Elle prend beaucoup de recul vis-à-vis de ses écrits, est minutieuse et expose ses recherches et références dans The Outlandish Companion.

    Dans le menu merveilles, Le long pont de Volantis : un livre où le commerce est important : Soie d’Alessandro Baricco illustré par Rebecca Dautremer. Tout est dit dans le titre : le personnage principal voyage très souvent pour le commerce de la soie et… d’autres raisons que vous découvrirez si vous lisez ce livre.
    Un livre de plus contenant les illustrations de la fabuleuse Rebecca Dautremer donc un voyage forcément agréable ! Cependant, si j’enlève les belles esquisses, il ne reste pas beaucoup de matière : l’histoire n’a pas grand-chose d’originale d’après moi et s’essouffle rapidement. J’ai gardé espoir jusqu’au bout pourtant, mais ça n’a pas vraiment fonctionné pour moi.

    et Les Cinq Forts : un livre avec des constructions anciennes ou mystérieuses : Piranèse de Susanna Clarke. Gros coup de cœur pour cette œuvre fascinante. Il faut être patient.e mais je peux vous promettre que ce livre en vaut la peine ! Pas vraiment d’action ici ; le récit est tantôt réflexif, tantôt contemplatif, n’apporte aucune réponse mais toujours plus de questions, et on ne sait pas si l’on comprendra un jour ce monde dans lequel vit Piranèse, fait de sculptures et d’océan. Et on ne sait plus si l’on a envie de savoir…
    Je le conseille fortement si vous ne l’avez pas encore lu !

    Dans le menu Velaryon, Laena : Un accouchement ou des funérailles : Faunes de Christiane Vadnais. Avec Soie, c’est une autre déception. Je m’attendais à un roman, je me retrouve avec plusieurs nouvelles qui n’ont pas vraiment de fil conducteur. Esprits nordiques s’entremêlent avec les contes d’Andersen et un documentaire sur les mutations génétiques et tout ça ne mène finalement à rien. Et puis – sûrement pour critiquer l’humanité vorace et égoïste – les troubles alimentaires occupent une belle partie du récit mais cela m’a plutôt mise mal à l’aise et dégoûtée.
    Je pense que le message du récit a du potentiel mais malheureusement le fond ne suffit pas pour constituer une bonne histoire…

    Enfin, dans le menu George R.R. Martin, Le Voyage de Haviland Tuf : un roman portant un fort message écolo : Un psaume pour les recyclés sauvages de Becky Chambers. Après mon coup de cœur pour le tome 1 des Voyageurs mais pas encore prête pour le tome 2, j’ai lu ce livre centré sur la quête de soi (en plus des messages habituels d’écologie, d’ouverture d’esprit, etc.). L’autrice réussi encore avec brio, et même si ce n’est pas un coup de cœur – il en faut plus que ça pour dépasser les Voyageurs – ça reste une lecture riche qui m’a fait beaucoup de bien.
    Je dirais que le plus gros point fort de l’autrice, c’est sa capacité à nous alléger, nous redonner espoir en nous permettant de nous pardonner et (presque) tout nous excuser.

    #193766
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide « Elle qui chevauche les tempêtes : un livre écrit à quatre mains » du menu GRRM avec The Expanse, tome 8 : La colère de Tiamat, de James S.A. Corey (aka le duo d’auteurs Ty Franck et Daniel Abraham)

    Avec cet avant-dernier tome de la saga The Expanse, les enjeux s’accélèrent, et le plaisir de lecture est toujours au rendez-vous !

    On retrouve avec délice les personnages du Rossinante, qui font face à de gros rebondissements : il est temps de conclure la saga… et donc il se passe un tas de trucs d’ampleur dans ce tome ! le divertissement n’en est que plus efficace. Je pense que je n’attendrai pas longtemps pour lire la fin… mais mon petit rendez-vous (un rendez-vous qui n’est pas forcément régulier, on a une relation épisodique et c’était très bien comme ça xD ) avec Holden, Naomi, Amos, Alex et Bobby me manquera quand tout ça sera fini ^^

    ~~ Always ~~

    #193770
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    Dans le Menu George R.R. Martin je valide « Keep reading : un livre d’une saga dont un tome a mis plus de 5 ans à sortir » avec Dune (tome 1) de Frank Herbert dont je parle ici, merci à Feygirl pour sa validation qui m’a donné l’idée

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #193910
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide « Laena : un accouchement ou des funérailles » dans le menu Velaryon avec La Fortune de Michael McDowell (tome 5 de Blackwater) dont je parle ici.

    Et je valide « Triarchie : un livre avec au moins 3 factions ayant une relation conflictuelle » dans le menu Essos avec Les Royaumes immobiles, tome 2 : Le règne des Chimères, d’Ariel Holzl, dont je parle ici.

    ~~ Always ~~

    #194002
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 409

    Bonjour à tous, quelques petites entrées de mes lectures d’été :

    Fantasy & Médias par BessonMenu Garde de Nuit – Yoren : un livre écrit par un.e auteur.ice qui a été interviewé.e par la Garde de Nuit avec Fantasy et Médias, Actes du colloque des Imaginales 2022 sous la direction d’Anne Besson, Florent Favard et Natacha Vas-Deyres. Mes premiers actes de colloque d’Anne Besson et des Imaginales, remporté lors d’un Masse Critique de Babelio. Sans doute pas ma thématique préférée mais certains articles étaient intéressants. Les 12 actes présents dans cet ouvrage sont assez bien rédigés mais me semblent anecdotiques par rapport au sujet promis.
    Là où l’introduction d’Anne Besson me promettait une explication sur les raisons pour lesquelles il est « facile » et « fréquent » de voir la fantasy représentée sur de multiples supports et leurs univers déclinés en romans, jeux, musiques, spectacles, sports… nous n’avons eu que des articles sur des œuvres de fantasy très connues traitées par le biais d’un seul média à chaque fois.
    Je le recommande pour les gens intéressés de base par le sujet de la fantasy et de sa réception, mais qui sont déjà habitués à lire des essais ou versés dans la sociologie car les articles sont loin d’être vulgarisés pour être accessibles au plus grand nombre.

     

    Rooster Fighter, tome 1 par SakurataniMenu religions – Le Maître de l’Harmonie : Un livre qui fait rire/est divertissant avec Rooster Fighter – Coq de Baston, tome 1 de Shu Sakuratani. Une lecture à l’humour décalé où se mélange L’Attaque des titans avec La ferme se rebelle. Nous suivons un coq dans sa quête vengeresse où ça zigouille du monstre style Kaiju / Titan, c’ est jouissif et irrévérencieux ! Je recommande pour une pause légère pas prise de tête.

     

     

     

     

     

    La voie du tablier, tome 1 par OonoMenu merveilles – Les palais d’or massif des empereurs-dieux de Yi Ti : un livre dont l’auteur est d’origine asiatique avec les tomes 1 à 9 de La voie du tablier de Kousuke Oono. Décliné en animé puis en mini-épisodes live, cette saga en cours nous raconte le quotidien de Tatsu l’immortel, ancien yakuza ayant raccroché les flingues et les guerres de gang pour un tablier à volants et les batailles contre les taches persistantes. Marié et homme au foyer, tous les défis du quotidien sont vu à travers ses expériences de yakuza. Composé de plein de petits scénarios, c’est très drôle et ridicule.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 3 semaines par Nymphadora.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #194011
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4273

    Je valide :

    • Menu merveilles / Le palais aux mille salles de Sarnath : un livre où les légendes/créatures oubliées reviennent leur mordre le cul
    • avec American Elsewhere, de Robert Jackson Bennet dont je parle ici.
    #194015
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 409

    mince, si un modo peut corriger le titre de ma 3e lecture : La voie du tablier dans mon post précédent ? Merci d’avance

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #194018
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    mince, si un modo peut corriger le titre de ma 3e lecture : La voie du tablier dans mon post précédent ? Merci d’avance

    Voilà voilà 😉

    ~~ Always ~~

    #194019
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 409

    Voilà voilà 😉

    Merci @nymphadora !

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #194022
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Sinon, je valide Pentos : un livre inspiré de l’Antiquité, du menu Essos, avec Les mystères romains, tome 2 : Les secrets de Pompéi, de Caroline Lawrence.

    Il s’agit du second tome de la saga recommandée par @quentin-tournon (j’avais lu le tome 1 pour l’item Benjen Stark ^^). Comme avec le premier tome, c’était mimi. Le genre de livre que j’aurais adoré gamine, avec une enquête dans un univers antique (en l’occurrence, on suit la chute de Pompéi, comme on s’en douterait vu le titre^^). L’enquête, ici, est néanmoins assez annexe, les enjeux arrivant surtout à l’éruption, mais du coup le récit souffre un peu d’un rythme à deux vitesse. M’enfin ça reste sympa à lire.

    En revanche, un élément m’a mise hyper mal à l’aise :

    Spoiler:
    la sœur d’un ami de l’héroïne, 14 ans, et l’oncle de l’héroïne (frère jumeau de son père, donc clairement pas tout jeune) tombent éperdument amoureux en 2 pages, et décident de se marier, fous amoureux. Le coup de foudre décrit comme hyyyper romantique façon « cœurs dans les yeux » d’un adulte mur pour une quasi petite fille, ça m’a hérissée… et je pige absolument pas ce que ça vient faire dans le récit, on parle de personnages méga secondaires, quel intérêt de rajouter cet élément ? C’est un élément de détail dans l’intrigue, ça n’apporte rien au récit. Puis bon le titre date des années 2000 c’est pas comme si c’était un livre d’un autre temps quoi ^^ Bref hyper gênant comme sous-sous-sous-intrigue.

    ~~ Always ~~

    #194056
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7947

    Je valide Chroyane : un livre où une catastrophe naturelle s’est produite/est en train de se produire du menu Merveilles avec le second tome de Steam Sailors, Les Alchimistes, de E.S. Green. La catastrophe naturelle est mystérieuse mais clairement pas du tout importante à l’intrigue… mais ça marchouille dans le thème alors zou. Mon avis.

    ~~ Always ~~

    #194061
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 409

    Bonjour à tous,

    aujourd’hui, deux entrées :

    Le manoir, tome 1 : Liam et la carte d'éternité par Brisou-PellenMenu Garde de Nuit – Jon Snow : T’y connais rien, lis un livre choisi pour toi par un autre challenger avec Le Manoir tome 1 – Liam et la carte d’éternité d’Evelyne Brisou-Pelen choisi pour moi par Schrö-dinger (@maxim015).

    Il s’agit du premier tome d’une saga Jeunesse de 2 x 6 tomes car il y a 2 saisons, écrit par une autrice française de 76 ans !

    Nous suivons le jeune Liam le premier jour de son arrivée dans un manoir isolé pour se remettre d’une grave maladie. Pour un jeune de 15 ans, difficile de s’occuper dans un vieux manoir entouré de gens qui se prennent pour le roi Léonidas de Sparte, un pirate ou une jeune demoiselle du Moyen-Âge. Après plusieurs tentatives pour partir, il finit par vouloir rester quand une jeune fille de son âge est également amenée pour se remettre d’un choc. Mais il semble y avoir de nombreux secrets dans ce manoir, à commencer par les hurlements qui se font entendre du sous-sol…

    C’était une histoire de fantômes sympathique, même si j’ai trouvé Liam un peu caricatural, l’ado type qui vanne plus qu’il ne communique et qui prend des décisions purement égoïstes en les enrobant dans de la fausse bienveillance. La lecture est passée assez vite, avec assez de rebondissements et de fulgurances pour qu’on ne sente pas de longueurs. Je recommande aux enfants de 12-15 ans, les adultes n’y trouveront pas leur compte, pas comme dans la Librairie à explorer le temps, un vrai coup de cœur Jeunesse dont je parle un peu ici.

    Darwin's incident, tome 1 par Umezawaet ensuite dans le Menu George R.R. Martin – Le Voyage de Haviland Tuf : un roman portant un fort message écolo avec Darwin’s incident, tome 1 de Shun Umezawa.

    Dans ce manga, on suit Charlie, né en laboratoire à la suite d’expérimentations génétiques, d’un père humain et d’une mère chimpanzé ; il est un « humanzee ». A 15 ans, Charlie intègre le lycée où il fait la rencontre d’une jeune fille du nom de Lucy. Son arrivée coïncide avec une série attentats revendiqués par des activistes végans radicaux qui avaient libéré la mère biologique de Charlie du laboratoire qui avait expérimentée sur elle. Charlie va vite se retrouver au centre de nombreux drames alors que beaucoup tentent d’utiliser son existence pour leur propre intérêt.

    J’ai aimé le pitch de départ, mais je m’attendais à une histoire humoristique, alors que c’est plutôt très centré sur la morale, l’éthique, les choix de vie, avec des gens qui meurent, de la haine… ça ressemble un peu aux films les plus récents sur La Planète des singes avec César, et vu que je n’aime pas les films et livres qui montrent le pire de l’humanité, où souvent c’est ce côté haineux qui prédomine ou alors qui prend l’ascendant sur tout bienfait qu’une poignée de gens peut dispenser, je n’ai évidemment pas trop accroché.

    Mais cela pose de très bonnes questions sur l’éthique et le bien-être animal, sur les raisons pour lesquelles l’Homme se croit supérieur au reste du règne animal et pourquoi c’est dangereux, sur le véganisme, la radicalisation, jusqu’où aller pour ses convictions… C’était très orienté vers l’objectif de faire du monde un endroit meilleur et les différents chemins que prennent les gens pour y arriver.

    Je pense que ça peut plaire mais ce n’était définitivement pas pour moi. Il y a 4 tomes sortis en VF et 5 au Japon et la série est toujours en cours.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #194096
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4273

    Je valide :

    • Menu George R.R. Martin / Le Volcryn : un space opéra
    • avec Opexx, de Laurent Genefort dont je parle ici
    #194245
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 472

    Dans le Menu Religions, et parce que Jon trouvait ma validation un peu foireuse (je dois admettre qu’elle l’était), je (re)valide « Antique Voie : Un livre avec des créatures/un monde sous-marin-es » avec Juste après la vague de Sandrine Collette. Dans ce livre, qui malheureusement ne m’a pas beaucoup plu, on suit une famille composée d’un couple et de leurs neuf enfants après qu’une vague ait englouti toute la terre. Il ne reste plus qu’eux, et, si ce n’était pas suffisant, une partie de la famille part en radeau et va laisser derrière eux trois des enfants, qui vont devoir apprendre à survivre. Je n’ai pas compris ce livre, ce que voulait raconter l’autrice (que j’avais adoré avec « Des noeuds d’acier« , un récit très angoissant et très réussi de séquestration), j’étais juste content quand le radeau est tombé sur un mystérieux monstre marin (dont on ne saura rien et qui ne servira à pas grand chose) car au moins je peux l’utiliser pour le challenge.

    Sinon, dans le Menu GRRM, je valide « Le Voyage de Haviland Tuf : un roman portant un fort message écolo » avec Le monde sans fin de Jean-Marc Jancovici et Christophe Blain qui évidemment porte un fort message écologique ET un message en faveur du nucléaire, incroyable n’est-ce pas ? J’en ai parlé rapidement ici.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #194253
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4273

    Je valide :

    • Menu Velaryon / Rhaenys : un personnage spolié de ses droits
    • avec Jour Zéro, de C. Robert Cargill dont je parle ici.

    Les robots se révoltent car ils sont considérés comme esclaves et ne bénéficient d’aucun droit.

    #194402
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2948

    Je valide:

    Qhorin Mimain : un livre issu des recommandations de la Garde de Nuit avec Une histoire naturelle des dragons, de Marie Brennan

    Lorath : un livre se déroulant sur une île avec Les gais lurons, de RL Stevenson 

    Triarchie : un livre avec au moins 3 factions ayant une relation conflictuelle avec Un corsaire de 15 ans, de Louis Garneray, où on tape joyeusement sur les bateaux des factions adverses (anglais principalment, certes).

    Le Mur : une histoire de rédemption/de seconde chance avec Le garçon qui croyait qu’on ne l’aimait plus, de Hervé Giraud

    -> plus de détails ici sur ces lectures.

    Elle qui chevauche les tempêtes : un livre écrit à quatre mains avec L’herbier des fées, de Benjamin Lacombe et Sébastien Pérez.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

30 sujets de 151 à 180 (sur un total de 284)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.