Les Manuscrits de Mestre Claus : le book tag de Noël

Forums Une escapade à la Môle – discussions diverses Le carrefour des autres mondes Autres œuvres littéraires Les Manuscrits de Mestre Claus : le book tag de Noël

  • Ce sujet contient 27 réponses, 12 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Lapin rouge, le il y a 2 semaines et 6 jours.
28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #185667
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    Pour rentrer dans l’esprit festif, nous avons préparé un petit « book tag » maison histoire de faire le bilan de nos lectures de l’année (dans l’esprit de ce que @melt527 nous avait par exemple proposé à la mi-année, et qui fleurit sur les réseaux sociaux littéraires 🙂 ). Jeudi 15 à 21h, on se donne rendez-vous en live sur Twitch pour papoter tous ensembles et confronter nos réponses Mais en attendant, voici la super liste que nous vous avez concoctée. Vous avez tout le temps de réfléchir avant le 15 pour venir papoter avec nous comme ça (ou juste nous donner vos réponses sur le forum si vous avez la flemme de suivre le Twitch, ça marche aussi xD )

    Donc sans plus attendre… Quels sont les livres que vous avez lus en 2022 qui méritent de figurer parmi Les Manuscrits de Mestre Claus ?

    • Des guirlandes dans le barral : Le livre le plus choupi de votre année
    • La Mitaine du Roi : Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année
    • Let it (Jon) Snow : Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore.
    • Le Père Frey-Tard : Le livre que vous avez détesté cette année
    • La Reine d’Amour et de Beauté : Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022)
    • Le Roi du (pôle) Nord : Le meilleur personnage de votre année lecture
    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses : L’auteur que vous avez découvert cette année
    • Douce nuit, Longue nuit : Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023
    • Vive(ment) les Vents d’Hiver : Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023
    • Ho Ho Hodor : Votre livre préféré de 2022

    ~~ Always ~~

    #185678
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2626

    Allez, je me lance.

     

    • Le livre le plus choupi de votre année: rien de très choupi, j’ai pas pris le temps de lire les derniers Becky Chambers :-/
    • Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année:  Fils-des-brumes tome 1, de Brandon Sanderson, conseillé par @jon dans le challenge littéraire annuel  (et faut que je lise les 2 suuvants pour valider cet item, d’ailleurs ^^ ). Pas parfait mais très très fun.
    • Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore: Derniers jours d’un monde oublié, de Chris Vuklisevic, que j’ai trouvé étrangement cadencé et bizarrement équilibré, mais de ce que je vois tout le monde aime beaucoup plus que moi
    • Le livre que vous avez détesté cette année: ho y’en a pas mal… Disons Les Abysses, de Rivers Solomon, même lien que ci-dessus si les détails vous intéressent
    • Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022): je passe
    • Le meilleur personnage de votre année lecture: Karmen, dans la BD Karmen, de Guillem March
    • L’auteur que vous avez découvert cette année: ex aqueo, Mariana Enríquez, grâce à son oeuvre horrifique multiprimée Notre part de nuit, et Claire Duvivier, grâce à Un long voyage
    • Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023: je passe, ma pàl est éclatée entre plusieurs lieux pas forcément accessibles actuellement
    • Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023: On a pas le droit à ASOIAF je suppose? Disons Alma tome 3, de Timothée de Fombelle, qui coluera la trilogie, comme ça je pourrais me lancer dans la lecture du tome 2 en sachant que la fin est dispo
    • Votre livre préféré de 2022: le splendide Alma, tome 1 : le vent se lève, de Timothée de Fombelle

     

    Bonus lectures marquantes, en vrac: Texto, Dmitry Glukovsky ; La familia Grande, Camille Kouchner & Le consentement, Vanessa  Springora ; Silbermann (1922), de Jacques de Lacretelle ; Héloïse, ouïlle!, de Jean Teulé [audiolivre lu par Dominique Pinon, qui est génial] ; La saga de bande dessinée Les 5 terres ; la saga de BD Wollodrin, de Lereculey & Chauvel ; la saga de BD Bergères Guerrières, de Garnier & Fléchais

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #185683
    Liloo75
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2918

    Allez, je continue :

    Le livre le plus choupi de votre année : La Princesse Sans Visage, d’Ariel HOLZL.
    Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année : Dans le cycle de la Tour De Garde, Capitale du Sud, de Guillaume CHAMANADJJIAN.
    Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore : Les Chants de Nüying , d’Emilie QUERBALEC. Je n’ai pas accroché. L’ambiance ne me convenait pas, je crois.
    Le livre que vous avez détesté cette année : aucun.
    Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022) : Le Chant des Géant de David BRY, la couverture et les illustrations dans la mise en page des chapitres sont superbes.
    Le meilleur personnage de votre année lecture : Jaime Lannister dans A Sword of Storm. Oui, je relis l’intégrale 3 du Trône de Fer en 2022
    L’auteur que vous avez découvert cette année: David BRY et Aurane VELTEN.
    Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023 : Capitale du Nord, de Claire DUVIVIER.
    Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023 : TWOW !!!
    Votre livre préféré de 2022 : il y en a eu plusieurs…c’est compliqué. Des ombres pour Silence dans les forêts de l’enfer, nouvelle de Brandon SANDERSON.

     

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #185686
    Fitz
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 273
    • Le livre le plus choupi de votre année : En faisant le tour de mes lectures de l’années, je me rend compte que je n’ai vraiment pas lu grand chose qui rentre dans cette catégorie à part peut-être le début du manga Kaguya-Sama, Love is War
    • Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année : C’est très récent (je l’ai fini lundi), donc je suis peut-être biaisé, mais le Roi des Fauves d’Aurélie Wellenstein est une de mes meilleures lectures de cette année et je ne l’aurais jamais lu si il n’avait pas été conseillé sur ce forum (par Yunyuns notamment dans les recommandations de septembre)
    • Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore. : She Who Became the Sun de Shelley Parker-Chan. Dans mes souvenirs, les avis étaient mitigés dans l’Emission des Manuscrits de Mestre Aemon qui lui était consacrée,mais j’avais vraiment beacoup apprécié.
    • Le livre que vous avez détesté cette année : Jessie, de Stephen King, le seul livre que j’ai failli ne pas finir en 2022
    • Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022) : Le Prieuré de l’Oranger de Samantha Shannon. Le livre n’est pas paru en 2022, mais je l’ai acheté en juillet et je l’ai moyennement apprécié, mais la couverture est vraiment magnifique !
    • Le meilleur personnage de votre année lecture : Ran Sairofe du webtoon Kubera,One Last God de Currygom. Déjà un de mes personnages favoris toutes oeuvres confondues lors de ma première lecture, je l’apprécie toujours autant avec ma relecture, tant pour son humanité que pour sa maladresse touchante. Si on s’en tient strictement aux oeuvres que j’ai découvert en 2022, c’est Karsa Orlong du Malazan Book of the Fallen de Steven Erikson. C’est une personnage qui avait très mal commencé pour moi mais je trouve son développement vraiment fascinant et il est une constante source d’amusement et d’émerveillement pour moi quand il apparait dans la série
    • L’auteur que vous avez découvert cette année : il y en a beaucoup, mais si on compte juste des auteurs de livres que j’ai particulièrement appréciés, sans en avoir jamais lu un bouquin ni entendu parler avant, il y a Aurélie Wellenstein (Le Roi des Fauves) et Shelley Parker-Chan (She who became the Sun). Pour les auteurs dont j’avais entendu parler avant 2022 sans jamais avoir lu de livre d’eux (et dont j’ai beaucoup apprécié un de leurs livres), il y a Estelle Faye (Widjigo), Thierry Soulard, aka DNDM (Les Mystères du Trone de Fer), Ian Cameron Esslemont (Return of the Crimson Guard, Orb Sceptre Throne), Jean Philippe Jaworski (Gagner la Guerre), David Weber (Honor Harrigton)
    • Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023 : Difficile de dire exactement quel partie de mon énorme PAL je vais lire en 2023 alors je vais partir sur ma première lecture complète, prévue de longue date (5 ans !) de tout le Royaume des Anciens de Robin Hobb (Les 3 cycles de l’Assassin Royal (déjà lu plusieurs fois à par le dernier cycle, lu 1 fois, les Aventuriers de la Mer (lu 1 fois mais je m’en rappelle à peine),et une première lecture des Cités des Anciens). Sinon , Wax and Wayne 4 : The Lost Metal de Brandon Sanderson m’intéresse énormément aussi dans les livres pas encore lu (faut dire qu’il est sorti en novembre 2022)
    • Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023 : Je ne me lance qu’assez rarement dans des séries en cours de parution, donc c’est probablement les 4 « Secret Project » de Brandon Sanderson. En bonus, mais il n’y a pas de date de parution annoncée, le cinquième tome du Batard de Kosigan de Fabien Cerutti et TWOW évidemment.
    • Votre livre préféré de 2022 : Le tome 6 du Malazan Book of the Fallen : Bonehunters de Steven Erikson (ou Kubera, One Last God de Currygom parmi ce que je relisais)

     

    Autres Lectures à recommander lues en 2022: Globalement, tout le Malazan Book of the Fallen de Steven Erikson, en dehors du tome 6 tous les autres tomes jusqu’au 8 inclus sont aussi excellents (je n’ai pas vraiment d’avis sur le tome 9 et 10, vu que je bloque un peu sur le tome 9, donc je fais une pause de Malazan de quelques mois). Eighty-Six de Asato Asato c’eest très sympa (et disponible en un excellent anime pour ceux qui n’aiment pas les Light Novels. Wild Cards de Georges R.R Martin se laisse bien lire (en tout cas le tome 1). Berserk de Kentaro Miura, même si c’est parfois très graphique pour pas grand chose, est un excellent manga de Dark Fantasy. Enfin, mais pas le moindre, je ne saurais trop recommander Kubera, One Last God, qui est une des mes oeuvres de fiction préférées, et dont je parle ici .

    En bref, une excellente année de lecture !

    #185696
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2626

    L’auteur que vous avez découvert cette année : il y en a beaucoup, mais (…) les auteurs dont j’avais entendu parler avant 2022 sans jamais avoir lu de livre d’eux (et dont j’ai beaucoup apprécié un de leurs livres), il y a (…)  Thierry Soulard, aka DNDM (Les Mystères du Trone de Fer)

    Hoooooooo <3 <3 <3 c’est adorable ça.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #185703
    Fitz
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 273

    L’auteur que vous avez découvert cette année : il y en a beaucoup, mais (…) les auteurs dont j’avais entendu parler avant 2022 sans jamais avoir lu de livre d’eux (et dont j’ai beaucoup apprécié un de leurs livres), il y a (…) Thierry Soulard, aka DNDM (Les Mystères du Trone de Fer)

    Hoooooooo <3 <3 <3 c’est adorable ça.

    De rien, d’habitude les essais je les lis par petite dose (quand j’en lis), mais là, je ne l’ai pratiquement pas lâché du début à la fin ! D’ailleurs, j’ai commencé le tome 2 aujourd’hui !

    #185708
    Liloo75
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2918

    J’ai oublié Blackwater de Michael Mcdowell !

    Il entre dans la catégorie du livre de l’année et de celui qui décore ma bibliothèque (en fait la saga est rangée sur les étagères des toilettes 😃).

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #185718
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4500

    J’ai peu lu, je ne remplis pas toutes les catégories, mais on va faire avec ^^

    • La Mitaine du Roi (Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année) : Long Voyage, de Claire Duvivier
    • Le Père Frey-Tard (Le livre que vous avez détesté cette année) : Le Sang et la Chance, de Hélène P. Mérelle (ça me fait de la peine en plus, l’autrice était vraiment toute choupi… Mais l’histoire est franchement très peu originale, les persos principaux pas attachant pour 2 sous, et ça manque cruellement d’ampleur et d’enjeux :/)
    • La Reine d’Amour et de Beauté (Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022)): Blackwater de Michael McDowell. Je suis en cours de lecture donc je ne le mets pas dans les autres catégories, mais je suis absolument amoureuse du format du livre (plus petit qu’un poche) et de cette si belle couverture embossée et dorée à chaud. Un plaisir pour les yeux, je ne m’en lasse pas.
    • Le Roi du (pôle) Nord (Le meilleur personnage de votre année lecture) : Sansa 😀 qui a bénéficié d’une relecture complète de ses chapitres pour le podcast qui lui est consacré.
    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses (L’auteur que vous avez découvert cette année) : tous ceux de cette liste du coup. Allez, je le rajouter parce que je ne l’ai casé dans aucune autre catégorie et qu’il m’a marqué (en bien) : Alain Ayroles, auteur des Indes Fourbes (une bd)
    • Douce nuit, Longue nuit (Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023) : le cycle de Claire Duvivier et Guillaume Chamanadjian, Capitale du sud et Capitale du nord.
    • Ho Ho Hodor (Votre livre préféré de 2022) : After, d’Aurane Velten, qui m’a complètement transportée.

    D’ailleurs, j’ai commencé le tome 2 aujourd’hui !

    Bonne lecture ^^

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #185747
    Jon
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 440

    Votre livre préféré de 2022 : il y en a eu plusieurs…c’est compliqué. Des ombres pour Silence dans les forêts de l’enfer, nouvelle de Brandon SANDERSON.

    Oh oui j’avais vraiment beaucoup aimé cette nouvelle !
    (Plein de Sanderson partout dans les listes globalement, ça me fait plaisir 😀 )

    Personnellement ma liste prend forme, mais je n’en dirai rien avant le Twitch du 15 😉

    #185782
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 296

    Je me lance également ici, parce que malheureusement, le jeudi 15, je ne pourrais sans doute pas être des vôtres !

    1. Des guirlandes dans le barral : Le livre le plus choupi de votre annéeMinuscule tome 1 de Takuto Kashiki – je n’ai pas apprécié plus que ça ma lecture, mais on ne peut pas nier la choupitude de Hakumei et Mikochi, les protagonistes principales de ce manga.
    2. La Mitaine du Roi : Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette annéeLà où les arbres rencontrent les étoiles de Glendy Vanderah – un roman émouvant que je n’aurai jamais lu s’il n’avait pas été conseillé par une booktubeuse que je suis depuis longtemps.
    3. Let it (Jon) Snow : Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adoreLes annales du Disque-Monde, tome 1 : La huitième couleur de Terry Pratchett – pas détesté, mais tous ceux a qui j’ai dit que je commençais à lire la saga phare de T. Pratchett m’ont dit « Commence direct par le tome 3, les deux premiers sont bof », sauf que moi j’ai kiffé le tome 1, beaucoup aimé le tome 2 et que j’ai abandonné le tome 3 au bout de 50 pages.
    4. Le Père Frey-Tard : Le livre que vous avez détesté cette annéeKafka sur le rivage de Haruki Murakami – qui aurait put se retrouver aussi au-dessus, parce que le nombre de gens qui adoooooore HM est indécent alors que j’ai détesté chacune de mes lectures de cet auteur.
    5. La Reine d’Amour et de Beauté : Le plus joli livre de votre bibliothèque – pas de suspense, la saga Blackwater de Michael McDowell est le plus beau bijou de ma bibliothèque, chaque tome une pierre précieuse brillante.
    6. Le Roi du (pôle) Nord : Le meilleur personnage de votre année lectureRincevent de la saga des Annales du Disque-Monde de T. Pratchett et Nawell du roman Les âmes croisées de Pierre Bottero. Rincevent m’a littéralement fait mourir de rire dans les deux premiers tomes de la saga et Nawell m’a impressionnée par son courage et la façon dont elle a accepté de changer quand elle s’est rendue compte qu’elle partait sur le mauvais chemin.
    7. Je bois du lait de poule, et je sais des choses : L’auteur que vous avez découvert cette annéeTimothé Le Boucher, auteur français de bande dessinée, notamment de Ces jours qui disparaissent, une expérience émotionnelle assez intense.
    8. Douce nuit, Longue nuit : Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023 – Les romans de Becky Chambers, cela fait tellement longtemps qu’on vante autour de moi cette autrice et sa « science-fiction bienveillante », que je flippe de ne pas aimer. Mais Libration et L’espace d’un an sont dans ma PAL physique pour 2023.
    9. Vive(ment) les Vents d’Hiver : Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023 – aucun car je ne suis pas vraiment l’actu des parutions, j’aime aller en librairie et découvrir les nouveautés comme ça.
    10. Ho Ho Hodor : Votre livre préféré de 2022 – ça n’a pas changé depuis juillet Les 7 morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton, ce livre a été l’interrupteur de ma boulimie de livres de cette année, rien ne s’est comparé à lui en termes de ressenti pendant ma lecture ou quand je l’ai terminé. Il m’a accompagné en pensée sous la douche, en faisant les courses, au travail… Si l’expérience avait été moindre, je n’aurais pas eu ce record de 100 livres lu cette année (validé hier Bravo Moi !).

    C’est toujours sympa les book tag, j’adore ! Merci de l’avoir organisé !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 3 semaines par MELT527.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #185821
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3947
    • Des guirlandes dans le barral : Le livre le plus choupi de votre année. Regarde ses lectures de l’année. Cherche un livre choupi. N’a pas lu de livre choupi en 2022. Ne lit que des livres pas choupi.
    • La Mitaine du Roi : Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année. Le Hobbit de J.R.R. Tolkien. Et oui, je ne l’avais encore lu ; j’ai été émerveillée par le texte. À suivre : Le SDA, qui trône dans ma bibliothèque dans sa nouvelle traduction.
    • Let it (Jon) Snow : Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore. Les agents du Dreamland, de Caitlin R. Kiernan. Une nouvelle qui se déroule dans l’univers de Lovecraft, ce que je ne savais pas. Je n’ai pas du tout accroché à cet univers ni à la prose, mais d’autres ont adoré.
    • Le Père Frey-Tard : Le livre que vous avez détesté cette année. Il s’agit d’un abandon, ce qui m’arrive rarement (donc je ne l’ai même pas chroniqué) : l’Intégrale Bankgreen de Thierry Di Rollo. Heureusement que je l’avais emprunté à la bibliothèque, et pas acheté ! Un univers d’une noirceur stupéfiante, des personnages qui tombent comme des soldats à Verdun dès les premières dizaines de pages, aucun espoir en vue… J’avais lu des critiques dithyrambiques car effectivement, le style particulier est évocateur ; mais à mon avis, il ajoute une dose d’incompréhension au bousin car il n’est pas toujours clair. J’ai découvert après coup que beaucoup d’autres lecteurs avaient abandonné, rebutés par l’extrême noirceur et la difficulté du texte. L’auteur a récemment déclaré qu’il s’arrêtait d’écrire car il était déçu par le manque de succès de ses romans : bah, personnellement, je ne lis pas pour avoir envie de me tirer une balle dans la tête à la fin du livre.
    • La Reine d’Amour et de Beauté : Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022). Pas encore dans les mains, mais je l’ai commandé à Papa Noël : l’Ère du Dragon, de GRRM, Garcia Elio et Linda Antonsson. Parce que j’aime les dessins et les peintures. Je veux en avoir plein les mirettes^^
    • Le Roi du (pôle) Nord : Le meilleur personnage de votre année lecture. Je vais choisir Andrea Cort, dont j’ai lu le 3e tome cette année : La Guerre des Marionnettes, d’Adam-Troy Castro. Dans un lointain futur où les humains côtoient d’autres espèces sapientes, Andrea a participé à un génocide à l’âge de huit ans, a vécu sa jeunesse en prison, est devenue procureure pour le Corps Diplomatique des homsaps (les humains) qui en a fait sa propriété en échange de sa « liberté » ; jeune femme un brin asociale mais attachante, et dont le caractère évolue au fil des histoires.
    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses : L’auteur que vous avez découvert cette année. Neal Stephenson, avec Anatèm tome 1 et tome 2 : de la science-fiction de très haute volée, le Umberto Eco du genre !
    • Douce nuit, Longue nuit : Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023. Regarde sa PAL. Pleure. Doit choisir un seul livre. Pleure encore. Allez, admettons 2 ou 3 livres. Impossible. Bon, il faut choisir ? Les deux derniers tomes du cycle de Dune de Frank Herbert, le SDA de Tolkien, Des souris et des Hommes de Steinbeck, et pas mal de sagas de Science-Fiction ou de Fantasy qui dépassent les dix tomes^^.
    • Vive(ment) les Vents d’Hiver : Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023. Ah ah ! sans grande originalité, le seul que j’attends vraiment est TWOW de GRRM. Et immédiatement après, ADOS, siouplait. Je détesterais que GOT soit la seule fin de la saga.
    • Ho Ho Hodor : Votre livre préféré de 2022. Les Flibustiers de la mer chimique, de Marguerite Imbert : un post-apo foutraque et déjanté qui m’a offert un incroyable plaisir de lecture ! Les personnages, l’ambiance, la plume de l’auteure : un Mad Max revu par les Monty Python. C’est mon coup de cœur de l’année, que je conseille à tous ceux que je rencontre^^ Pour vous en convaincre, frères et sœurs de la Garde, voici un extrait : « Au moins deux rois ont été tués par des sangliers, Philippe IV le Bel et Robert Barathéon ».
    #185825
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 313

    Des souris et des Hommes de Steinbeck

    Si cela peut te motiver à le lire je peux te recommander la version illustrée par Rebecca Dautremer qui est juste magnifique. Le texte est intégral et accompagné d’illustrations vraiment très belles (pour un texte vraiment très beau). Ce fut un énorme coup de cœur de 2021 pour moi.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #185828
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3947

    Des souris et des Hommes de Steinbeck

    Si cela peut te motiver à le lire je peux te recommander la version illustrée par Rebecca Dautremer qui est juste magnifique. Le texte est intégral et accompagné d’illustrations vraiment très belles (pour un texte vraiment très beau). Ce fut un énorme coup de cœur de 2021 pour moi.

    Ah merci, je vais regarder ça 😉

    #185990
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    Le twitch est ce soir pour venir papoter en live !
    On vous a préparé de charmants visuels si vous voulez répondre au tag en image :
    https://www.instagram.com/p/CmLgYYWKJIy/?igshid=YmMyMTA2M2Y=

    ~~ Always ~~

    #186046
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    Et le replay du live est en ligne !

    Les livres cités sont dans la description de la vidéo pour les curieux 😉

    ~~ Always ~~

    #186722
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 764
    • Le livre le plus choupi de votre année : choupi mais tragique… une histoire d’amour en Grèce lors de la guerre. Gioconda. J’ai pleuré T_T (mais j’en recommande fortement la lecture)
    • Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année : un prof m’a conseillé Nus, féroces et anthropophages d’un certain Hans Staden, et c’était délicieux à lire : un Allemand du XVIe siècle raconte ses déboires, comment il s’est retrouvé prisonnier de cannibales du Brésil (histoire vraie!!) et ses péripéties pour y réchapper. 
    • Le livre du non-consensus : j’ai cherché mais pas vraiment d’idée.
    • Le livre que vous avez détesté cette année : pareil.
    • Le plus joli livre de votre bibliothèque : la couverture bleue de Dessiner encore de Coco ! <3
    • Le meilleur personnage de votre année lecture : Coleman Silk du roman La Tache de Philip Roth, un universitaire accusé de racisme qui cache bien des secrets. Lecture qui m’a beaucoup marqué.
    • L’auteur que vous avez découvert cette année : Anna Langfus, prix Goncourt 1962, a écrit Le Sel et le Soufre sur sa survie en tant que juive en Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale. Le récit est âpre, dur, extraordinaire et… complètement oublié. Trop injuste.
    • Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023 : On m’a offert le Journal de Virginia Woolf. C’est une véritable brique, mais ça a l’air d’être tellement savoureux.
    • Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023 : J’ai entendu dire que Cornelia Funke, l’autrice de la trilogie de littérature jeunesse Cœur d’encre allait sortir une « suite » en 2023. Je suis curieuse.
    • Votre livre préféré de 2022 : le Satiricon de Pétrone, un « roman » antique sur la vie nawak de jeunes romains décadents. J’ai adoré.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #186723
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2626

    Le meilleur personnage de votre année lecture : Coleman Silk du roman La Tache de Philip Roth, un universitaire accusé de racisme qui cache bien des secrets. Lecture qui m’a beaucoup marqué.

    Ha il est dans mes abandons de cette année ce livre (j’ai dû lire 100 pages, peut-être?). Faudra que je lui donne une autre chance un jour?

    Plein de livres qui font envie dans ta liste, sinon.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #186735
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 764

    J’avais un devoir à rendre sur ce bouquin, donc j’ai dû me concentrer dessus ahah. Je dirais qu’effectivement, c’est pas forcément le roman du siècle du point de vue de l’écriture ; mais l’idée d’un narrateur qui apprend seulement a posteriori des « secrets » sur un ami et qui essaie de reconstituer le parcours d’un homme qu’il réalise n’avoir pas connu si bien que ça, j’ai trouvé ça intéressant. Le fait de brosser le portrait de Coleman Silk « de biais ».

    please mind the gap between your brain and the platform

    #186738
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3585

    A mon tour pour mes lectures de 2022, mais sans suivre les rubriques du book tag, parce que.

    On va commencer par la fiction, sans ordre de préférence.

    • « Le Rivage des Syrtes » de Julien GRACQ (1951). Un classique, mon 1er livre de Gracq : dans un pays imaginaire (qui ressemble à une Venise qui aurait gardé ses possessions en Vénétie), à une époque indéterminée (plutôt XIXème siècle), un jeune noble va prendre un poste d’officier dans un petit avant-poste maritime, à la frontière avec l’ennemi séculaire, sur le rivage des Syrtes. Dit comme cela, ça ressemble au « Désert des Tartares » (que je n’ai pas lu), mais c’est plus ramassé dans le temps (quelques mois, à peine une année). C’est mystérieux, onirique, il ne se passe pas grand-chose, mais l’atmosphère se fait de plus en plus oppressante, et il y a une belle accélération à la fin, laissant une impression de fatalité tragique. Les personnages sont complexes, notamment celui de Vanessa Aldobrandi. JAWORSKI évoque dans un des textes de ses « miscellanées » (une autre de mes lectures de l’année) le potentiel de fantasy de l’écriture de Gracq, et ce roman m’en semble une belle illustration.
    • L’année dernière, j’avais fait part de mon souhait de lire d’autres livres de Jack LONDON. voilà qui est fait. De manière générale, je trouve qu’il insiste un peu trop sur sa thèse favorite, à savoir que seul le contact avec la Nature, dans ce qu’elle a de plus rude, révèle les réelles potentialités de chacun. C’est en se confrontant aux éléments et la dure lutte pour la vie que chaque individu peut se réaliser et accomplir des exploits dont il se serait cru incapable. Cette thèse (qui n’est pas sans rappeler les convictions de Howard, l’auteur de Conan), bien que discutable, n’est pas inintéressante, mais elle n’est pas toujours très subtilement amenée, surtout dans « Le Loup des mers » (1904, trad. P. Gruyer et L. Postif) : par un concours de circonstances, un jeune citadin se retrouve involontairement embarqué sur un navire chasseur de phoques, commandé par un redoutable marin d’une intelligence et d’une vigueur exceptionnelle, mais qui prend plaisir à tourmenter son équipage et à le mener vers l’enfer. S’ensuivent des mois d’aventures maritimes souvent trépidantes, mais un peu gâchées par les longues tirades philosophiques de certains personnages, et par une thèse un peu trop systématiquement assenée (même si le propos d’ensemble est plus complexe).
    • C’est plus subtil dans « L’Appel de la forêt » (1903, trad. M. Amfreville et A. Cazé), proche du précédent dans sa construction : un grand chien domestique est arraché à sa douce vie de chien de compagnie pour être projeté comme chien de traineau en Alaska. On retrouve la même thématique, mais London excelle dans la description de la rude vie des trappeurs, et la nature animale de son personnage principale nous épargne les verbiages parfois assommant du « Loup ». C’est beau, émouvant, tragique, très impressionnant.
    • Enfin, « Construire un feu » (1902, trad. P. Gruyer et L. Postif, rév. F. Klein) est un recueil de nouvelles qui prennent également place dans le Grand Nord. On y retrouve ce qui fait l’attrait de « L’Appel », avec évidemment moins de profondeur, mais plus de variété. La nouvelle éponyme est particulièrement terrifiante : comment allumer un feu pour sauver sa vie quand on a les doigts tellement gelés qu’ils ne parviennent plus à saisir une boîte d’allumettes ? A lire par temps de canicule.
    • « L’Arcane des épées » intégrale 1, Tad WILLIAMS (1988, trad. J. Collin). J’en ai déjà parlé ici et .
    • « La Nuit des béguines », Alice KINER (2017). Un roman historique ayant pour cadre le grand béguinage royal de Paris, à la fin du règne de Philippe le Bel. Les béguines sont des femmes vivant en communauté, mais sans appartenir à un ordre religieux. Évidemment on les voit en butte à la méfiance de l’Église et de l’Université. On suit le destin de quelques-unes d’entre elles, avec une intrigue politico-religieuse qui n’est pas sans rappeler parfois « Le Nom de la rose » (notamment concernant un livre au contenu peut-être hérétique). Un très bon roman, avec des personnages bien dessinés, et une intrigue parfois un peu languissante, mais qui nous fait découvrir ces étonnantes béguines.
    • « Le Montespan », Jean TEULE (2008). Ce court roman raconte la vie du mari de la célèbre maîtresse de Louis XIV, qui, loin de tirer profit de son royal cocufiage, eut le culot de ne pas s’y résigner et de vouloir défier la puissance royale, alors à son apogée. Le problème, c’est que l’intrigue n’évolue guère au-delà de cette situation de départ. Malgré la brièveté du livre, je me suis un peu ennuyé. En plus, à part le protagoniste principal, les autres personnages ne sont qu’esquissés (notamment sa femme, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’est pas mise à son avantage). Bref, plutôt bof.
    • « Latium » (2016) et « La Nuit du faune » (2021), Romain LUCAZEAU : voir le topic dédié.
    • « La Garde blanche » (1929, trad. C. Ligny), Mikhaïl BOULGAKOV. C’est le premier roman de l’auteur ukraino-russe (oui, il fut un temps où on pouvait être les deux). Dans la Kiev de 1918-1922, la famille Tourbine est prise dans les remous violents de l’histoire : les Allemands s’en vont, les Rouges et les Blancs s’affrontent, les nationalistes tentent d’imposer leur idée d’une Ukraine indépendante, … Lâchetés, cruautés, mais aussi héroïsme, amour, et simplement les petits soucis de la vie quotidienne, même dans une ville en proie aux combats de rues. Intéressant, et parfois très émouvant.
    • « Le Maître et Marguerite », toujours de Boulgakov (1940, trad. A. Markowicz et F. Morvan) est carrément un chef-d’œuvre. Autant j’avais été déçu l’année dernière par « Vie et destin », de Grossman, autant là j’ai été conquis. D’abord, un roman qui a inspiré Sympathy for the Devil est forcément intéressant. Dès les premières pages, on assiste à la réjouissante rencontre d’un notable du monde des lettres dans le Moscou des années 30 avec un singulier mage étranger, élégant, sarcastique et cynique. On verra dans la suite du livre les institutions littéraires, policières et politiques moscovites vaciller sous les coups de boutoir du mage et de ses compagnons, dans des scènes où la frénésie de destruction atteint des dimensions réjouissantes. Mais le roman entremêle à cette trame une magnifique histoire d’amour, donnant le premier rôle à Marguerite, prête à vendre son âme au diable pour sauver son amoureux. Et enfin, on peut lire de larges extraits du roman du Maître, consacré à Ponce Pilate et à la crucifixion du Christ. C’est très souvent drôle, très féroce, parfois émouvant. Pas étonnant que la censure soviétique ne l’ait jamais laissé paraître.
    • « Les Vingt Journées de Turin », Giorgio DE MARIA (1977, trad. A. Calaprice). Court et étrange roman, paru en Italie en 1977 (en plein dans les années de plomb) et passé alors inaperçu, traduit en anglais en 1997, avec un gros succès aux USA, d’où sa reparution et sa traduction en français aujourd’hui. Un féru d’histoire décide d’enquêter sur une série de meurtres mystérieux survenus à Turin dix ans plus tôt. Un court roman baignant dans une atmosphère à la fois horrifique et cotonneuse, où la résolution de l’énigme compte moins que ce que l’enquête révèle des habitants de cette ville que certains considèrent comme un haut lieu de l’occultisme. Et une curieuse prémonition des réseaux sociaux, figurés par une bibliothèque où les habitants sont incités à venir déposer leurs journaux intimes.
    • « Le Jardin des Finzi-Contini », Giorgio BASSANI (1962, trad. M. Arnaud). Dans les années 30, et jusqu’en 1942, à Ferrare, la relation compliquée entre un jeune homme de la moyenne bourgeoisie et la fille d’une très riche famille, tous deux juifs. On sait dès le début du livre qu’une bonne partie des protagonistes ont été victimes de l’extermination nazie dans les camps, et ce destin jette une lumière tragique sur toute leur existence. C’est très beau, mélancolique, parfois déchirant, un grand texte sensible sur les premières amours. J’ai vu ensuite le film homonyme qui en a été tiré par De Sica, qui est également un chef-d’œuvre, même s’il n’est pas totalement fidèle au livre.
    • « Au Plaisir de Dieu », Jean d’ORMESSON (1974). Je crois que c’est mon premier livre de cet auteur. J’avais vu l’adaptation qui en avait été tiré en feuilleton télé il y a bien longtemps (le Downton Abbey de l’époque). C’est l’histoire de la décadence de la prestigieuse et aristocrate famille des Plessis-Vaudreuil tout au long du XXème siècle (le livre débute en 1905 et s’achève dans les années 70. C’est bien écrit, et les vies des différents rejetons de la famille permettent d’explorer les grands soubresauts de l’époque, qui n’en a pas manqué, de la séparation des Églises et de l’État à Mai 68. La fin est évidemment plutôt déprimante, surtout que l’auteur a eu la main un peu lourde sur le destin de la plupart des derniers Plessis-Vaudreuil.
    • « Le Mage du Kremlin », Giulio DA EMPOLI (2022), le roman qui a manqué d’un cheveu le Goncourt (il a quand même eu le grand prix de l’Académie française). Le narrateur est amené à rencontrer un ancien conseiller de Poutine, l’énigmatique Vadim Baranov, qui va lui raconter sa vie, le chaos qu’était la Russie sous Poutine, et comment il en est venu à conseiller Poutine, en particulier dans le domaine des médias et de la culture. C’est très instructif, l’auteur est manifestement bien renseigné. Sur le plan strictement littéraire, l’écriture est fluide et le style précis et vivant. Deux bémols : l’intrigue sentimentale qui se greffe par-dessus les péripéties politiques est un peu artificielle, et le narrateur finit par montrer une certaine fascination malsaine pour le nouveau tsar, qu’il dépeint presque parfois comme un être supérieurement intelligent.
    • “Nicolas Eymerich, inquisitore” (1994), “Le catene di Eymerich” (1995) et “Il corpo e il sangue di Eymerich” (1996), Valerio EVANGELISTI. Lus en italien pour entretenir mon niveau dans cette langue (c’est pas gagné). Je croyais que c’était des romans historiques, mais en fait il y a aussi des aspects SF et fantastiques. Nicolas Eymerich est un inquisiteur du XIVème siècle (qui a vraiment existé), qui va combattre les ennemis de la Foi (sectes hérétiques, anciens cultes renaissants et autres sorciers) avec une froide détermination. Le personnage principal est évidemment fort antipathique, mais c’est justement un des intérêts de cette œuvre que de nous mettre dans la tête de celui qui est plutôt en général le grand méchant. Eymerich est certes un fanatique capable d’une grande cruauté, mais ce n’est pas un sadique. En outre, il est affecté d’une incapacité pathologique au contact physique avec autrui, accompagné d’une répulsion irrépressible pour la saleté, qui le place parfois dans des situations délicates. Et ses enquêtes mettent en valeur ses capacités de déduction et ses ruses face à ses interlocuteurs (bon, c’est pas non plus Guillaume de Baskerville). Enfin, ces adversaires ne sont pas toujours des anges non plus, ce qui rééquilibre la vision du lecteur. A cette intrigue principale se greffent d’autres trames narratives, principalement dans une version de plus en plus uchronique de notre époque, où les complots de l’extrême droite nazie et raciste provoquent crimes et catastrophes en série. J’aime bien la trame historique, et le défi que représente le fait d’intéresser le lecteur à des enquêtes qu’on souhaite souvent voir échouer, vu les conséquences pour les victimes/coupables. Mais il y a parfois quelques outrances, voire incohérences qui me sortent du récit (mais qui sont peut-être dues à ma connaissance imparfaite de la langue). Je suis moins convaincu par les trames secondaires.

    En bilan, deux authentiques chefs d’œuvre (« Le Maître et Marguerite » et « Le Jardin des Finzi-Contini »), la découverte d’un jeune auteur impressionnant (Lucazeau), et pas mal de belles lectures.

    Voilà, à suivre un de ces jours pour mes lectures 2022 de non-fiction.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #186792
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    Du coup, je prends quand même le temps de faire par écrit mon bilan lecture de l’année ^^ Mes réponses au tag (qui ne surprendront bien sûr aucun de ceux qui ont vu le booktag en vidéo ^^) :

    • Des guirlandes dans le barral : Steam Sailors, tome 1 : L’Héliotrope, d’E.S. Green. Une histoire de pirates dans le ciel, à l’univers qui rappelle un peu Miyazaki. J’ai des réserves sur certains trucs, mais, plus jeune, j’aurais complètement adoré le bouquin, et il est très très choupi.
    • La Mitaine du Roi : Les Maîtres Enlumineurs, de Robert Jackson Bennett que m’avait conseillé @dndm
    • Let it (Jon) Snow : Gros avis non consensuel sur le premier tome de Mistborn, de Sanderson, que j’ai trouvé prodigieusement décevant en terme de style, le vocabulaire d’un enfant américain de 10 ans et les répétitions constantes ont sérieusement fait baisser mon plaisir de lecture.
    • Le Père Frey-Tard : The Spanish love deception, une romance vraiment très très mauvaise
    • La Reine d’Amour et de Beauté : Babel de R.F. Kuang
    • Le Roi du (pôle) Nord : Tristabelle et Dolorine, des Sœurs Carmines, d’Ariel Holzl
    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses : Ariel Holzl
    • Douce nuit, Longue nuit : Le Chant des Géants de David Bry
    • Vive(ment) les Vents d’Hiver : La conclusion de la saga de la Tour de Garde de Guillaume Chamanadjian et Claire Duvivier
    • Ho Ho Hodor : Derniers jours d’un monde oublié, de Chris Vuklisevic

     
    Avec 77 livres lus, dont 52 romans, ça a été une bonne année de lecture. Au rang des mentions honorables que je n’ai pas déjà citées, il y a aussi Analog virtuel de Lavanya Lakshminarayan, une dystopie très originale par son format, Symphonie atomique d’Etienne Cunge, dont certaines scènes me restent encore en tête, Les grandes oubliées : Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes de Titiou Lecoq, d’utilité publique, le final de la saga de la Faucheuse de Neal Shusterman qui est dans le très haut du panier Young Adult, Vinland Saga de Makoto Yukimura que je découvre progressivement et qui me plaît beaucoup, moi qui avait décroché des mangas, et quelques tomes de The Expanse, de James S. A. Corey, que je lis à un petit rythme et que j’apprécie toujours.

    ~~ Always ~~

    #186810
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 998

    Moi aussi je vais noter ici les réponses que j’ai faites pendant le podcast :

    • Des guirlandes dans le barral : Le livre le plus choupi de votre année

    Heartstopper – Tome 3 (et tome 4) de Alice Oseman
    Les deux premiers tomes étaient très mignons, ce troisième est encore meilleur avec un voyage à Paris qui réussit à faire avancer les personnages et à apporter de nouvelles problématiques qui sont très joliment traitées.

    • La Mitaine du Roi : Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année

    Les enfants du passé de Luce Basseterre, recommandé par Pifou.
    J’en ai déjà parlé par ici.

    • Let it (Jon) Snow : Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore.

    Que passe l’hiver, de David Bry, dont j’ai parlé ici.

    • Le Père Frey-Tard : Le livre que vous avez détesté cette année

    Les Reines de Emmanuelle Pirotte, qui m’a laissé complètement au bord du chemin et qui est le seul livre que j’ai abandonné de l’année.

    • La Reine d’Amour et de Beauté : Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022)

    Extincta de Victor Dixen. Surement pas ma meilleure lecture de l’année mais le livre est super beau, avec une couverture en relief, une bougie qui diminue au fur et à mesure des chapitres et des pages numérotées avec le nom d’espèces disparues.

    • Le Roi du (pôle) Nord : Le meilleur personnage de votre année lecture

    Kazan dans Yardam de Aurélie Wellenstein. Un personnage pas très sympathique mais qui m’a beaucoup touchée.
    J’ai parlé du livre ici.

    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses : L’auteur que vous avez découvert cette année

    Ariel Holzl

    • Douce nuit, Longue nuit : Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023

    Aliss de Patrick Senecal que Schrodi m’a prêté mais que je n’arrive pas à commencer parce que je veux pas l’abimer dans le bus. Vivement mes vacances.

    • Vive(ment) les Vents d’Hiver : Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023

    Le tome 2 de Education meurtrière de Naomi Novik parce que j’ai beaucoup aimé le premier tome.

    • Ho Ho Hodor : Votre livre préféré de 2022

    Le soldat désaccordé de Gilles Marchand, dont j’ai parlé ici.

    Et mention particulière à Un long voyage de Claire Duvivier, Trois lucioles de Guillaume Chamanadjan, Cemetery Boys d’Aiden Thomas et L’insaisissable logique de ma vie de Benjamin Alire Saenz.

    125 livres, dont 38 tomes de mangas, 7 bandes dessinées et 5 comics, c’était une excellente année.

    Arys du Rouvre 💜

    #186816
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 313

    Bon et bien à mon tour !

    • Des guirlandes dans le barral : Le livre le plus choupi de votre année

    Les soeurs carmines d’Ariel Holzl ! Bon okay c’est un choupi assez creepy mais choupi quand même, je trouve

    • La Mitaine du Roi : Le meilleur conseil lecture que vous avez reçu cette année

    Honnêtement je pourrai en mettre beaucoup ici mais mentions spéciales à After d’Auriane Velten et Un long voyage de Claire Duvivier.

    • Let it (Jon) Snow : Le livre du non-consensus – Le livre que vous avez adoré et que tout le monde déteste ou vice versa, le livre que vous n’avez pas aimé et que tout le monde adore.

    Phobos de Victor Dixen que j’ai vraiment pas beaucoup aimé ou bien Je suis fille de rage et Boudicca de Jean-Laurent del Socorro (j’ai pas détesté mais clairement je laisse ma place pour le fan club)

    • Le Père Frey-Tard : Le livre que vous avez détesté cette année

    Serotonine de Michel Houellebecq et Crash de James Graham Ballard (qui a été adapté au cinéma par Cronenberg). Pour les deux : aucun intérêt et écœurant

    • La Reine d’Amour et de Beauté : Le plus joli livre de votre bibliothèque (lu en 2022 ou acheté en 2022)

    Un coffret deux volumes d’A la recherche du temps perdu de Marcel Proust par La Pléiade. Un bijou

    • Le Roi du (pôle) Nord : Le meilleur personnage de votre année lecture

    Bengale, dans Mers Mortes d’Aurélie Wellenstein. J’ai déjà pas mal parlé du fait que j’aimais vraiment beaucoup cette autrice, cela vient notamment du fait que j’aime beaucoup ses personnages masculins et leurs relations entre eux. Bengale en fait partie, c’est un capitaine pirate assez effrayant au départ et l’on va petit à petit apprendre à le découvrir, et il m’a beaucoup plu.

    • Je bois du lait de poule, et je sais des choses : L’auteur que vous avez découvert cette année

    AURELIE WELLENSTEIN

    • Douce nuit, Longue nuit : Le livre de votre pile à lire que vous avez le plus hâte de lire en 2023

    Brandon Sanderson, à force d’en entendre parler je suis totalement hypé par cet auteur et j’ai hâte de le lire, en commançant par Mistborn.

    • Vive(ment) les Vents d’Hiver : Le livre dont vous attendez le plus la parution pour 2023

    Le t2 de la nouvelle trilogie de Pierre Lemaitre, sur les Trentes Glorieuses cette fois (la première trilogie c’était celles des Enfants du désastre : Au revoir là-haut; Couleurs de l’incendie; Miroir de nos peines), le premier tome s’appelle Le Grand Monde et c’était superbe, une fresque familiale, de l’humour, de l’aventure, de l’émotion, j’ai très hâte de lire la suite, qui s’appelle Le silence et la colère et ça sort le 10 janvier.

    • Ho Ho Hodor : Votre livre préféré de 2022

    Bon c’était mission impossible cette catégorie, mais pour un peu de diversité dans mes réponses j’ai choisi Hell.com de Patrick Sénécal, un roman noir lu l’été dernier qui m’a énormément plu. Patrick Sénécal est un écrivain d’horreur et de romans noirs que j’aime beaucoup et dans Hell.com il raconte la descente aux enfers d’un père célibataire, riche et pas vraiment moral, et de son jeune fils adolescent lorsque le père va découvrir Hell.com, un service du darkweb réservé aux ultra-riches et qui leur permet de faire exactement TOUT ce qu’ils veulent. Et cela va aller très loin.

    J’ai (encore) beaucoup lu cette année , 221 lectures dont 42 BD / comics et 35 mangas. Merci à la bibli d’en financer une partie sinon je ne m’en sortirai pas !

    Aliss de Patrick Senecal que Schrodi m’a prêté mais que je n’arrive pas à commencer parce que je veux pas l’abimer dans le bus. Vivement mes vacances.

    Je suis très curieux de savoir si cela te plaira!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 1 jour par Schrö-dinger.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #186861
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 296

    Merci à la bibli d’en financer une partie sinon je ne m’en sortirai pas !

    même chose pour moi, c’est un loisirs de riche la lecture !

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #186862
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    même chose pour moi, c’est un loisirs de riche la lecture !

    Ahaha clairement ! Moi aussi je remercie ma médiathèque ! Heureusement qu’elle est là ! Entre ça et les réceptions des masses critiques Babelio, 70% de mes lectures sont concernées (oui j’ai compté xD)

    ~~ Always ~~

    #186863
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 296

    masses critiques Babelio

    Ah, je suis jalouse, j’ai fait 5 fois la demande et je n’ai été sélectionnée qu’une fois (en plus, j’ai acheté les livres après quand la réponse était négative – donc bénéfice zéro)

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #186864
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7093

    Ah, je suis jalouse, j’ai fait 5 fois la demande et je n’ai été sélectionnée qu’une fois

    Ca m’a pris pas mal d’essais aussi, et je suis pas sélectionnée à chaque fois, je te rassure La médiathèque reste ma source principale ^^

    ~~ Always ~~

    #186865
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 296

    je suis pas sélectionnée à chaque fois

    Prochain essai demain !

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #186866
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3585

    c’est un loisirs de riche la lecture !

    Si on parle de loisir tout court, c’est vrai qu’on peut toujours en trouver des moins chers (marcher, courir, jouer aux cartes [sans mises d’argent !]), …). Mais si on restreint aux loisirs culturels, la lecture me semble un des moins onéreux : on peut se procurer en poche plein d’heures d’évasion pour quelques euros. La musique, le ciné, le théâtre, les expos, tout le reste est plus cher, sauf quelques oasis de gratuité (les séries du service public notamment).

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.