Épisode 59 - La Bataille des bâtards

De La Garde de Nuit
Révision datée du 14 août 2020 à 19:28 par DJcoins (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
La Bataille des bâtards
Informations
V.O. Battle of the Bastards
Réalisation Miguel Sapochnik
Scénario David Benioff et D. B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 19 juin 2016
Audiences 7.66 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 6
Personne Les vents de l'hiver

La Bataille des bâtards[N 1] est le neuvième épisode de la sixième saison de la série télévisée Game of Thrones. Il s'agit du cinquante-neuvième épisode de la série télévisée.

Synopsis[modifier]

Meereen est en proie aux assauts de la flotte esclavagiste, qui la bombarde de projectiles enflammés. Daenerys Targaryen et Tyrion Lannister contemplent ces destructions du haut de la Grande Pyramide. Daenerys envisage de massacrer tous les assaillants, mais Tyrion parvient à la persuader de recourir aux négociations. Daenerys, Tyrion, Missandei et Ver Gris commencent donc des pourparlers avec les ambassadeurs des esclavagistes, Razdal mo Eraz de Yunkaï, Yezzan zo Qaggaz[D 1] pour Astapor, et un envoyé de Volantis[D 2]. Ces derniers, sûrs d'eux, exigent le retour en esclavage de tous les affranchis (y compris les Immaculés et Missandei) et la mort des dragons. Daenerys leur réplique que c'est à eux de se rendre, sous peine d'un sort plus terrible. Surgit alors Drogon, sur le dos duquel elle bondit, avant que le dragon ne s'envole, bientôt rejoint par Rhaegal et Viserion, qui se sont frayés un chemin hors de la pyramide[D 3]. Tous trois incendient quelques navires esclavagistes. Arrivent alors les Dothrakis menés par Daario Naharis, qui tombent sur les Fils de la Harpie occupés à massacrer des affranchis devant les portes de la ville[D 4]. Les soldats-esclaves abandonnent alors leurs maîtres, et Tyrion explique aux trois ambassadeurs médusés que l'un d'entre eux doit mourir. Aussitôt, le Volantain et le Yunkaïi désignent Yezzan, car il est d'origine humble. Celui-ci s'agenouille, suppliant qu'on l'épargne. Ver Gris égorge alors les deux autres d'un seul coup, et Tyrion laisse partir Yezzan pour qu'il puisse raconter aux autres esclavagistes ce qu'il a vu.

Au Nord, non loin de Winterfell, Jon Snow et Sansa Stark, accompagnés de Davos Mervault, de Tormund et de Lyanna Mormont rencontrent Ramsay Bolton, Harald Karstark et P'tit-Jon Omble pour parlementer. Ramsay promet de pardonner aux rebelles, y compris à Jon, si son épouse lui est rendu et si tous ploient le genou devant lui. Jon refuse, et le défie en combat singulier, ce que Ramsay rejette, préférant la bataille, où il a la supériorité numérique. Il déclare détenir Rickon Stark, et P'tit-Jon exhibe pour preuve la tête de Broussaille. Avant de s’éloigner, Sansa lui lance : « Demain soir, vous serez mort, lord Bolton ».

Au crépuscule, le conseil de guerre de Jon discute des plans d’attaque afin d'éviter un encerclement ou une prise en tenaille. Une fois seule avec son frère, Sansa lui reproche de sous-estimer leur adversaire, mais Jon rétorque qu’il a affronté des êtres pires que Ramsay au-delà du Mur et qu’il doit libérer Rickon. Sansa réplique que leur frère est de toute façon condamné, car, en tant qu’héritier de Winterfell, il représente une trop grande menace pour Ramsay. Elle regrette que Jon n'ait pas pris le temps de rechercher davantage d'alliés, mais Jon estime qu'ils doivent faire avec ce qu'ils ont.

Dehors, Davos échange quelques mots avec Tormund, puis, sachant qu'il ne dormira pas, passe la nuit à marcher. À l'aube, non loin du camp, il trouve les restes d'un bûcher, et met la main sur le petit cerf en bois qu'il avait offert à Shôren Baratheon avant de la quitter[1]. Horrifié, il réalise le sort qui a été réservé à la jeune princesse.

Pendant ce temps, Jon rend visite à Mélisandre sous sa tente et lui demande de ne pas le ramener à la vie si jamais il meurt au combat. La femme rouge lui répond qu’elle n’a aucun pouvoir, si ce n’est celui d’obéir au Maître de la Lumière.

À Meereen, Daenerys et Tyrion reçoivent dans la salle d’audience de la Grande Pyramide Theon et Yara Greyjoy, dont la flotte vient d'arriver[D 5]. Ces derniers proposent leurs navires et leurs hommes à Daenerys, en échange de son soutien contre leur oncle Euron, dont ils précisent qu'il a l'intention de venir épouser la Mère des Dragons. Tyrion est réticent, car il reproche à Theon ses crimes commis à Winterfell, mais Yara rétorque qu’il les a payés suffisamment cher. Daenerys accepte de donner les îles de Fer à Yara à condition qu'elle la reconnaisse comme reine des Sept Couronnes et qu'elle cesse les pillages. Pour sceller le pacte, les deux femmes se serrent la main et croisent le coude.

Dans le Nord, c'est l'aube. Sur le champ de bataille, les deux armées se font face. Ramsay s'avance devant ses troupes, Rickon Stark attaché à son cheval par une corde. Ramsay tranche ses liens et lui ordonne de courir vers son frère, puis, alors que le jeune Stark s'exécute, il décoche des flèches qui se fichent dans le sol à côté de Rickon fuyant. Prenant conscience du danger, Jon s'élance à cheval pour secourir son jeune frère, mais alors qu'ils se rejoignent, Rickon est touché par la dernière flèche et meurt sur le coup. Enragé, Jon se précipite seul vers l'armée Bolton. Les archers de Ramsay tuent sa monture sous lui, et sa cavalerie charge. Davos ordonne alors à ses propres cavaliers de se porter au secours de Jon, puis l'ensemble de l'armée se précipite. Dans la mêlée confuse, Jon combat furieusement, tandis que Ramsay, resté à l'arrière, ordonne à ses archers de tirer sans cesse, même si ces flèches peuvent toucher ses propres soldats.

Ces tirs créent progressivement un amas de cadavres, gênant les mouvements des combattants. Ramsay envoie alors ses piquiers, formés en phalange, qui encerclent les restes de l'armée Stark et les repoussent peu à peu, réduisant l'espace. Le géant Wun Wun parvient à en tuer plusieurs, mais il ne peut briser le cercle. Bousculé, submergé par ses hommes pressés de toute part, manque d'être étouffé. Alors que tout semble perdu, on entend au loin le son d’un cor. C'est le signal de l'arrivée des chevaliers du Val d'Arryn, menés par Petyr Baelish et Sansa. Sous les yeux incrédules de Ramsay, les cavaliers se ruent sur les arrières de sa phalange et brisent l’encerclement. Dans la confusion, Tormund abat P'tit-Jon Omble.

Espérant pouvoir se retrancher dans la forteresse, Ramsay fuit vers Winterfell avec seulement une poignée de soldats. Mais Wun Wun défonce les portes de l'enceinte avant de succomber, percé de nombreuses flèches. L'armée de Jon investit la place, et Jon, arrivé à son tour, bloque plusieurs flèches de Ramsay grâce à un bouclier, puis se rue sur son adversaire qu'il roue de coups, jusqu'à ce qu'il croise le regard de Sansa.

La bataille prend fin, et la bannière des Stark est à nouveau suspendue aux murs de Winterfell. Jon ordonne que Rickon soit inhumé dans la crypte, auprès de son père[D 6]. Au soir, Sansa se rend au chenil où Ramsay, encore ensanglanté, est lié à une chaise. Il tente de la narguer, mais elle lui déclare que son nom, ses actes, sa maison et son souvenir vont disparaître avec lui. La meute de Ramsay, qu'il tenait affamée depuis une semaine, sort alors de sa cage et s'approche de lui. Il tente de leur ordonner de s'éloigner, mais, après une brève hésitation, les bêtes se ruent sur lui et le mettent en pièces. Sansa les regarde sans broncher, puis s’éloigne, affichant un léger sourire.

Récompenses[modifier]

Aux Emmy Awards 2016, cet épisode a été nominé dans 32 catégories, et a remporté 19 récompenses, dont celles de la meilleure réalisation pour Miguel Sapochnik et du meilleur scénario pour David Benioff et D. B. Weiss[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. « La Bataille des bâtards » désigne la bataille opposant l'armée de Ramsay Bolton et celle de Jon Snow, tous deux étant des bâtards (bien que Ramsay a été légitimé).

Références[modifier]

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone attention.png Seules les intrigues n'ayant pas encore dépassé temporellement leur équivalent dans les romans font l'objet d'annotations.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 6) et les romans.
  1. Dans les livres, Yezzan zo Qaggaz ne mène pas de mission diplomatique.
  2. Dans les romans, Volantis a bien rallié la coalition contre Meereen, mais ses troupes n'ont pas encore rejoint le siège.
  3. Dans les livres, les deux dragons sont libérés accidentellement.
  4. Dans les romans, les Fils de la Harpie n'agissent jamais au grand jour.
  5. Dans les livres, la flotte fer-née qui arrive en vue de Meereen est menée par Victarion Greyjoy (personnage absent de la série), frère d'Euron, auquel il s'est rallié, non sans réticence.
  6. Dans les romans, les ossements d'Eddard Stark ont été emportés vers Winterfell par Hallis Mollen, mais ils n'y sont pas arrivés, et on ignore leur sort.