Funérailles

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Les funérailles sont l'ensemble des pratiques et des rituels qui sont pratiqués sur un mort après son décès. A Westeros comme à Essos, on traite les morts avec respect. Cependant, les coutumes entourant la mort diffèrent beaucoup selon les peuples voire selon les régions.

Westeros[modifier]

À Westeros, les funérailles diffèrent selon les régions. La religion des Sept étant prédominante dans les Sept Couronnes - le Nord et les Îles de Fer exceptés - la plupart des Ouestriens sont inhumés selon ses rites. Durant les cérémonies célébrées dans les septuaires, il est d’usage de faire appel au Père d'En-Haut qui procède au jugement des âmes[1] (on dit d’un mort « Puisse le Père le juger équitablement ») et de déposer la bière du défunt devant l'autel de l'Étranger en attendant l'inhumation afin qu'il conduise en l’autre monde la personne décédée[2]. Les sœurs du Silence est un ordre de religieuses, spécialement dédié à l'Étranger, et qui a pour tache de pratiquer les rites funéraires[3]. Les croyances populaires font d'elles les épouses symboliques de la divinité[4]. Elles sont chargées de s’occuper des morts : faire leur toilette, retirer les viscères et drainer le sang des cadavres avant de les remplir de sels et d'herbes parfumées[5] pour qu'ils puissent être exposés durant les cérémonies, les habiller, les transporter d’un lieu à un autre (y compris les ossements) et suivre les convois funéraires[6]. Ces femmes sont vêtues de robes à capuchon et de longs voiles gris qui ne permettent de discerner que leurs yeux[3], car selon la croyance populaire, regarder un cadavre en face porterait malheur[7]. Les gens du peuple sont souvent mis en terre sans pierre tombale[8]. Les septuaires importants comportent fréquemment des cryptes où reposent les ossements de défunts[9]. En période de deuil, il est de coutume de se vêtir de noir[10][11] et il est d'usage de déposer, après un enterrement, un cristal sur la sépulture[12].

Les pratiques funéraires de certaines maisons de grandes familles présentent toutefois des particularités :

Les Nerbosc[modifier]

Les Nerbosc sont l'une des rares maisons du sud du Neck adeptes des anciens dieux. Leurs membres ne sont donc pas enterrés selon les rites de la religion des Sept, et leurs dépouilles reposent au pied du grand barral du bois sacré de Corneilla[13].

Les Stark[modifier]

Les seigneurs de Winterfell sont enterrés depuis des temps immémoriaux dans la crypte du château, depuis les rois du Nord jusqu'au dernier seigneur en date. Son entrée se situe dans la partie la plus ancienne de la forteresse, pratiquement au pied du premier donjon qui y a été édifié et qui a été abandonné depuis des centaines d'années à l'époque de la saga. On accède aux tombeaux par un long escalier de pierre en spirale - étroit et abrupt - pourvu de marches usées en leur centre. La crypte comprend plusieurs niveaux, le plus bas - qui abrite les tombeaux les plus anciens - est en partie effondré[14][15]. Les corps des trépassés sont disposés dans des tombeaux individuels, qui sont ensuite refermés. Devant chaque tombeau se trouve une statue en granit à l'effigie du défunt, en position assise, une épée en travers des genoux[16][N 1] car l'on prétend que le fer de l'arme maintient les esprits des morts cloîtrés dans leur tombes[14]. Un loup de pierre peut aussi figurer à ses côtés, servant de gardien et de symbole de la maison Stark[17]. Les tombeaux sont disposés les uns à côté des autres, le long des deux murs du couloir que forme la crypte, les plus anciens étant près de l'escalier d'accès, et les plus récents plus au fond. Plusieurs tombeaux vides sont déjà prêts à accueillir les prochains morts. En temps normal, ne sont enterrés dans la crypte que ceux qui ont régné sur Winterfell, mais Brandon Stark et Lyanna Stark s'y trouvent également, eu égard à l'amour que leur portait leur frère, lord Eddard Stark[15].

Les Tully[modifier]

Les pratiques funéraires de la maison Tully présentent de nombreuses spécificités. Tirant leur puissance des eaux du Trident, les seigneurs de cette maison les rejoignent au moment de leur trépas et ne sont pas inhumés. La cérémonie d'adieux est très codifiée : après avoir revêtu le défunt de son armure, d'une maille d’argent et du manteau aux couleurs Tully, on dépose sa dépouille dans une barque - à la proue de laquelle flotte la bannière à la truite bondissante - où l'on vient placer son heaume orné du symbole de la maison auprès de son crâne. Une épée en bois peint, sur la poignée de laquelle on vient reployer ses mains pourvues de gantelets de maille, lui est adjointe tandis qu'un bouclier de chêne et de fer se trouve sur sa gauche et son cor de chasse, sur sa droite. L'espace restant est comblé par des parchemins, des sarments et du bois flotté. En parallèle, la coque est lestée de galets. Tandis que la herse est relevée, sept prestigieux bannerets symbolisant les sept Faces divines poussent ensuite l’embarcation dans la rivière depuis l'escalier d'eau de Vivesaigues puis la projettent dans le courant de la Culbute. Après qu'elle a franchi la porte de l'Eau de la forteresse et parcouru une faible distance, le nouveau lord en titre est tenu d'embraser l'esquif à l'aide de flèches enflammées, faisant ainsi sombrer la barque. Le corps lesté de l'armure coule ensuite au fond de la Ruffurque pour y reposer[18].

Après les Noces Pourpres, le corps de lady Catelyn Stark est jeté nu dans la Verfurque par les Frey en un simulacre effroyable des rites funéraires Tully[19].

Les Targaryen[modifier]

Les dépouilles des membres de la maison Targaryen sont incinérées[20]. Le roi Aerys II Targaryen se faisait fort en brûlant Port-Réal avec le feu grégeois de disposer du plus grand bûcher funéraire qu'ait connu sa lignée[21]. Le bûcher du roi Aegon le Conquérant aurait été allumé par son propre dragon[22]. Une fois le corps brûlé, les cendres sont récupérées afin d'être mises en terre, que ce soit à Peyredragon[23], fief ancestral des Targaryen, ou à Port-Réal[24]. Une exception notable a été faite pour Rhaena Targaryen, dont les cendres sont enterrées à Harrenhal[25].

Les membres de la famille royale depuis le règne du roi Robert Baratheon[modifier]

Les funérailles des souverains, des membres éminents de la famille royale et des Mains ont lieu au Grand Septuaire de Baelor. Le Grand Septon - assisté de sept de Leurs Saintetés - officie durant les deux cérémonies d’usage : celle du matin est réservée à la grande noblesse, celle de l'après-midi au peuple, les prières du soir sont ouvertes à tous. Il est de coutume que le conjoint ou un enfant du défunt préside les deux offices afin que tous puissent contempler son deuil. Le cortège royal est mené jusqu'au corps - exposé sur un catafalque de marbre à degrés situé sous la coupole - par le Grand Septon lui-même. La dépouille est placée sous la protection du lord Commandant de la Garde Royale. Les proches sont invités à monter les escaliers pour s’agenouiller auprès du trépassé qui a été apprêté par les sœurs du Silence. S'il s’agit d'un homme, il est généralement revêtu de sa plus belle armure et ses mains gantées se reploient sur une somptueuse épée. Leurs saintetés débutent la cérémonie en se plaçant derrière le catafalque et en invoquant le Père d'En-Haut pour qu'il juge le mort en toute équité. Soixante-dix-sept septas se massent ensuite devant l'autel de la Mère d'En-Haut et entonnent des chants pour réclamer sa miséricorde en faveur du défunt. L'assemblée rejoint ensuite la salle aux Lampes pour le rituel des condoléances[10].

Lorsque le défunt est le seigneur d'une grande maison, un convoi funéraire escorte sa dépouille jusqu'à son fief. Un fourgon drapé de bannières aux armes du trépassé est suivi par les sœurs du Silence tandis qu'une garde d'honneur d'une cinquantaine de chevaliers entoure le corbillard. Les plus prestigieux bannerets suivent la marche et accompagnent leur suzerain jusqu'à sa dernière demeure. Pour protéger leurs arrières, plusieurs centaines de soldats aux couleurs du défunt ferment le cortège[6].

Au-delà du Mur[modifier]

Adepte de la religion des anciens dieux, le peuple libre vit en communion avec la nature. Il est ainsi convaincu de l'unicité et de l'interdépendance de tous les éléments terrestres. Après leur mort, les corps des sauvageons sont brûlés et leurs cendres dispersées afin qu'elles se mêlent à l'environnement[26] et qu'elles participent du cycle de la vie[27]. Cette pratique permet également d'éviter que les morts ne se relèvent en spectres. Après la découverte des spectres, la Garde de Nuit adopte également l'incinération pour ses morts[N 2][28].

Essos[modifier]

Les Dothrakis[modifier]

Les Dothrakis pratiquent la coutume du bûcher funéraire pour leurs morts. Celui d'un khal est particulièrement impressionnant. Le bûcher se compose de plusieurs étages de forme carrée : le premier sert de support, et en son milieu sont disposés des branches et autres herbes sèches qui brûlent facilement. Le corps d'un cheval sacrifié y est disposé, l'animal étant sensé accompagner le défunt dans son voyage vers la mort. La partie supérieure de cet étage comporte de longues branches orientées d'est en ouest, selon la course du soleil. Sur ce premier étage, on dispose toutes les possessions du défunt : sa tente, ses vêtements, son matériel d'équitation et ses armes. Là-dessus, un second niveau est construit pour recouvrir le tout. Les branches du troisième étages, orientées du nord au sud, sont garnies de coussins et de draps de soie, qui accueillent le corps du défunt. Ce dernier a été lavé et parfumé, et vêtu de ses plus beaux habits. La tête du défunt doit être orientée vers la Mère des Montagnes, centre religieux des Dothrakis. Enfin, le tout est baigné d'huiles afin de faciliter l'embrasement[29].

Il est de coutume d'attendre le lever de la première étoile du soir : lorsqu'un qu'un khal décède, il est censé monter sur son destrier et devenir une étoile au firmament, dont la brillance est déterminée par l'éclat de sa vie passée. Lorsque que l'étoile apparaît, on peut allumer son brasier[29]. Par ailleurs, il est de coutume que les sang-coureurs du khal se suicident à la mort de ce dernier, à moins qu'ils ne doivent venger sa mort (auquel cas, ils mourront après avoir accompli leur vengeance), ou qu'ils doivent raccompagner sa veuve auprès du Dosh khaleen[30].

Les Dothrakis pensent, qu'après leur mort, ils chevauchent dans le khalasar étoilé du dieu cheval pour parcourir les terres de la nuit[20].

Les îles d’Été[modifier]

Le Pays de Ghis[modifier]

Les Ghiscaris ont pour coutume d'ensevelir leurs défunts dans des caveaux creusés sous leurs demeures[31].

Qarth[modifier]

Les notables qarthiens ont pour coutume de faire momifier leurs morts. On attribue à ces dépouilles de nombreux pouvoirs, surtout si le défunt avait pratiqué la sorcellerie[32].

Les Immaculés de la garde de Daenerys Targaryen[modifier]

Si les Immaculés sont considérés comme des objets par les esclavagistes d'Astapor, les guerriers issus de cet ordre servant la reine Daenerys Targaryen sont traités avec les honneurs. Lorsque l'un d'entre eux décède, il est enseveli - à l'instar de la plupart des combattants du monde connu - revêtu de son uniforme et entouré de ses armes et de son casque[33].

Les adeptes de la religion de R'hllor[modifier]

Lorsqu'un fidèle vient à trépasser, il est d’usage qu'un prêtre rouge lui délivre l'ultime baiser, viatique du Maître de la Lumière. Le prêtre emplit sa bouche du feu de la divinité et l'insuffle par la gorge dans les poumons, le cœur et l'âme du défunt[34]. Les adeptes du culte pensent qu'ils renaîtront, après leur mort, dans la lumière de R'hllor[28].

Les Sans-Visage de Braavos[modifier]

L'ordre des Sans-Visage est une mystérieuse secte d'assassins de Braavos vouée au dieu Multiface. Leur temple est un lieu respecté et craint où les personnes désirant mourir peuvent se rendre pour y boire l'eau du bassin central. Le décès survient quelques instants plus tard et, avant de trépasser, les mourants se glissent dans l'une des alcôves dédiées à cet effet pour s’allonger sur une couchette en pierre[35].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il s'agit d'une véritable épée, simplement glissée entre les doigts de pierre de la statue, et qui peut en être retirée (cf. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran).
  2. Avant, elle semblait enterrer ses morts, comme le témoigne l'existence du cimetière de Châteaunoir

Références[modifier]

  1. A Storm of Swords, Chapitre 47, Samwell.
  2. A Storm of Swords, Chapitre 63, Jaime.
  3. 3,0 et 3,1 A Feast for Crows, Chapitre 09, Jaime.
  4. A Feast for Crows, Chapitre 05, Brienne.
  5. A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei.
  6. 6,0 et 6,1 A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime.
  7. A Game of Thrones, Chapitre 31, Eddard.
  8. A Storm of Swords, Chapitre 02, Jaime.
  9. A Feast for Crows, Chapitre 10, Brienne.
  10. 10,0 et 10,1 A Feast for Crows, Chapitre 08, Cersei.
  11. A Game of Thrones, Chapitre 52, Sansa.
  12. A Clash of Kings, Chapitre 06, Arya.
  13. A Dance with Dragons, Chapitre 49, Jaime.
  14. 14,0 et 14,1 A Dance with Dragons, Chapitre 42, Le tourne-casaque.
  15. 15,0 et 15,1 A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.
  16. A Storm of Swords, Chapitre 65, Jon.
  17. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran.
  18. A Storm of Swords, Chapitre 36, Catelyn.
  19. A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  20. 20,0 et 20,1 A Dance with Dragons, Chapitre 72, Daenerys.
  21. A Storm of Swords, Chapitre 38, Jaime.
  22. Fire and Blood : Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier.
  23. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  24. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  25. Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  26. A Dance with Dragons, Chapitre 01, Prologue.
  27. A Storm of Swords, Chapitre 44, Arya.
  28. 28,0 et 28,1 A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon.
  29. 29,0 et 29,1 A Game of Thrones, Chapitre 73, Daenerys.
  30. A Game of Thrones, Chapitre 65, Daenerys.
  31. A Storm of Swords, Chapitre 72, Daenerys.
  32. A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys.
  33. A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys.
  34. A Storm of Swords, Chapitre 40, Arya.
  35. A Feast for Crows, Chapitre 07, Arya.