Prise d'Harrenhal (Danse des Dragons)

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Prise d'Harrenhal
V.O. the fall of Harrenhal, assault on Harrenhal
Informations
Guerre Danse des Dragons
Date 129
Lieu Harrenhal
Belligérants
Belligérants Blason-perso-aegon2Targaryen-2014-v01-48px-BoxBataille.png Blason-perso-rhaenyraTargaryen-2014-v01-48px-BoxBataille.png
Les Verts
Targaryen
Les Noirs
Targaryen
Vassaux
et alliés
maison Fort
Commandants Simon Fort Daemon Targaryen
Effectifs garnison d'Harrenhal 1 dragon
DragonInfoBox1.png Caraxès
Conclusion
Pertes aucune aucune
Résultat Victoire des Noirs
Reddition d'Harrenhal.

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


La prise d'Harrenhal de l'an 129 est la première action militaire de la Danse des Dragons. Elle constitue une victoire stratégique pour les Noirs de Rhaenyra.

Contexte[modifier]

A la mort de leur père Viserys Ier Targaryen en l'an 129, Aegon II Targaryen et Rhaenyra Targaryen revendiquent tous deux la couronne, mais les affrontements n'ont pas encore commencé, chacun comptant et assemblant ses alliés. Dans le Conflans, de nombreux seigneurs riverains pourraient se déclarer pour Rhaenyra. Le prince Daemon Targaryen veut leur fournir un lieu pour se rassembler ; il propose Harrenhal, car la forteresse était assez vaste pour abriter plusieurs armées, et suffisamment fortifiée pour pouvoir résister à un assaut des Verts. Le conseil noir l'approuve : pendant que la flotte Velaryon organise un blocus du Gosier pour couper Port-Réal des routes commerciales navales, le prince Daemon est envoyé sur son dragon Caraxès à Harrenhal[1].

Déroulement[modifier]

L'assaut sur Harrenhal est mené par le prince Daemon Targaryen monté sur son dragon Caraxès. Il se pose sur le tour du Bûcher-du-Roi, où Harren le Noir et les siens furent brulés par Balerion pendant la Conquête d'Aegon. Ser Simon Fort, grand-oncle de lord Larys Fort et gouverneur de la forteresse, peu désireux de subir le sort de Harren le Noir, rend le château sans offrir de résistance[2].

Conséquences[modifier]

Avec la prise de la forteresse, les partisans de Rhaenyra Targaryen ont une place-forte en plein cœur du continent. Ils font également main basse sur le trésor de la maison Fort et capturent une douzaine d'otages de valeur, dont ser Simon et ses petits-fils. Le prince Daemon Targaryen convoque le ban à Harrenhal et masse une imposante armée de Riverains, bientôt rejoints par les nobles et leurs levées.

Cette victoire sans effusion de sang est comptée comme une grande victoire pour les Noirs, rappelant à tous les prouesses martiales de Daemon et la puissance de Caraxès[2]. Les Verts sont surpris par ce succès, et le roi Aegon II Targaryen, qui croyait jusque là la cause de sa demi-sœur perdue, se sent dès lors vulnérable[3].

Notes et références[modifier]

  1. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  2. 2,0 et 2,1 Feu et Sang : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  3. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
Iconesword.png
Iconesword.png
Danse des Dragons
Voir l'article principal
L'offensive des Verts La réponse des Noirs Incertitudes et trahison La fin
Prise d'Harrenhal Reconquête de Repos-des-Freux Première bataille de Chutebourg Seconde bataille de Chutebourg
Bataille du Moulin Brûlé Chute de Port-Réal Chute de Peyredragon Fuite à Peyredragon
Sac de Sombreval Bataille de la Ruffurque Bataille sur l'Œildieu Lune des Trois Rois
Siège de Repos-des-Freux Bataille de la Berge du Lac Soulèvement de Port-Réal Bataille de la route Royale
Bataille du Gosier Bal du Boucher Prise de Fossedragon
Bataille de l'Hydromel