Aube Trompeuse

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : False Dawn

L'Aube Trompeuse est le nom donné par le Grand Mestre Munkun à une courte période de la Danse des Dragons, située en l'an 131 entre la mort mystérieuse d'Aegon II Targaryen et l'arrivée de lord Cregan Stark et de son armée de Nordiens à Port-Réal[1].

Histoire[modifier]

La période dite de Aube Trompeuse, pour ceux qui la vivent, semble marquer la fin de la Danse des Dragons. Le roi Aegon II Targaryen ayant été empoisonné, le prince Aegon Targaryen, fils de Rhaenyra, est le dernier Targaryen mâle vivant, et le seul héritier potentiel du Trône de Fer. Las de la guerre, les derniers membres du conseil restreint d'Aegon II et les chefs de l'armée du Conflans s'entendent pour y mettre fin et s'organisent en un conseil restreint informel. Ils font proclamer publiquement au futur roi Aegon III que la paix est à portée de main et préparent son couronnement et son mariage avec sa cousine, la princesse Jaehaera Targaryen. Cette manœuvre doit permettre de réconcilier les deux branches ennemies de la maison Targaryen et mettre un terme définitif à la guerre. Des corbeaux messagers porteurs de promesses de pardon sont envoyés aux partisans d'Aegon II, en particulier aux Baratheon, aux Lannister et aux Hightower. Si certaines questions, comme le sort de la reine douairière Alicent Hightower, ne font l'objet d'aucun consensus, les gouvernants font tout de même preuve de bonne entente. Ailleurs dans les terres de la Couronne et le long du détroit, les villes et châteaux de Sombreval, Viergétang, Castelfoyer et Rosby capitulent sans combat face aux partisans d'Aegon III. Une rébellion des serviteurs de Peyredragon permet de faire tomber la forteresse.

À Port-Réal, les chroniqueurs dépeignent une période joyeuse et pleine d'espoir. Une « étrange euphorie » s'est emparée de la ville, selon septon Eustace. Selon Champignon, « la moitié de la ville était ivre ». Mais après une demi-lune, cette période prend fin avec l'arrivée de l'armée de lord Cregan Stark de Winterfell devant les murs de Port-Réal. Celui-ci a dans l'idée de punir les régicides d'Aegon II et de prolonger la guerre en faisant tomber par la force Accalmie, Villevieille et Castral Roc. Commence alors l'Heure du Loup[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.