Maison Fort

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Fort
Un pal parti de deux traits, de bleu, de rouge et de vert sur champ blanc

Un pal parti de deux traits, de bleu, de rouge et de vert sur champ blanc
Informations
V.O. House Strong
Demeure Harrenhal (73 - 131 apC)
Rang maison éteinte (depuis 131 apC)
Vassale de maison Tully

La maison Fort[N 1] fut la quatrième maison noble à siéger à Harrenhal, à la suite de la maison Tourelles. Ils reçurent la forteresse pendant le règne de Jaehaerys Ier Targaryen, mais leur lignée s'éteignit suite au conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons. La forteresse passa ensuite à la maison Lothston[1].

Bien que la lignée soit réputée éteinte depuis le second siècle après la Conquête, certains individus, tels que Denys Fort ou encore Duncan Fort, prétendent descendre de la lignée. Toutefois, il n'est pas rare que des mercenaires, écumant les cités libres d'Essos, s'attribuent un patronyme ancien et prestigieux, sans avoir pour autant de véritable lien de parenté avec ces familles[2].

Histoire[modifier]

Avant la Conquête d'Aegon I Targaryen, la maison Fort n'est qu'une maison mineure du Conflans. Les Fort se rallient à lord Edmyn Tully de Vivesaigues (avec les Nerbosc, Mallister, Vance, Bracken, Piper et Frey), qui préfèrent soutenir Aegon I Targaryen, plutôt que de rester fidèle à leur suzerain honni, le roi Harren Chenu[3]. La maison Fort est ensuite honorée par Aegon, lorsque celui-ci fait d'Osmund Fort sa quatrième Main du Roi[4].

Sous le règne de Jaehaerys Ier Targaryen, ser Lucamore Fort intègre la Garde Royale en l'an 55. Lucamore est très apprécié par le roi et la reine, si bien qu'en l'an 73, Jaehaerys Ier Targaryen offre le prestigieux chateau d'Harrenhal au frère de ser Lucamore, Bywin Fort[5]. Toutefois, la même année, ser Lucamore Fort est accusé de parjure et de polygamie. Il tombe en disgrâce, est castré et envoyé au Mur. Ses nombreux bâtards sont dispersés[6].

Sous le règne de Viserys Ier Targaryen, lord Lyonel Fort est appelé à la cour pour devenir maître des lois en l'an 105, puis Main du Roi en l'an 109. Son héritier, ser Harwin Fort, courtise l'héritière du Trône de Fer, la princesse Rhaenyra Targaryen. Il devient même son champion et le chef de ses partisans. La rumeur a également prétendu que ser Harwin Fort était l'amant de la princesse Rhaenyra et le véritable père de ses trois fils : Jacaerys, Lucerys et Joffrey. Ces rumeurs créent des tensions au sein de la famille royale[7]. Toutefois, en l'an 120, un terrible incendie ravage Harrenhal, entraînant la mort de lord Lyonel et de son héritier, ser Harwin. Larys Fort, fils cadet de lord Lyonel et maître des chuchoteurs du conseil restreint de Viserys Ier, devient le nouveau seigneur de la maison Fort[8].

Lors du conflit de succession connu comme la Danse des Dragons, lord Larys Fort est l'un des principaux fidèles d'Aegon II Targaryen[9]. Les Noirs ne tardent pas à punir son allégeance, en prenant Harrenhal. Lorsque le châtelain, ser Simon Fort, voit arriver les dragons des Noirs, il rend le château. Les Noirs obtiennent ainsi la fortune de la maison Fort, une position stratégique en plein centre du Conflans et des otages, ce qui n'empêche pas lord Larys de rester fidèle à Aegon II pendant le reste de la guerre[10]. Quand le prince Aemond Targaryen reprend Harrenhal en l'an 130, il fait exécuter l'entièreté des membres de la maison Fort, pour avoir rendu le château à Daemon[11]. A la fin de la guerre, lord Larys est exécuté par la Main du Roi, lord Cregan Stark, pendant l'Heure du Loup. Sa mort entraine l'extinction totale de la maison Fort[12]. En l'an 151, pendant le règne d'Aegon III Targaryen, la forteresse de Harrenhal passe à la famille Lothston[13].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Les anciens membres[modifier]

Arbre généalogique[modifier]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Osmund
Fort
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bywin
Fort
 
 
 
Lucamore
Fort
 
Trois
épouses
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Plusieurs
bâtards
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
Simon
Fort
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Deux
épouses
 
Lyonel
Fort
 
 
 
Plusieurs
petit-fils
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Harwin
Fort
 
Rhaenyra
Targaryen
 
Larys
Fort
 
Deux
filles
 
 
Alys
Rivers
 
Aemond
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacaerys
Velaryon
 
Lucerys
Velaryon
 
Joffrey
Velaryon
 
 
 
 
 
 
 
 
Un fils


Les Fort dans la saga[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Deux mercenaires de la Compagnie Dorée, Denys et Duncan, portent le nom de Fort et prétendent descendre de cette lignée. On ignore s'ils sont vraiment liés d'une quelconque manière aux anciens Fort[2].

Évolution du canon[modifier]

Lord Lyonel Fort était à l'origine un personnage issu du Guide du monde (Campaign Guide) du jeu de rôle Le Trône de Fer et considéré comme canonique jusqu'à la parution de la nouvelle La Princesse et la Reine, qui a modifié le canon.

Dans le jeu de rôle, lord Lyonel était considéré comme la Main du Roi Viserys Ier, le premier époux de la princesse Rhaenyra Targaryen et le père de ses trois premiers fils. Malgré sa mort avant le début de la Danse des Dragons, la maison Fort devait être le principal soutien de la princesse Rhaenyra Targaryen. Cette version était conforme aux intentions initiales de l'auteur, George R. R. Martin, comme le confirme Elio M. García sur le forum de westeros.org.

Toutefois, GRRM a décidé de transformer son histoire : ser Laenor Velaryon est devenu le premier époux canonique de la princesse Rhaenyra Targaryen et père officiel de ses trois premiers enfants. Ser Harwin Fort (fils de lord Lyonel) est devenu l'amant hypothétique de la princesse et le père officieux de ses enfants. Lord Lyonel tient effectivement la charge de Main du roi Viserys Ier Targaryen pendant quelques années, toutefois, cette charge est surtout assumée pendant l'essentiel du règne de Viserys Ier par ser Otto Hightower (également Main des rois Jaehaerys Ier Targaryen et Aegon II Targaryen). Enfin, le rôle de la maison Fort comme principal soutien de la princesse Rhaenyra a été repris par les Velaryon.

Dans le livre encyclopédique Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga (2014), Lyonel Fort était censé être le premier seigneur d'Harrenhal de la maison Fort, qu'il aurait reçu du roi Jaehaerys Ier[13]. Cette histoire a été modifiée dans Fire and Blood (2018), où Bywin Fort reçoit Harrenhal du roi Jaehaerys Ier en l'an 73, lord Lyonel n'étant donc que le deuxième ou troisième lord de la lignée[5].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette maison n'était généralement pas traduite et apparaissait sous l'appellation de maison Strong dans la version française d'A Feast for Crows (cf. A Feast for Crows, Chapitre 24, Alayne). Cependant, le patronyme a depuis été traduit (cf. Lucamore Fort dans A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime, Denys et Duncan Fort dans ADWD, et la maison Fort dans TWOIAF), nous privilégions ici cette dernière version.
  2. Les origines d'Alys Rivers sont débattues : pour Grand Mestre Munkun et septon Eustace, elle est la fille bâtarde de lord Lyonel, mais Champignon prétend qu'elle serait au contraire bien plus vieille et aurait servi à Harrenhal comme nourrice d'Harwin et de Larys ... et peut-être même comme nourrice de leur propre père.

Références[modifier]

  1. Les origines de la saga, Le Conflans.
  2. 2,0 et 2,1 A Dance with Dragons, Chapitre 25, Le seigneur perdu.
  3. Les origines de la saga, La Conquête.
  4. Les origines de la saga, Aegon I.
  5. 5,0 et 5,1 Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  6. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  7. Les origines de la saga, Viserys I.
  8. Le Prince vaurien.
  9. Les origines de la saga, Aegon II.
  10. La Princesse et la Reine.
  11. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  12. Les origines de la saga, Aegon III.
  13. 13,0 et 13,1 Les origines de la saga, La maison Tully.