Reddition de Corneilla

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Reddition de Corneilla
V.O. Siege of Raventree Hall
Informations
Guerre Guerre des Cinq Rois
Date An 300
Lieu Corneilla
Belligérants
Belligérants Blason-lannister-2014-v01-48px.png
Lannister
Blason-nerbosc-2014-v01-48px.png
Nerbosc
Vassaux et alliés Amory Lorch Bracken Nerbosc
Forces en présence
Armées Armées Lannister et Bracken Armée Nerbosc
Commandants Ser Jaime Lannister
Lord Jonos Bracken
Lord Tytos Nerbosc
Origine des armées Conflans et terres de l'Ouest Conflans
Effectifs Environ cinq cents hommes d'armes Bracken, et mille hommes de Jaime Lannister Garnison de Corneilla
Conclusion
Résultat Reddition de lord Tytos Nerbosc.

La reddition de Corneilla se déroule en l'an 300, au cours de la guerre des Cinq Rois, après la prise de Vivesaigues par les Lannister[1].

Contexte

Après les Noces Pourpres et la reddition de lord Edmure Tully, Corneilla est assiégée par lord Jonos Bracken, récemment rallié au roi Tommen Baratheon[2][3].

Déroulement

Le siège met à mal les terres de lord Tytos Nerbosc les plus proches de Corneilla. Ses domaines, déjà dévastés par Gregor Clegane au début du conflit, sont en friches, et la plupart des habitations ont été incendiées. Au début du siège, les troupes Bracken, dépourvues d'engins de siège, échangent quelques volées de flèches avec les assiégés, qui tentent des sorties, mais rapidement, la routine s'installe, et lord Jonos Bracken compte sur la faim pour faire céder les Nerbosc.

Après six mois de siège, ser Jaime Lannister, qui a déjà obtenu la reddition de Vivesaigues, se rend à Corneilla, et, après avoir pris note des prétentions territoriales de lord Bracken, se rend auprès de lord Tytos. Ce dernier, soulagé de ne pas avoir à ployer le genou devant son vieux rival, accepte de se soumettre[1].

Conséquence

Lord Tytos Nerbosc admet sa trahison passée, jure fidélité au roi Tommen Baratheon et accepte son allégeance à Harrenhal. Il cède plusieurs terres détenues par sa maison aux Bracken : Boucle, la crête de l'Arbalète, Haie-du-Bois, le moulin du Seigneur et La Miélaie. Il paie un tribut, et son fils Hoster Nerbosc est envoyé en tant qu'otage à Port-Réal. Quant à lord Jonos Bracken, il se voit également imposer l'envoi d'une de ses filles au service de la reine régente à Port-Réal. Le Conflans est entièrement contrôlé par les fidèles du roi Tommen (à l'exception de quelques bandes de hors-la-loi)[1].

Notes et références

Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille du Mur
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise