Batailles des gués de la Ruffurque

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Batailles des gués de la Ruffurque
V.O. Battle of the Fords
Informations
Guerre Guerre des Cinq Rois (du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra)
Date An 299
Lieu Gués de la Ruffurque
Moulin-de-Pierre
Belligérants
Belligérants Blason-tully-2014-v01-48px.png
Tully
Blason-perso-baratheonJof-2014-v01-48px.png

Lannister
Vassaux et alliés Stark Mallister Clegane Marpheux Brax
Forces en présence
Armées Armée Tully Armée Lannister
Commandants Edmure Tully Tywin Lannister
Origine des armées Conflans (seigneurs riverains) Terres de l'Ouest
Effectifs 11 000 hommes ~ 20 000 hommes
SoldatInfoBox.png 8 000 ~ 14 000
CavalierInfoBox1.png 3 000 ~ 6 000
Conclusion
Résultat Lord Tywin Lannister est repoussé. Mort de lord Leo Lefford et de ser Robert Brax. Capture de ser Lyle Crakehall

Les batailles des gués de la Ruffurque[N 1] sont une série de batailles (dont la bataille du Moulin-de-Pierre) qui se déroulent en l'an 299, pendant la guerre des Cinq Rois, au cours desquelles ser Edmure Tully tente d'empêcher le retour de lord Tywin Lannister et de son armée dans les terres de l'Ouest pillées par le roi Robb Stark.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerre des Cinq Rois : du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra.

Contexte

Lors de son départ pour les terres de l'Ouest, le roi Robb Stark charge son oncle et vassal ser Edmure Tully de tenir Vivesaigues. Le plan de Robb et de ser Brynden Tully est de pousser lord Tywin Lannister à quitter Harrenhal et le Conflans pour le piéger loin de Port-Réal sur laquelle pèse la menace des rois Renly et Stannis Baratheon. Malheureusement, Robb et Brynden ont omis d'informer ser Edmure des détails de ce plan[1]. Ainsi, lorsque la nouvelle de la défaite de ser Stafford Lannister à la bataille de Croixbœuf arrive à Harrenhal et que lord Tywin décide de mettre son ost en mouvement pour protéger ses terres, ser Edmure décide de protéger les arrières de son roi en verrouillant les accès aux gués de la Ruffurque. Il est possible que la défaite de ses vassaux à la bataille de la Dent d'Or puis sa défaite personnelle à la bataille de Vivesaigues l'aient décidé à prendre sa revanche contre les Lannister afin de redorer son blason aux yeux de son jeune et invaincu suzerain[2].

Les batailles des gués

Préparatifs

Ser Edmure Tully présente son plan à ses vassaux, notamment aux lords Tytos Nerbosc et Jonos Bracken qui, malgré leur profonde inimitié mutuelle, tombent d'accord sur sa pertinence (ce qui conforte Edmure dans la valeur de sa stratégie). Ayant des forces inférieures de moitié à celles de son assaillant[3], ser Edmure compte profiter du terrain : il veut masser les troupes des seigneurs riverains sur les berges occidentales de la Ruffurque, aux différents gués qui en permettent la traversée. Ces berges sont abruptes et boisées à la différence de celles de la rive orientale. Les troupes du Conflans sont donc camouflées tout en disposant de lignes de tir parfaites sur les troupes Lannister qui devront franchir les gués préalablement piégés avec des chausses-trappes sous les feux des archers et des scorpions. De forts contingents de cavalerie lourde sont prêts à repousser les troupes qui réussiraient à franchir les gués. Il ordonne de plus à ser Helman Tallhart de quitter les Jumeaux avec ses troupes pour rejoindre les dix mille hommes de lord Roose Bolton qui stationnent au gué des Rubis. Lord Bolton est chargé de reprendre Harrenhal et de fermer ainsi toute voie de retraite à lord Tywin. Malgré les objections et les craintes de sa sœur qui vient juste de rentrer à Vivesaigues, ser Edmure déploie ses troupes et met son plan à exécution[2][3].

Premières échauffourées

Une cinquantaine de cavaliers Lannister en avant-garde, conduits par ser Robert Brax, vont tout d'abord tenter de franchir la Ruffurque au plus près de Vivesaigues, à un gué protégé par les troupes de lord Jason Mallister. Ser Robert Brax trouve la mort lors de l'assaut[4] et les troupes Lannister sont repoussées sous les acclamations des remparts de Vivesaigues. Après une seconde tentative infructueuse au même endroit, mais de nuit, elles tentent ensuite leur chance aux autres gués situés plus au sud lors des jours qui suivent (dont deux assauts menés par ser Addam Marpheux) et sont à chaque fois repoussées avec de lourdes pertes (ser Lyle Crakehall est capturé). Enfin, le corps principal de l'ost de lord Tywin tente un passage en force au Moulin-de-Pierre[3].

Bataille du Moulin-de-Pierre

Encore une fois, et malgré la violence de l'assaut conduit par ser Gregor Clegane, les troupes Lannister n'arrivent pas à percer le système défensif mis en place par ser Edmure Tully. L'armée des terres de l'Ouest doit retraiter et fait mouvement vers les sources de la Néra. Ser Gregor Clegane voit son cheval tué sous lui et est sévèrement blessé[N 2][5], de nombreux chevaliers sont tués (comme lord Leo Lefford) ou faits prisonniers par les Tully, et c'est triomphalement que ser Edmure Tully peut faire son retour à Vivesaigues[3].

Bilan

Cette bataille est un succès tactique certain pour ser Edmure Tully, mais un échec complet pour les forces du roi Robb Stark sur le plan stratégique. Si l'armée de lord Tywin Lannister est brutalement repoussée, il y gagne toutefois le temps d'être informé de l'arrivée de l'ost du roi Stannis Baratheon devant la rive sud de la Néra et la capitale. Les tractations de lord Petyr Baelish auprès de lord Mace Tyrell à Hautjardin ont aussi permis de rallier les forces du Bief au roi Joffrey Baratheon. Lord Tywin peut ainsi rejoindre les forces de lord Mathis Rowan et de lord Randyll Tarly aux sources de la Néra avant de retrouver le gros de l'ost du Bief aux Sauts Périlleux. C'est là qu'il traverse la Néra pour prendre ensuite à revers l'armée de Stannis lors de la bataille de la Néra. La défaite de Stannis va porter un coup dur aux chances de succès du roi Robb Stark qui comptait sur une victoire de ce dernier pour être débarrassé de Joffrey et entamer des négociations avec le vainqueur[1].

Notes et références

Notes

  1. Il ne s'agit pas véritablement d'un nom officiel dans la saga, mais cette série de batailles est toutefois évoquée sous le nom de Battle of the Fords (bataille des Gués) dans les Appendices ASOS.
  2. En outre, la rumeur prétendra ensuite que ser Gregor Clegane a perdu plus de la moitié de ses hommes lors des affrontements au Moulin-de-Pierre (cf. A Storm of Swords, Chapitre 23, Arya).

Références

Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille du Mur
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise