Noces Pourpres

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Noces Pourpres
V.O. The Red Wedding
Informations
Guerre Guerre des Cinq Rois
Date Fin de l'an 299
Lieu Les Jumeaux
Belligérants
Belligérants Blason-perso-baratheonJof-2014-v01-48px.png
Lannister
Blason-perso-robbStark-2014-v01-48px.png
Stark
Vassaux et alliés Frey Bolton Stark Tully
Forces en présence
Armées Frey et Bolton Armée de Robb Stark
Commandants Walder Frey
Roose Bolton
Robb Stark
Origine des armées Les Jumeaux
Fort-Terreur
Nord
Conflans
SoldatInfoBox.png environ 3 000 Bolton
plusieurs milliers de Frey
CavalierInfoBox1.png environ 500 3 500 (démontés)
Conclusion
Résultat Assassinat de Robb Stark et de sa mère Catelyn Stark et destruction de l'armée du Nord

Les Noces Pourpres[N 1][1] sont le nom donné au mariage de lord Edmure Tully et de Roslin Frey, au cours de la guerre des Cinq Rois, et qui voit la trahison des Frey et des Bolton envers leur suzerain, le roi Robb Stark au mépris des lois de l'hospitalité, tradition parmi les plus anciennes de Westeros[N 2][2][3].

Contexte

Les machinations des traîtres

Les origines des Noces Pourpres se trouvent dans deux évènements sans rapport direct entre eux, mais quasiment simultanés (d'après la chronologie de la saga) : le mariage du roi Robb Stark et de lady Jeyne Ouestrelin d'une part, et la bataille de la Néra d'autre part. Le premier provoque la rupture de l'alliance entre les Stark et les Frey, et le deuxième amène lord Roose Bolton, alors à Harrenhal, à envisager de trahir son suzerain au profit des Lannister.

En effet, dès qu'il apprend la nouvelle de la bataille de la Néra, lord Bolton envoie une partie de ses troupes (mais pas celles venant de son propre fief), commandées par ser Helman Tallhart, Robett Glover et Harrion Karstark, dans une avancée hasardeuse vers Sombreval[4][5], laquelle se conclut par une lourde, mais prévisible défaite[6].

Lorsqu'arrive la nouvelle du mariage du roi Robb, les Frey d'Harrenhal manifestent colère et dépit[4]. Pourtant, ils ne quittent pas la place[7], contrairement à leurs parents partout ailleurs (à Falaise comme à Vivesaigues)[8]. Il est donc probable que lord Bolton, mettant à profit sa proximité avec la maison Frey (il est le gendre de lord Walder), sait alors trouver les mots pour les retenir.

C'est donc sans doute avec les encouragements de lord Bolton que lord Walder Frey approche lord Tywin Lannister et lui propose d'attirer le roi Robb et ses bannerets dans un traquenard. Conscient de la valeur militaire de Robb, encore invaincu, lord Tywin saisit aussitôt cette opportunité de mettre à bas le plus puissant des ennemis de sa maison. Il promet en échange que ser Emmon Frey recevra Vivesaigues, que Lancel et Daven Lannister épouseront des filles de lord Walder, et que Félicité Hill, nièce de lord Tywin, sera mariée à un de ses bâtards. Quant à lord Bolton, il sera nommé gouverneur du Nord, et son propre bâtard épousera « Arya Stark »[9].

C'est probablement au milieu de ces négociations épistolaires que ser Jaime Lannister, capturé par les Braves Compaings, est amené à Harrenhal. Lord Bolton s'empresse de le libérer et lui fournit même une escorte pour l'amener sain et sauf à Port-Réal, s'assurant bien que lord Tywin ne le tiendra pas pour responsable de la mutilation de son fils[5]. Lors de son repli vers le nord, il perd encore un tiers de ses forces au gué des Rubis, et se présente aux Jumeaux avec trois mille fantassins et cinq cents cavaliers (des hommes de sa propre maison pour la plupart, avec quelques Karstark)[10].

Le reflux des Nordiens

Malgré ses brillantes victoires dans le Conflans et les terres de l'Ouest, le roi Robb Stark est contraint de se replier vers le Nord, car la bataille de la Néra l'a privé de toute chance de vaincre l’alliance des Lannister et des Tyrell, alors que les Fer-nés dévastent le cœur de son royaume[8]. Il doit donc faire repasser la Verfurque à ses trois mille cinq cents cavaliers pour réunir ses forces à celle de lord Roose Bolton, qui se replie lui-même depuis Harrenhal, avant de marcher sur Moat Cailin[11]. Il doit donc renouer son alliance avec lord Walder Frey, rompue après ses noces avec lady Jeyne Ouestrelin de Falaise, car les Jumeaux constituent le seul passage possible de la rivière. Lord Walder consent à lui rendre sa fidélité, à condition que lord Edmure Tully épouse sans délai sa fille Roslin, et que le roi lui fasse des excuses publiques chez lui[12].

La mise en place

Le roi Robb Stark, accompagné de ses vassaux, de sa mère et de son oncle, lord Edmure Tully, se rend aux Jumeaux et fait amende honorable devant lord Walder Frey, qui semble accepter ses excuses. Sur l'insistance de lady Catelyn, le pain et le sel sont offerts aux arrivants, leur garantissant la protection des lois de l'hospitalité. Robb peut donc faire traverser la Verfurque à ses troupes, qui font leur jonction avec celles de lord Roose Bolton, lui-même arrivé par la rive est. Étant trop importantes pour être accueillies dans la forteresse, ces armées s'abritent pour festoyer sous trois gigantesques tentes, dressées par les Frey sur cette rive est. Autour sont creusées des fosses pour y faire cuire la viande. Le camp est entouré d'un rempart de charrettes, gardé par des hommes de Fort-Terreur[10][13]. Les noces peuvent commencer.

Les noces

Le banquet nuptial

Après la cérémonie de mariage proprement dite, les invités festoient dans les deux châteaux des Jumeaux : le festin principal se tient dans l'un des deux, avec les mariés, lord Walder Frey, sa famille et ses hôtes de marque (dont le roi Robb, lady Catelyn Stark et lord Roose Bolton), et un deuxième festin, dans l'autre château, réunit les hôtes de moindre importance et les bâtards de lord Walder. La chère est médiocre, et la musique très bruyante, mais les vins coulent à flot. Plusieurs convives se livrent à des concours de beuverie (le Lard-Jon Omble avec ser Whalen Frey, Petyr Boutonneux et Merrett Frey, ser Marq Piper avec ser Danwell Frey). Lady Catelyn Stark, en proie à une forte migraine, remarque néanmoins l'absence de plusieurs Frey (Perwyn, Olyvar, Alesander) et les pleurs de la mariée… Arrive enfin la cérémonie du coucher, qui voit la plupart des invités quitter la salle avec les mariés. Outre lord Walder et lady Catelyn, restent cependant le roi Robb et ses gardes du corps, ser Wendel Manderly, Tintinnabul, Edwyn Frey, Merrett, ser Whallen et Petyr Boutonneux (ces deux derniers toujours endormis par l'ivresse)[1].

Le massacre

Au moment où Dacey Mormont se voit brutalement refuser une danse par Edwyn Frey, qui tente de s'éclipser, l'orchestre commence à jouer Les pluies de Castamere. Lady Catelyn rattrape Edwyn à la porte et lui prend le bras. Elle sent alors la maille sous son habit et, comprenant tout, elle le gifle, et il la repousse. Robb esquisse un mouvement et reçoit alors à l'épaule un carreau, puis un autre dans la jambe, et un troisième dans la poitrine. Depuis la tribune, la moitié des musiciens ont lâché les instruments pour se saisir d'arbalètes et tirent sur les vassaux du roi du Nord, pendant que les Frey présents dans la salle sortent leurs poignards et frappent leurs invités. Catelyn reçoit un carreau dans les reins. Ser Wendel Manderly et Robin Flint sont aussi parmi les premières cibles, puis tombent P'tit-Jon Omble, Lucas Nerbosc, Owen Norroit, Donnel Locke, … Une quinzaine d'hommes d'armes Frey, armés de haches de bataille et menés par ser Ryman font irruption, ainsi que des Nordiens de la maison Bolton. P'tit-Jon Omble est décapité, et Dacey Mormont éventrée par ser Ryman. Dans la confusion créée par le bain de sang, Catelyn rampe et se saisit d'un poignard, espérant pouvoir se glisser jusqu'à lord Walder, qui jouit du spectacle depuis sa cathèdre. Le vieillard, voyant que Robb est encore conscient, fait arrêter le massacre pour se gausser de son invité. Catelyn empoigne alors Tintinnabul et, mi-suppliante, mi-menaçante, essaie d'obtenir la vie sauve pour son fils. Mais survient alors lord Roose Bolton, qui plante son épée dans le cœur de Robb, le saluant de la part de Jaime Lannister, et se retire aussitôt. Catelyn égorge le fou simplet et, sombrant dans la folie, se déchire le visage de ses ongles en éclatant de rire, puis se met à hurler, alors même qu'on lui tire la tête en arrière[1] et que ser Raymund Frey l'égorge à son tour[14].

Dans les camps

Les hommes de troupe festoient sous les grandes tentes extérieures depuis plusieurs heures[13] quand plusieurs centaines de cavaliers Frey, armés de haches de bataille, traversent le pont depuis la rive ouest et surgissent du château est dans le camp. Au même moment, les trois tentes géantes s'abattent sur leurs occupants, et leur toile huilée est incendiée par des volées de flèches enflammées, puis bombardés par les catapultes du château, qui lancent des barils pleins de poix. Des deux châteaux se fait alors entendre le même air, celui des Pluies de Castamere, alors qu'ils jouaient jusque là chacun des airs différents. Des tentes de casernement et des pavillons de nobles sont également incendiés[15].

Protagonistes

Les assaillants

Sont cités ci-dessous tous les organisateurs des Noces Pourpres et leurs proches (même s'ils n'ont pas eux-mêmes trempé dans le massacre ou sa préparation) présents aux Jumeaux ou aux alentours immédiats :

Ont été (probablement délibérément) écartés des Jumeaux :

Les victimes

Conséquences

Les Noces Pourpres (comme les appellent aussitôt le peuple de Port-Réal) voient la fin du roi du Nord et de son armée, totalement anéantie. Le bruit court que lord Walder Frey a fait trancher la tête du cadavre de Robb pour y coudre à la place celle de Vent Gris, avec une couronne clouée sur le crâne. Dans une parodie des rites funéraires des Tully, le corps de Catelyn est dénudé, puis jeté dans la Verfurque[16]. Lord Edmure Tully est fait prisonnier par les Frey, afin de faire pression sur son oncle Brynden lors du siège de Vivesaigues. Sont également capturés le Lard-Jon, ser Patrek Mallister, ser Marq Piper[1] et probablement beaucoup de membres d'autres maisons du Conflans et du Nord.

Les Frey et les Bolton reçoivent les récompenses promises par lord Tywin Lannister : Vivesaigues échoit à ser Emmon Frey (qui doit cependant d'abord la reprendre à ser Brynden Tully), et de nombreux mariages entre Lannister et Frey sont prévus (ser Lancel Lannister avec Amerei Frey[17], ser Daven avec une autre Frey, Félicité Hill avec un bâtard de lord Walder Frey). Quant à lord Roose Bolton, il est nommé gouverneur du Nord par le roi Joffrey Baratheon en lieu et place des Stark, et son fils bâtard Ramsay Snow est légitimé par décret royal[18] et se voir promettre la main d'« Arya Stark »[9].

Cependant, la réputation de la maison Frey souffre grandement de cet événement, tant auprès du peuple[19] que des nobles de tout Westeros[16][20], qui les considèrent désormais comme des traîtres et des parjures. De plus, la plupart des maisons du Nord[21] et du Conflans[22][23] leur vouent désormais une vive hostilité. Lord Tywin se garde d'ailleurs bien de revendiquer un rôle important dans l'organisation de l’évènement[9]. Les Frey tentent de se justifier en invoquant la légitime défense : c'est le roi Robb et ses partisans, se changeant en loups, qui auraient attaqué leurs hôtes, tuant Tintinnabul, Tytos Frey et ser Garse Bonru, avant d'attaquer lord Walder, qui aurait été sauvé par le sacrifice de ser Wendel Manderly[24].

À Peyredragon, la mort de Robb Stark, après celle de Balon Greyjoy, est vue par Mélisandre et ses partisans comme une confirmation des pouvoirs de R'hllor[16].

La mort de lady Catelyn Stark a une autre conséquence : son cadavre, jeté dans la Verfurque, est repêché par Nymeria, puis récupéré et ramené à la vie par lord Béric Dondarrion qui sacrifie la sienne par la même occasion. Elle prend sa place à la tête de la Fraternité sans Bannière et se fait désormais appeler lady Cœurdepierre. Elle se lance alors dans une vengeance à l'encontre des Frey et de toutes les personnes liées aux Noces Pourpres et à la perte des siens[14].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Dans son blog, George R. R. Martin révèle le 16 juin 2010 que le chapitre relatif aux Noces Pourpres (cf. A Storm of Swords, Chapitre 52, Catelyn) fut le dernier chapitre d'ASOS écrit (cf. Stuff and Nonsense, billet du 16 juin 2010 sur grrm.livejournal.com).
  2. Six mois avant cet événement (d'après la chronologie de la saga), Daenerys Targaryen en a une vision prémonitoire dans l'hôtel des Nonmourants de Qarth (cf. A Clash of Kings, Chapitre 49, Daenerys). Deux mois plus tard, Theon Greyjoy a un cauchemar annonciateur de la mort tragique du roi Robb et de son loup-garou (cf. A Clash of Kings, Chapitre 57, Theon). Deux mois avant les Noces, Bariol, fou du roi Stannis Baratheon, paraît également les prophétiser dans une chanson énigmatique (cf. A Storm of Swords, Chapitre 11, Davos). À peu près au même moment, le Fantôme de Noblecœur raconte un rêve similaire (cf. A Storm of Swords, Chapitre 23, Arya), et un autre un mois plus tard (cf. A Storm of Swords, Chapitre 44, Arya).
  3. La présence de ser Garse Bonru dans les assaillants peut surprendre, la maison Bonru semblant fidèle aux Tully, et lord Lymond Bonru accompagnant lord Edmure Tully. Mais les circonstances de la mort de ser Garse semblent impliquer qu'il était plutôt du côté des assaillants, peut-être de par son alliance avec une Frey.

Références

Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille du Mur
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise