Robb Stark

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Robb Stark
Image by Amok©

Identité
V.O. Robb Stark
Surnom Le Jeune Loup
Apparence
Yeux bleus
Cheveux auburn
Taille trapu
Poids musculeux
Statut
Rang noble
roi (AGOT)
Titres héritier de Winterfell
sire de Winterfell (AGOT)
roi du Nord et du Trident (AGOT)
Naissance 283 (Vivesaigues)
Règne 299
Décès 299 (les Jumeaux)
Famille
Père Eddard Stark
Mère Catelyn Stark
Épouse Jeyne Ouestrelin (ACOK)
Blasons
Le roi Robb dirigeait la maison Stark Blason personnel de Robb Stark[1]
Seigneur de Winterfell
Eddard Stark Theon Greyjoy
Suzerain du Nord
Eddard Stark vacant
Roi du Nord
Torrhen Stark /
Roi du Conflans
Harren le Rouge /

Né en l'an 283 à Vivesaigues, Robb Stark est le fils aîné de lord Eddard Stark et de lady Catelyn Stark, et par conséquent l'héritier de Winterfell. Il partage les principes d'honneur et de justice de son père. Son apparence est davantage héritée de la lignée des Tully, avec un corps trapu et musculeux, un teint clair, des yeux bleus ainsi que des cheveux épais et auburn. Son allure dégage une impression de puissance et de fermeté[2]. Il est, de fait, le demi-frère de Jon Snow qu’il affectionne particulièrement. Il a également une certaine admiration pour le pupille de son père, Theon Greyjoy, plus âgé que lui de quatre ans[N 1][3]. Très fier, Robb peut se montrer impétueux et vif[4]. Consciencieux et scrupuleux, il prend ses responsabilités très au sérieux, ce qui l'amène fréquemment à douter et à se remettre en question[5]. De même que son père, c'est un meneur d'hommes exceptionnel qui sait se gagner le respect de ses vassaux en partageant leur quotidien[6][7][1]. Malgré son jeune âge, il fait preuve de détermination, d'un courage exceptionnel et manifeste de grands talents de tacticien[5][7][1]. Il sait également se montrer attentif et considère avec attention les avis de ses bannerets[8]. Son talon d'Achille est néanmoins la diplomatie et sa fougue l'empêche parfois de prendre des décisions avisées[9].

Avant AGOT

Robb naît à Vivesaigues. Lorsqu'en compagnie de sa mère, lady Catelyn Stark, il rejoint Winterfell encore nourrisson, son demi-frère Jon Snow s'y trouve déjà aux côtés de sa nourrice[1][8]. Robb est très proche de Jon durant son enfance et son adolescence et, dans une moindre mesure, de Theon Greyjoy. Tous trois reçoivent l'éducation de jeunes fils de grandes maisons : entraînement poussé aux armes avec ser Rodrik Cassel, leçons de mestre Luwin, etc. Enfant, il prend l'habitude de mâchonner sa lèvre inférieure[10].

Vers l'an 290[N 2][11], alors que lord Qorgyle, lord Commandant de la Garde de Nuit rend visite à lord Eddard à Winterfell, Jon et Robb s'amusent à entasser de la neige sur un chemin de ronde au-dessus d'une porte, attendant que quelqu'un passe en-dessous. Ils sont surpris par Mance Rayder, alors jeune patrouilleur de la Garde, qui leur promet de n'en rien dire[11].

À la même époque (voire au même moment), à l'occasion d'un banquet donné à Châteaunoir (peut-être pour la naissance de Bran), lord Rickard Karstark, accompagné de sa fille Alys, alors âgée de six ans, rend visite à lord Eddard (avec l'espoir de fiancer sa fille avec Robb). Au cours du bal, celle-ci danse avec Robb, qu'elle trouve courtois, puis avec Jon, qui se conduit en rustre[12].

Volontiers farceur, Robb est le complice de Jon pour effrayer et faire rire leurs cadets. Il organise ainsi une descente dans les cryptes de Winterfell pour Sansa, Arya et Bran, alors âgé de trois ans. Tandis qu'il leur montre leurs futures tombes et leur fait traverser ce qu'il nomme la promenade des morts, Jon déguisé en spectre, surgit et terrorise Sansa et Bran[13].

Il a pour habitude d'aller chasser en compagnie de lord Eddard, Jory Cassel et Jon dans le Bois-aux-Loups[14]. Lord Eddard, soucieux de lui transmettre des principes et de le préparer au mieux à son futur rôle de suzerain , lui enseigne, entre autres que : « Dénuder l'acier contre son suzerain se paye de mort »‎[6] et que : « L'on doit se montrer à ses hommes avant la bataille ». Il lui apprend également à étudier les cartes topographiques[1].‎ Ses leçons et préceptes marquent considérablement le jeune homme[7].

Parmi les nombreux visiteurs que reçoit Winterfell, Robb se lie notamment avec le jeune fils de ser Helman Tallhart, Benfred[15].

Dans AGOT

L'héritier de Winterfell

Robb assiste à l'exécution de Gared, un déserteur de la Garde de Nuit, par son père, lord Eddard Stark. Il affirme, à l'inverse de Jon Snow, que l'homme est mort avec courage. Au retour, il est présent lorsque Jon découvre cinq petits loups-garous près du corps de leur mère, éventrée par un andouiller. Le loup-garou étant l'emblème de la maison Stark, lord Eddard accepte que ses enfants les adoptent. Celui de Robb, particulièrement rapide, est bientôt baptisé Vent Gris et ce dernier quitte rarement son maître[2][16].

Le roi Robert Baratheon se rend à Winterfell escorté de toute la cour de Port-Réal afin de solliciter lord Eddard pour qu'il devienne sa Main. Robb a alors l'occasion de s'entraîner à l'épée avec le prince Joffrey. Ce dernier, impérieux et arrogant, s'amuse à provoquer Robb qui manque se jeter sur lui. Il est alors ceinturé par Theon Greyjoy qui l'empêche ainsi de frapper un membre de la famille royale[4].

Lorsque lord Eddard devient la Main du Roi, il confie la gouvernance de Winterfell à lady Catelyn. Cette dernière est chargée d'associer Robb à ses conseils et de le former à sa tâche future de suzerain du Nord. La chute de Bran et son coma anéantissent lady Catelyn qui passe son temps prostrée à son chevet. Désemparé par la gestion du domaine familial, Robb en fait le reproche à sa mère. Il lui rappelle également ses devoirs envers Rickon qui ne cesse de le suivre en pleurant. Après la tentative d'assassinat perpétrée contre Bran, il est informé par sa mère (avec mestre Luwin, ser Rodrik et Theon Greyjoy) des accusations portées par lady Lysa Arryn contre les Lannister[10].

Lorsque lady Catelyn décide de quitter Winterfell pour informer Eddard de cette tentative de meurtre, Robb doit rester seul à Winterfell pour continuer à assumer la direction du Nord, avec l'assistance de mestre Luwin et de Hallis Mollen. Il fait de son mieux, et parvient à incarner l'autorité des Stark, mais ces responsabilités et la solitude lui pèsent. Seul son frère Bran est témoin de son désarroi[17].

Les nouvelles en provenance de Port-Réal sont de plus en plus alarmantes : après la capture de Tyrion par Catelyn, lord Eddard a été attaqué par les hommes de ser Jaime Lannister et laissé la jambe brisée et dans le coma, et Jory Cassel a été tué. Theon Greyjoy incite Robb à lever le ban du Nord mais mestre Luwin se montre plus prudent, et Robb hésite[3]. Après la mort du roi Robert Baratheon, lorsque son père est emprisonné, il décide de convoquer le ban plutôt que de ployer le genou devant le nouveau roi Joffrey Baratheon. Malgré sa jeunesse, il parvient à imposer son autorité à ses vassaux, grâce à son calme et sa courtoisie distante, même si Vent Gris doit intervenir pour faire ployer le Lard-Jon Omble. Mais la solitude liée à ses nouvelles fonctions l'accable et, là encore, il ne peut se confier qu'à Bran[6].

Le Jeune Loup

À la tête de l'armée du Nord, Robb Stark gagne la maison Frey à sa cause grâce à la diplomatie de sa mère. Il s'engage alors notamment à épouser une des filles de lord Walder Frey, qui, en contrepartie, autorise le passage de sa cavalerie par les Jumeaux, et renforce l'armée du Nord des quatre mille hommes de sa levée[7]. Robb sépare alors son armée en deux corps : il laisse l'infanterie sous les ordres de Roose Bolton pour continuer sur la route Royale vers l'armée de lord Tywin Lannister, pendant qu'il prend la tête de sa cavalerie, et vainc ser Jaime Lannister à la bataille du Bois-aux-Murmures[1] puis brise le siège de Vivesaigues à la bataille des Camps[18]. Ces victoires lui valent le surnom de Jeune Loup[1]. Alors qu'il entre à Vivesaigues avec sa mère, arrive la nouvelle de l'exécution de son père à Port-Réal. Robb convoque les bannerets du Nord (le Lard-Jon Omble, Galbart Glover, lady Mormont, lord Karstark) et du Conflans (Edmure et Brynden Tully, lord Nerbosc, lord Karyl Vance, ser Marq Piper, Lyman Darry et Jonos Bracken) en conseil dans la grande salle de Vivesaigues. Là, les dernières nouvelles sont commentées : lord Renly Baratheon, allié aux Tyrell, s'est proclamé roi à Hautjardin, lord Tywin fait mouvement vers Harrenhal, Roose Bolton, après la défaite de la Verfurque, a rallié ses troupes et s'est positionné sur la route Royale. Le débat va bon train sans parvenir à trancher entre les différentes possibilités : poursuivre l'offensive vers Harrenhal ou Port-Lannis, rallier lord Renly, attendre à Vivesaigues, parlementer avec les Lannister (proposition de lady Catelyn, mais qui est rejetée par les bannerets qui ne pardonnent pas la mort de lord Eddard). Robb reste indécis : Joffrey est le roi légitime, mais la mort de lord Eddard a dressé un fossé de sang entre lui et les Stark. Finalement, le Lard-Jon se lève et proclame que le seul roi auquel il accepte désormais d'obéir est le nouveau seigneur de Winterfell, Robb Stark, le roi du Nord. À sa suite, tous les bannerets, même ceux du Conflans, prêtent hommage au roi du Nord[8].

Dans ACOK

Le roi Robb Stark est couronné à Vivesaigues, avec une réplique de l'antique couronne des rois du Nord, fabriquée par le forgeron des Tully. Au cours d'une audience solennelle, il fait connaître ses offres de paix aux Lannister, et charge ser Cleos Frey de les transmettre à la reine Cersei, à Port-Réal. Ces conditions sont dures, mais Robb ne peut accepter de demander moins aux assassins de son père. Il ne cède pas aux demandes de sa mère, qui cherche avant tout à libérer ses sœurs. Robb a mûri, et il écoute de moins en moins les conseils maternels. Il cherche même à l'écarter de lui, en lui suggérant d'aller lui choisir une épouse parmi la nombreuse progéniture de lord Walder Frey, ou d'accompagner Theon Greyjoy, qu'il a décidé de renvoyer chez son père pour obtenir l'appui de sa puissante flotte de Fer. Robb propose à lord Balon d'attaquer Castral Roc par la mer, pendant que son armée fait mouvement vers les terres de l'Ouest par le col de la Dent d'Or. En contrepartie, il lui reconnaît la qualité de roi des îles de Fer[19]. Là encore, il est désapprouvé par lady Catelyn, qui se méfie des Greyjoy[9] qu'elle juge indigne de confiance (à cause de la rébellion Fer-Nés). Cette recherche d'alliances le conduit également à solliciter sa tante, lady Lysa Arryn, mais les quatre corbeaux envoyés aux Eyrié restent sans réponse. Finalement, il décide d'envoyer sa mère en ambassade auprès du roi Renly Baratheon, et prépare une nouvelle offensive contre les Lannister[20]. Malgré le silence de lord Balon Greyjoy, il s'en tient à son plan et attaque les terres de l'Ouest. Le plan qu'il a préparé avec ser Brynden Tully est d'attirer ainsi à l'ouest l'armée de lord Tywin Lannister. Celle-ci est plus forte que leurs troupes, mais moins rapide. En se dérobant à ses coups, le Jeune Loup escompte la tourner et se retrouver sur la route de l'Or entre elle et le Conflans, dans un site favorable à leur défense. Soit lord Tywin prendra alors le risque d'une bataille en terrain défavorable, soit il sera bloqué dans ses terres sans pouvoir se porter au secours de Port-Réal, attaqué au même moment par le roi Stannis[21]. Avant de quitter Vivesaigues, il demande à son oncle, ser Edmure, d'envoyer sa mère dès son retour aux Jumeaux pour lui choisir une épouse[22].

Grâce à Vent Gris, qui trouve un sentier de chèvre contournant la forteresse, son armée contourne la Dent d'Or sans être repérée par la garnison Lannister[22], et tombe par surprise sur l'armée que ser Stafford Lannister rassemble à Croixbœuf ; la victoire est une nouvelle fois au rendez-vous[23]. Après celle-ci, il ne peut assiéger Castral Roc, faute de machines de siège. Il lance donc ses vassaux dans le pillage des riches terres de l'Ouest[22] et prend plusieurs châteaux moins fortifiés que le siège de la maison Lannister, dont Cendremarc[24] et Falaise[25].

Dans ASOS

Pendant la prise de Falaise, Robb est blessé d'une flèche dans le bras[21] et soigné par le mestre de Falaise et la jeune lady Jeyne, fille de lord Gawen Ouestrelin[26]. La nuit où lui parvient la nouvelle de l'assassinat de Bran et de Rickon par Theon Greyjoy, Robb est réconforté par Jeyne dont il prend le pucelage. Afin de sauvegarder l'honneur de la jeune fille, il décide de l'épouser le lendemain même, rompant ainsi sa promesse d'épouser une des filles de lord Walder Frey. Les Frey qui accompagnaient Robb, sous la houlette de ser Ryman et de Walder le Noir, quittent alors l'ost du Nord pour regagner les Jumeaux[21].

Effrayée par Vent Gris, qui a tué lors de l'assaut un chevalier qu'elle connaissait depuis l'enfance, et qui reste hostile à son oncle, ser Rolph Lépicier, lady Jeyne demande à son époux de l'éloigner. Le roi Robb accepte d'autant mieux que les morts de ses frères ont porté un coup à la croyance qu'il avait dans la protection quasi surnaturelle que les loups-garous représentaient[21].

À son retour à Vivesaigues, il apprend la libération de ser Jaime Lannister. Il pardonne à sa mère cet acte de façon à ce qu'elle lui pardonne son mariage avec Jeyne. Il rabroue en revanche son oncle ser Edmure ; sa désobéissance et combats pour défendre les gués de la Ruffurque ont en effet compromis son plan et rendu possible la victoire Lannister de la Néra. Robb décide donc de rentrer reconquérir le Nord avec ses seuls vassaux[21]. Il envisage d'embarquer à Goëville pour Blancport et prendre ainsi Moat Cailin de flanc, mais lady Lysa Arryn reste sourde à ses demandes de lui laisser le passage[27].

En pardonnant à sa mère, Robb s'est cependant aliéné lord Rickard Karstark dont les deux fils ont été tués par ser Jaime et qui réclame vengeance. Une nuit, ce dernier pénètre dans les geôles avec quelques fidèles, et ils assassinent Tion Frey et Willem Lannister pour venger Torrhen et Eddard. Robb soupèse longuement sa sentence, sachant que condamner lord Karstark ne lui vaudra aucune considération des Frey ou des Lannister. Il décide pourtant de l'exécuter pour avoir bafoué son honneur. Robb fait pendre les Karstark qui ont participé aux meurtres, et il décapite lui même lord Rickard. Il perd par là même la cavalerie Karstark, près de trois cent cavaliers[27].

Peu après les funérailles de lord Hoster Tully, Lothar Frey se présente à Vivesaigues avec la nouvelle de la destruction de Winterfell et de la mort de tous ceux qui s'y trouvaient, ainsi qu'avec l'offre de lord Walder. Ce dernier consent à rendre à Robb sa confiance et sa fidélité à condition qu'Edmure Tully, à présent suzerain du Conflans, épouse sans délai sa fille Roslin, et que le roi Robb lui fasse des excuses publiques[28]. Robb y consent et ils se préparent à partir pour les Jumeaux.

Une fois la mariage consommé, Robb prévoit de repartir vers le Nord, scindant son ost en trois afin de reprendre Moat Cailin aux Fer-nés affaiblis par la mort de lord Balon et la succession en cours. Il compte faire remonter le Neck à la petite flotte des Mallister afin d'y rencontrer les paludiers d'Howland Reed qui devraient leur ouvrir les voies afin de prendre Moat Cailin par le nord pendant que le Lard-Jon les presse par le sud. L'attaque est programmée pour le matin du premier jour de l'an 300.

Jeyne n'étant toujours pas enceinte, Robb prend la précaution de nommer un héritier présomptif afin que s'il lui arrive malheur, Winterfell n'échoie pas à Sansa et aux fils qu'elle pourrait avoir avec Tyrion Lannister. Après avoir soupesé quelques lointains cousins, Robb décide de légitimer son demi-frère bâtard Jon Snow, mais sa mère est farouchement opposée à cette idée. Finalement le nom apposé par Robb dans ses lettres reste inconnu, même s'il est probable qu'il s'agisse bien de Jon Snow. A priori seuls les lords présents lors de l'apposition du sceau sur la lettre connaissent le nom de l'héritier de Robb. Il s'agit de Catelyn, du Lard-Jon Omble, de lady Maege Mormont, de Galbart Glover, de lord Edmure Tully et de lord Jason Mallister[29].

Finalement Robb et ses forces arrivent aux Jumeaux où ils sont froidement reçus par lord Walder Frey. Catelyn prend la précaution de leur faire apporter le pain et le sel afin que les droits de l'hôte leur garantissent la sécurité[30]. La cérémonie débute et Robb se montre courtois et affable afin de complaire à lord Walder et danse de bon cœur avec chacune de ses filles et de ses petites-filles. Une fois la cérémonie du coucher achevée, une altercation a lieu entre Edwyn Frey et Dacey Mormont. Catelyn s'interpose et sent la maille sous les habits d'Edwyn. Elle comprend alors ce qui est sur le point de se produire et le gifle violemment. Ce dernier la repousse sur le côté. Voyant la scène, Robb se lève furieux pour venir barrer le passage à Edwyn, mais il est aussitôt transpercé d'un carreau d'arbalète sous l'épaule, puis d'un second dans la jambe. P'tit-Jon Omble tente de protéger son roi en le cachant derrière une table renversée. Les Frey se mettent à attaquer les Stark restés dans la grande salle au son des pluies de Castamere. Les musiciens dans les gradins sortent des arbalètes et des nuées d'hommes en arme se ruent par les différentes portes. Atteint d'un troisième carreau dans la poitrine, Robb agonise. Sa mère tente vainement de raisonner Walder Frey afin qu'il épargne la vie de son fils, mais celui-ci reste indifférent. C'est finalement lord Roose Bolton qui achève le roi du Nord en lui plongeant son épée dans le cœur[31].

Ce mariage sanglant devient alors connu sous le nom de Noces Pourpres[32]. Robb est ensuite décapité et la tête de son loup-garou lui est cousue sur les épaules. Son corps ainsi profané est exhibé sur les murailles des Jumeaux[33].

La nouvelle de sa mort n'étant pas encore parvenue au Mur, le roi Robb, comme les autres rois se disputant les Sept Couronnes, est destinataire d'un corbeau envoyé depuis Châteaunoir par mestre Aemon pour réclamer de l'aide afin de faire face à l'assaut imminent de sauvageons infiltrés au sud du Mur[34].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Robb Stark est interprété par l'acteur Richard Madden dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "La couronne du Nord : qui succédera à Robb Stark ?", article de blog écrit par Eridan.

Notes et références

Notes

  1. Cette admiration cesse lorsque Theon met gravement en danger la vie de Bran (cf. A Game of Thrones, Chapitre 38, Bran).
  2. Robb et Jon sont alors de jeunes garçons (cf. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.).

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 A Game of Thrones, Chapitre 64, Catelyn.
  2. 2,0 et 2,1 A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  3. 3,0 et 3,1 A Game of Thrones, Chapitre 38, Bran.
  4. 4,0 et 4,1 A Game of Thrones, Chapitre 08, Arya.
  5. 5,0 et 5,1 A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 A Game of Thrones, Chapitre 54, Bran.
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 A Game of Thrones, Chapitre 60, Catelyn.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  9. 9,0 et 9,1 A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  10. 10,0 et 10,1 A Game of Thrones, Chapitre 15, Catelyn.
  11. 11,0 et 11,1 A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.
  12. A Dance with Dragons, Chapitre 45, Jon.
  13. A Game of Thrones, Chapitre 51, Arya.
  14. A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon.
  15. A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran.
  16. A Game of Thrones, Chapitre 09, Bran.
  17. A Game of Thrones, Chapitre 25, Bran.
  18. A Game of Thrones, Chapitre 70, Tyrion.
  19. A Clash of Kings, Chapitre 12, Theon.
  20. A Clash of Kings, Chapitre 23, Catelyn.
  21. 21,0, 21,1, 21,2, 21,3 et 21,4 A Storm of Swords, Chapitre 15, Catelyn.
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 A Clash of Kings, Chapitre 40, Catelyn.
  23. A Clash of Kings, Chapitre 33, Sansa.
  24. A Clash of Kings, Chapitre 36, Bran.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 56, Catelyn.
  26. A Storm of Swords, Chapitre 03, Catelyn.
  27. 27,0 et 27,1 A Storm of Swords, Chapitre 21, Catelyn.
  28. A Storm of Swords, Chapitre 36, Catelyn.
  29. A Storm of Swords, Chapitre 46, Catelyn.
  30. A Storm of Swords, Chapitre 50, Catelyn.
  31. A Storm of Swords, Chapitre 52, Catelyn.
  32. A Storm of Swords, Chapitre 59, Tyrion.
  33. A Storm of Swords, Chapitre 82, Épilogue.
  34. A Storm of Swords, Chapitre 56, Jon.