Fort-Levant

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Fort Levant)
Aller à : navigation, rechercher
Fort-Levant
Informations
V.O. Eastwatch-by-the-Sea
Nature château de la Garde de Nuit
Localisation
Mm fortlevant.jpg

Blasons
Fort-Levant est un château de la Garde de Nuit

Fort-Levant[N 1] est le château le plus oriental du Mur. Son port (doté d'une cale de radoub[1]) donne sur la baie des Phoques dans laquelle la maigre flottille de la Garde de Nuit (les deux minces galères La Serre et le Corbeau des tempêtes, ainsi que Le Merle, galère de taille plus conséquente)[2] tente vaille que vaille d'empêcher les barques sauvageonnes d'aller piller les terres des Omble[3] ou de se livrer à la contrebande[4]. C'est également le principal accès commercial de la Garde vers le reste des Sept Couronnes[5] et même vers l'Orient[6], ainsi que le lieu d'élevage et d'entraînement des mules servant aux patrouilles au sommet du Mur[7]. C'est là que les sauvageons peu ou pas hostiles à la Garde (qualifiés d'« amis de la Garde de Nuit ») viennent faire du troc avec les frères jurés et les marchands, échangeant des fourrures ou de l'ambre contre des ustensiles de cuivre[N 2], du vin ou du sel[6]. La forteresse est actuellement sous la responsabilité de Cotter Pyke[8], qui commande un peu moins de deux cents hommes[9], et qui dispose des services d'un mestre, mestre Harmune[10].

Fort-Levant dans la saga

Dans AGOT

Des pêcheurs habitant les environs de Fort-Levant disent avoir observé des formes blanches le long des grèves. Ces observations contribuent à l'inquiétude croissante de lord Jeor Mormont[9].

Dans ACOK

La garnison de Fort-Levant est accrue par l'arrivée de lord Janos Slynt et de ses fidèles parmi les officiers du Guet, tous envoyés au Mur par Tyrion Lannister.

Dans ASOS

Alors que les nouvelles quant à la disparition de l'expédition de lord Jeor Mormont arrivent au Mur et que l'armée des sauvageons approche, Cotter Pyke défait Clinquefrac à Longtertre, réussissant à capturer le chef sauvageon. Cotter Pyke apprend alors que le corps d'armée principal des sauvageons de Mance Rayder tente de forcer le passage à Châteaunoir et il dépêche lord Janos Slynt à la tête d'une force de soutien. Pendant ce temps, le roi Stannis Baratheon et son armée, transportée par la flotte de Sladhor Saan, arrivent à Fort-Levant afin de prêter main forte aux frères noirs. Cotter Pyke et le roi Stannis conduisent alors leurs forces à travers la forêt hantée vers Châteaunoir, afin de prendre à revers l'armée sauvageonne[11]. La reine Selyse Baratheon reste à Fort-Levant avec sa fille Shôren et sa suite[12].

Dans AFFC

Les forces de Fort-Levant se voient amputées de leur meilleur épéiste, Emmett-en-fer, qui devient le nouveau maître d'armes de Châteaunoir à la demande expresse du nouveau lord Commandant Jon Snow[13].

Dans ADWD

La flotte de Sladhor Saan quitte Fort-Levant avec lord Davos Mervault à son bord, à destination de Blancport. Mais les tempêtes d'automne la dispersent[14], et trois de ses navires sont drossés sur la côte du Nord. Ils sont récupérés par la Garde de Nuit, qui entreprend de les réparer[1].

Cotter Pyke réclamant sans cesse des renfort au lord Commandant Jon Snow, ce dernier lui affecte Pypar et Grenn[12], puis dix sauvageons novices, vieillards, blessés ou infirmes, ayant préféré rallier momentanément la Garde que de continuer à moisir à La Mole. Mais Cotter ne les estime pas dignes de confiance, et réclame de plus belle des renforts, d'autant plus que ses navires signalent des sauvageons en nombre croissant se cachant sur les côtes au nord-est de Fort-Levant, où ils tentent de construire des radeaux[15]. Il se plaint également de la reine Selyse Baratheon et de sa Main, ser Axell Florent. Il informe précisément son lord Commandant sur tous les membres notables de la suite royale, et sur tous les événements concernant Fort-Levant, dont l'arrivée d'un représentant de la Banque de Fer de Braavos, Tycho Nestoris, et du départ de la reine pour Châteaunoir, avec toute sa suite et le Braavien[1].

Sur ordre du lord Commandant, Cotter Pyke a réquisitionné tous les navires disponibles, soit un baleinier ibbénien et une galère de commerce de Pentos. Avec les trois galères de Sladhor Saan rescapées des tempêtes et les trois navires de la Banque de Fer que Tycho Nestoris accepte de prêter, sa flotte se monte à onze navires[N 3][1], qui sont prêt à appareiller pour Durlieu, afin d'y secourir les sauvageons ayant suivis la mère Taupe. Mais les tempêtes l'empêchent d'appareiller pendant plusieurs jours. Enfin, une amélioration du temps permet le départ. Avant de partir à bord de La Serre (avec mestre Harmune et vingt corbeaux), Cotter Pyke confie le commandement de Fort-Levant à ser Glendon Houëtt[16].

Après la reddition de Tormund Fléau-d'Ogres, le lord Commandant Jon Snow envoie les deux cents géants (accompagnés d'au moins quatre-vingts mammouths) qui l'accompagnaient à Fort-Levant afin qu'ils y traversent le Mur, le tunnel de Châteaunoir étant trop étroit pour eux. Il ordonne également à Bowen Marsh de faire convoyer à Fort-Levant les richesses collectées auprès des sauvageons accueillis au Mur, et qui serviront à acheter des vivres dans les Sept Couronnes et au-delà du détroit[17]. Une trentaine des cent otages donnés en gage par le peuple libre y sont en outre envoyés[18].

Ayant reçu de Cotter Pyke des nouvelles alarmantes de Durlieu, Jon prévoit de mener lui-même une expédition de secours par terre en passant par Fort-Levant, puis en longeant la côte. Il espère que certains des géants accepteront de l'accompagner[19].

Notes et références

Notes

  1. Parfois également orthographié Fort Levant sans tiret, notamment sur les cartes de James Sinclair situées à la fin des romans.
  2. Bien que cela ne soit pas précisé, il est probable que la Garde interdise tout commerce d'objet de fer ou d'acier avec les sauvageons, afin de les empêcher d'en faire des armes.
  3. Cotter évoque « Trois braaviens (ceux de Tycho Nestoris), quatre lysiens (probablement quatre navires de Sladhor Saan) et quatre des nôtres (dont Le Merle, qui est donc rentré de Braavos, La Serre et le Corbeau des tempêtes, et un des deux navires réquisitionnés, mais sans expliquer ce qu'est devenu l'autre) » (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 50, Jon et A Dance with Dragons, Chapitre 59, Jon).

Références