Maison Tully

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tully
Une truite argenté sautant sur champ bleu et rouge

Une truite argenté sautant sur champ bleu et rouge
Informations
V.O. House Tully
Demeure Vivesaigues
Devise « Famille, Devoir, Honneur »[1]
"Family, Duty, Honor"
Rang Maison suzeraine du Conflans

La maison Tully est la maison suzeraine du Conflans[2] depuis la Conquête d'Aegon Ier Targaryen[3]. Le Conflans est une région traditionnellement querelleuse, et les Tully ont parfois fait face à des difficultés pour imposer leur autorité à leurs vassaux[4].

Les armoiries de la maison Tully arborent une truite d'argent sur le rouge de la Ruffurque en crue et le bleu de la Culbute qui se rejoignent à Vivesaigues, leur demeure. Les Tully se distinguent par leurs cheveux auburn et leurs yeux bleus[5].

Traditions funéraires[modifier]

Les membres décédés de la maison Tully sont donnés à la Ruffurque selon un rituel particulier. A l'aube, le mort est installé dans une petite embarcation fluviale à voile aux couleurs de la maison Tully. Celle-ci est ensuite poussée par sept personnes, en l'honneur des sept faces divines de la religion des Sept, dans la Culbute depuis la tour d'Eau de Vivesaigues, juste avant de rejoindre la Ruffurque. Ensuite l'embarcation est incendiée à l'aide d'une flèche enflammée. Quand il s'agit de l'ancien lord de la maison, c'est traditionnellement au nouveau lord à qui il incombe de tirer la flèche. Le mort repose ainsi dans le lit de la rivière[6].

Histoire[modifier]

De l'Âge des Héros à l'arrivée des Andals[modifier]

Les Tully peuvent faire remonter leur ascendance jusqu'aux Premiers Hommes. Contrairement à d'autres maisons suzeraines comme les Stark, les Arryn ou les Lannister, les Tully n'ont jamais été rois même s'ils ont souvent épousé des membres de familles royales. Leur nom apparait dans bien des anciennes chroniques du Conflans. Le premier Edmure Tully et ses fils combattent les Andals au côté du roi Tristifer IV d'Alluve. Après l'extinction de la maison d'Alluve, il se soumet à l'un de ses vainqueurs, Armistead Vance, et ce dernier octroie à son fils, lord Axel Tully, le confluent de la Ruffurque et de la Culbute. Lord Axel y construit Vivesaigues[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Arrivée des Andals.

Les royaumes andals[modifier]

Défendant le Conflans contre les terres de l'Ouest, les Tully acquièrent fortune et prestige, et les différents rois des Rivières et des Collines recherchent leur amitié. Ils profitent aussi de la querelle millénaire opposant les prestigieuses maisons Nerbosc et Bracken pour être reconnus comme la plus puissante maison du Conflans. A l'époque où le Conflans est dominé par la maison Durrandon d'Accalmie, les Tully reçoivent des charges de premiers plans et des postes de confiance. Après la conquête du Conflans par les Fer-nés, les Tully deviennent les seigneurs les plus puissants de la région[7].

La Conquête[modifier]

Aegon Ier Targaryen débute sa Conquête des Sept Couronnes, par l'invasion du Conflans, tenu par Harren Chenu et les Fer-nés. Le climat de guerre permanent et la disette poussent les riverains à accueillir chaleureusement Aegon, Harren étant perçu comme un tyran[7]. Edmyn Tully est le premier lord de la région à se rebeller et à rejoindre les Targaryen d'Aegon le Conquérant qui fit de lui le seigneur suzerain du Conflans après la Conquête[2]. Les autres seigneurs riverains lui rendent immédiatement hommage[3].

Le règne des Targaryen[modifier]

Au cours du règne d'Aegon Ier Targaryen, les Tully renforcent leur autorité sur les seigneurs riverains, notamment en mariant une de leurs filles au nouveau sire d'Harrenhal, lord Quenton Qoherys. En l'an 7, lord Edmyn Tully devient la seconde Main du Roi Aegon Ier Targaryen, à la suite d'Orys Baratheon. Il démissionne deux ans plus tard, pour retourner à Vivesaigues, auprès des siens[N 1][7].

En l'an 43, les Tully prennent le parti du roi Maegor Ier Targaryen, contre son neveu, le jeune prétendant au Trône de Fer Aegon Targaryen. Ils se joignent aux forces de lord Lucas Herpivoie d'Harrenhal et descendent vers l'Œildieu. La bataille qui s'ensuit cause la perte du prétendant[8]. Cinq ans plus tard, alors que Maegor a perdu toute autorité, les Tully reçoivent en invité le rebelle ser Joffrey Doguette, qui contrôle les terres au nord de la Dent d'Or[8]. Il semble que les Tully se rallient ensuite au prince Jaehaerys Ier Targaryen, lorsque celui-ci proclame son intention de détrôner son oncle, l'usurpateur Maegor[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys Ier Targaryen.

Lors du Grand Conseil de 101, lord Grover Tully soutient le droit au Trône de Fer du prince Viserys Targaryen, qui est désigné comme héritier du roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen[7]. Au cours du règne de Viserys Ier Targaryen, des fils de lord Grover auraient fait la cour à la princesse héritière, Rhaenyra Targaryen[9]. Lorsqu'éclate en l'an 129 la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, lord Grover Tully veut soutenir le prétendant Aegon II, mais son petit-fils, ser Elmo Tully, profite de sa faiblesse. L'héritier de Vivesaigues fait barrer les portes et descend les bannières. Les Tully rejoignent le parti des Noirs, qui soutiennent les prétentions de la reine des Sept Couronnes Rhaenyra Targaryen. Leurs forces sont présentes lors de la bataille de Chutebourg. Lord Grover meurt cette année-là, faisant d'Elmo le seigneur de la maison et sire de Vivesaigues. Mais lui-même meurt quarante-neuf jours plus tard, léguant le titre à son fils, Kermit Tully. Celui-ci commande l'armée qui défait les partisans d'Aegon II mené par lord Borros Baratheon d'Accalmie, lors de la bataille de la route Royale[7].

Les Tully sont restés fidèles aux Targaryen au cours de toutes les rébellions Feunoyr[7].

Au cours du règne d'Aegon V Targaryen, les Tully espèrent se rapprocher de la lignée royale en mariant une de leur fille, Celia Tully, au prince Jaehaerys Targaryen. Toutefois, celui-ci rompt ces fiançailles, lorsqu'il épouse sa sœur, Shaera Targaryen[10].

Toujours fidèles aux Targaryen, les Tully participent à la guerre des Rois à Neuf Sous[11].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Anciens membres[modifier]

Arbre généalogique de la maison Tully dans A Storm of Swords (version image - cliquer pour agrandir).

Arbre généalogique[modifier]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lord Hoster
 
 
 
Minisa Whent
 
 
 
 
Brynden
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eddard Stark
 
Catelyn
 
Jon Arryn
 
Lysa
 
Petyr Baelish
 
Edmure
 
Roslin Frey
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison Stark
 
 
 
 
 
Robert Arryn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Maisonnée[modifier]

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Tully.

Les Tully dans la saga[modifier]

Dans L'Épée Lige[modifier]

Lord Medgar Tully meurt pendant le Fléau de Printemps de l'an 209. Son successeur, un enfant de huit ans, n'étant entouré que de femmes, l'autorité des Tully sur le Conflans semble une nouvelle fois mise à mal. D'autant que la vieille rancune entre les Nerbosc et les Bracken, récemment ravivés, laisse craindre une nouvelle guerre privée dans la région[12].

Dans L'Œuf de Dragon[modifier]

Le jeune lord Tully n'honore pas de sa présence le mariage de lord Ambrose Beurpuits avec lady Frey[13].

Avant AGOT[modifier]

Depuis la mort de leur père vers l'an 270, lord Hoster Tully tente de marier son frère ser Brynden Tully à plusieurs reprises, d'abord avec Bethany Redwyne, puis avec une fille de lord Bracken, et enfin avec une Frey, mais sans succès. Les deux frères se disputent et Brynden finit par devenir un chevalier de maison au service des Arryn[14].

Lord Hoster Tully ne donne pas suite aux propositions de mariage entre leurs enfants de lord Andros Brax[15]. En l'an 276, lord Tully fiance sa fille Catelyn à Brandon Stark, héritier de Winterfell et sa fille Lysa à Jaime Lannister, héritier de Castral Roc[16]. Pour son fils Edmure, il refuse la proposition de lord Walder Frey[17], proposant plutôt au prince Doran Martell de le marier à son héritière, Arianne Martell[18]. L'année du printemps trompeur est fatale pour les plans de lord Hoster, puisque Jaime entre dans la Garde Royale[19]. Lord Tywin Lannister lui propose de marier Lysa à Tyrion à la place de Jaime, ce que lord Hoster refuse avec mépris[20]. Peu après, Brandon Stark et son père meurent, assassinés par le roi Aerys II Targaryen[19].

Lors du déclenchement de la rébellion de Robert Baratheon, le nouveau lord Eddard Stark se propose de s'unir à Catelyn en échange de l'appui des Tully. Lord Jon Arryn, ayant perdu son héritier, accepte également de se marier à Lysa. Les Tully participent ensuite activement à la rébellion, n'hésitant pas à se retourner contre leurs propres vassaux demeurés loyalistes[21].

Dans AGOT[modifier]

Lord Hoster Tully, vieillissant et s'affaiblissant d'années en années, demande à son fils Edmure de ne pas révéler son état, y compris à ses filles, car il craint que cette nouvelle n'incite ses ennemis à tenter d'en profiter[14].

En l'an 298, lady Catelyn Stark fait arrêter Tyrion Lannister, l'accusant de plusieurs meurtres dont il devra répondre devant la justice[22]. Cette atteinte à l'honneur de sa maison pousse lord Tywin Lannister à exercer des représailles, sous le couvert d'actions de brigandage contre le Conflans et les vassaux des Tully. Les seigneurs riverains ne sont pas dupes, et veulent répliquer, mais lord Hoster Tully ne veut pas briser la paix du roi, ce qui rendrait son action illégale. Il dépêche donc à ses vassaux de se présenter devant le Trône de Fer avec leurs preuves, afin de demander au roi de leur rendre justice. La Main du Roi, lord Eddard Stark, gendre de lord Hoster, leur donne satisfaction, ordonnant la mise à mort des brigands et convoquant lord Tywin Lannister devant le Trône de Fer afin qu'il réponde des crimes de ses bannerets[23]. Les agressions des Lannister se poursuivent néanmoins. Edmure Tully est capturé au cours de la bataille de Vivesaigues et le château est lui-même assiégé par les troupes de ser Jaime Lannister de la Garde Royale[24].

Les Stark, menés par le petit-fils de lord Hoster, viennent briser le siège des Lannister lors de la bataille des Camps. Au cours de la bataille, lord Tytos Nerbosc mène une sortie victorieuse qui permet de libérer ser Edmure Tully. Peu après, les seigneurs riverains prêtent serment d'allégeance à Robb Stark, reconnu comme roi du Nord par ses vassaux et ses partisans[14].

Dans ACOK[modifier]

L'état de lord Hoster Tully empirant, son fils Edmure assume de plus en plus la charge de seigneur de la maison. Celui-ci obtient la permission de son nouveau souverain, le roi du Nord Robb Stark, d'autoriser les seigneurs du Conflans à regagner leurs fiefs respectifs pour lutter contre les raids Lannister. Cette dispersion des forces Tully, si elle permet d'obtenir quelques succès isolés, prive les Stark de forces précieuses dans la guerre[25]. Ser Edmure Tully reçoit l'ordre de tenir Vivesaigues en cas d'attaque de lord Tywin Lannister[17]. Lorsque les victoires dans l'Ouest du roi Robb[26] pousse lord Tywin Lannister à quitter Harrenhal avec son armée[27], lord Edmure Tully ne suit pas les ordres de son roi : plutôt que de tenir Vivesaigues, il convoque donc de nouveau le ban de son père afin de marcher contre lord Tywin[28]. S'ensuit une série d'escarmouches, puis un choc frontal au gué du Moulin-de-Pierre, l'ensemble étant connu sous le nom des batailles des gués de la Ruffurque, qui permet de repousser les Lannister vers l'est[15] et de récupérer Harrenhal[28].

A Port-Réal, après la bataille de la Néra, lord Petyr Baelish est fait sire d'Harrenhal et seigneur suzerain du Conflans[29]. Ces titres ne sont toutefois qu'honorifiques, Harrenhal et le Conflans restant entre les mains des Stark et de leurs alliés.

Dans ASOS[modifier]

L'initiative de ser Edmure Tully est célébrée en public, mais en privé le roi Robb Stark la lui reproche, car elle a fait échouer une stratégie qui aurait pu leur faire gagner la guerre[17]. Le mariage du roi Robb avec lady Jeyne Ouestrelin risquant de briser l'alliance avec lord Walder Frey, la seule compensation paraît alors de proposer que le mariage de ser Edmure et d'une descendante de lord Walder. La réponse à cette offre se fait longtemps attendre[30].

Lord Hoster Tully meurt des suites de sa longue maladie. Ses funérailles se déroulent selon les rites spécifiques des Tully. Edmure devient le nouveau seigneur de la maison et sire de Vivesaigues. Il reçoit les émissaires de lord Walder Frey en entrevue, et est contraint d'accepter d'épouser une des filles de lord Walder, Roslin Frey, alors qu'il ne l'a jamais vu[6]. Pendant ses noces, sa sœur Catelyn et son neveu Robb Stark sont assassinés[31].

Au lendemain du massacre, lord Walder, qui a rejeté ses précédentes allégeances pour rallier les Lannister, le retient captif aux Jumeaux afin de limiter les velléités de révolte de son oncle Brynden Tully qui tient toujours Vivesaigues[32]. Les Tully sont frappés d'indignité et dépossédés de leur seigneurie par un décret du roi Tommen Baratheon pour rébellion contre leur souverain légitime[33]. Vivesaigues est promis à ser Emmon Frey, beau-frère de lord Tywin Lannister, mais le château est toujours tenu par ser Brynden Tully[32][33].

Dans AFFC[modifier]

Les Lannister et les Frey, menés par ser Daven Lannister, entreprennent le siège de Vivesaigues, toujours tenu par ser Brynden Tully. Comme le siège s'éternise, le Lord Commandant de la Garde Royale Jaime Lannister se rend auprès des assiégeants pour hâter l'issue des hostilités[34]. Le château finit par se rendre, mais ser Brynden Tully s'est enfui. Lord Edmure Tully est envoyé à Castral Roc sous étroite surveillance[35].

Dans ADWD[modifier]

Lord Edmure fait route vers Castral Roc, sa jeune épouse, lady Roslin Frey, devant l'y rejoindre dès qu'elle aura accouché de leur enfant[36].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. On peut supposer que cette démission est en lien avec la succession de Harrenhal. En effet, en l'an 9, l'année où lord Edmyn abandonne la charge de Main du Roi, le petit-fils de Quenton Qoherys, Gargon, lui succède à la tête d'Harrenhal (cf. The Sons of the Dragon). Il est possible que les deux événements soient liés et que lord Edmyn ait voulu défendre les droits de sa fille et de ses éventuels petits-enfants sur Harrenhal. D'autant qu'il est précisé par mestre Yandel que l'alliance matrimonial entre la fille d'Edmyn Tully et lord Quenton fut d'abord fructueuse, avant de devenir problématique (cf. Les origines de la saga, La maison Tully).
  2. Ce personnage n'apparaît dans la nouvelle Le Chevalier Errant que sous le nom de lord Tully. Le prénom "Medgar" ne lui est donné que dans les appendices de l'adaptation en roman graphique.
  3. Lord Walder Frey, né en l'an 208, se vante devant lord Edmure Tully d'avoir connu en tout cinq lords Tully, dont lui ; avec Edmure, son père Hoster, et Medgar, décédé en l'an 209, cela laisse deux lords Tully inconnus (cf. A Storm of Swords, Chapitre 50, Catelyn).

Références[modifier]

  1. A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  2. 2,0 et 2,1 Appendices AGOT.
  3. 3,0 et 3,1 Les origines de la saga, La Conquête.
  4. La Princesse et la Reine.
  5. A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  6. 6,0 et 6,1 A Storm of Swords, Chapitre 36, Catelyn.
  7. 7,0, 7,1, 7,2, 7,3, 7,4, 7,5, 7,6 et 7,7 Les origines de la saga, La maison Tully.
  8. 8,0 et 8,1 The Sons of the Dragon.
  9. Le Prince vaurien.
  10. Les origines de la saga, Aegon V.
  11. So Spake Martin du 18 nov. 2005 : (en) "US Signing Tour in Half Moon Bay" sur westeros.org.
  12. L'Épée Lige.
  13. L'Œuf de Dragon.
  14. 14,0, 14,1 et 14,2 A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  15. 15,0 et 15,1 A Clash of Kings, Chapitre 46, Catelyn.
  16. A Storm of Swords, Chapitre 12, Jaime.
  17. 17,0, 17,1 et 17,2 A Storm of Swords, Chapitre 15, Catelyn.
  18. A Feast for Crows, Chapitre 41, La princesse en la Tour.
  19. 19,0 et 19,1 A Clash of Kings, Chapitre 56, Catelyn.
  20. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  21. A Storm of Swords, Chapitre 44, Arya.
  22. A Game of Thrones, Chapitre 29, Catelyn.
  23. A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  24. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  26. A Clash of Kings, Chapitre 33, Sansa.
  27. A Clash of Kings, Chapitre 39, Arya.
  28. 28,0 et 28,1 A Clash of Kings, Chapitre 40, Catelyn.
  29. A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa.
  30. A Storm of Swords, Chapitre 21, Catelyn.
  31. A Storm of Swords, Chapitre 52, Catelyn.
  32. 32,0 et 32,1 A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  33. 33,0 et 33,1 A Storm of Swords, Chapitre 73, Jaime.
  34. A Feast for Crows, Chapitre 39, Jaime.
  35. A Feast for Crows, Chapitre 45, Jaime.
  36. A Dance with Dragons, Chapitre 49, Jaime.