Épisode 28 - Les Puînés

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Épisode 28)
Aller à : navigation, rechercher
Les Puînés
Informations
V.O. Second Sons
Réalisation Michelle MacLaren
Scénario David Benioff et D.B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 19 mai 2013
Audiences 5.13 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 3
L’Ours et la Belle Les Pluies de Castamere

Les Puînés est le huitième épisode de la troisième saison de la série télévisée Game of Thones. Il s'agit du vingt-huitième épisode de la série télévisée.

Synopsis[modifier]

Dans le Conflans, Sandor Clegane et sa prisonnière Arya font une halte. Pendant qu’il se repose, elle s’empare d’une grosse pierre. Le Limier ouvre les yeux et lui donne une seule chance de le tuer sans quoi il lui broiera les deux mains, et elle renonce à son projet[N 1]. Il ajoute qu’elle a eu de la chance de tomber sur lui et non sur quelqu’un qui l’aurait violée ou battue, et l’informe qu’il a déjà secouru sa sœur d’une telle situation. Arrivés à la Ruffurque, elle apprend qu’il l’emmène aux Jumeaux pour réclamer une rançon à sa mère et à son frère qui y sont pour le mariage de son oncle Edmure avec l’une des filles de lord Walder Frey.

Près de Yunkaï, Jorah Mormont, Daenerys et Barristan observent les Puînés, une compagnie mercenaire payée par Yunkaï et commandée par Mero, dit Le Bâtard du Titan. Ils seraient au nombre de 2 000 et dangereux. Daenerys demande à voir leur chef. Trois Puînés se présentent : Mero, Prendahl na Ghezn et Daario Naharis. Mero se montre grossier, disant à Daenerys qu’elle lui rappelle une prostituée croisée dans un bordel de Lys. Daenerys leur propose de passer à son service, mais ils ne peuvent briser le contrat avec Yunkaï. Elle se montre persuasive et leur donne deux jours pour réfléchir. Quand ils partent, elle demande à Barristan de tuer en premier Mero s’il devait se battre contre les Puînés[N 2].

À Peyredragon, ramené par Mélisandre, Gendry est reconnu par Stannis, comme étant le fils bâtard de son frère Robert. Stannis rend ensuite visite à Davos Mervault en prison, qui apprend que Gendry sera sacrifié. Davos désapprouve cet acte et rappelle à Stannis que son sang coule dans les veines de son neveu. Il ajoute que, si Stannis est venu le voir, c'est parce qu'au fond de lui, il savait que Davos lui dirait la vérité, au risque de lui déplaire. Stannis ordonne alors de libérer Davos[N 3].

Dans leur camp, les trois Puînés complotent pour tuer Daenerys par un tirage au sort. Une prostituée reçoit trois pièces : une de Meereen, une de Volantis et une de Braavos. Le Braavien sera l’exécuteur. Daario Naharis découvre sa pièce et s’exclame : Valar morghulis ! C’est lui qui devra tuer la khaleesi[N 4].

À Port-Réal, Sansa se prépare pour son mariage. Tyrion vient la voir et lui promet de ne jamais lui faire de mal. Pendant ce temps, Margaery Tyrell dit à Cersei qu’elles seront bientôt sœurs. La reine évoque la chanson Les pluies de Castamere, qui raconte l’histoire de la puissante maison Reyne de Castamere, anéantie par les Lannister pour s’être rebellée contre son père Tywin. Elle ajoute que, si Margaery ose à nouveau l’appeler « sœur », elle la fera étrangler dans son sommeil[N 4]. La cérémonie se déroule au Grand Septuaire de Baelor. En tant que père du royaume, Joffrey escorte Sansa jusqu’à l’autel, mais il retire le tabouret destiné à Tyrion. Le septon demande à ce dernier de déposer sa cape sur les épaules de Sansa en symbole de sa protection. Tyrion doit donc demander à Sansa de se baisser pour qu’il puisse s’exécuter, sous les moqueries de Joffrey[N 5].

Mélisandre rejoint Gendry dans sa chambre. Elle lui offre du vin, se déshabille et le pousse sur le lit. Elle lui dit qu’il est ici par la volonté du Maître de la Lumière. Sans comprendre, Gendry se laisse faire. Pendant l’acte sexuel, elle lui attache les poignets et les chevilles, puis pose des sangsues sur le corps de Gendry, réduit à l'impuissance[N 6]. Stannis et Davos entrent à ce moment-là. Stannis jette les sangsues une à une dans les flammes d’un brasero, en invoquant les noms des usurpateurs : Robb Stark, Balon Greyjoy et Joffrey Baratheon.

Au Donjon Rouge, Tyrion se saoule au cours de son banquet de noces. Tywin exprime sa crainte qu’il ne puisse consommer son mariage avec Sansa et concevoir un enfant Lannister au plus tôt. Loras Tyrell tente d’engager la conversation avec Cersei, mais cette dernière lui coupe la parole et le laisse en plan. Joffrey dit à Sansa que son rêve se réalise, celui d’épouser un Lannister. Il lui laisse entendre sournoisement qu’il pourrait peut-être lui rendre visite, pendant que Tyrion cuvera son vin. Joffrey veut ensuite procéder à la cérémonie du coucher, mais Tyrion s’y oppose fermement. Quand le jeune roi insiste, il plante un poignard sur la table et déclare : « Alors, ta femme, c’est avec une queue en bois que tu la baiseras le soir de tes noces ! ». Joffrey se met en colère et Tywin tente de le calmer. Tyrion se reprend et, prenant son ivresse comme excuse, précise qu'il plaisantait. Tyrion et Sansa se retirent dans leur chambre. Elle commence à se déshabiller, mais Tyrion l’arrête et annonce qu’il n’entrera pas dans son lit, sauf si elle l’y autorise. « Que se passerait-il si je ne vous y autorise jamais ? » lui demande-t-elle. « Et voici que débute ma garde ! » lui répond-il. Le vin aidant, il tombe endormi[N 7].

À Yunkaï, Missandei apprend à Daenerys, qui se détend dans son bain, à bien prononcer le dothraki. Soudain, un Immaculé casqué surgit et empoigne Missandei, lui mettant un couteau sous la gorge. Il ordonne à la reine de ne pas crier, sous peine de tuer sa servante. Il retire son casque, se révélant être Daario Naharis. Chargé de tuer Daenerys, il explique qu’il n’en a pas eu envie. La reine lui demande ce qu’en pensent ses capitaines. Daario vide alors un sac sur le sol d’où sortent les têtes décapitées de Mero et Prendahl. Il déclare qu’il attache plus de prix à sa beauté qu’à eux. Elle sort de son bain, nue, et passe un peignoir. Daario s’agenouille et jure de se battre pour elle avec ces mots : « Les Puînés et Daario Naharis sont à vous. Mon épée, ma vie et mon cœur sont vôtres ! »[N 8].

À Port-Réal, le lendemain du mariage, Shae apporte le petit déjeuner aux nouveaux époux. En changeant les draps, elle réalise qu’ils n’ont pas été tachés. Elle comprend, un sourire en coin, que Tyrion n’a pas consommé son union avec Sansa[N 4].

Au-delà du Mur, sur la route de Châteaunoir, Samwell Tarly, Vère et son bébé trouvent un abri pour la nuit, sous les croassements des corbeaux. Ils cherchent un prénom pour le bébé. Vère ne faisant pas la différence entre un prénom et un nom de famille, Sam lui donne l’exemple de Randyll, le prénom de son père. Vère aime bien ce prénom, mais Sam la dissuade de nommer ainsi son bébé. Vère comprend alors qu’il y a différentes façons pour des pères d’être cruels. Les croassements des corbeaux s’amplifient et ils arrivent par centaines. Muni de son épée, Sam sort de l’abri et demande à Vère de rester à l’intérieur. Soudain, les bruits cessent et la neige commence à tomber. Un Marcheur blanc s’avance pour prendre le bébé. Sam tente de l’attaquer avec son épée, mais d’une seule main, le Marcheur blanc la brise et Sam est projeté au sol, tandis que le bébé pleure et que Vère crie. Sam plante alors une dague en verredragon dans le dos du Marcheur blanc qui se désagrège en poussant un cri strident. Effrayés, Sam, Vère et le bébé fuient à travers les bois, dans une nuit noire aux lueurs bleutées, poursuivis par une myriade de corbeaux[N 9].

Audiences[modifier]

  • 5.13 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO

Notes et références[modifier]

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 3) et les romans.
  1. Dans les romans, Sandor ne laisse pas le choix à Arya : il lui retire la pierre des mains et l'informe qu'elle aura à subir les conséquences d'une prochaine tentative.
  2. La série fusionne deux compagnies mercenaires : les Puînés, cinq cents hommes commandés par Mero, et les Corbeaux Tornade, cinq cents hommes également, commandés par Sollir le Chauve, Daario Naharis et Prendahl na Ghezn. Daenerys reçoit d'abord ces trois derniers (l'entrevue se passe en gros comme dans la série), puis Mero, qui se montre grossier à son égard. À sa demande, il se voit livrer un fourgon de vin, si bien que lui et ses hommes sont ivres-morts lorsque Daenerys attaque Yunkaï.
  3. Dans les romans, Stannis ne va pas voir Davos dans sa prison, il le fait venir à lui pour débattre de la conduite à tenir, notamment vis-à-vis du sacrifice d'Edric Storm, un bâtard de Robert Baratheon (le seul reconnu par son père), que demande Mélisandre. Le franc-parler de Davos lui vaut non seulement sa libération, mais en outre sa nomination comme amiral et Main.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Cette scène est absente des romans.
  5. Dans les romans, la cérémonie se tient dans un septuaire du Donjon Rouge. Joffrey ne retire pas de tabouret, car aucun n'est prévu. Sansa refusant de se courber devant lui, Tyrion est contraint de monter sur le dos de Dontos Hollard pour la draper dans un manteau aux couleurs des Lannister.
  6. Cette scène est absente des romans. Dans ceux-ci, les sangsues sont posées par mestre Pylos sur Edric Storm. Le mestre n'utilise pas la contrainte sur le jeune garçon, mais prétexte un traitement.
  7. Dans les romans, Tyrion et Sansa se dénudent et se mettent au lit. C'est alors que Tyrion s'engage à ne pas toucher son épouse sans son consentement. Lorsque Sansa répond que celui-ci pourrait ne jamais venir, Tyrion ne réplique pas « Et voici que débute ma garde ! », mais « Eh bien, c’est justement à l’intention des lutins de mon acabit que les dieux ont créé les putes ». Bien qu'ayant beaucoup bu, il ne s'endort pas, mais quitte le lit conjugal.
  8. Dans les romans, Daario ne s'infiltre pas jusqu'à la tente de Daenerys ; il est arrêté par les Immaculés de Daenerys alors qu'il revenait dans son camp à la nuit tombée avec les têtes des deux autres chefs des Corbeaux Tornade dans un sac. Quant à Mero, il s'enfuit après la défaite de ses hommes. Devant Meereen, il tente d'assassiner Daenerys et est alors tué par Arstan, qui est alors contraint de dévoiler sa véritable identité.
  9. Dans les romans, Sam a détruit un Autre (un Marcheur blanc) pendant la retraite après la bataille du Poing des Premiers Hommes : il l'a frappé avec sa dague de verredragon, et l'Autre a alors fondu et disparu. Sam y a gagné le surnom, mi-moqueur, mi-admiratif, d'« Égorgeur ». Lorsqu'il est avec Vére et son bébé, ils ne sont pas attaqués par un Autre, mais par des spectres, les cadavres animés par les Autres, dans lesquels Sam reconnaît plusieurs de ses anciens frères jurés. Sam parvient à en détruire un par le feu, mais il va être submergé par le nombre, lorsqu'ils sont secourus par un être étrange, qu'ils surnomment Mains-froides, et qui les sauve des spectres.