Edmure Tully

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Edmure)
Aller à : navigation, rechercher
Edmure Tully
Image by Amok©

Identité
V.O. Edmure Tully
Statut
Rang Chevalier
Lord (ASOS)
Titres Héritier de la maison Tully
Sire de Vivesaigues (ASOS)
Seigneur de la Maison Tully (ASOS)
Seigneur suzerain du Conflans (ASOS)
Famille
Père Hoster Tully
Mère Minisa Whent
Épouse Roslin Frey (ASOS)
Blasons
Edmure fait partie de la maison Tully
Suzerain du Conflans
Hoster Tully Petyr Baelish
Sire de Vivesaigues
Hoster Tully Emmon Frey

Ser Edmure Tully est le jeune frère de Catelyn et de Lysa, ainsi que l'héritier de lord Hoster Tully. Grand et jovial, c'est un homme aux yeux bleu sombre et aux cheveux auburn. Il arbore une chevelure hirsute et une barbe fournie[1]. Il est prompt à la décision et a le cœur tendre, mais manque de subtilité et de vision stratégique[2]. Orgueilleux et susceptible, il peut se montrer des plus bornés s'il est blessé dans sa fierté. Cadet de sœurs à la forte personnalité, il pense que son père ne l'estime pas à sa juste valeur et en souffre[3]. Célibataire, il ne dédaigne pas de courir la gueuse[4].

Avant AGOT

Edmure est élevé à Vivesaigues avec ses sœurs Catelyn et Lysa, et le pupille de son père, Petyr Baelish, qu'il surnomme « Littlefinger », en raison de son apparence chétive et parce que son fief est situé sur le plus petit des Quatre Doigts (région côtière appartenant au Val d'Arryn)[5].

Durant son enfance, Edmure s'est cassé un bras en tombant d'un orme du bois sacré[1].

Lorsque Littlefinger, amoureux de Catelyn, a l'inconscience de défier en duel Brandon Stark, à qui elle est promise, Edmure accepte d'être l'écuyer de Brandon. Petyr, gravement blessé, ne le lui pardonne pas et refuse de le revoir avant son retour dans ses terres[6].

Alors qu'il est encore un tout jeune homme, il va trouver une prostituée pour perdre son pucelage, mais dans un état d'ébriété trop avancé pour parvenir à ses fins. Un chanteur[N 1] en tire une chanson évoquant un « poisson flasque ». Il ne la chante qu'une fois, mais cela suffit pour qu'Edmure prenne tous les baladins en horreur[7].

Refusant pour lui la main d'une des filles de lord Walder Frey[8], son père propose au prince Doran Martell de l'unir à la fille de ce dernier, Arianne[9], mais ce projet ne se concrétise pas.

Dans AGOT

Son père, lord Hoster Tully, étant de plus en plus gravement malade, Edmure agit comme le seigneur de fait de Vivesaigues et du Conflans[6]. L'enlèvement de Tyrion Lannister par lady Catelyn Stark tend ses relations avec les Lannister, lesquels se mettent à lancer des raids de harcèlement sur ses terres, sous la direction de ser Gregor Clegane. Edmure, qui avait rassemblé son ban à Vivesaigues et à la Dent d'Or, disperse alors ses troupes pour protéger sa frontière et, sur les conseils de son père, envoie une délégation (composée des sers Raymun Darry, Marq Piper et Karyl Vance) à Port-Réal pour y réclamer justice[2]. Amoindries par ces mouvements, les forces Tully sont défaites à la bataille de la Dent d'Or et se replient vers Vivesaigues[10]. Ser Edmure Tully prend alors directement le commandement de l'armée. Il est battu par ser Jaime Lannister sous les murs de Vivesaigues et fait prisonnier.

Il est ensuite libéré par lord Tytos Nerbosc qui mène une sortie au cours de l'attaque de l'armée de Robb Stark, qui rompt le siège[11]. De retour dans les murs de Vivesaigues, il y accueille sa sœur Catelyn et son neveu. Il mène Catelyn auprès de leur père. Il est présent lors du conseil réunissant les seigneurs du Nord et du Conflans, à l'issue duquel Robb est proclamé roi du Nord, mais sans y prendre part[1].

Dans ACOK

Après le couronnement du roi du Nord Robb Stark à Vivesaigues, ser Edmure obtient la permission de son nouveau souverain d'autoriser les seigneurs du Conflans à regagner leurs fiefs respectifs pour lutter contre les raids Lannister. Mais cette dispersion des forces Tully, si elle permet d'obtenir quelques succès isolés, le prive de forces précieuses dans la guerre[12].

Le roi Robb, quant à lui, décide d'emmener ses vassaux du Nord à l'attaque des terres de l'Ouest. Avant de quitter Vivesaigues, il demande à son oncle d'envoyer sa mère aux Jumeaux dès son retour de son ambassade auprès du roi Renly, pour lui choisir une épouse[4]. Il lui ordonne également de tenir Vivesaigues en cas d'attaque de lord Tywin Lannister[8]. Lorsque ser Cleos Frey revient de Port-Réal avec la réponse des Lannister aux offres de paix du roi du Nord et du Conflans, il est reçu par ser Edmure. Contre leurs armes et leur promesse de ne pas commettre de violence, il laisse les nombreux manteaux rouges qui l'escortent vaquer librement dans le château. Mais, quatre jours après leur arrivée, certains d'entre eux tentent de faire évader ser Jaime Lannister. La tentative échoue de peu, et cause plusieurs morts chez les gardes Tully. Incertain quant à sa duplicité, ser Edmure enferme ser Cleos dans l'ancienne cellule de ser Jaime, qui se retrouve enchaîné dans un cul-de-basse-fosse[4].

Le départ du roi Robb pour l'Ouest et la victoire qu'il y remporte[13] amènent lord Tywin Lannister à quitter Harrenhal pour tenter de retourner dans ses terres[14]. Pour ser Edmure, il est hors de question de le laisser traverser de nouveau impunément le Conflans. Il compte bien lui faire chèrement payer ses défaites et son humiliation des mois passés (et, sans doute, redorer son blason de chef de guerre aux yeux de son roi, de ses vassaux et de son propre père). Il convoque donc de nouveau son ban à Vivesaigues, mais, même ainsi, il n'a que huit mille fantassins et trois mille cavaliers à opposer à lord Tywin, qui dispose de forces deux fois supérieures. Mais il compte d'abord être avantagé par le terrain, en tenant les gués de la Ruffurque, qu'il fait fermer par des retranchements. Surtout, il ordonne à Helman Tallhart de quitter les Jumeaux (car il estime que la loyauté des Frey est désormais acquise) et de rejoindre lord Roose Bolton, à qui il a lui-même ordonné de tenter de reprendre Harrenhal aussitôt après le départ de lord Tywin. Ser Edmure escompte ainsi coincer l'armée Lannister entre Vivesaigues et Harrenhal, et d'attendre l'armée du roi Robb pour la détruire. Lord Tytos Nerbosc et lord Jonos Bracken, pour une fois d'accord, approuvent ce plan. En attendant, les rumeurs de l'arrivée de lord Tywin font affluer à Vivesaigues une foule de paysans, auxquels ser Edmure ouvre généreusement les portes de la forteresse, sans se soucier des bouches inutiles en cas de siège. C'est à ce moment que revient sa sœur, lady Catelyn Stark, de retour de son ambassade infructueuse auprès des deux frères Baratheon. Ser Edmure l'informe alors que le roi Robb souhaite qu'elle se rende aux Jumeaux pour lui choisir une épouse Frey, mais elle refuse de laisser son père agonisant[4]. Il met ensuite son plan à exécution, confiant Vivesaigues à ser Desmond Grell, et part avec son ost s'opposer à l'armée de lord Tywin. S'ensuivent une série d'escarmouches, puis un choc frontal au gué du Moulin-de-Pierre, l'ensemble étant connu sous le nom des batailles des gués de la Ruffurque : l'armée Lannister est repoussée avec des pertes importantes, et se replie vers le sud-est[3].

Dans ASOS

Après ses victoires, ser Edmure rentre en piteux état à Vivesaigues, où l'attendent de moins bonnes nouvelles : lord Stannis Baratheon a été défait à la Néra, Dorne et le Bief se sont ralliés aux Lannister, et sa sœur Catelyn a fait évader ser Jaime Lannister dans l'espoir de se voir restituer en échange ses filles Sansa et Arya. Ser Edmure fait aussitôt envoyer trois corbeaux à Harrenhal, ordonnant à lord Bolton de tout faire pour remettre la main sur le fuyard contre une récompense de mille dragons. Lady Stark lui reproche amèrement cette initiative, arguant du fait que si les Lannister considèrent qu'il s'agit d'une évasion et non d'un échange d'otages, ils n'auront aucune raison de lui remettre ses filles[15].

Après la dispute avec son aînée, ser Edmure ne la visite plus, lui préférant la compagnie de ser Marq Piper et de Patrek Mallister. Il passe également beaucoup de temps à écouter la chanson de Rymond le Rimeur composée en l'honneur de sa victoire au Moulin-de-Pierre. Lorsque le roi Robb Stark rentre des terres de l'Ouest, il convoque une assemblée durant laquelle il fait l’éloge public de la victoire de ser Edmure qui feint la modestie. Après le départ des bannerets et la présentation de la famille Ouestrelin à lady Catelyn, Robb et les Tully demeurent ensemble pour une réunion dans la chambre des audiences privées. Ser Brynden Tully y interrompt les fanfaronnades de son neveu au sujet de ses campagnes et lui demande de remercier le souverain qui lui a épargné l'opprobre public en faisant mine de le féliciter pour une initiative qui s'est révélée catastrophique pour les forces Stark. De son propre aveu, il aurait été plutôt tenté de fustiger la bêtise d'Edmure et lui rappelle que son rôle consistait à tenir la forteresse. Brynden et Robb lui révèlent alors qu'il a ruiné leur plan initial qui était d'attirer les fantassins Lannister sur la route de l'Or, à un endroit où la cavalerie des forces Stark et Tully aurait été en position de force. Si lord Tywin avait choisi l'attentisme, les terres de l'Ouest auraient pu être soumises au pillage en attendant que le roi Stannis prenne Port-Réal et qu'un accord de paix puisse être conclu. En immobilisant les troupes Lannister sur la Ruffurque, Edmure lui a offert un délai lui permettant d'obtenir des informations sur les mouvements de troupes à l'est et de faire la jonction avec les armées Tyrell pour prendre les forces de Stannis à revers. Edmure, penaud et confus, promet alors de réparer ses torts. Il émet ensuite des doutes quant à l'opportunité de reconquérir le Nord tel que proposé par son aînée ; les Fer-nés contrôlent Moat Cailin et ils risqueraient de se trouver pris en étau entre les forces Greyjoy au nord et les Frey - qui ont fait défection à la suite du mariage de Robb avec Jeyne Ouestrelin - au sud. Comprenant qu'il n'a d'autre choix que de renouer une alliance avec les Frey, Robb se demande comment se racheter auprès de lord Walder[8].

La seule compensation honorable paraît alors de proposer Edmure comme époux d'une descendante de lord Walder mais cette offre ne reçoit aucune réponse des Jumeaux. En parallèle, la situation continue de se dégrader : lord Rickard Karstark se venge de l'évasion de ser Jaime en assassinant deux otages Lannister dans leur prison et ses forces désertent pour se mettre en quête du Régicide. Retiré dans la chambre des audiences privées avec ser Brynden, le roi Robb et Catelyn, ser Edmure presse alors Robb de ne pas exécuter le traître pour ne pas s'aliéner sa maison et de dissimuler les morts des otages pour éviter les représailles de lord Tywin et l'hostilité des Frey. Ses arguments sont balayés par ser Brynden - qui est conscient que les Karstark en fuite répandront rapidement la nouvelle - et par le roi qui estime qu'il doit justice aux pères des victimes ; ce dernier décapite lui-même lord Karstark dans le bois sacré de la forteresse[16].

La réponse de lord Walder Frey arrive à Vivesaigues, sous la forme de la visite de ses fils, Lothar Frey et Walder Rivers, quelques heures après la mort de lord Hoster Tully qui fait d'Edmure le nouveau seigneur de la maison Tully. Ce dernier, très affecté par la mort de son père, échoue par trois fois à atteindre sa barque funéraire avec une flèche enflammée (comme le veulent les rites funéraires Tully), ce que son oncle Brynden réussit du premier coup. Lord Edmure est ensuite contraint d'accepter la proposition de lord Walder d'épouser dès que possible sa fille, Roslin, qu'il n'a jamais vue[17].

Lord Edmure se met en route, avec l'ost du roi, pour les Jumeaux afin d'y honorer sa promesse. Durant le trajet, il se montre particulièrement morose à l'idée d'épouser une Frey, les femmes de la maison n'étant pas réputées pour leur beauté. Il se dispute à ce sujet avec sa sœur qui le trouve frivole et peu conscient des enjeux de cette union. Très vexé par les reproches de cette dernière, Edmure l'évite ensuite consciencieusement et lui préfère la compagnie de ses amis.

Les crues dans le Conflans ayant détruit la plupart des ponts, la troupe est contrainte de passer par les marécages de Sorcefangier. Elle y est rejointe par lord Jason Mallister, porteur de nouvelles en provenance des îles de Fer. Lord Edmure est présent lors du conseil de guerre du roi Robb - avec lord Jon Omble, Galbart Glover, lady Maege Mormont et lady Catelyn - durant lequel ils apprennent le décès du roi Balon Greyjoy et le retour d'Euron. Le roi leur expose ensuite son plan pour reprendre Moat Cailin aux Fer-nés et reconquérir le Nord. Il ordonne également à sa mère de rejoindre Salvemer où elle demeurera - sous la protection de lord Jason - loin des champs de bataille. Avant de clôturer la réunion, le souverain demande aux seigneurs présents d'apposer leurs sceaux sur son testament qui désigne son héritier présomptif[18].

Pendant ses noces, sa sœur Catelyn et son neveu Robb Stark sont assassinés[19].

Au lendemain du massacre, lord Walder - qui a rallié la Couronne- le retient captif aux Jumeaux afin de limiter les velléités de révolte de son oncle qui tient toujours Vivesaigues[20]. Lord Edmure est ensuite, à l'instar de ser Brynden, frappé d'indignité et dépossédé de sa seigneurie pour rébellion contre son souverain légitime par un décret du roi Tommen Baratheon[21]

Dans AFFC

Lord Edmure est d'abord retenu captif aux Jumeaux, puis transféré sous les remparts de Vivesaigues, assiégé par les Frey. Ser Ryman Frey tente d'inciter ser Brynden Tully à rendre la place en exposant chaque jour Edmure sur une potence, la corde au cou. La stratégie ne porte pas le résultat escompté, le Silure refusant de fléchir[22]. Epuisé, Edmure est finalement libéré par ser Jaime Lannister, qui menace son épouse Roslin et son enfant à naître s'il refuse d'aider à la prise du château[23]. Le jeune lord finit par accepter, et livre Vivesaigues, non sans avoir aidé son oncle à s'enfuir au préalable. Déchu de son titre de seigneur de Vivesaigues, il est envoyé à Castral Roc, sous la garde de quatre cents hommes commandés par ser Forley Prestre, chargé de le tuer en cas de tentative d'évasion[24].

Dans ADWD

Lord Edmure fait route vers Castral Roc, sa jeune épouse, lady Roslin Frey, devant l'y rejoindre dès qu'elle aura accouché[25].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Edmure Tully est interprété par l'acteur Tobias Menzies dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Qui n'est autre que Tom des Sept-Rus.

Références