Challenge de lecture « En attendant l’hiver » (2022)

Forums Une escapade à la Môle – discussions diverses Le carrefour des autres mondes Autres œuvres littéraires Challenge de lecture « En attendant l’hiver » (2022)

30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 345)
  • Auteur
    Messages
  • #178882
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2490

    Ha, lu égalment Ces Jours qui disparaissent, et je confirme, c’est très bien.
    Voir mon avis ici https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/vos-dernieres-lectures-graphiques/page/5/#post-163825

    Et du coup tu peux je pense tenter d’autres Timothé Le Boucher. Je n’ai lu que Le Patient, qui lorne un peu plus vers l’horreur / slasher, mais dans lequel on retrouve le même genre d’ambiances, entre malaise grandissant et fascination.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #178885
    MELT527
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 201

    Et du coup tu peux je pense tenter d’autres Timothé Le Boucher. Je n’ai lu que Le Patient, qui lorne un peu plus vers l’horreur / slasher, mais dans lequel on retrouve le même genre d’ambiances, entre malaise grandissant et fascination.

    Le Patient est dans ma PAL, j’attends qu’il soit disponible à la médiathèque. Il y a aussi 47 cordes de cet auteur qui je crois est le dernier sorti mais qui doit avoir plusieurs tomes. Une bonne expérience avec Ces jours qui disparaissent que j’espère récidiver !

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #178894
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Il y a aussi 47 cordes de cet auteur qui je crois est le dernier sorti mais qui doit avoir plusieurs tomes

    Il sera en deux tomes, je crois, et il n’y a que le premier qui est sorti. Je le recommande très fortement, j’ai adoré cette lecture, elle est clairement dans mon top 2022

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #178917
    Fitz
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 241

    Je valide le thème Le Nord : un livre avec un animal à fourrure sur la couverture (loup, chien, chat, ours, souris, etc) avec Thorgal Tome 15 : Le Maitre des Montagnes, Tome 16 : Louve et Tome 17 : La Gardienne des Clés de Jean Van Hamme, formant le Cycle du Nord.

    Ce Cycle est formé de 3 aventures presque indépendantes, avec pour fil rouge le retour de Thorgal vers le Nord, pour permettre à sa femme Aaricia d’accoucher de son deuxième enfant dans son village natal.

    Le Maitre des Montagnes est une histoire où Thorgal, alors qu’il a subi un voyage dans le temps de manière inexplicable, va devoir échapper aux griffes de l’insaisissable maître des montagnes. C’était une lecture agréable , l’antagoniste était intéressant avec son double visage, et j’ai trouvé le voyage dans le temps plutôt bien géré (en tout cas je n’ai pas relevé d’incohérences évidentes)

    Louve voit Thorgal, Aaricia et Jolan croiser le chemin du apparemment futur roi des Vikings pendant que Aaricia est sur le point d’accoucher. C’est un des rares volumes de Thorgal où j’ai eu peur pour la vie d’un des personnages et ça m’a fait vraiment apprécier le personnage d’Aaricia.

    La Gardienne des Clés voit un des antagonistes du Tome 3 rappelé à la vie par une puissance inconnue avec une mission : impersonner Thorgal auprès de la Gardienne des Clés afin de lui voler sa ceinture magique et de provoquer la fin des temps. L’idée d’un faux Thorgal est intéressante, dommage que l’antagoniste soir si mauvais pour jouer Thorgal, ça aurait pu donner des scènes très intéressantes si il était meilleur. A part ça, une lecture agréable, avec aussi le retour réussi d’un personnage du Tome 7, L’Enfant des Etoiles

    #178974
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 863

    Le veilleur aux remparts : un livre issu des recommandations de la Garde de Nuit : Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschebach, recommandé par Celilune dans cet article de blog.

    Un très joli livre de SF si on veut, qui prend place sur une planète sur laquelle des tisseurs tissent toute leur vie un unique tapis grace aux cheveux de leur femme/concubines/filles/mère, pour les offrir à un lointain empereur à propos duquel la rumeur court qu’il serait mort.
    J’ai beaucoup aimé. On part d’une situation individuelle, on nous en présente une autre et au fur et à mesure on remonte la piste pour démêler le mystère de ces tapis.
    On perd de vue très rapidement les personnages, on est plus dans une logique de nouvelles imbriquées et parfois on ne comprend pas trop pourquoi tel ou tel récit apparait d’un coup avant de trouver une explication un peu plus loin, mais j’ai trouvé ça super chouette et cohérent.

    Ce passage de l’insignifiant au très grand, pour aboutir sur quelque chose de touchant, c’est assez merveilleux.

    Arys du Rouvre 💜

    #179001
    Fitz
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 241

    Je valide le thème Les terres de l’Ouest : un livre où il est question de l’exploitation des ressources naturelles avec XIII Tome 9 : Pour Maria et Tome 10 : El Cascador (je ne peut pas dire pourquoi je valide le thème sans spoiler)

    Après les évènements de Treize contre Un (Tome 8), XIII et certains de ses amis se sont réfugiés au San Miguel, en Amérique Centrale. Mais XIII reçoit bientôt un appel d’un certain Padre Jacinto qui demande à le voir en lui prétendant qu’il en va dans la vie de sa femme. XIII, qui ne se rappelle bien évidemment pas avoir été marié, va quand même au rendez-vous : il y a en effet un trou de six ans dans sa vie avant son amnésie, trou durant lequel il a appris à parler Espagnol. Bientôt, il se retrouve embarqué dans une révolution au pays voisin, le Costa Verde.

    J’ai beaucoup aimé, on a ici une histoire avec beaucoup de retournements de situations, pas mal de suspens et un procès mémorable, et surtout un nouveau personnage extrêmement charismatique en la personne du Padre Jacinto. La tome 10 « El Cascador » se finit sur une grosse révélation sur XIII et nous donne vraiment envie de lire le tome suivant « Trois Montres d’Argent »

    #179002
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3727

    Le veilleur aux remparts : un livre issu des recommandations de la Garde de Nuit : Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschebach, recommandé par Celilune dans cet article de blog.

    Une de mes meilleures lectures de ces dernières années !

    #179139
    Fitz
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 241

    Je valide le thème Le bouclier protecteur des royaumes humains : un livre écrit par un.e auteur.ice qui a été interviewé.e par la Garde de Nuit avec Gagner la Guerre de Jean-Philippe Jaworski dont vous pouvez trouver l’interview ici

    Je vais assez peu parler de l’intrigue parce que je pense que c’est un livre dont il vaut mieux entrer dedans sans être spoilé, d’autant plus qu’un premier twist survient très rapidement (à la fin du premier chapitre).

    J’ai beaucoup aimé les personnages   de Sassanos et de Leonide Ducatore, très charismatiques et intriguants dans les deux sens du terme.

    J’ai également beaucoup apprécié la ville de Ciudalia, que j’ai trouvé très vivante et réussie.

    J’ai trouvé les elfes très intéressants, même si ils étaient assez peu présents dans ce livre, on sentait bien qu’ils avaient déjà vécu des centaines d’années et par ailleurs, j’ai trouvé le monde très bien réalisé au niveau de son histoire, on sent vraiment dans les lieux qu’on visite et les constantes références historiques le poids de milliers d’années d’histoire et les conséquences durables qu’elles ont eu sur les lieux et les populations

    J’ai enfin beaucoup apprécié la prose florissante, qui fait honneur à la langue française par sa richesse et sa complexité.

    J’ai moins aimé le narrateur (Benvenuto Gesufal), avec qui je me retrouve en désaccord sur presque toutes ses décisions et qui est trop imbu de lui-même à mon goût (les autres personnages le sont aussi mais on est pas dans leur tête durant tout le bouquin), il est aussi hyper impulsif, ce qui est un trait que je n’apprécie généralement pas chez un personnage, et pour ne rien arranger il est complètement machiste (mais à sa décharge quasiment tous les hommes de ce monde sont comme ça)

    J’ai également moins aimé les parties en dehors de Ciudalia, qui se trainaient un peu trop à mon goût, sans doute parce que j’avais trop apprécié la cité avant et que je me languissais d’y retourner.

     

    En résumé, une très bonne lecture, mais auquel il aura manqué quelque chose pour qu’elle soit exceptionnelle.

    #179160
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Dans le Menu Garde de Nuit, je valide La lumière qui rallume l’aube : un livre soumis par un autre participant au challenge avec Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton (pour rappel, la liste des livres se trouve ici), proposé par Melt527.

    Ce livre m’avait d’abord intrigué pour la proximité du titre avec celui de Les sept maris d’Evelyn Hugo (alors qu’en fait rien à voir) et puis après pour le concept. Concept qui est l’atout principal de ce livre. Pour résumer, c’est la rencontre entre une partie de Cluedo et Un jour sans fin.

    Le narrateur est bloqué dans un manoir dans lequel un meurtre va avoir lieu et il va revivre le même jour en boucle jusqu’à ce qu’il trouve la solution de l’énigme proposée. Je simplifie beaucoup les choses afin de ne pas trop spoiler.

    J’ai plutôt bien aimé, j’aime beaucoup les romans policiers/thrillers/livres avec twists et celui-ci est bien fait, il y a des choses que j’avais vu venir, d’autres pas du tout. Le concept apporte énormément au récit, mais rend les choses un peu difficiles, notamment au début. le narrateur est complètement perdu et nous aussi, il faut s’accrocher pour rentrer dedans. Aussi, et je ne peux pas trop expliquer pourquoi sans révéler trop de choses sur l’intrigue, mais j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, je trouve qu’on reste vraiment à distance d’eux et leur destin ne nous importe pas beaucoup.

    Pas un énorme coup de cœur mais c’était quand même une bonne lecture.  Je me suis fait la réflexion pendant la lecture que cela ferait un très bon jeu vidéo et/ou série (j’ai lu que Netflix était dessus).

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #179161
    MELT527
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 201

    Pour résumer, c’est la rencontre entre une partie de Cluedo et Un jour sans fin.

    C’est exactement ça  ! Je suis contente de voir quelqu’un le lire et l’apprécier. Pour moi ça a été un énorme coup de cœur mais je sais que ce n’est pas un livre parfait.

    De base, je suis fan des boucles temporelles et des enquêtes et le fait qu’il doit revivre ces boucles dans le corps d’autres habitants du manoir est assez bien trouvé : il doit aussi travailler avec leurs forces et leurs faiblesses, j’ai trouvé ça ingénieux.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #179234
    Fitz
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 241

    Je valide le thème Khaleesi : un livre où l’on croise une reine avec Thorgal Tome 18 : L’Epée Soleil, Tome 19 : La Forteresse Invisible, Tome 20 : La Marque des Bannis , Tome 21 : La Couronne d’Ogotai, Tome 22 : Géants et Tome 23 : La Cage de Jean Van Hamme, formant le Cycle de Shaigan-sans Merci. Le thème est validé parce qu’on rencontre la reine des Dieux d’Asgard , Frigg.

    Le Tome 18, L’Epée Soleil, voit Thorgal, qui a quitté sa famille pour les protéger, croiser à nouveau le chemin de Kriss de Valnor ainsi que d’un mystérieux seigneur maniant le pouvoir du soleil à l’aide d’une arme inconnue. Ce tome là n’a rien de particulier et ne m’a pas beaucoup marqué.

    Le Tome 19, la Forteresse Invisible, voit Thorgal et Kriss de Valnor lutter pour échapper à des bandits, avant que Thorgal prenne une grande décision : aidé par les dieux , il se faufilera dans la forteresse invisible afin que les dieux cessent enfin de mettre des obstacles sur son chemin . Mais à quel coût ?      J’ai beaucoup aimé ce tome, très mystique et

    Spoiler:
    ça m’a fait à la fois plaisir et de la peine de voir Thorgal obligé de tuer tous ses souvenirs.

    Le Tome 20, la Marque des Bannis retourne au point de vue de Aaricia, Louve et surtout Jolan, qui se retrouvent bannis de leur village alors que ils sont sous la menace du mystérieux Shaigan sans Merci.                                      Très intéressant, ce tome apporte un peu de fraicheur en changeant de protagoniste (ce qui n’avait été le cas que dans le tome 14 il me semble), et Shaigan se révèle un antagoniste très intéressant, bien qu’on ne l’aperçoive quasiment pas (voire pas du tout) du tome, son ombre plane sur Aaricia, Louve et Jolan tout du long.

    Le Tome 21, la Couronne d’Ogotai, voit Jolan avec l’aide d’un voyageur venu du futur, essayer de réparer un tort commis par Thorgal dans le passé, ainsi que d’essayer de sauver Thorgal et Aaricia de Shaigan -Sans – Merci . Le tome comprend de nombreux voyages dans le temps, un élément que j’apprécie beaucoup si il est bien géré, mais ici, j’ai repéré au moins un énorme paradoxe temporel :

    Spoiler:
    Jolan adulte et enfant qui coexistent en même temps sans problème

    , paradoxe qui est pointé du doigt comme étant dangereux dans le livre, mais finalement sans aucune conséquences… Sinon, l’idée de base était très intéressante, mais aurait pu être mieux gérée .

    Le Tome 22, Géants, voit Thorgal partir au pays des géants à la demande de Frigg, la reine des Dieux d’Asgard, afin de voler un objet précieux. En échange, Thorgal retrouvera ce qu’il avait perdu. Un tome intéressant puisqu’on explore un endroit encore jamais visité mais où je trouve que Thorgal a trop facile à triompher des divers obstacles qui se dressent sur sa route.

    Enfin, le tome 23, La Cage, voit Thorgal, Aaricia et Jolan enfin essayer de se retrouver, après de nombreuses années à avoir été séparés. Mais tout ne se passe pas comme prévu… J’ai apprécié la lecture de ce tome qui conclut le Cycle d’une belle manière avec une Aaricia qui réagit d’une manière qui me parait très réaliste par rapport au retour de Thorgal.

    #179288
    MELT527
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 201

    L'été de la sorcière par NashikiBonjour, je valide dans le Menu Devises – Famille, Devoir, Honneur : un livre où un personnage est attaché à sa famille avec Un été de sorcière de Kaho Nashiki dont vous trouverez mon avis ici . Une petite lecture sans prétention, rapide et pas prise de tête.

    J’ai découvert les éditions Picquier récemment, ils sont apparemment spécialisés dans les travaux fiction et non-fiction d’Extrême-Orient (Japon, Chine Inde, Vietnam…) et on une charte graphique assez reconnaissable. je pense lire la prochaine fois des romans d’Ito Ogawa de la même maison d’édition, nous verrons bien.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #179376
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 863

    Le feu qui flambe contre le froid : un livre qui a été discuté sur le forum de la Garde de Nuit avec La princesse au visage de nuit de David Bry dont Nympha avait parlé ici et pour lequel vous pouvez trouver mon avis ici.

    Arys du Rouvre 💜

    #179449
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6719

    Je valide tout plein de trucs :
    – La Typhon-née : un livre dont le titre comporte un terme associé à la météo, avec A Sky beyond the Storm, de Sabaa Tahir
    – La lumière qui rallume l’aube : un livre soumis par un autre participant au challenge, avec Mistborn, de Brandon Sanderson (soumis par @jon)
    – L’hiver vient : un livre qui se déroule sur au moins deux saisons, avec The Atlas Six, d’Olivia Blake (le livre se déroule sur un an, et marque le passage des saisons)
    – Le cor qui secoue les dormeurs : un livre dont la lecture t’a été inspirée par l’avis d’un autre challenger, avec le premier tome des soeurs Carmines, inspirée par Yoda, Jon, Crys… et dont nous parlerons Jeudi soir à 21h sur Twitch dans le prochain Manuscrits d’Aemon.

    ~~ Always ~~

    #179483
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6719

    Je valide, dan sle menu Grandes Familles, Baratheon : un livre où on boit et on mange, avec L’île du destin, de Pierre Bottero. Ils passent beaucoup de temps à faire des banquets dans ce tome (et puis le livre m’a trop gonflée pour qu’il ne me valide aucune catégorie NA xD)

    ~~ Always ~~

    #179485
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    et puis le livre m’a trop gonflée pour qu’il ne me valide aucune catégorie NA

    Je me suis dit la même chose en voyant ta validation avec The Atlas Six « Ouuuuf il aura au moins servi à valider quelque chose »

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #179634
    Fitz
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 241

    Je valide le thème Tyrell : un livre avec un mariage avec XIII Tome 11 : Trois Montres d’Argent de Jean Van Hamme (il y a plusieurs mariages dans la BD).

    Alors que XIII est toujours au Costa Verde, et que se joue en fond le dernier acte de l’intrigue commencée lors du tome 9 (Pour Maria), il retrouve son père de manière inespérée, qui lui raconte l’histoire de sa famille, de 1900 à 1990, ainsi que celle de 3 montres d’argent qui renferment un terrible secret.

    Comme c’est une relecture, la révélation de l’histoire de la famille de XIII n’a forcément pas eu le même impact sur moi vu que je la connaissais déjà. Néanmoins, ça reste un récit palpitant, avec plusieurs rebondissements inattendus et qui ouvrent la voie pour les intrigues des tomes suivants (les tomes 14 à 18 de mémoire), en nous révélant notamment le prochain antagoniste principal.

    #179660
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 156

    Couverture du livre Les Maîtres enlumineurs

    Hop, je valide, grâce au roman Les Maîtres Enlumineurs, de Robert Jackson Bennett:

    • Grandes familles : Lannister : un livre avec de l’or sur la couverture (pièces d’or, bijou ou couronne en or, etc).

     

    J’ai hésité à valider « Le feu qui flambe contre le froid : un livre qui a été discuté sur le forum de la Garde de Nuit » avec, car c’est grâce à vous que j’ai découvert ce titre.  Mais comme j’ai l’intention de lire plein de vos recommandations je me suis dit : « Allez, va pour l’or » x).

    Convient aussi pour :

    • Targaryen : un livre avec des luttes de pouvoir
    • Nous ne semons pas : un livre avec des délinquants ou des criminels 
    • Feu et Sang : un livre ou un personnage est brûlé ou ensanglanté 
    • Insoumis, invaincus, intacts : un livre où un personnage est un valeureux combattant 

    J’ai vu qu’il avait son topic dédié sur le forum, je vais aller y laisser mon petit avis, il vaut le coup qu’on s’attarde sur lui :).

     

    #179666
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6719

    Aujourd’hui, je valide dans le Menu Westeros – Les Iles de Fer : un livre où on navigue avec Un pont sur la brume de Kij Johnson.

    Si tu veux, on en a discuté en 2021 avec l’avis de Feygirl, et une discussion rapide sur la nouvella à la suite 😉

    ~~ Always ~~

    #179729
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 863

    Je valide Le cor qui secoue les dormeurs : un livre dont la lecture t’a été inspirée par l’avis d’un autre challenger avec Le chant des géants de David Bry, dont j’ai parlé dans le topic consacré à l’auteur et qui m’avait été inspiré par l’avis de Wylla ici.

    Arys du Rouvre 💜

    #179730
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Et avec cette validation tu es la première à finir le challenge ! Bravo ! J’avais pourtant bien essayé d’effacer tes entrées au fur et à mesure mais cela n’aura pas fonctionné

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #179731
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 863

    Merciiiiiiiii

    Le challenge c’est trop cool, je me suis vraiment régalée, avec des thèmes vraiment chouettes et des participants tout autant. Ne vous en faites pas, je reste dans le coin pour lire tous vos avis, parce que j’ai récupéré plein d’idées de lecture grâce à vous.
    Merci à Nympha pour l’orga, à Schrodi pour m’avoir poussée à avancer et à tous les autres parce que vous existez !

    Et avec cette validation tu es la première à finir le challenge ! Bravo ! J’avais pourtant bien essayé d’effacer tes entrées au fur et à mesure mais cela n’aura pas fonctionné

    (on ne me la fait pas, j’avais une copie du tableau pour savoir où j’en étais haha)

    Arys du Rouvre 💜

    #179782
    Quintus Cularo
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 167

    Je valide le thème Le veilleur aux remparts (Menu Garde de Nuit) avec Terreur de Dan Simons.

    Basé de l’histoire réelle de l’expédition Franklin, le roman raconte le sort (fictif) des deux navires britanniques, L’Erebus et le Terror, bloqués dans les glaces lors de leur recherche du passage du Nord-Ouest. Le roman mêle faits (et personnages) réels avec des éléments fictifs (et parfois surnaturels).

    Une lecture vaste mais très réussi. A plusieurs moments, le récit m’a fait penser à du Jules Verne, en beaucoup plus sombre. D’ailleurs ce dernier a également été inspiré par la disparition de l’expédition Franklin en écrivant Les aventures du capitaine Hatteras (que je n’hésite pas à recommander). Mais ici point d’optimisme ou de héros typiquement vernien. C’est d’ailleurs peut-être le point qui m’a le plus gêné dans ce roman. La volonté d’imposer un antagoniste humain au sein de l’équipage prend une importance majeure, au point de reléguer les autres menaces (faim, froid, isolement…) au second plan à la fin du roman. En soit il est logique que la situation, entre folie et désespoir pousse certain membres de l’équipage à la mutinerie et au crime, mais de là à en faire la menace ultime, il y a un pas que je trouve excessif. D’autant que le roman fonctionne extrêmement bien dans la thématique de la nature toute puissante, qui écrase progressivement les hommes. Un véritable appel à l’humilité, renforcé par le portrait qui est fait des personnages, tous humains, faillibles et imparfaits. Malgré sa taille imposante, le roman ne semble pas contenir trop de superflus, notamment grâce à la multiplicité des points de vue, qui permet, parfois au détriment de la clarté de la narration, d’apporter une vue plus large des différents évènements.

    Aurait également pu rentrer dans les catégories Au-delà du Mur, Les Îles de Fer, Les Terres de l’Orage, Arryn, Greyjoy, L’hiver vient, Nous ne semons pas et Feu et sang.

    Je valide également le thème Targaryen (Menu Grandes Familles) avec La chute de la Maison aux Flèches d’Argent d’Aliette de Bodard.

    Dans un Paris ravagé par une grande guerre magique, plusieurs maisons, dirigées par des Déchus, des êtres d’origine divine, se livrent des conflits de pouvoirs et d’influences incessants. Deux individues, Isabelle, une déchues récemment arrivée sur Terre et Philippe, un mystérieux homme originaire d’Asie du Sud, intègrent la Maison aux Flèches d’Argent, installée sur l’Île de la Cité, une maison puissante mais sur le déclin, et dirigée par l’impitoyable, mais inquiète Séléné.

    Sur le papier il y avait beaucoup de choses pour me plaire, mais le résultat est finalement plutôt terne. Le lecteur est lancé dans l’univers sans ambage et avec fort peu d’introduction, de même que les personnages. Il faut d’ailleurs du temps pour comprendre où l’intrigue se dirige, tant la multiplication des points des vue et des protagonistes se fait rapidement et de façon désordonnée. Ajoutons que peu des personnages se révèlent réellement sympathiques ou attachants et que l’univers, qui tient du post-apocalyptique autant que de la fantasy fait bien peu rêver. J’ai donc eu beaucoup de difficulté à rentrer dans l’histoire, voire à m’y intéresser pleinement. Il faut tout même saluer la richesse de l’univers créé et le charisme des personnages (à défaut d’être pleinement prenant). J’aurais simplement préféré quelque chose de plus introductif, tant concernant les personnages que les enjeux.

    Aurait également pu rentrer dans les catégories Mhysa, Les Terres de la Couronne et Greyjoy.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par R.Graymarch.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort, mais en d'étranges ères peut mourir même la mort.

    #179785
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 156

    Je valide Menu Devises : L’hiver vient : un livre qui se déroule sur au moins deux saisons avec Georges, le monde et moi de Ilana Cantin.

    Georges, le monde et moi - Poche - Illana Cantin - Achat Livre | fnac

    Priam est un lycéen à la petite vie tranquille et bien ordonnée qui aime se décrire comme « parfaitement dans la moyenne » ou « banal ». Or son existence va être bouleversée par sa rencontre avec Georges, un garçon solaire, charismatique et ouvertement gay.

    On est clairement dans une histoire d’amour toute mignonne et réaliste, dans la veine de Eleanor & Park ou Heartstopper pour ceux qui ont aimé (coucou Yoda Chou💖). Honnêtement ça fait plaisir de lire des romances adolescentes crédibles, loin de la grande mode des titres américains standardisés où elles sont souvent clichées et aussi « sexy » que creuses.
    Georges, le monde et moi n’est pas révolutionnaire en terme d’intrigue (on reste sur de la romance assez classique) mais c’est bien écrit, plein d’humour, et jamais niais. Outre le réalisme dont j’ai déjà parlé, les héros du roman se questionnent aussi sur eux-mêmes et ne « disparaissent pas » dans leur relation amoureuse. Il y a une réelle introspection, évolution des personnages. Les questionnements sur l’identité, les aspirations et projets d’avenir, la construction d’un futur d’adulte etc ne sont pas oubliés au profit de la romance.

    Mon post est peut-être un peu long juste pour parler de ce type d’ouvrage mais quand on est amené à travailler avec un public ado et que certaines lectures font lever les yeux au ciel (quand on ne trouve pas carrément sur de gros red flags glamourisés) ça fait plaisir de tomber sur de jolis titres comme celui-ci, qui dressent un tableau nuancé et intelligent des amours adolescentes.
    Déformation pro oblige, je précise que je ne suis pas la police du livre et que j’achète aussi les romances pleines de ennemies to lovers ténébreux que chérit le public de ma médiathèque. Je suis juste contente de pouvoir proposer autre chose ^^.

    PS : Je me suis sentie très vieille en écrivant ce post 😢.

    #179787
    Yoda Bor
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 863

    Ça a l’air adorablement choupinou, je note ce titre, merci beaucoup Wylla chou 💕

    Arys du Rouvre 💜

    #179788
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Ca a l’air très très mignon

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #179795
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Dans le Menu Les Grandes Familles, je valide Lannister : un livre avec de l’or sur la couverture (pièces d’or, bijou ou couronne en or, etc) avec Un reflet de lune d’Estelle Faye, dont je parle ici.

    Une très belle édition.

    Avis aux participants du challenge qui cherchent à valider ce thème, les éditions ActuSF sont vos amies, j’ai à côté de moi Je suis fille de rage de Jean-Laurent Del Socorro dans cette édition et cela aurait fonctionné tout autant, pour le doré.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #179838
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 156

    Ça a l’air adorablement choupinou, je note ce titre, merci beaucoup Wylla chou 💕

    😘

    Toujours dans le Menu Devises je valide Croître avec vigueur : un livre où la nature ou l’agriculture a un rôle important  avec Demain le silence de Kate Whilhelm.
    C’est présenté comme un roman mais vu le format extrêmement court (qui m’a d’ailleurs laissée sur ma faim) il s’agit plutôt d’une nouvelle. C’est de l’anticipation, donc pas du tout mon truc à la base, mais j’ai accroché au thème central, à savoir le rapport de l’homme à la nature.

    Alors que la Terre a été ravagée par les diverses activités de l’humanité, désormais entassée dans des cités spatiales, Lorin participe avec sa femme à une expédition scientifique dans le futur visant à collecter des ressources. Si tous ses compagnons y compris son épouse se sentent mal à l’aise dans cette nature silencieuse, Lorin lui est irrésistiblement attiré par elle .
    Je ne vous en dis pas plus, sinon que j’ai trouvé l’idée centrale du roman assez captivante, dommage que la fin soit si abrupte.
    Demain le silence a été écrit en 1970 et les considérations écologiques qui l’habitent sont troublantes par leur modernité et par la pertinence avec laquelle elles résonnent dans le monde d’aujourd’hui.

    #180012
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 156

    Désolée pour le double post mais j’ai passé la seconde car j’ai envie de finir le challenge avant la fin de l’année et je suis en train de me rendre compte que ça va être chaud x).

    Je valide donc dans le Menu Garde de Nuit : La lumière qui rallume l’aube : un livre soumis par un autre participant au challenge grâce au roman Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton proposé par @MELT527.

    Je ne suis pas très romans policiers à la base, ce doit être un des genres que je lis le moins, mais la recommandation m’a donné envie de me lancer, merci ! 🙂

    Ce n’est pas un coup de coeur pour moi mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture autour du concept original de ce roman. Je vais éviter la redite car j’ai exactement le même  ressenti que @Schrö-dinger (Schrodi-Chou), je vous renvoie donc à son excellent avis.

    #180018
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 207

    Oh mais c’est trop d’honneur, merciii Wylla chou (trop content d’avoir gagné le suffixe chou en plus)

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 345)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.