Maison Sombrelyn

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Sombrelyn
Losangé d'or et de noir, sept écussons blancs sur une tierce rouge

Losangé d'or et de noir, sept écussons blancs sur une tierce rouge[1]
Informations
V.O. House Darklyn
Demeure Sombreval
Rang maison éteinte
Vassale de Port-Réal
Vassaux maison Hollard

La maison Sombrelyn était une ancienne lignée des Premiers Hommes qui était fieffée de la ville portuaire de Sombreval et qui fut exterminée au cours du règne d'Aerys II Targaryen, suite au Défi de Sombreval. De nombreuses familles leur sont toujours apparentées à Sombreval où l'on trouve des Sombre, des Sombrebois et des Sombrebon[N 1].

Sept membres de leur maison ont servi au sein de la Garde Royale du roi des Sept Couronnes de la dynastie Targaryen au cours de leur trois siècles de règne, un nombre qui n'a jamais été égalé par aucune autre maison. Les sept écus blancs sur le côté de leur blason représentent ces sept chevaliers[1].

Histoire

Les roitelets de la maison Sombrelyn régne sur Sombreval à l'époque des Premiers Hommes avant l'arrivée des Andals. Trois d'entre eux épousent des femmes de la maison Hollard, à cette époque. Les Sombrelyn deviennent par la suite les vassaux d'autres royaumes, au gré des conquêtes[1]. Ils perdent leur couronne lorsque leur ville est conquise par le roi de l'Orage Manfryd Ier de la maison Durrandon[2], toutefois, ils redeviennent indépendants par la suite. Au cours des invasions andales, le roi de la maison Sombrelyn de Sombreval affronte notamment le chef andal Togarion Bar Emmon, qui finit par s'enfuire vers le sud[3]. Bien après l'arrivée des Andals, le roi des Rivières et des Collines Benedict II Lejuste du Conflans conquiert Sombreval et devient le souverain des Sombrelyn[4]. Comme le reste du Conflans, ils subissent durant trois siècle le joug de la maison Durrandon d'Accalmie[5], avant d'être à nouveau conquis par Halleck Chenu, roi des Fer-nés et du Conflans.

Lors de la Conquête des Sept Couronnes par les Targaryen, les Sombrelyn sont vassaux du roi des Îles et du Conflans Harren Chenu. Lorsqu'ils apprennent le débarquement des troupes targaryennes à l'embouchure de la Néra, ils décident de marcher contre elles : lord Sombrelyn joint ses forces à celles de lord Mouton de Viergétang marche contre les Targaryen. Aegon dépêche son armée sous le commandement d'Orys Baratheon et fond lui-même sur leur ost sur son dragon Balerion. Lord Sombrelyn meurt, et son fils doit rendre Sombreval et jurer son épée aux Targaryen. Visenya Targaryen interdit la mise à sac de Sombreval, mais elle s'empare de ses richesses, ce qui renfloue les coffres des Targaryen[6].

En l'an 48, le roi Maegor Ier Targaryen est défié par lord Rogar Baratheon d'Accalmie, qui proclame son neveu, Jaehaerys, roi légitime des Sept Couronnes. Maegor convoque son ban et lord Sombrelyn répond à son appel, mais leurs forces sont trop peu nombreuses pour prévaloir[7]. Après la mort mystérieuse de Maegor, lord Sombrelyn, lord Staunton et lord Jordan Tourelles sont les trois seuls nobliaux à demeurer au Donjon Rouge, pour attendre la venue du prince Jaehaerys et lui présenter leur reddition. Le prince les fait tout d'abord enfermé par mesure de précaution, refusant de leur accorder pleinement sa confiance. Mais ils sont libérés peu de temps après et sont pardonnés, sous réserve qu'ils rejettent leur ancienne allégeance et qu'ils rendent hommage à Jaehaerys devant le Trône de Fer. lord Sombrelyn récupère ainsi ses terres et ses titres, mais doit fournir un otage et céder certaines terres à la Couronne[8].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys Ier Targaryen.

Au cours de la régence de Jaehaerys Ier entre l'an 49 et l'an 50, lord Sombrelyn fait partie des quelques seigneurs qui rendent visite au roi à Peyredragon, où il s'est réfugié avec sa sœur-épouse Alysanne[9].

Les Sombrelyn reçoivent à Sombreval la première pérégrination du couple royal. A la suite de cette pérégrination et de l'agression de Viergétang, la reine ressent le besoin d'être protégée par une femme, qui puisse l'accompagner partout. Le nouveau lord Sombrelyn reçoit donc l'ordre d'envoyer sa demi-sœur bâtarde Jonquil Sombre à Port-Réal, pour qu'elle serve de bouclier lige à la reine[10].

En l'an 72, le jeune lord Sombrelyn épouse une fille de lord Théomore Manderly. Il organise un tournoi à Sombreval pour fêter l'événement. Le prince de Peyredragon Aemon Targaryen, héritier du royaume, s'y illustre et est adoubé[11].

En l'an 129, les Sombrelyn prennent le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen, contre les partisans du roi Aegon II Targaryen, lors du conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons. Ser Steffon Sombrelyn de la Garde Royale s'enfuit de Port-Réal, emportant avec lui la couronne de Jaehaerys Ier, alors que lord Gunthor Sombrelyn participe à la première réunion du conseil noir[12], ce qui lui vaut d'être destitué par le roi Aegon II et le conseil vert. Ser Criston Cole, Main du Roi et lord Commandant de la Garde Royale, prend alors la tête de d'un ost qui prend d'assaut Sombreval. Lord Gunthor est décapité, sa ville est mise à sac et les navires du port sont brûlés. La garnison et les chevaliers de la maison Sombrelyn choisissent massivement de se joindre aux forces de ser Criston Cole, plutôt que d'être exécutés pour trahison[13]. La veuve de lord Gunthor, lady Meredyth Sombrelyn, devient la dirigeante de la maison.

En l'an 130, alors que Rhaenyra et ses forces se sont emparées de Port-Réal, son demi-frère Aemond Targaryen terrorise le Conflans sur son dragon Vhagar, incendiant châteaux et villages fidèles à la reine. Lady Meredyth implore Rhaenyra de lui envoyer un dragon, pour qu'elle puisse se défendre[14]. Au cours de cette même année, Port-Réal se soulève contre la reine Rhaenyra et la contraint à s'enfuir. Lady Meredyth accueille la reine avec réticence, et uniquement grâce à l'intervention de ser Harrold Sombre de la Garde Régine. Au bout de qulques jours, lady Meredyth fait néanmoins comprendre à la reine qu'elle n'est plus la bienvenue, ce qui la force à partir pour Peyredragon où elle trouve la mort[15].

Au début de l'an 131, le roi Aegon II Targaryen entend exercer des représailles contre tous ceux qui ont soutenu sa demi-sœur au cours de la Danse des Dragons. Il envoie ses hommes et les Orageois de lord Borros Baratheon notamment à Sombreval. Bien qu'elle ait hissé les couleurs du roi, lady Meredyth est conduite enchaînée à Port-Réal et doit rendre hommage à Aegon II. Elle n'est libérée que contre le paiement d'une lourde rançon et la livraison d'otages. Lorsque les seigneurs riverains marchent contre le roi, les Sombrelyn reçoivent l'ordre de convoquer leur ban et de marcher sous les ordres de lord Borros Baratheon à la rencontre des traîtres. Toutefois, au cours de la bataille de la route Royale, les chevaliers de la maison Sombrelyn rejoignent l'ennemi et attaquent les Orageois par derrière, détruisant ainsi la dernière armée loyale à Aegon II Targaryen[16].

Au cours du règne d'Aerys II Targaryen, le jeune lord Denys Sombrelyn veut obtenir une charte royale, qui lui donnerait plus d'autonomie par rapport à la Couronne et permettrait de relancer le commerce de Sombreval qui s'étiole au profit de Port-Réal depuis la Conquête des Targaryen. En l'an 277, lord Denys choisit de défié le Trône de Fer pour obtenir ce qu'il veut[N 2]. Pensant profiter des mauvaises relations du roi et de sa Main Tywin Lannister, il refuse de payer ses impôts à la Couronne et invite le roi à Sombreval pour qu'il entende sa requête. Sur la route, le roi est capturé par les Sombrelyn et son escorte est massacrée, notamment ser Gwayne Gaunt de la Garde Royale. Lord Tywin Lannister organise alors le siège terrestre et maritime de Sombreval, pour obtenir la capitulation complète et sans condition des Sombrelyn et la libération du roi Aerys II. Ce siège dure la moitié d'une année[17].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Défi de Sombreval.

Au cours de sa captivité, le roi Aerys II Targaryen est bousculé, ridiculisé et brutalisé par les Sombrelyn et les gens de leur maisonnée. Il est finalement libéré par l'intervention héroïque de ser Barristan Selmy de la Garde Royale. Lord Denys Sombrelyn est obligé de se rendre et toute sa famille est présentée dans des fers devant le roi. Celui-ci ordonne leur exécution immédiate, ainsi que celle de leur famille proche, comme les Hollard[17]. Les Sombrelyn sont exterminés par le roi Aerys II Targaryen et leur fief transmis à la maison Rykker[1].

Anciens Membres

les Sombrelyn dans la saga

Dans L'Œuf de Dragon

Lors de la deuxième rébellion Feunoyr, lord Sombrelyn et les forces de sa maison font partie de l'armée massée par lord Brynden Rivers devant Murs-blancs[18].

Dans AGOT

Quinze ans après l'accession au Trône du roi Robert Baratheon, la maison Sombrelyn est éteinte depuis plus de vingt ans[1].

Notes et références

Notes

  1. Respectivement Darke, Darkwood et Darkgood en version originale.
  2. On ignore d'où lui vient cette idée. Certains accusent son épouse, la Myrienne Serala Sombrelyn. D'autres attribuent cette folie à lord Denys Sombrelyn lui-même (cf. Les origines de la saga, Aerys II).

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 A Feast for Crows, Chapitre 10, Brienne.
  2. Les origines de la saga, Les terres de l'Orage.
  3. Les origines de la saga, L'arrivée des Premiers Hommes.
  4. Les origines de la saga, Le Conflans.
  5. Les origines de la saga, Les Andals dans les terres de l'Orage.
  6. Les origines de la saga, La Conquête.
  7. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  8. Fire and Blood : Du prince au roi. L'ascension de Jaehaerys Ier.
  9. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  10. Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  11. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  12. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  13. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  14. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  15. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  16. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  17. 17,0 et 17,1 Les origines de la saga, Aerys II.
  18. L'Œuf de Dragon.