Jon Connington

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Griff)
Aller à : navigation, rechercher
Jon Connington
Identité
V.O. Jon Connington
Surnom Griff
Apparence
Yeux bleu pâle
Cheveux roux
Statut
Rang lord
chevalier
mercenaire
Titres seigneur de la maison Connington
sire de La Griffonnière
Main du Roi (avant AGOT, puis dans ADWD)
membre de la Compagnie Dorée
Naissance vers 262
Famille
Père Armond Connington
Blasons
Jon fait partie de la maison Connington Jon faisait partie de la Compagnie Dorée
Main du roi Aerys II
Owen Merryweather Qarlton Chelsted
Main du roi Aegon VI
- -

Né vers l'an 262[N 1], lord Jon Connington était le jeune seigneur de la maison Connington de La Griffonnière à la fin du règne d'Aerys II Targaryen dont il fut par ailleurs la troisième Main du Roi. Il était un ami proche du prince Rhaegar Targaryen[1][2][N 2]. C'est désormais un homme au visage glabre et buriné arborant des pattes d'oie au coin de ses yeux bleu pâle. Il teint ses cheveux en bleu mais leurs racines et ses sourcils indiquent que ceux-ci sont naturellement roux[3].

Avant AGOT

L'ami du prince

Le jeune Jon Connington semble rencontrer le prince Rhaegar Targaryen pour la première fois en l'an 274[N 3], alors que ce dernier revient avec son escorte de Dorne et fait sur le retour une étape d'une quinzaine de jours à La Griffonnière. Alors que son père, lord Armond Connington, tente de gagner le prince à sa cause dans les querelles qui l'opposent à la maison Morrigen, Jon Connington est fasciné par le jeune prince, surtout après qu'il a fait pleurer toutes les dames lors du banquet de bienvenue, au cours duquel il joue sur sa harpe aux cordes d'argent une chanson d'amour et de destin funeste[4]. Apparemment, à la suite de cette première rencontre, Jon Connigton devient écuyer au Donjon Rouge où il rejoint le prince Rhaegar, lui-même alors écuyer[5], et les deux jeunes garçons deviennent amis[1][2].

La Main du Roi

Jon Connington succède à son père, lord Armond Connington, lors des dernières années du règne d'Aerys II Targaryen[4], probablement vers l'an 280. Il participe au tournoi d'Accalmie (où il est battu par ser Barristan Selmy de la Garde Royale)[6], puis au grand tournoi d'Harrenhal, au cours duquel il danse avec lady Ashara Dayne[7]. Lorsqu'il quitte La Griffonnière pour se rendre à Port-Réal y servir le prince Rhaegar, il désigne son cousin Ronald Connington comme gouverneur[4].

À Port-Réal, lord Jon Connington figure parmi les fidèles du prince Rhaegar. Il passe pour arrogant, obstiné et avide de gloire, mais énergique et bon combattant[8]. Le fait d'être le vassal de lord Robert Baratheon, dont la réputation de bon vivant semble déjà bien établie, n'est sans doute pas faite pour lui plaire[9]. Il n'est pas avec le prince Rhaegar lorsque ce dernier enlève Lyanna Stark et disparait. Le roi Aerys le nomme Main du Roi après que son prédécesseur, lord Owen Merryweather, a échoué à contenir la rébellion de Robert Baratheon[10]. Après la bataille de Cendregué, il mène la traque de Robert Baratheon jusqu'à Pierremoûtier. Il fait fouiller la ville maison par maison, à la recherche du rebelle, mais en vain. Il est vaincu par lord Eddard Stark et lord Hoster Tully lors de la bataille des Cloches durant laquelle il tue ser Denys Arryn[11] et combat lord Baratheon sur le parvis du vieux septuaire ayant donné son nom à la ville. Après sa défaite, il est déchu de ses rangs et titres par le roi fou et contraint à l'exil[12][4].

Le seigneur en exil

Exilé dans les cités libres, Jon Connington s'engage dans la Compagnie Dorée, dont il gravit tous les échelons et devient un des seconds du capitaine général, ser Myles Tignac. Il est toujours hanté par son échec à la bataille des Cloches, se demandant ce qu'il aurait pu faire de plus pour vaincre. Myles Tignac le lui explique un jour : il aurait dû agir comme l'aurait fait lord Tywin Lannister : détruire la ville de Pierremoûtier pour être sûr d'y faire périr Robert Baratheon et mettre ainsi un terme définitif à la rébellion. Mais lord Connington ne voulait pas passer aux yeux de l'histoire pour un massacreur, et a cru pouvoir tuer de sa main son ennemi, d'où son échec[4].

Il est finalement renvoyé de la Compagnie cinq ans après son arrivée pour avoir volé dans ses caisses, et le bruit court qu'il s'est ensuite saoulé à mort à Lys[13][14].

Dans ADWD

Le complot

L'histoire de son renvoi pour vol de la Compagnie Dorée et de sa mort dans les bas-fonds de Lys est une fable inventée par Varys afin de masquer la véritable mission que Jon Connington a accepté de mener à sa demande et à celle de maître Illyrio Mopatis[14] : il doit se faire passer pour mercenaire d'Orient, nommé Griff, et prendre en charge Griff le Jeune, le fils (alors âgé de six ans) qu'il aurait eu avec une noble tyroshie, à présent décédée. En fait, cet enfant ne serait autre que le fils du prince Rhaegar, Aegon Targaryen, sauvé par Varys lors du sac de Port-Réal[5]. Pour éduquer le jeune prince, « Griff » s'adjoint les services d'un autre membre de la Compagnie Dorée, l'érudit Haldon, ainsi que de septa Lemore[15]. Enfin, lorsque le jeune garçon devient d'âge à s'entraîner au maniement des armes, il demande à ser Harry Paisselande, capitaine de la Compagnie, de lui envoyer un bretteur, et il voit arriver Rolly, qu'il fait chevalier un an plus tard sous le nom de ser Rolly Canardière. Toute cette troupe circule à bord d'une barge, la Farouche Pucelle, qui navigue sur la Rhoyne et ses affluents, et qui est menée par Yandry et son épouse Ysilla[3].

Vers Volantis

Les évènements s'accélérant dans les Sept Couronnes comme en Essos (avec l'apparition de Daenerys et de ses dragons dans la baie des Serfs), Varys, Illyrio et lord Jon Connington décident que « Griff » et son « fils » doivent sans tarder rejoindre la reine Daenerys pour entreprendre ensemble la conquête de Westeros (le fils de Rhaegar passant avant sa sœur dans l'ordre de succession). Lord Jon Connington convient de retrouver Maître Illyrio à Ghoyan Drohe, afin de récupérer six coffres d'armures et de riches vêtements (pour faire bonne figure à la cour de la reine), avant de descendre la Rhoyne à bord de la Farouche Pucelle. Mais, inquiet des rumeurs de l'arrivée dans la région du puissant khalasar de Khal Pono, Jon Connington décide d'envoyer ser Rolly Canardière et Haldon à la rencontre d'Illyrio, avec mission de rapporter sans tarder les coffres. Ils ramènent aussi un nain prétendant s’appeler Hugor Colline, et qui, comme l'explique maître Illyrio dans une lettre adressée à Griff, n'est autre que Tyrion Lannister, fugitif de Port-Réal après avoir tué son père, et dont l'intelligence, la ruse et la connaissance des dragons seront des atouts précieux. Bien qu'extrêmement méfiant et suspicieux à l'encontre de son nouveau compagnon de voyage, Griff est convaincu par le courrier de maître Illyrio de l'emmener avec eux jusqu'à Volantis[3]. Mais il doit interdire toute boisson alcoolisé à Tyrion pour éviter de le voir s'enivrer tous les soirs. Il lui ordonne également d'écrire tout ce dont il se souvient au sujet des dragons[15].

Griff souhaite voyager aussi vite que possible, mais doit renoncer à naviguer de nuit, le cours du fleuve étant trop dangereux sans visibilité. Il monte donc la garde toutes les nuits, dormant le jour[15]. Au moment où ils passent sous le Pont des Rêves de l'ancienne Chroyane, et alors que Tyrion révèle non seulement sa véritable identité, mais aussi celles de Griff le Jeune et de Griff lui-même, ils sont attaqués par des hommes de pierre, atteints de la léprose. Jon plonge dans l'eau pour sauver Tyrion, venu au secours de Griff le Jeune et précipité par-dessus bord par un des assaillants[16]. Il parvient à ramener le Lutin à bord, mais ce dernier reste plusieurs jours entre la vie et la mort. Lorsque la Farouche Pucelle accoste à Selhorys, Griff, inquiet des rumeurs d'entrée en guerre de Volantis contre la reine Daenerys Targaryen, envoie Haldon et Tyrion aux nouvelles auprès de l'officier des douanes Qavo Nogarys[5]. Mais Haldon revient seul, et penaud[14]

La Compagnie Dorée

Icone loupe.png Voir article détaillé : Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros.

En compagnie du prince Aegon et d'Haldon, Griff rejoint ses anciens compagnons de la Compagnie Dorée près de Volon Therys. La Compagnie est désormais dirigée par ser Harry Paisselande, meilleur trésorier que capitaine. Arrivé en plein conseil de guerre, Griff dévoile la véritable identité de Griff le Jeune (mais que ses interlocuteurs connaissent déjà). Au cours de la discussion sur la suite des opérations, il contre les arguments attentistes de ser Harry, et le prince finit par proposer aux mercenaires de ne pas rester à Volantis, mais de faire voile vers les Sept Couronnes sans plus attendre la mère des dragons Daenerys Targaryen (qui a manifestement décidé de s'établir à Meereen plutôt que de se diriger vers l'ouest), dans l'objectif de commencer la reconquête du royaume avant elle et avec l'appui espéré de Dorne. Cette proposition remporte une approbation quasi-unanime. Jon Connington a la certitude de réussir et espère pouvoir offrir le Trône de Fer au fils de son défunt ami Rhaegar avant que la léprose qui a commencé à secrètement envahir ses doigts ne finisse par le tuer[14].

Devenu Main du prince Aegon, lord Jon Connington supervise l'embarquement de la Compagnie Dorée à bord des navires volantains qu'elle a affrétés (il prend notamment soin de répartir les archers dans une dizaine d'embarcations, afin de répartir d'éventuelles pertes) et lui fixe pour objectif une portion déserte du nord du cap de l'Ire dans les terres de l'Orage[4]. Après une escale à Lys (où son passage ne passe pas inaperçu)[17], la flotte est dispersée par une tempête, et moins de la moitié parvient à l'endroit convenu. Par chance, Jon Connington, le prince et la plupart des officiers sont à leur bord. Jon Connington (qui s'est laissé pousser une barbe rousse grisonnante pendant le voyage), prend la tête d'un quart des forces débarquées, et notamment des archers de Balaq le Noir (deux autres corps équivalents sont envoyés simultanément vers d'autres châteaux alentours, le reste des troupes gardant le camp), et lance l'assaut sur son ancienne forteresse, La Griffonnière, toute proche, qu'il reprend sans coup férir par surprise.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Prise de la Griffonnière.

Jon se fait reconnaître de certains habitants des lieux et se fait jurer allégeance par tous. Il garde en otage les membres de sa famille qui se trouvaient à la forteresse : Raymund et Alynne Connington, le frère et la sœur de ser Ronnet, lequel guerroie dans le Conflans, et le bâtard de ce dernier, Ronald Storm. Haldon lui fait ensuite part des renseignements trouvés dans la tour du mestre : la situation des Lannister est fragile, car la reine Cersei est en passe de s'aliéner les Tyrell, leurs puissants alliés. Quant aux autres partisans du roi Tommen, les Frey et les Bolton sont peu légitimes. Haldon suggère de renforcer leurs propres alliances par un mariage, celui du prince Aegon (mais Jon Connington préfère le garder disponible pour une alliance avec Daenerys) ou celui de lord Connington lui-même (ce que ce dernier écarte sans explications, à cause de sa maladie cachée). Lord Connington prépare ensuite la suite des opérations avec Harry Paisselande, Haldon et ses officiers. Il apprend alors la prise de Vertepierre par des hommes de la Compagnie débarqués là par erreur, et leur fait ordonner de le rejoindre sans tarder. Il souhaite en effet agir vite pour prendre ses ennemis par surprise et s'emparer d'une grande forteresse comme Accalmie pour accroître sa légitimité et rallier les seigneurs des terres de l'Orage à sa cause. Il écrit également à Dorne pour informer le prince Doran Martell de l'existence de son neveu. Enfin, il fait venir le prince à l'abri des murs de la Griffonnière[4].

Le prince arrive quatre jours plus tard, et se montre de moins en moins docile envers son mentor : il tarde à le rejoindre, préférant d'abord visiter les lieux, puis il refuse de congédier ser Rolly Canardière (qu'il a d'ailleurs nommé dans sa Garde Royale malgré les objections de sa Main). Enfin et surtout, s'il approuve le plan d'attaque d'Accalmie, il exige de mener lui-même l'assaut[4].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Lord Jon Connington envoie une lettre au prince Doran Martell pour l'informer du retour à Westeros de l'héritier légitime au trône des Sept Couronnes : Aegon Targaryen, fils de Rhaegar Targaryen et d'Elia de Dorne, sœur du prince. Il demande le soutien de Dorne en souvenir de sa sœur, sauvagement assassinée lors de la rébellion de Robert Baratheon. En réponse, le prince Doran lui envoie sa fille, la princesse Arianne[9].

Accalmie aurait été prise par la Compagnie Dorée au prix de lourdes pertes. Une armée Tyrell serait en mouvement vers la forteresse, et lord Jon Connington aurait l'intention de sortir l'affronter en rase campagne[18].

Notes et références

Notes

  1. Jon Connington semble indiquer qu'il était plus jeune que le prince Rhaegar Targaryen (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 62, Le griffon ressuscité), cette différence d'âge ne pouvant être trop importante puisque les deux jeunes hommes ont été écuyers au Donjon Rouge à la même époque (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 23, Tyrion). De plus, Jon Conington a accédé à la suzeraineté avant la rébellion de Robert Baratheon, dès avant l'an 281 (cf. A Storm of Swords, Chapitre 25, Bran), ce qui implique qu'il avait au moins seize ans à l'époque. Enfin, le fait que Jon Connington se compare à lord Tywin Lannister (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 62, Le griffon ressuscité) suggère qu'ils ont tous deux accédé à la charge de Main du Roi vers le même âge, soit à vingt ans, ce qui conforterait l'hypothèse d'une naissance en l'an 262.
  2. Il est possible que Jon Connington ait été secrètement amoureux de Rhaegar, son « prince argenté » (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 25, Le seigneur perdu et A Dance with Dragons, Chapitre 62, Le griffon ressuscité).
  3. Le prince était alors jeune (il aurait eu quinze ans selon cette hypothèse) et Jon Connington était encore plus jeune, (il aurait eu onze ou douze ans selon cette hypothèse toujours), tous deux étaient encore de jeunes garçons (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 62, Le griffon ressuscité). Par ailleurs, le séjour du prince Rhaegar à Dorne suit probablement le voyage des Martell à Castral Roc, et préfigure probablement les premières avances des Martell pour le futur mariage du prince héritier avec la princesse Elia Martell qui aura lieu en l'an 278.

Références