Mort mystérieuse d'Helaena Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Des circonstances mystérieuses entourent la mort de la reine Helaena Targaryen, femme du roi Aegon II Targaryen, qui a lieu dans la première partie de l'an 130 à Port-Réal, alors que la ville est au pouvoir de la prétendante Rhaenyra Targaryen depuis plusieurs mois.

Contexte[modifier]

Au moment de sa mort, la jeune reine Helaena Targaryen est âgée de vingt-et-un ans. Depuis environ six mois, elle est la prisonnière de la reine Rhaenyra Targaryen, sa demi-sœur, et ne quitte pas ses appartements. Par ailleurs, depuis plus d'un an, elle est devenue folle après l'assassinat sous ses yeux de son fils Jaehaerys. Par la suite, elle ne peut plus s'occuper de ses deux enfants restants, Jaehaera et Maelor. Elle ne peut plus monter non plus son dragon, Songefeu. Au moment de la prise de Port-Réal par Rhaenyra, le roi Aegon II Targaryen ainsi que ses deux enfants parviennent à quitter le Donjon Rouge ; la reine Helaena reste, elle, prisonnière, et ignorante du sort de son mari et de ses enfants. Quelque temps plus tard, elle apprend la mort de son plus jeune fils, Maelor, sauvagement assassiné par une foule non loin de Pont-l'Amer. Elle est alors une créature esseulée et misérable[1].

D'autre part, juste avant sa mort, Port-Réal est en ébullition : la population, mécontente du règne de Rhaenyra, se masse dans les rues autour du Berger, qui harangue la foule contre les Targaryen et instigue un climat de détestation de la dynastie et de ses dragons[2].

Circonstances et mystères[modifier]

Peu après le coucher du soleil, la reine Helaena se serait jetée de sa fenêtre de la citadelle de Maegor, trouvant la mort en s'empalant sur les piques qui en garnissent les douves sèches. Si la chute a effectivement été fatale à la jeune reine, la raison de son suicide n'est pas claire ; en effet, pourquoi choisir ce moment précis pour mourir, après tant de temps de captivité ? Plusieurs éléments sont avancés par ceux qui ont rapporté l'histoire de cette époque :

Toutefois, rapidement, des rumeurs se répandent dans la ville : la jeune reine ne se serait pas suicidée, mais aurait été assassinée. Les rumeurs visent Rhaenyra, qui aurait commandité cet assassinat en demandant à Luthor Largent de jeter Helaena par sa fenêtre, afin que cette dernière n'assiste pas à la chute imminente de Rhaenyra. Cependant, selon toute vraisemblance, cette rumeur est colportée par Larys Fort, caché à Port-Réal, afin d'attiser la haine de la foule déjà prête à exploser[2].

Conséquences[modifier]

Quelle que soit la vérité, la mort d'Helaena Targaryen est l'élément déclencheur du soulèvement de Port-Réal.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]

  1. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.