Feu et sang - Partie 1

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Feu et sang - Partie 1
© 2018, Pygmalion

Informations
V.O. Fire & Blood
Type Chronique historique
Genre fantasy
Auteur George R. R. Martin
Écrit par Archimestre Gyldayn[N 1]
Traduit par Patrick Marcel
Éditions
Minifrance.png Pygmalion - 21 novembre 2018
Saga
Feu et sang, partie 2

Feu et sang - Partie 1 est la première partie, en version française, de Fire and Blood, un ouvrage d'« histoire fictive » de George R.R. Martin sur le règne des premiers rois Targaryen. Il couvre la période allant de la Conquête d'Aegon Ier Targaryen (~2 av. C.), à la mort de la reine Alysanne Targaryen, en 100 apr. C., vers la fin du règne de Jaehaerys Ier Targaryen. Ce livre est sorti le 21 novembre 2018. Il ne comprend pas les illustrations présentes dans le tome anglais. Il est traduit par Patrick Marcel.

Sommaire[modifier]

  • La Conquête d’Aegon
  • Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier
  • Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier
  • Les fils du Dragon
  • Du prince au roi. L’ascension de Jaehaerys Ier
  • L’Année des Trois Épouses. 49 apC
  • Un surplus de dirigeants
  • Le temps de la mise à l’épreuve. La refonte du royaume
  • Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier
  • Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies
  • Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur

Résumé[modifier]

Derniers héritiers des Valyriens, le seigneur de Peyredragon, Aegon Targaryen, et ses sœurs-épouses, Visenya Targaryen et Rhaenys Targaryen, sont les seules personnes du monde connu à posséder et à monter des dragons. Ils profitent de cet avantage écrasant pour conquérir les Sept Couronnes de Westeros. Devenu roi des Sept Couronnes, Aegon monte sur le trône de fer, un siège forgé à partir des épées des vaincus. Le règne d'Aegon est marqué par la première guerre Dornienne, puis par une longue période de paix.

Après le règne d'Aegon le Conquérant, viennent ceux de ses fils : le faible Aenys et le violent Maegor. Contesté de toute part, Aenys dépérit rapidement après avoir déclenché la guerre de la Foi. Son demi-frère Maegor usurpe le pouvoir et instaure un règne de terreur, où toute contestation est réprimée dans le sang et les flammes. Haï de tous, Maegor le Cruel est renversé par son neveu, le prince Jaehaerys, et le seigneur suzerain des terres de l'Orage, Rogar Baratheon.

Du fait de la minorité du nouveau roi, une période de régence s'ouvre exercée par la mère de Jaehaerys, Alyssa Velaryon, assistée de la Main du Roi Rogar Baratheon. Si les débuts de la régence sont prometteur, un conflit oppose rapidement Jaehaerys à son conseil restreint au sujet de son mariage. Soutenu par sa Garde Royale, Jaehaerys épouse finalement sa sœur, Alysanne, selon les coutumes ancestrales des Targaryen. La régence finie, Jaehaerys prend en mains le gouvernement du royaume. Il met en place la doctrine de l'Exceptionnalisme, poursuit la tradition des pérégrinations royales, réforme les lois et les taxes et lance divers projets pour assurer la santé de ses sujets et renforcer l'unité du royaume. Jaehaerys le Conciliateur est aidé dans sa tâche par sa sœur-épouse, la Bonne Reine Alysanne et son ami, le septon Barth. Malgré les tragédies de l'année de l'Étranger et l'épidémie de Frissons de l'an 59, son règne est le plus long et le plus prospère de la dynastie Targaryen. Les dernières années de règne de Jaehaerys sont marquées par les questions de successions et les disparitions progressives de ses amis et des membres de sa famille.

Voir aussi[modifier]

Les articles de l'encyclopédie[modifier]

Les approfondissements de La Garde de Nuit[modifier]

Icone star.png « Fire and Blood » : le point sur le nouveau livre de George R. R. Martin, article de blog écrit par Babar des Bois.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. George R. R. Martin a conçu la saga du Trône de Fer afin qu'aucun texte ne contienne un point de vu omniscient : chaque texte s'articule autour d'un personnage Point de Vue, qui ne donne au lecteur qu'une vision partielle des événements. C'est également le cas pour ce livre, qui aurait été écrit par ce personnage de l'univers de la saga, qui retranscrit des événements qu'il n'a pas forcément vécu. L'auteur fictif peut donc se tromper ou omettre des détails consciemment ou inconsciemment.

Références[modifier]