Épisode 63 - La Justice de la reine

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
La Justice de la reine
Informations
V.O. The Queen's Justice
Réalisation Mark Mylod
Scénario David Benioff et D. B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 30 juillet 2017
Audiences 9,25 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 7
Née du Typhon Les Butins de guerre

La Justice de la reine[N 1] est le troisième épisode de la saison 7 de la série télévisée, et le soixante-troisième épisode de la série.

Synopsis[modifier]

Accompagné par Davos Mervault, Jon Snow débarque à Peyredragon pour rencontrer Daenerys Targaryen. Sur la grève, ils trouvent Tyrion Lannister et Missandei venus les accueillir. Jon et Tyrion échangent quelques mots amicaux, évoquant leur dernière rencontre[1]. Après avoir dû laisser leurs armes aux Dothrakis, Tyrion et Davos entreprennent la montée vers le château. En chemin, Tyrion précise à Jon que son mariage avec Sansa n'a jamais été consommé. Ils sont survolés par Drogon et Viserion, ce qui les impressionne fortement. Au loin, Mélisandre les contemple, et elle est rejointe par Varys, qui lui demande pourquoi elle reste à l'écart. Elle lui explique qu'elle a quitté Jon en mauvais termes[2], à cause de terribles erreurs qu'elle a commises[3]. Elle déclare ensuite s'apprêter à partir pour Volantis, et Varys lui conseille de ne jamais revenir à Westeros, mais elle lui réplique qu'elle devra y revenir une dernière fois, car elle doit y mourir… tout comme lui.

Jon et Davos arrivent devant le trône de Daenerys, qui exige qu'il ploie le genou. Jon refuse, et s'ensuit une discussion tendue : la reine rappelle l'allégeance séculaire de la maison Stark envers la sienne, malgré les crimes commis par son père, et Jon déclare que peu importe qui est assis sur le Trône de Fer si le Roi de la Nuit et ses Marcheurs blancs l'emportent. Le débat est dans une impasse, lorsque surgit Varys, qui murmure quelques mots à l'oreille de Daenerys. Celle-ci invite ses hôtes à se reposer de leur voyage, déclarant qu'ils ne sont pas ses prisonniers, du moins « pas encore »… Restée seule avec ses conseillers, la reine apprend la capture d'Ellaria et Tyerne Sand et de Yara Greyjoy.

Euron Greyjoy fait une entrée triomphale à Port-Réal, traînant derrière son cheval ses captives, huées par la foule. Arrivé dans la salle du trône, il réclame son dû en échange de ses « cadeaux ». La reine Cersei Lannister le proclame amiral de ses flottes, tandis que son frère Jaime commandera ses armées. Elle promet plus discrètement à Euron qu'elle l'épousera lorsque la guerre sera gagnée. Euron ne se prive pas du plaisir de provoquer Jaime, à la grande fureur impuissante de ce dernier.

Dans les eaux du détroit, Theon Greyjoy est repêché par un navire rescapé de la flotte de sa sœur. Les marins ne cachent pas le mépris qu'il leur inspire pour n'avoir pas été tué en la défendant.

À la Citadelle des mestres, archimestre Ebrose, incrédule, contemple le corps de Jorah Mormont débarrasé de la grisécaille. Constatant la guérison, il autorise le chevalier à quitter l'hôpital, et convoque Samwell Tarly le soir même. Resté seul avec Sam, Jorah le remercie, mais Sam répond que le père de Jorah lui a lui-même sauvé la vie à plusieurs reprises. Jorah déclare qu'il va partir retrouver sa place auprès de Daenerys. Le soir, l'archimestre félicite Sam pour avoir réussi cette difficile et dangereuse guérison, mais il le blâme pour lui avoir désobéi. Sam n'est pas chassé de la citadelle, mais il doit à présent recopier quantité de vieux parchemins tombant en poussière.

Dans les cachots du Donjon Rouge, Cersei, accompagnée de Gregor Clegane et de Qyburn vient contempler Ellaria et Tyerne, enchaînées et bâillonnées. Elle évoque la mort d'Oberyn Martell, puis celle de Myrcella, avant de retirer le bâillon de Tyerne et de l'embrasser sur la bouche. Après avoir remis le bâillon, elle explique à Ellaria qu'elle va devoir assister à la mort lente, mais certaine, de sa fille, puis à la décomposition de son corps.

Le soir même, Cersei retrouve Jaime et l'entraîne pour une nuit d'amour. Au matin, elle ne se soucie pas de cacher leurs ébats à la servante qui vient l'informer de l'arrivée d'un envoyé de la Banque de Fer de Braavos. Ce dernier commence par présenter ses condoléances pour la mort de Tommen, mais Cersei le coupe pour lui assurer que la banque a tout intérêt à miser sur elle, car, en bonne Lannister, elle paiera ses dettes, alors que Daenerys Targaryen, qui a gravement perturbé le commerce des esclaves[D 1], est bien moins fiable. Elle invite donc son interlocuteur à rester à Port-Réal encore deux semaines.

À Winterfell, Sansa Stark prépare le Nord en vue de l'hiver et des combats qui s'annoncent. Littlefinger lui prodigue ses conseils, lorsqu'ils sont appelés à la porte principale, où Bran Stark et Meera Reed viennent d'arriver. Sansa se jette dans les bras de Bran. Plus tard, tous deux se retrouvent seuls sous le barral du bois sacré, et, Sansa ayant évoqué Jon Snow, Bran déclare qu'il a des choses à dire à ce dernier. Sansa propose à son frère de prendre la succession de leur père à Winterfell, mais Bran refuse, car, étant devenu la corneille à trois yeux, il ne saurait être un lord. Sansa ne comprend pas ce qu'il veut dire, et Bran lui révèle alors des détails de sa sordide nuit de noces avec Ramsay Bolton[4], ce qui provoque le départ précipité de la jeune fille en larmes.

Sur Peyredragon, Tyrion retrouve Jon, qui se demande comment convaincre Daenerys de l'existence des Marcheurs blancs et du danger qu'ils représentent. Tyrion déclare le croire, et l'encourage à ne pas abandonner. Plus tard, il va trouver la reine, et lui révèle que Jon est venu à Peyredragon car l'île abrite un énorme gisement de verredragon, substance capable de détruire les Marcheurs blancs. Il la convainc de laisser le Nordien s'en procurer, en gage de bonne volonté. Jon va trouver Daenerys, de nouveau seule, qui l'autorise à emporter autant de verredragon qu'il voudra.

Tenant conseil, Daenerys envisage de détruire la flotte d'Euron avec ses dragons, mais ses conseillers estiment que la flotte est trop difficile à trouver en mer, et qu'en cas d'affrontement, une simple flèche pourrait tuer Daenerys. Tyrion préfère concentrer leur attention sur la prise de Castral Roc.

À Castral Roc, alors que les Immaculés montent à l'assaut des murailles, un petit groupe s'infiltre dans les égouts par un passage révélé par Tyrion, qu'il avait fait créer lorsque son père lui en avait confié la construction[D 2]. La place tombe rapidement, trop rapidement pour Ver Gris, qui s'étonne de la faiblesse de la garnison. C'est alors que sa flotte est détruite sous ses yeux par celle d'Euron, le laissant isolé avec ses hommes en plein pays ennemi. L'armée Lannister, menée par Jaime Lannister, Bronn et Randyll Tarly a en effet laissé la place pour aller attaquer Hautjardin et la prendre après un bref combat. Jaime retrouve Olenna Tyrell dans ses appartements, qui lui demande comment il a l'intention de la tuer. Jaime verse alors le contenu d'une fiole dans un verre de vin, qu'il tend à la Reine des Épines. Celle-ci s'en saisit et le boit d'une traite, puis révèle à Jaime que c'est elle qui a fait empoisonner Joffrey[5]. Avant de mourir, elle exprime le souhait que Jaime transmette cet aveu à sa sœur.

Voir aussi[modifier]

Icone star.png "Saison 7, épisode 3 : La Justice de la Reine", article de blog écrit par Corondar.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. La Justice du Roi (ou de la reine) est le titre porté par le bourreau personnel du monarque.

Références[modifier]

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone attention.png Les intrigues de la série télévisée ayant dépassé temporellement leur équivalent dans les romans, les différences annotées ne portent que sur les éléments les plus significatifs.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 7) et les romans.
  1. Dans les romans, la Banque de Fer, étant une institution braavienne, ne saurait avoir financé le commerce d'esclaves.
  2. Dans les livres, Castral Roc est bien trop ancienne pour que Tyrion ait pu en construire les égouts. En revanche, son père lui en avait confié le nettoyage.