Épisode 64 - Les Butins de guerre

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Les Butins de guerre
Informations
V.O. The Spoils of War
Réalisation Matt Shakman
Scénario David Benioff et D. B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 6 août 2017
Audiences 10,2 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 7
La Justice de la reine Fort-Levant

Les Butins de guerre[N 1] est le quatrième épisode de la septième saison de la série télévisée Game of Thrones. Il s'agit du soixante-quatrième épisode de la série télévisée.

Synopsis[modifier]

Dans le Bief, Jaime Lannister surveille l'acheminement des richesses prises à Hautjardin vers Port-Réal. Il y prélève un sac de pièces d'or qu'il donne à Bronn, mais celui-ci fait remarquer que Jaime lui avait promis un château en récompense, et qu'il l'attend toujours. Jaime réplique que la guerre finie, il aura sa récompense, mais qu'en attendant, il doit aller aider lord Randyll Tarly et son fils Dickon à convoyer les vivres raflés sur les terres Tyrell.

À Port-Réal, Cersei Lannister informe Tycho Nestoris qu’il sera bientôt remboursé, grâce à l'or pris aux Tyrell. L'envoyé de la Banque de Fer est satisfait, et approuve le projet de Cersei de souscrire un nouveau prêt destiné à engager la Compagnie Dorée, la meilleure compagnie mercenaire d'Essos[D 1].

À Winterfell, Petyr Baelish vient trouver Bran Stark, qui étrenne un fauteuil roulant que mestre Wolkan a conçu pour lui. Il lui offre le poignard en acier valyrien qui avait failli le tuer[1], lui faisant part de son désir de protéger les enfants de Catelyn[D 2]. Mais Bran se montre distant et peu intéressé, et désarçonne son interlocuteur en lui lançant une phrase qu’il avait dite lui-même autrefois à Varys : « Le chaos est une échelle »[2]. L'arrivée de Meera Reed fait partir Littlefinger. La jeune fille est venue annoncer son départ à Bran, car elle souhaite retrouver les siens. Le jeune garçon se contente de la remercier froidement, ce qui la plonge dans une colère affligée : elle lui rappelle que Jojen[3], Hodor et Été[4] sont morts pour lui, et qu’elle-même a failli également mourir, mais il répond calmement qu’il n’est plus Bran, même s'il en a encore les souvenirs. Meera conclut tristement qu’il est mort dans la caverne de la Corneille à trois yeux.

Arya Stark tente d'entrer dans Winterfell, mais les gardes ne croient pas qu'elle puisse être Arya, censée être morte depuis longtemps, et tentent de la mettre dehors. Ils la laissent finalement entrer et lui ordonnent d’attendre dans la cour, le temps d'aller chercher « lady Stark », mais elle leur fausse compagnie. Sansa, alertée, sait immédiatement où elle est, et la retrouve dans la crypte familiale, devant la tombe de leur père. Les deux sœurs s'étreignent, puis Arya fait remarquer que la statue de leur père n'est guère ressemblante. Elle demande à Sansa si elle a tué Joffrey Baratheon. Sansa répond qu'elle aurait bien aimé le faire, et Arya ajoute qu'il était en tête de sa liste[D 3], ce qui déconcerte sa sœur. Elles rejoignent ensuite Bran dans le bois sacré, et Arya se jette dans ses bras. Bran n'est pas surpris de la voir, car il l'a vue à l'auberge du carrefour, et Sansa explique à Arya que leur frère a désormais des visions. Il lui remet le poignard en acier valyrien, estimant qu'elle pourra mieux s’en servir que lui. Tous trois reviennent au château. Brienne de Torth est heureuse de les voir réunis, et Podrick Payne lui déclare que Catelyn Stark aurait été fière d'elle.

À Peyredragon, Daenerys Targaryen et Missandei se rendent auprès de Jon Snow, qui souhaite lui montrer les mines de verredragon. En chemin, Missandei révèle à sa reine ses sentiments pour Ver Gris, pour lequel elle s'inquiète. Jon amène Daenerys au fond des mines et lui montre des dessins faits par les enfants de la forêt et retraçant leur lutte, aux côtés des Premiers Hommes, contre les Marcheurs blancs et le Roi de la Nuit. Il espère l'amener à comprendre le danger et la nécessité de s'allier contre lui, mais la reine promet de se battre s’il ploie d'abord le genou devant elle. Jon répond que son peuple n’acceptera pas une autre domination après ce qu’il a subi, mais Daenerys rétorque que si leur roi l'accepte, ils le suivront.

De retour au-dehors, Daenerys apprend la prise de Castral Roc, mais aussi la perte de Hautjardin et des alliés Tyrell. Furieuse, elle reproche à Tyrion l'échec de sa stratégie et envisage de mener ses dragons vers Port-Réal et d'attaquer le Donjon Rouge. Elle demande l'avis de Jon, et celui-ci lui répond que ceux qui la suivent l'ont vu faire des choses que nul n'avait pu faire avant elle. Mais, si elle détruit une ville et ses habitants, elle deviendra comme les autres prétendants au Trône de Fer.

À Winterfell, Brienne et Podrick s’entraînent dans la cour. Arya demande à Brienne si elle peut affronter celle qui a battu Sandor Clegane[3]. Brienne retient d'abord ses coups, mais elle est vite étonnée par l'habileté et la souplesse efficace de la jeune fille, et le combat se termine par une égalité, les deux combattantes se respectant mutuellement. Littlefinger et Sansa, songeuse, les observent depuis la passerelle.

Restés seuls sur la grève après le départ de Daenerys, Jon et Davos Mervault échangent quelques mots avec Missandei, sur l'absence de la notion de mariage (et donc de bâtardise) sur l'île de Naath, d'où elle vient, et sur le fait qu'elle a été libérée de l'esclavage par Daenerys, qu'elle suit à présent de son plein gré. Ils assistent alors à l’arrivée du dernier navire rescapé de la flotte de Yara Greyjoy. En débarque Theon, surpris de trouver Jon. Il lui demande s'il a des nouvelles de Sansa, et Jon, furieux, l'empoigne et lui explique que le fait qu'il a sauvé sa sœur est la seule raison pour laquelle il ne le tue pas sur-le-champ. Soulagé, Theon leur révèle que Yara a été capturée par leur oncle Euron, et qu'il est venu demander l'aide de la reine pour la délivrer.

Arrivée sur les rives de la Néra, l’armée Lannister est dangereusement étirée, et l'arrière-garde est isolée sur la rive ouest, lorsqu'un grondement sourd se fait entendre. Comprenant qu'ils sont sur le point d'être attaqués, Jaime ordonne à ses fantassins de se mettre en position. Les Dothrakis surgissent et chargent, appuyés par Drogon, monté par Daenerys, et dont les flammes provoquent des brèches béantes dans les rangs Lannister. La mêlée devient générale et tourne à l'avantage des Dothrakis, pendant que Daenerys s'en prend aux chariots de provisions. Jaime ordonne à Bronn d'aller jusqu'au scorpion pour tenter d'abattre le dragon. Après un premier échec, Bronn parvient à toucher la bête à l'épaule. Rendu fou-furieux par la douleur, Drogon détruit le scorpion et se pose non loin. Daenerys met pied à terre et tente de retirer le trait de la blessure. Jaime, tentant le tout pour le tout, se saisit d'une lance et charge la reine. Observant la scène de loin, Tyrion le supplie intérieurement de ne pas risquer sa vie. Au moment où il est proche de Daenerys, Jaime est confronté à la gueule béante de Drogon, qui va le submerger de flammes, lorsqu'il est poussé in extremis à l'eau et coule au fond du fleuve.

Audiences[modifier]

  • 10,17 millions de téléspectateurs pour la diffusion à l'heure de grande écoute sur HBO.

Voir aussi[modifier]

Icone star.png "Saison 7, épisode 4 : The spoils of war", article de blog écrit par Jean Neige.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les butins de guerre fait référence au butin tiré du pillage de Hautjardin.

Références[modifier]

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone attention.png Les intrigues de la série télévisée ayant dépassé temporellement leur équivalent dans les romans, les différences annotées ne portent que sur les éléments les plus significatifs.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 7) et les romans.
  1. Dans les livres, la Compagnie Dorée n'est pas engagée par les Lannister, mais par un autre prétendant au trône (personnage absent de la série), qui prétend être Aegon Targaryen.
  2. Dans les romans, c'est Joffrey Baratheon qui a armé le bras de l'homme qui a tenté de poignarder Bran.
  3. Dans les livres, Joffrey est en avant-dernière place dans la litanie d'Arya.