Aile-d'Argent

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Silverwing

Aile-d'Argent[N 1] est un dragon femelle monté par Alysanne Targaryen[1], qui prenait un immense plaisir à voler sur son dos[2]. Plus tard, pendant la Danse des Dragons, elle acceptera Ulf Blanc comme dragonnier[3]. Survivant à la Danse, elle installa sa tanière dans une île, au milieu du lac Rouge[4].

Plutôt calme et docile d'après Champignon[3], elle était couleur d'argent[4], ce qui lui a sûrement valu son nom. Celui-ci était peut-être aussi une référence à Vif-Argent, la dragonne d'Aenys Ier Targaryen, le père d'Alysanne.

Aile-d'Argent dans la saga

Alysanne Targaryen

D'après la légende, en l' an 36, la princesse Rhaena Targaryen aurait placé un œuf de dragon dans le berceau de sa sœur nouvellement née, Alysanne. De cet œuf, sort Aile-d'Argent, qui se lie à Alysanne.

En l'an 42, le père d'Alysanne, le roi Aenys Ier Targaryen meurt à Peyredragon au cours de la guerre de la Foi. Durant ses funérailles, Aile-d'Argent aide Vif-Argent et Vermithor à boûter le feu à son bûcher. Peu après, l'oncle d'Alysanne, Maegor Ier Targaryen usurpe la couronne.

En l'an 48, Aile-d'Argent est assez grande pour être montée par Alysanne Targaryen, elle-même âgée de douze ans. Cette même année, le frère d'Alysanne, Jaehaerys Targaryen, déclare ses prétentions au Trône de Fer contre leur oncle, Maegor Ier Targaryen. Le principal soutien de Jaehaerys, lord Rogar Baratheon, semble projette d'utiliser Aile-d'Argent et Vermithor contre Balerion. Ils sont rejoints par Rhaena Targaryen, sœur aînée de Jaehaerys et Alysanne, montée sur son dragon, Songefeu. Ensemble, les trois dragons sont aperçus au-dessus de Port-Réal neuf jours après la mort mystérieuse de Maegor Ier Targaryen[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys Ier Targaryen.

Au cours des Épousailles d'or de l'an 49, l'arrivée des enfants de la mariée, Jaehaerys sur Vermithor et Alysanne sur Aile-d'Argent, enchante et surprend la foule, massée à Fossedragon pour assister au mariage. La même année, Alysanne vole sur Aile-d'Argent jusqu'à Peyredragon pour échapper au mariage forcé prévu pour elle par le conseil restreint. Elle est accompagnée de son frère Jaehaerys sur Vermithor, qu'elle épouse[5]. Au cours des années qui suivent, les jeunes époux vivent reclus à Peyredragon, loin de la cour de Port-Réal. Souvent, ils volent avec leurs dragons, autour de Montdragon ou jusqu'à Lamarck[6]. En l'an 51, Aile-d'Argent porte Alysanne de Peyredragon jusqu'à Port-Réal, où elle se marie une deuxième fois avec Jaehaerys[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Second mariage de Jaehaerys et Alysanne.

Au début de l'an 54, Alysanne Targaryen accompagne son frère sur Aile-d'Argent vers Villevieille, afin d'éviter l'élection d'un Grand Septon qui serait défavorable à la doctrine de l'Exceptionnalisme. Le dragon transporte la reine ainsi que ser Joffrey Doguette de la Garde Royale, tandis que Vermithor transporte le roi et Jonquil Sombre, bouclier lige de la reine, afin d'équilibrer le poids. La ville est ébahie par Aile-d'Argent, qui fait forte impression en atterrissant en haut de la Grand-Tour et attise les flammes du fanal de la tour d'un battement d'aile. A la fin de ce voyage, les époux royaux rejoignent à dos de dragon leur mère, Alyssa Velaryon, qui se meurt à Accalmie. Plus tard cette même année, Alysanne et Aile-d'Argent retournent sur Peyredragon, pour aller consoler Rhaena Targaryen, affligée par le deuil. Elles en repartent bien vite, se heurtant à l'amertume de la Reine de l'Est et de sa fille, Aerea. Sur la fin de l'année, Rhaena et Songefeu arrivent en trombe à Port-Réal. A leur arrivée, Vermithor et Aile-d'Argent se redressent en rugissant. Les trois dragons menacent de s'affronter, chuintant et claquant des dents[8].

En l'an 56, alors que les Targaryen commencent à installer leurs dragons dans Fossedragon, Vermithor et Aile-d'Argent demeurent au Donjon Rouge, près de leurs dragonniers.

En l'an 58, Aile-d'Argent transporte Alysanne lors de sa pérégrination royale dans le Nord. A Blancport, des dizaines de milliers de Nordiens viennent acclamer la reine et admirer la dragonne. Aucun d'eux n'avait jamais vu de dragon auparavant. Elles se rendent ensuite à Winterfell. Se posant devant les portes du château, elles sont accueillies par lord Alaric Stark et ses fils. Le seigneur annonce immédiatement qu'il ne veut pas de dragon dans ses murs, craignant un incendie, comme en l'a subi Harrenhal lors de la Conquête. Au cours du séjour de la reine, il finit par s'adoucir et accepte finalement de s'approcher d'Aile-d'Argent, non sans une certaine méfiance. Alysanne se rend ensuite sur son dos jusqu'au Mur. Les hommes de la Garde de Nuit sont stupéfaits par la créature. Alysanne remarque toutefois qu'Aile-d'Argent n'aime pas le Mur. Elle chuinte et claque des dents à chaque rafale de vent. A trois reprises, la reine survole Châteaunoir et tente de voler au-delà du Mur, mais Aile-d'Argent refuse systématiquement. La reine est troublée, car jamais auparavant la dragonne n'avait refusé de l'emmener là où elle le lui demandait. Ayant retrouvé Jaehaerys à Winterfell et ayant encore visiter Quart-Torrhen et Tertre-bourg, les deux dragonniers montent leurs dragons pour réaliser le voyage de retour jusqu'à Port-Réal[9].

En l'an 82, la reine se rend sur son dragon au chevet de sa fille enceinte, Daella Targaryen, aux Eyrié[2].

Au début de sa Seconde Querelle en l'an 92, Alysanne monte sur Aile-d'Argent et quitte Port-Réal pour rejoindre Peyredragon, où elle reste deux ans[10].

En l'an 93, l'âge et la gayigue accablent Alysanne. Elle monte Aile-d'Argent pour la dernière fois . Elle descend péniblement de son dos en pleurant. Sept ans plus tard, Alysanne meurt, laissant Aile d'Argent sans dragonnier[2].

Ulf le Blanc

Aile-d'Argent passe une trentaine d'années sans dragonnier attitré. Elle a établit son antre dans une caverne de Montdragon sur Peyredragon, lorsqu'éclate la guerre de succession connue sous le nom de la Danse des Dragons. Au cours du premier conseil noir, la princesse Rhaenys Targaryen recommande de trouver des dragonniers pour chevaucher les dragons de l'île et les mener à la bataille, toutefois, dans l'immédiat, le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen sait ne pas pouvoir compter sur eux[11].

Vers la fin de l'an 129, le prince de Peyredragon Jacaerys Velaryon promet au cours de la Semaison rouge des terres et la chevalerie à n'importe quel homme parvenant à maîtriser un dragon. Aile-d'Argent est jugé être la dragonne la plus docile de l'île, aussi, plusieurs aventuriers tentent de la monter, en particulier le bouffon nain de la reine, Champignon. Finalement, un homme d'arme appelé Ulf le Blanc, réussit à la maîtriser.

Au cinquième jour de l'an 130, Aile-d'Argent participe à la bataille du Gosier. Quelques temps plus tard, les forces de Rhaenyra prennent Port-Réal. Monté sur Aile-d'Argent, Ulf le Blanc survole la capitale pour effrayer la population. Ils se pose sur la colline de Rhaenys, près de Fossedragon[3]. Aile-d'Argent y établit un temps sa tannière, avant de partir pour de nouveaux combats. Ser Ulf Blanc et ser Hugh Marteau sont ensuite envoyés à Chutebourg avec leurs dragons, pour soutenir les défenseurs fidèles à la reine contre l'armée de lord Ormund Hightower, loyal à Aegon II Targaryen. Lors de la première bataille de Chutebourg, les deux dragonniers retournent leurs dragons contre ceux qu'ils étaient censés défendre et incendient la ville. Après sa trahison et la victoire de son nouveau camp, Ulf le Blanc se livre à la débauche. D'après le Témoignage de Champignon, il viole chaque nuit trois vierges et donne en pâture à son dragon toutes celles qui ne parviennent pas à le satisfaire[12].

Alors que l'armée stationne à Chutebourg, Aile-d'Argent et Vermithor s'installent dans un champ au sud de la ville, où ils se lovent l'un contre l'autre. Une nuit, Aile-d'Argent est réveillé par les bruits de la seconde bataille de Chutebourg. Un arbalétrier tente de l'abattre et meurt. La dragonne s'envole ensuite et se tient éloignée du conflit pendant toute la bataille, se contentant de survoler la ville et les camps et profitant des vents chauds du brasier au dessous d'elle pour s'élever encore d'avantage. Elle ne redescent qu'à la tombée de la nuit suivante pour voir les autres dragons morts. D'après les chanteurs, elle aurait par trois fois soulevé l'aile de Vermithor avec son mufle, comme pour l'inciter à reprendre son vol, mais l'archimestre Gyldayn croit qu'il ne s'agit que d'une fable. Le lendemain, elle se repaît des cadavres calcinés des chevaux, des hommes et du bétail laissés à l'abandon.

Peu de temps après la seconde bataille de Chutebourg, Ulf Blanc est assassiné par les Chausse-trapes, et Aile-d'Argent se retrouve à nouveau sans dragonnier[13].

Retour à l'état sauvage

Afin de remplacer Ulf Blanc comme dragonnier d'Aile-d'Argent, lord Unwin Peake offre une récompense de mille dragons d'or à tout chevalier de noble naissance[N 2] capable de la monter. Trois hommes tentent leur chance : le premier a le bras arraché, le deuxième meurt calciné et le troisième se ravise[13].

Moins d'un an plus tard, en l'an 131, Aile-d'Argent a semble-t-il quitté Chutebourg, pour s'installer sur une île rocailleuse du lac Rouge dans le Bief. Le roi Aegon II Targaryen, ayant besoin d'un nouveau dragon pour affronter ses adversaires, renonce à la revendiquer, car le trajet est trop long et son propre état de santé est trop dégradé pour un aussi long voyage[4].

Avec le Cannibale, Voleur-de-Moutons et Point du Jour, Aile d'Argent est l'un des derniers dragons en vie après la Danse des Dragons[14].

Notes et références

Notes

  1. Traduit aussi, et improprement, par Vif-argent dans la version française d'A Storm of Swords.
  2. Les Deux Traîtres, Ulf Blanc et Hugh Marteau, qui étaient devenu dragonniers, avaient trahi le parti de Rhaenyra pour finalement encombrer le parti d'Aegon II, n'étaient pas eux-mêmes de haute naissance, ce qui explique leur mépris des conventions sociales, auxquelles les nobles, comme Unwin Peake sont tellement attachés. Comme il a été difficile pour lord Peake de se débarrassé des Deux Traîtres, il semble vouloir ici éviter d'avoir affaire à un nouveau dragonnier de basse naissance.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  5. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  6. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  7. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  8. Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  9. Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  10. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  11. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  12. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  13. 13,0 et 13,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  14. Les origines de la saga, Aegon II.