Anthroponymie

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

L'anthroponymie, ou science des noms de personnes, permet d'étudier la transmission des noms et patronymes ainsi que leurs répartitions culturelles et géographiques.

Nom et patronyme[modifier]

Il faut tout d'abord distinguer le nom[N 1] du patronyme, ou nom de famille, ce dernier étant d'apparition plus tardive. La nécessité de distinguer les personnes portant un nom identique semble être à l'origine de l'apparition de qualificatifs permettant de différencier les personnes[1][2][3]. Ainsi, le nom se trouve fréquemment suivi d'une indication d'ascendance du type « […] fils de […] » ou d'une précision géographique (origine de la personne comme pour Merrit de Lunebourg), de fonction (profession comme dans le cas de Watty le Meunier, ou aptitude particulière comme pour Qarl Prompte-Hache) ou encore descriptive (infirmité comme dans le cas de Pied-bot Karl ou signe distinctif comme Pat le Tavelé). La distinction par l'ascendance semble plus répandue chez les sociétés claniques et tribales, notamment chez les clans des montagnes de la Lune.

Dans les Sept Couronnes[modifier]

Par ordre alphabétique[modifier]

  • A : on trouve beaucoup d'Aegon en référence à Aegon le Conquérant, notamment dans la lignée des Targaryen, mais pas uniquement. De même, les noms Aemon et Aenys sont assez répandus. Hors des racines targaryennes, le nom masculin Alyn et ses pendants féminins probables Alys, Alyse et Alysanne sont les plus fréquents.
  • B : les noms Ben et Bethany sont assez fréquents, ainsi que ceux de Benjen et Brandon dans le Nord où ces deux derniers noms sont étroitement associés à la lignée des Stark. Le nom Baelor est aussi assez répandu, en référence au roi Baelor I Targaryen.
  • D : le nom Damon, peut-être issu du nom targaryen Daemon, est assez répandu. Plus fréquent encore, on trouve le nom Denys, et son pendant féminin Denyse, ainsi que les noms Dyck, Dyckon et Dykk, mais surtout les différentes formes du nom Donnel que sont Donel, Donal et leur pendant féminin Donella.
  • E : les noms Eustace, Edwyn (ou Edwyd) et Elbois[N 2] sont les plus répandus chez les hommes. Les noms féminins les plus usités sont Elia, Ellaria et Elyana qui semblent tous trois assez proches.
  • G : le nom Gared et ses variantes Gareth et Garrett sont très fréquents, de même que Garth, référence au fondateur de la maison Jardinier Garth Mainverte, et Garse, ainsi que Gawen, les noms Gerold et Gerald, mais aussi Gormon (ou Gormond), Gunthor, Gwayne et surtout Gyles.
  • H : le nom Hal et ses variantes Hali et Halys (ainsi que peut-être Harys) sont très usités. De même, on trouve de nombreux Harlan, avec ses variantes Harlen et Harlon. Dans les îles de Fer, les noms Harrag, Harras et Harren sont très fréquents. Plus généralement, le nom Harrold ainsi que les noms Humfrey et Humphrey sont aussi assez répandus.
  • J : le nom Jack (ou Jacks) est assez usité, notamment chez les roturiers, mais ce sont surtout les noms Jeyne et Jon qui dominent respectivement chez les femmes et les hommes, et quel que soit le milieu social considéré.
  • K : le nom Kyle est relativement représenté.
  • L : le nom Leo, diminutif probable de Leobald, et ses nombreux pendants féminins tels que Leona, Leana, Leonella ou encore Leonette, sont très fréquents. De même, le nom Lew et les formes Lewyn et Lewys sont très répandues. On peut aussi signaler les deux formes Lothar et Lothor, ainsi que Lymond et Lymon, tout comme le nom Lyonel. Enfin, le nom Lucas (ainsi que sa variante moins répandue Lucos) est très répandu. On peut aussi signaler le nom Lancel dans les terres de l'Ouest, ainsi que de nombreux noms dérivés du patronyme Lannister, notamment Lanna chez les femmes.
  • M : les noms Manfred et Manfryd, ainsi que Martyn et Myles sont assez répandus, de même que Maron dans les îles de Fer.
  • N : les noms les plus fréquents sont féminins, Nymeria (et son dérivé probable Nymellia), hommages à la reine Nymeria.
  • O : les noms Olyvar, Ormond et Owen sont relativement usités.
  • P : le nom Pat[N 3] est extrêmement répandu parmi les gens du commun[N 4]. Les noms Peter et Petyr sont aussi très fréquents.
  • Q : les noms Qarl, Qarlton et Quellon sont très répandu dans les îles de Fer[4]. Plus généralement, le nom Quentyn et ses dérivés Quenten, Quentin et Quenton sont très fréquents, notamment à Dorne et dans le Bief.
  • R : le nom Ralf est très usité dans les îles de Fer. Les noms Raymond, Raymun et Raymund sont aussi très répandus, de même que Richard, Rickard et Rickon. Le nom Robert et ses nombreux dérivés tels que Rob, Robb, Robar, ainsi que Robin et Robyn, sont très fréquemment portés. A ceux-ci, il faut ajouter le nom Rodrik, mais aussi Roland, Rolland et Rollam, ainsi que Ronnel et Ronnet.
  • S : le nom Sam, diminutif de Samwell (ou moins fréquemment Samwyle) est très répandu, de même que le nom Steffon ou encore Symeon, Symon et Symond.
  • T : le nom Terrence (ou Terrance) est très courant, ainsi que Theo, diminutif probable de Theobald, Theodore, Theomore et Theomar, et proche du nom Theon. Les noms Tim et Tom sont aussi très fréquents chez les gens du commun, dérivés respectivement des formes plus répandues dans la noblesse que sont Timeon et Tomard, voire de Tommen. Ce dernier, ainsi que Tytos, est plus usité dans les terres de l'Ouest et fortement associé à la lignée des Lannister.
  • W : l'abondance des noms dérivés de Walder, notamment Walda, dans le Conflans durant la seconde moitié du troisième siècle est due à lord Walder Frey dont le nom s'est répandu à travers sa famille, mais aussi parmi les nombreuses maisons liées aux Frey. Chez les gens du commun, on trouve très fréquemment le nom Wat et ses variantes Wate, Watt et Watty, mais aussi Will et ses variantes Willem, William, Willis, Willit, Willos[N 5], et des formes peut-être plus archaïques telles que Wyl, Wylis et enfin Wylla chez les femmes.

Par condition sociale[modifier]

Il est difficile de dégager des tendances générales dans les noms en usage dans la noblesse, les noms étant bien plus diversifiés que parmi les gens du commun. Toutefois, chaque famille semble privilégier un certain nombre de noms évoquant d'anciens membres illustres de leur lignée[N 6]. Cette tendance s'observe aussi chez les vassaux ou les maisons liées par le mariage à une maison plus importante, ces derniers ayant tendance à emprunter les noms qui dominent dans la lignée de cette dernière[N 7]. Un certain nombre de noms sont aussi attribués en fonction de la lignée dynastique qui se tient sur le Trône de Fer[N 8].

À l'inverse, parmi les roturiers, la diversité des noms semble bien moins grande et les Ben, Pat, Will et Wat (Wate, Watt, et Watty) abondent. Les homonymies sont souvent départagées par l'ajout d'un qualificatif précisant l'origine, la profession ou encore un signe distinctif[1].

En Orient[modifier]

Pays de Ghis[modifier]

Parmi les notables du Pays de Ghis, le nom « Grazdan » est très fréquent, en référence à Grazdan le Grand, fondateur de l'Empire ghiscari[5]. Les patronymes du Pays de Ghis semblent tous comprendre une particule en préposition telle que « mo », « zo », ou encore « na » (par exemples : Kraznys mo Nakloz, Oznak zo Pahl et Prendahl na Ghezn)[N 9].

Mer Dothrak[modifier]

Les noms chez les Dothrakis sont très courts, typiquement deux à trois syllabes, rarement plus. Les noms masculins se terminent toujours par le phonème /o/ (le o de mot), alors que les noms féminins semblent finir par le phonème /i/ (le i de fils)[N 10]. La distinction des personnes homonymes semble se faire par précision du géniteur, la lignée étant transmise par les hommes (par exemple : « Drogo fils de Bhargo »)

Voir aussi[modifier]

Personnages par ordre alphabétique[modifier]

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Personnages par cultures[modifier]

À Westeros[modifier]

Sauvageons d'au-delà du Mur - Clans des montagnes de la Lune

En Orient[modifier]

Braaviens - Dothrakis - Ghiscaris - Lysiens - Myriens - Pentoshis - Qarthiens - Tyroshis

Articles connexes[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. De nos jours on parlerait plus de prénom, le terme « nom », voire « nom de famille » s'étant substitué à celui de « patronyme » (qui désigne étymologiquement le « nom du père »).
  2. Traduction que Jean Sola attribue généralement, mais non systématiquement, au nom Elwood.
  3. Pate en version originale.
  4. En témoigne notamment l'existence du personnage de chansons paillardes Pat Salopiaud qui prend toujours l'ascendant sur les personnes issues d'une condition supérieure à la sienne.
  5. Willas en version originale, Jean Sola semble avoir voulu traduire la sonorité en version française, comme c'est le cas également pour Tarth qui devient Torth.
  6. Cf. par exemple la prédominance du nom « Brandon » dans la lignée des Stark, ou celle de « Lancel » chez les Lannister.
  7. Cf. les « Walder » des maisons Brax, Bonru et Foin, toutes liées au Frey par vassalité ou par mariage. Voir aussi Roose Ryswell, la seconde épouse de lord Roose Bolton ayant été une Ryswell.
  8. Cf. Rhaegar Frey, probablement nommé en hommage au prince Rhaegar Targaryen avant la rébellion de Robert Baratheon, puis les Robert Frey qui sont probablement postérieurs à la rébellion.
  9. Cf. la catégorie Ghiscaris.
  10. Cf. la catégorie Dothrakis.

Références[modifier]