Maison Potaunoir

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Potaunoir
Un chaudron noir sur champ rouge, un trescheur rouge.

Un chaudron noir sur champ rouge, un trescheur rouge.[1]
Informations
V.O. House Kettleblack
Rang mercenaire
chevalier

La maison Potaunoir est une famille de mercenaires et de chevaliers errants, apparemment originaire des terres de la Couronne[N 1].

Les membres de cette maison se caractérisent par leurs nez crochus et la plupart d'entre eux sourient facilement[2][3][4]. Aucun membre de cette maison n'est lettré[5].

Membres au début de la saga[modifier]

Les Potaunoir dans la saga[modifier]

Avant ACOK[modifier]

Osmund Potaunoir prétend avoir été adoubé sur un champ de bataille par un certain ser Robert Stone. Il aurait servi dans la compagnie libre des Galants Hommes dans les Degrés de Pierre et dans les Terres Disputées. Toutefois, avant son arrivée à Port-Réal, il semble que personne n'ait entendu parler de lui[6]. Volontiers fanfarons, les frères Potaunoir disent à qui veut l'entendre qu'un Potaunoir vaut trois fois mieux que n'importe quel autre chevalier[7].

Dans ACOK[modifier]

Alors que Stannis menace d'attaquer Port-Réal, la reine régente Cersei Lannister se rend régulièrement au Grand Septuaire de Baelor pour prier. En réalité, elle saisit ces occasions pour rejoindre discrètement les trois frères Potaunoir, par l'intermédiaire desquelles elle veut recruter des mercenaires pour remplacer les manteaux rouges dont son frère Tyrion l'a privé. Prévenu de la manigance par leur cousin Lancel, Tyrion utilise Bronn pour payer deux fois le prix que Cersei leur verse, afin qu'ils continuent à se répandre en promesses sans les honorer[8].

La reine Cersei fait entrer Osmund Potaunoir dans la Garde Royale, vantant à son fils sa bravoure et sa loyauté. Osmund continue toutefois à vendre les secrets qu'elle lui confie à Bronn[2]. La nomination d'un prétendu chevalier, aux origines et au parcours aussi incertains, est mal vu par certains Lannister[6][9][10]. Après cette nomination, les Potaunoirs deviennent des courtisans assidus et très appréciés. Des rumeurs sur leur valeur se répandent, alors qu'ils étaient totalement inconnus de la cour jusque-là[11].

Sur ordre de la reine, ses frères capturent celle qu'ils croient être la catin de Tyrion, Alayaya[3]. Cersei nomme ensuite Osfryd Potaunoir capitaine de sa nouvelle garde rouge[12]. Au cours de la bataille de la Néra, Osney Potaunoir sert d'estafette et informe régulièrement la reine de l'évolution des combats. Alertée par la tournure des combats, Cersei ordonne aux Potaunoir de ramener Joffrey au Donjon Rouge[13]. Celui-ci s'attardant à la conciergerie du château pour commander les arbalétriers, Cersei ordonne aux Potaunoir de l'emmener à la Citadelle de Maegor[11].

À l'issue de la bataille de la Néra, Osfryd et Osney sont adoubés, bien qu'ils n'aient pas réellement pris part aux combats[14].

Dans ASOS[modifier]

Après la bataille de la Néra, Cersei envoie les trois frères Potaunoir récupérer son fils Tommen à Rosby. Tyrion apprend par Bronn que les Potaunoir sont loyaux à Cersei, depuis qu'elle leur a permis de devenir chevaliers et qu'elle a sensiblement augmenté leurs revenus[14]. D'après Varys, les Potaunoir surveillent dès lors Tyrion pour le compte de Cersei, qui leur fait miroiter de nouvelles faveurs[15].

Les trois frères Potaunoir témoignent contre Tyrion lors de son procès pour la mort de Joffrey[16].

Littlefinger révèle à Sansa que les trois frères Potaunoir sont les fils d'Oswell, un homme d'armes à son service et que c'est sur son ordre qu'Oswell a dépêché ses trois fils à Port-Réal. Apprenant que Bronn engageait des mercenaires pour le compte de Tyrion, il les a placés auprès de lui et en même temps auprès de Cersei, par l'intermédiaire de Lancel Lannister[4].

Dans AFFC[modifier]

Après la mort de Tywin Lannister, la reine régente Cersei Lannister charge les trois frères Potaunoir de se débarrasser discrètement du corps de Shae. Alors qu'ils s'exécutent, ils entendent ser Jaime Lannister refuser d'assumer le poste de Main du Roi que la reine souhaitait lui confier[17].

La reine Cersei implique de plus en plus les frères Potaunoir dans ses intrigues : elle s'est notamment entichée de ser Osmund de la Garde Royale, qui est régulièrement affecté à sa protection. Ayant appris que son cousin Lancel s'est confessé auprès du Grand Septon qui avait été élu grâce à Tyrion, la reine Cersei décide d'éliminer le vieil homme[18]. Elle envoie ser Osney Potaunoir l'assassiner dans son sommeil[5]. Il est ensuite nommé bouclier lige du roi Tommen Baratheon par la reine Cersei[18]. Elle espère que le chevalier pourra ainsi séduire la reine Margaery Tyrell et la pousser à commettre l'adultère. Elle prévoit ensuite de l'envoyer prendre le noir au Mur, où il aura pour tâche d'assassiner le lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow. Elle lui promet en échange le pardon de Tommen, une seigneurerie et laisse entendre qu'elle pourrait l'épouser s'il s'acquitte de sa tâche[N 2][19]. Elle offre également à Osfryd Potaunoir le poste de commandant du guet de Port-Réal, ce qui éveille des contestations au sein du conseil restreint[20].

Bien que Margaery n'a pas cédé aux avances de ser Osney, la reine Cersei le convainc d'aller se dénoncer au Grand Moineau[21]. Méfiant face à cette confession spontanée, le Grand Moineau l'emprisonne et le torture. Osney se rétracte et accuse alors Cersei d'avoir couché avec lui et de l'avoir envoyé tuer le précédent Grand Septon. Cersei est arrêtée et les derniers membres du conseil restreint, le Grand Mestre Pycelle et le Grand Argentier Harys Swyft, prennent des dispositions contre les frères de ser Osney : le commandement du Guet de Port-Réal est retiré à ser Osfryd Potaunoir et confié au capitaine de la porte du Dragon, Humfrey Waters[5].

Dans ADWD[modifier]

Au cours de sa captivité éprouvante, la reine Cersei confesse devant le Grand Moineau avoir couché avec les trois frères Potaunoir, pour s'attacher leurs services. Elle nie toutefois la plupart des autres crimes dont on l'accuse[22]. Quelques heures après ces confessions, le régent Kevan Lannister fait jeter Osmund et Osfryd en prison. Ser Kevan prévoit de leur faire prendre le noir s'ils reconnaissent avoir forniqué avec la reine, mais s'ils le contestent, ils devront affronter ser Robert Fort de la Garde Royale au cours d'un duel judiciaire[10].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ces informations sont issues du Guide du monde (Campaign Guide) du jeu de rôle Le Trône de Fer. Elles sont considérées comme semi-canonique.
  2. Toutes ces promesses sont assez creuses, Cersei étant bien consciente que si Osney assassine le lord Commandant de la Garde de Nuit, ses frères jurés risquent de le pendre pour trahison avant même que la nouvelle n'atteigne Port-Réal (cf. A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei).

Références[modifier]