Épisode 1 - Les héritiers du dragon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Les héritiers du dragon
Informations
V.O. The Heirs of the Dragon
Réalisation Miguel Sapochnik
Scénario Ryan J. Condal
Date de diffusion initiale Miniusa.png 21 août 2022
Audiences 9,99 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 1
Le Prince rebelle

Les héritiers du dragon[N 1] est le premier épisode de la première saison de la série télévisée House of the Dragon.

Résumé[modifier]

En l'an 101, à Harrenhal, le roi Jaehaerys Ier Targaryen réunit la noblesse des Sept Couronnes en un Grand Conseil pour régler la question de sa succession après la mort de son dernier fils, Baelon. Plusieurs prétendants s'affrontent, mais deux seulement sont considérées comme vraiment sérieux, deux petits-enfants du roi : Rhaenys, fille du défunt prince Aemon, la plus âgée des petits-enfants, et Viserys, fils de Baelon, le plus âgé des petits-fils. C'est le second qui est choisi par l'assemblée pour devenir prince de Peyredragon, et succéder à son grand-père[D 1].

Douze ans plus tard, la princesse Rhaenyra, fille unique du roi Viserys Ier, survole Port-Réal sur le dos de sa dragonne Syrax, avant de se poser à Fossedragon, où elle est accueillie par son bouclier lige, ser Harrold Ouestrelin, de la Garde Royale, et par son amie et confidente, Alicent Hightower. Tous trois se rendent au Donjon Rouge, où la princesse visite sa mère, Aemma Arryn, enceinte et dont le terme est proche[D 2]. La reine explique à sa fille, réticente, que la maternité est le devoir d'une reine, qui doit donner un héritier au royaume.

Puis Rhaenyra se rend à la séance du conseil restreint, qui a commencé sans elle, où elle joue le rôle d'échanson. Lord Corlys Velaryon, maître des navires[D 3], informe ses homologues du conseil que trois des cités libres se sont organisées en une Triarchie, et que cette alliance vise à conquérir l'archipel des Degrés de Pierre en y mettant fin à la piraterie qui y règne. Lord Corlys craint que cette conquête ne soit préjudiciable aux ports du royaume, mais le roi et sa Main, ser Otto Hightower, négligent ce risque. Lord Lyman des Essaims, Grand Argentier, déplore les sommes importantes dépensées par le frère du roi, le prince Daemon, pour l'entretien du Guet, dont il est le commandant. De nouveau, le roi clôt le débat. Puis les membres discutent de l'organisation du tournoi prévu pour la prochaine naissance royale, le roi étant certain qu'un fils va lui naître, bien que le Grand Mestre Mellos rappelle que rien n'est certain.

Après la séance, la princesse Rhaenyra, toujours accompagnée de ser Harrold, se rend dans la grande salle d'audience déserte, où elle trouve son oncle Daemon assis sur le trône de fer. Conversant avec sa nièce en haut valyrien, le prince lui rappelle que, tant que son frère n'a pas de fils, c'est lui l'héritier de la couronne. Descendant les marches du trône, il offre à sa nièce un pendentif en acier valyrien, qu'il lui attache lui-même autour du cou. Plus tard, devant le barral du bois sacré[D 4], Rhaenyra exprime auprès d'Alicent son espoir que sa mère donne naissance à un garçon, afin de rendre son père heureux.

Le roi Viserys est soigné par le Grand Mestre Mellos d'une blessure dans le dos, causée par le trône de fer, et qui s'est infectée. Puis il va voir la reine Aemma, qui prend un bain. Le roi lui explique avoir eu un rêve lui garantissant la naissance d'un garçon, mais la reine lui répond que, fille ou garçon, cet enfant sera son dernier, car, après cinq grossesses en dix ans, dont plusieurs fausses-couches et enfants mort-nés, elle ne souhaite plus de nouveaux deuils.

A la nuit tombée, le prince Daemon s'adresse aux manteaux d'or, les membres du Guet dont il a fait une force bien entraînée et bien équipée, et qui lui sont dévoués, en leur ordonnant d'aller chasser les criminels des rues de la ville. Le Guet se répand alors dans la ville et y exerce une justice sommaire : les voleurs ont la main tranchée, les violeurs sont castrés, et les meurtriers exécutés sur le champ. Le lendemain, le conseil restreint est de nouveau réuni, cette fois avec la présence de Daemon. Otto Hightower lui reproche la violence de ses hommes, mais Daemon réplique que la ville doit être sûre pour les nobles invités au tournoi, et lord Corlys l'appuie. La Main reproche alors au prince de ne pas être plutôt auprès de son épouse, Rhea Royce, dans le Val d'Arryn, ce qui déchaîne les moqueries du prince à propos de sa femme, et de son interlocuteur, récemment veuf. Offensé, ser Otto se lève, mais le roi intervient pour ordonner à son frère de tempérer ses troupes. Plus tard Daemon se rend chez sa maîtresse, Mysaria, qui tient un bordel en ville, perturbé et en colère face au peu de considération que ses efforts lui valent auprès de son frère.

Le lendemain, le roi Viserys ouvre le tournoi, annonçant que le travail de la reine a commencé. Le prince Daemon est le favori des joutes, et défie ser Otto Hightower en choisissant comme adversaire son fils, ser Gwayne, qu'il défait en frappant traitreusement les jambes de son cheval. Il reçoit alors la faveur d'Alicent. Un jeune chevalier, Criston Cole, fait sensation en défaisant successivement lord Boremund Baratheon et son fils, ser Borros. Mellos arrive alors dans la loge royale et emmène le roi dans la chambre où la reine se tord de douleur, car l'accouchement se présente mal. Alors que les joutes sont de plus en plus violentes, le Grand Mestre prend le roi à part et lui expose qu'il y a encore une chance de sauver l'enfant, mais au prix de la vie de la mère, et que l'inaction risque d'amener la mort des deux. Après une longue hésitation, Viserys ordonne de sauver l'enfant, et le ventre de la reine est incisé, entraînant une perte de sang fatale.

La joute se poursuit, et Criston Cole affronte le prince Daemon. Il parvient à le démonter, mais le prince poursuit le combat à pied, avec son épée d'acier valyrien Noire Sœur. Après un violent échange de coups, le prince est de nouveau battu, et Criston Cole obtient la faveur de la princesse Rhaenyra. Dans le Donjon Rouge, le Grand Mestre annonce au roi, prostré auprès du corps de son épouse, qu'il a un fils, et demande comment le nommer. « Baelon », répond Viserys.

Quelques jours après, la cour est rassemblée sur la côte, non loin de Port-Réal, où le bûcher de la reine et de son fils a été dressé. Le roi, prostré de douleur, ne peut procéder au cérémonial, et le prince Daemon, également accablé, presse Rhaenyra de l'aider. Après un long regard à son père, la princesse lance « Dracarys ! » à Syrax, qui enflamme le bûcher de son souffle.

Le lendemain, lors d'une séance du conseil restreint à laquelle n'assiste pas Daemon (mais qu'il épie en secret), ser Otto Hightower presse le roi Viserys de revoir sa succession, afin d'en écarter Daemon, mais le roi écarte avec véhémence les insinuations de sa Main et de Mellos sur le risque que Daemon ferait peser sur sa vie. Il rappelle à ser Otto que c'est lui-même qui a proposé de confier le Guet au prince, qui dispose ainsi d'une force armée. Lord Corlys s'interroge sur la personne qui pourrait succéder au roi, et ser Otto mentionne Rhaenyra, ce qui entraîne les protestations du maître des lois, lord Lyonel Fort, qui juge cela contraire à des siècles de tradition.Viserys refuse de choisir entre son frère et sa fille, et lord Corlys mentionne alors les droits de son épouse, Rhaenys, mais Viserys, furieux, reproche à ses conseillers ce débat alors que son épouse et son fils viennent de mourir, et lève la séance.

Ser Otto reçoit sa fille Alicent, et lui suggère d'aller présenter ses condoléances au roi, en revêtant une robe de sa défunte mère. Alicent obéit et retrouve le roi, qui semble touché de son attention. Le même soir, Daemon participe à une orgie dans le bordel de Mysaria avec les officiers du Guet. Interpellé par ces derniers, il s'apprête à lever son verre à son défunt neveu mort à sa naissance. Le lendemain, ser Otto rapporte l'incident au roi, en lui précisant que plusieurs témoins ont entendu le prince surnommer son neveu « l'héritier d'un jour ». Indigné, le roi convoque son frère dans la salle du trône, où il le reçoit revêtu de ses insignes royaux et entouré de quatre membres de sa Garde. Il lui demande de confirmer ce que ser Otto lui a rapporté. Daemon lui répond doucement que c'est peut-être ainsi qu'il exprime son deuil, Viserys se met en colère, reprochant à son frère de ne pas le soutenir. Le prince lui réplique qu'il le soutient davantage que sa Main, qui n'est qu'un ambitieux, et qu'il le protégerait mieux lui-même s'il était sa Main. Quand le roi lui demande contre qui il aurait besoin d'être protégé, le prince rétorque que c'est contre lui-même, car il est un roi faible, dont ses conseillers se servent pour leurs propres intérêts. Viserys déclare alors que Daemon n'est plus son héritier, et lui ordonne de retourner auprès de son épouse dans le Val d'Arryn. Daemon tente de s'avancer, mais, repoussé par la Garde Royale, il renonce et quitte la salle.

Le soir même, Viserys emmène sa fille dans la crypte où les crânes des dragons morts sont conservés. Rhaenyra est consciente que le pouvoir de sa maison est principalement fondé sur la maîtrise des dragons, et Viserys lui explique que la puissance des dragons est dangereuse. Il s'excuse ensuite auprès de sa fille pour avoir tant cherché à avoir un héritier mâle, alors qu'elle a toutes les qualités requises pour faire une grande reine. Il lui révèle un secret transmis par chaque roi à son héritier, celui de la vision reçue par leur ancêtre Aegon, et qui est à l'origine de sa Conquête : le monde des vivants est menacé par une invasion qui viendra du Nord lors d'un hiver terrible. Pour y résister, tous les royaumes du continent doivent s'unir sous la conduite d'un Targaryen. Cette révélation, désignée comme « la chanson de la glace et du feu », a depuis été transmise par chaque roi à son héritier.

Devant la noblesse du royaume (dont les Velaryon, les Hightower, les Stark et les Baratheon), le roi Viserys proclame sa fille, la princesse Rhaenyra, comme princesse de Peyredragon, et chaque lord vient lui prêter hommage. Pendant ce temps, Daemon se rend à Fossedragon avec Mysaria, et tous deux s'envolent sur le dos de Caraxès.

Audiences[modifier]

  • Près de 10 millions de téléspectateurs pour la diffusion en prime time sur HBO et l'ensemble de ses plateformes américaines.
  • 1,9 millions de téléspectateurs pour la diffusion britannique (Sky).

Voir aussi[modifier]

Icone star.png House of the Dragon 1×01 : Les héritiers du dragon, article de blog écrit par DroZo.
Icone-youtube.gif House of the Dragon 1x01 : Débrief de l'épisode, vidéo youtube de La Garde de Nuit.
Icone star.png L’épisode 1 : et dans les livres, alors ?, article de blog écrit par La Garde de Nuit.

Notes et références[modifier]

Différences entre House of the Dragon et les romans[modifier]

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre House of the Dragon (saison 1) et les romans.
  1. Le concurrent de Viserys n'est pas Rhaenys, mais le fils de celle-ci (et donc arrière-petit-fils du roi), Laenor Velaryon.
  2. La grossesse de la reine Aemma a lieu plus tôt, alors que Rhaenyra a environ huit ans.
  3. Lord Corlys Velaryon a abandonné sa charge de maître des navires en l'an 92 lorsque sa femme, la princesse Rhaenys, a été écartée de sa succession par le roi Jaehaerys Ier.
  4. L'arbre-coeur du brois sacré du Donjon Rouge est un grand chêne, le barral ayant été coupé des milliers d'années auparavant.

Notes[modifier]

  1. Ce titre est partiellement dérivé de celui d'un chapitre de Feu et Sang : « Les héritiers du Dragon - Une affaire de succession », consacré à la succession du roi Jaehaerys Ier Targaryen et au règne de son successeur, Viserys.

Références[modifier]