Chute de Port-Réal

De La Garde de Nuit
Révision datée du 30 juillet 2019 à 13:50 par Yavanna (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Chute de Port-Réal
V.O. Fall of King's Landing
Informations
Guerre Danse des Dragons
Date 130
Lieu Port-Réal
Belligérants
Belligérants Parti Vert
Les Verts
Targaryens
Parti Noir
Les Noirs
Targaryens
Vassaux et alliés maison Hightower maison Wylde maison Velaryon Guet de Port-Réal
Forces en présence
Armées Les (Verts) Les (Noirs)
Commandants Reine Alicent
Otto Hightower
Gwayne Hightower
Jasper Wylde
Daemon Targaryen
Corlys Velaryon
Luthor Largent
Origine des armées Port-Réal Peyredragon
Effectifs quelques centaines de loyalistes armée Noirs
flotte Velaryon
Guet de Port-Réal
DragonInfoBox1.png Caraxes
Syrax
Voleur-de-Moutons
Vermithor
Aile-d'Argent
Fumée-des-Mers
Conclusion
Pertes Otto Hightower
Gwayne Hightower
Jasper Wylde
minimes
Résultat Victoire des Noirs.
La reine Rhaenyra Targaryen accède au Trône de Fer.
Les Verts survivants sont emprisonnés.
Le roi Aegon II est en fuite.

La Chute de Port-Réal est une bataille prenant place en l'an 130 durant le conflit de succession connu comme la Danse des Dragons.

Contexte

Harrenhal est toujours aux mains des Noirs depuis sa prise un an plus tôt. Le prince Aemond et ser Criston Cole, à la tête de l'armée des Verts, font marche vers la forteresse laissant la capitale sans défense. Par ailleurs, le roi Aegon II Targaryen est toujours alité après les blessures reçues au siège de Repos-des-Freux, tandis que la reine Helaena Targaryen, devenue folle après la mort de son fils, ne peut plus monter son dragon Songefeu, seul dragon adulte resté dans la capitale[1]. Cette occasion de prendre Port-Réal est aussitôt saisie par les Noirs[2].

Déroulement

La vue de la reine Rhaenyra Targaryen en personne, survolant le Donjon Rouge sur son redoutable Syrax, accompagnée de son époux le prince Daemon Targaryen sur Caraxes, plonge Port-Réal dans une grande panique. Des milliers de gens tentent de fuir la capitale, avec l'espoir de se mettre à l'abri dans la campagne ; d'autres creusent des tunnels sous la ville, espérant survivre à l'incendie redouté. Des émeutes éclatent dans Culpucier, en particulier quand on aperçoit au large les voiles de la flotte Velaryon ; des dizaines de gens meurent avant que le Guet ne parvienne à rétablir le calme, tandis que toutes les cloches de la ville sonnent[1].

Avec le prince Aemond et la Main Criston Cole partis, et le roi Aegon II Targaryen toujours souffrant, c'est à la reine-mère Alicent Hightower d'assumer la défense de la cité. Elle tente vainement d'envoyer cavaliers et corbeaux pour avertir l'armée d'Aemond, mais elle est trahie : depuis le début du conflit, le Guet est demeuré secrètement loyal à Daemon Targaryen, qui en avait été le commandant des années auparavant. À la première vue des dragons, les manteaux d'or arrêtent mestre Orwyle avant qu'il ne lâche ses oiseaux. Les capitaines des sept portes de la ville, loyaux à Aegon II, sont tués ou emprisonnés. Ser Gwayne Hightower, commandant en second du Guet, est capturé alors qu'il tente de sonner l'alarme, et amené devant le commandant, lord Luthor Largent, qui le tue de ses mains.

L'armée des Noirs, débarquée par la flotte Velaryon, investit les portes quasiment sans combat. Une résistance héroïque s'organise cependant à la porte de la Rivière autour d'une trentaine de chevaliers Hightower, qui tiennent huit heures avant de céder.

De nombreux dragons survolent la ville : Orties sur Voleur-de-Moutons atterrit sur la colline de Visenya, Hugh Marteau et Ulf le Blanc à l'extérieur de Fossedragon avec Vermithor et Aile-d'Argent, tandis qu'Addam Velaryon monte la garde en volant autour des remparts sur Fumée-des-Mers. Daemon Targaryen, après avoir survolé le Donjon Rouge, se pose dans la cour intérieure, suivi de Rhaenyra[1]. La ville tombe en moins d'un jour et la reine Alicent rend les armes[2].

Conséquences

Les lords Otto Hightower et Jasper Wylde sont exécutés pour trahison, la reine Alicent Hightower et la princesse Helaena Targaryen emprisonnées, comme des centaines de partisans des Verts. Le Grand Argentier, ser Tyland Lannister, est torturé, mais sans révéler où il a caché le trésor royal. Le roi Aegon II Targaryen parvient à disparaître avec ses enfants, Jaehaera et Maelor, et deux chevaliers de la Garde Royale, ser Willis Fell et ser Rickard Thorne, grâce au maître des chuchoteurs Larys Fort.

La reine Rhaenyra Targaryen accède au Trône de Fer, ce qui est d'abord bien accueilli par la population, le roi Aegon II et son frère Aemond étant peu appréciés. Mais, au fur et à mesure des exécutions et des hausses de taxes, elle se fait détester, au point qu'on la surnomme bientôt « Roi Maegor avec des loches »[2].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 La Princesse et la Reine.


Iconesword.png
Iconesword.png
Danse des Dragons
Voir l'article principal
L'offensive des Verts La réponse des Noirs Incertitudes et trahison La fin
Prise d'Harrenhal Reconquête de Repos-des-Freux Première bataille de Chutebourg Seconde bataille de Chutebourg
Bataille du Moulin Brûlé Chute de Port-Réal Chute de Peyredragon Fuite à Peyredragon
Sac de Sombreval Bataille de la Ruffurque Bataille sur l'Œildieu Lune des Trois Rois
Siège de Repos-des-Freux Bataille de la Berge du Lac Soulèvement de Port-Réal Bataille de la route Royale
Bataille du Gosier Bal du Boucher Prise de Fossedragon
Bataille de l'Hydromel