Épisode 55 - La Porte

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Épisode 55)
Aller à : navigation, rechercher
La Porte
Informations
V.O. The Door
Réalisation Jack Bender
Scénario David Benioff, D.B. Weiss
Date de diffusion initiale Miniusa.png 22 mai 2016
Audiences 7,89 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO
Saison 6
Le Livre de l'Étranger De mon sang

La Porte[N 1] est le cinquième épisode de la saison 6 de la série télévisée, et le cinquante-cinquième épisode de la série.

Synopsis[modifier]

À Châteaunoir, Sansa Stark reçoit un message de Littlefinger l'informant qu'il souhaite la rencontrer à La Mole. La jeune femme s'y rend avec Brienne. Furieuse qu'il l'ait livrée à Ramsay Bolton, elle lui raconte les sévices qu'elle a subis. Littlefinger, qui prétend ne pas avoir su quel genre d'homme était Ramsay, offre à la jeune femme sa protection et celle des chevaliers du Val d'Arryn, actuellement à Moat Cailin. Sansa refuse son offre et lui ordonne de partir. Obéissant, il l'informe cependant avant de partir que Brynden Tully a repris Vivesaigues.

Arya Stark poursuit son entraînement à Braavos, sous les moqueries de la gamine abandonnée. Jaqen H'ghar lui raconte l'origine des Sans-Visage, puis lui donne une fiole de poison destinée à une actrice nommée Dame Cigogne[D 1]. Il l'avertit en outre qu'elle n'aura pas droit à une troisième chance et que, d'une façon ou d'une autre, un nouveau visage ornera la salle des visages de la Demeure du Noir et du Blanc. Elle va assister à la pièce jouée par Dame Cigogne et sa troupe, qui relate de manière satirique et graveleuse l'histoire récente des Sept Couronnes, dans laquelle l'actrice incarne Cersei Lannister. Arya rit avec la foule, jusqu'au moment de l'exécution de son père. Se glissant dans les coulisses, elle remarque que Dame Cigogne est la seule à boire du rhum. De retour au temple, Arya exprime de la sympathie pour l'actrice devant Jaqen, et soupçonne une actrice plus jeune de la troupe d'avoir demandé sa mort par jalousie, mais Jaqen lui réplique qu'une servante n'a pas à poser de question.

Dans sa caverne, la corneille à trois yeux montre à Bran Stark, dans une nouvelle vision du passé, comment les enfants de la forêt ont créé le premier Marcheur blanc : il voit Feuille enfoncer une dague de verredragon dans le cœur d'un captif humain attaché à un barral, faisant de lui le Roi de la Nuit. De retour dans le présent, Bran demande des explications à Feuille, qui lui explique que son peuple était alors exterminé par les Premiers Hommes, et que, désespéré, il a voulu créer une arme pour s'en protéger.

Dans les îles de Fer, lors des états généraux de la royauté, Yara est la première à se déclarer, présentant son idée de cesser de se contenter de pillages du reste des Sept Couronnes. Son frère Theon soutient sa candidature, qui recueille des vivats[D 2]. Mais Euron Greyjoy survient et se moque de Theon, de ses échecs et de sa mutilation. Yara réplique en l'accusant d'avoir tué le roi Balon, son frère, ce qu'il admet sans difficulté, regrettant même de ne pas l'avoir fait plus tôt. Il déclare vouloir épouser Daenerys Targaryen, et la ramener conquérir les Sept Couronnes avec ses dragons et son armée, ce qui déclenche les acclamations de la foule[D 3]. Pendant qu'il est « noyé », puis ramené à la vie et couronné, Yara, Theon et leurs partisans prennent le large avec une bonne partie de la flotte de Fer[D 4]. Sitôt couronné, Euron les condamne à mort et, constatant leur fuite, ordonne la construction d'une nouvelle flotte[D 5].

Alors que tous les Dothrakis réunis sous son autorité quittent Vaes Dothrak vers Meereen, Daenerys Targaryen interroge Jorah Mormont sur le sort qu'elle doit lui réserver, puisqu'elle l'a déjà en vain banni par deux fois. Jorah lui révèle qu'il souffre de la grisécaille, et déclare que, malgré son amour pour elle, il doit la quitter définitivement. Les larmes aux yeux, Daenerys refuse et lui ordonne de trouver un remède, puis de revenir la servir.

À Meereen, l'accord conclu entre Tyrion Lannister et les esclavagistes porte ses fruits : les Fils de la Harpie ont cessé leurs assassinats et les représailles contre les maîtres ont cessé également[D 6]. Soucieux que le mérite en soit attribué à Daenerys, la seule souveraine légitime de la cité, Tyrion reçoit avec Varys la grande prêtresse du Temple rouge de Volantis, et lui demande de faire répandre les mérites de la reine. La prêtresse estime que Daenerys incarne le Prince qui fut promis et accepte donc volontiers. Varys exprime son scepticisme en soulignant que Stannis Baratheon avait déjà été considéré comme tel par une autre prêtresse de R'hllor, et qu'il a été vaincu par deux fois, mais la grande prêtresse lui explique que les humains peuvent se méprendre sur la volonté du dieu, et elle lui rappelle les circonstances de sa castration[D 7].

Seul à être éveillé dans la grotte, Bran se plonge seul dans une vision pour observer l'armée des spectres. Mais le Roi de la Nuit le voit et lui saisit le bras. Bran reprend conscience en sursaut, et la corneille à trois yeux lui explique qu'il est désormais marqué, ce qui signifie que le Roi de la Nuit peut maintenant savoir où il est et pénétrer dans la grotte. Bran doit donc devenir la nouvelle corneille à trois yeux (alors qu'il n'est pas encore prêt).

À Châteaunoir, Jon Snow tient conseil avec Sansa, Brienne, Podrick Payne, Davos Mervault, Mélisandre, Tormund et Edd-la-Douleur. Afin de compenser leur infériorité numérique face à l'alliance des Bolton, des Karstark et des Omble, il décide de faire appel aux maisons moins puissantes, comme les Glover, les Mormont, les Cerwyn et les Corbois. Sansa révèle la prise de Vivesaigues par son oncle Brynden, prétendant l'avoir appris de Ramsay avant son évasion. Tous décident de quitter Châteaunoir pour rallier les maisons mineures, et Sansa envoie Brienne et Podrick demander l'aide du Silure, passant outre les réticences de Brienne à la laisser.

L'armée des morts arrive à la grotte. Bran, de nouveau plongé dans ses visions du passé avec la corneille à trois yeux, assiste dans la cour de Winterfell au départ de son père, enfant, comme pupille pour les Eyrié. Dans le présent, les enfants de la forêt, malgré leur sacrifice, ne peuvent empêcher les Marcheurs blancs et leurs spectres de rentrer dans la grotte. Meera Reed implore Bran de revenir à lui pour entrer dans l'esprit d'Hodor et le porter ainsi hors de la grotte, par une issue dérobée. Les Marcheurs blancs arrivent dans la caverne, et Meera parvient à en détruire un en lui jetant une lance à pointe de verredragon. Bran, dans le passé, entend ses supplications, et il prend le contrôle d'Hodor dans le présent, et en même temps de Wyllis, le jeune Hodor, dans le passé, qui s'écroule au sol, secoué de convulsions. Été et Feuille se sacrifient pour couvrir la fuite de Meera, Hodor et Bran. Le Roi de la Nuit pénètre à son tour dans la caverne et tue la corneille à trois yeux. Poursuivis par la horde de spectres, Bran, Meera et Hodor arrivent au bout d'un tunnel donnant sur l'extérieur. Meera ordonne à Hodor de maintenir la porte pour empêcher les spectres de les poursuivre au-dehors. Bran relaie cet ordre dans l'esprit des deux Hodor. Celui du passé répète frénétiquement « Pas au-dehors ! Pas au-dehors ! », qui se transforme peu à peu en « Hodor ! »[N 2]. Dans le présent, alors que Meera fuit en emportant le traîneau de Bran, Hodor, maintenant la porte fermée, est submergé par les spectres.

Audiences[modifier]

  • 7,89 millions de téléspectateurs lors de la première diffusion sur HBO.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. La Porte fait référence à l'issue par laquelle Meera Reed et Bran s'enfuient des grottes des enfants de la forêt, et que Hodor maintient fermée derrière eux.
  2. Dans la VO, l'ordre de Meera à Hodor est "Hold the door!" (Tiens la porte !). Cette explication du nom d'Hodor est une des révélations de George R.R. Martin aux auteurs de la série (cf. Des lecteurs et des spoilers, billet du 18 octobre 2019 sur le blog de La Garde de Nuit) ; elle devrait donc se retrouver dans les livres encore à paraître lors de la sortie de cet épisode.

Différences entre la série et les romans[modifier]

Icone attention.png Seules les intrigues n'ayant pas encore dépassé temporellement leur équivalent dans les romans font l'objet d'annotations.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Différences entre la série télévisée (saison 6) et les romans.
  1. Dans les romans, la première personne qu'Arya doit assassiner est un vieil assureur véreux (celui qui lui a été désigné dans l'Épisode 49 - Une danse avec les dragons de la série). Elle mène à bien sa mission, et on lui annonce alors qu'elle va être envoyée à Izembaro.
  2. Dans les livres, lors des états généraux de la royauté (qui interviennent plus tôt que dans la série), Theon est toujours captif à Fort-Terreur. Asha (renommée Yara dans la série) n'est pas la première à se porter candidate ; se manifestent avant elle Gylbert Vendeloyn, Erik Forgefer, Dunstan Timbal, et son propre oncle, Victarion (tous ses personnages sont absents de la série).
  3. Dans les romans, Asha ne promet pas d'accroître les attaques contre le continent, ce qui est plutôt le propos de son oncle Victarion ; au contraire, elle propose de conclure la paix avec Port-Réal, en échange de l'octroi de terres fertiles dans le Nord. Elle n'accuse pas Euron d'avoir tué Balon, et Euron ne l'avoue pas non plus. Il évoque les trois dragons, et se vante de pouvoir les dompter, mais ne parle pas de Daenerys.
  4. Dans les livres, Asha ne s'enfuit qu'avec son navire et son équipage.
  5. Dans les romans, Euron n'est pas « noyé » avant son couronnement, et ne condamne personne à mort, il se contente de marier Asha (en son absence) à Erik Forgefer, un vieillard au passé prestigieux, mais devenu obèse et impotent. Il n'ordonne pas la construction d'une flotte, car il dispose de l'ensemble des navires fer-nés.
  6. Dans les livres, les attaques des Fils de la Harpie cessent grâce aux démarches de Hizdahr zo Loraq avant son mariage avec Daenerys. Elles reprennent après la disparition de Daenerys et l'arrestation de Hizdahr. Il n'y a pas d'attaque symétrique contre les anciens maîtres.
  7. Cette scène est absente des livres, où le grand-prêtre de R'hllor à Volantis n'est pas une femme, mais un homme, Benerro, qui ne quitte pas la ville, mais envoie un de ses prêtres, Moqorro, vers Meereen.